Autonomie des PC portables comparée

Régulièrement le magazine anglais Witch teste l’autonomie des PC portables, des tablettes etc.  (Witch est un magazine de consommateurs équivalent à Que Choisir chez nous.

Dans son dernier rapport il mesure donc l’autonomie réelle des portables suivant bien entendu le même protocole.

En noir l’autonomie annoncée par le constructeur, et l’autonomie mesurée en couleur). A part pour Apple, c’est un peu comme les tests de pollutions sur les moteurs d’automobiles : les différences sont très importantes et parfois proche du simple au double !

battinfographic

Pourquoi de telles différences ? Sans doute car l’autonomie est un argument de vente important et en absence de tests normalisés, les constructeurs annoncent un peu ce qu’ils veulent ! De leur coté les utilisateurs se disent logiquement aussi que plus le nombre affiché est important, plus on a de chance d’avoir une autonomie importante : mais pas ce n’est pas toujours le cas ! Et surtout les différences sont elles aussi très importantes. La règle : de l’entre-deux (la même employée pour se donner une idée du nombres de manifestants entre chiffres des organisateurs et ceux de la police 🙂 ) n’est pas adaptée.

Utilisateur à la fois de Macbook et de PC, nous avons aussi mesuré une grande différence d’autonomie entre nos postes (Surface pro 4, Dell XPS 13 et Macbook 2016 13 pouces) sur des usages très largement équivalents. Les performances d’Apple s’expliquent principalement par le bon équilibre entre OS et hardware. Ainsi sans surprise un Macbook sous Windows 10 (en natif ou via de la virtualisation) perd très largement en autonomie pour devenir plus proche de celle d’un PC portable.

Du nouveau pour les plans Office 365 K1

Capture d'écran 2017-04-06 14.29.36Microsoft vient d’annoncer de nouvelles fonctions accessibles depuis son plan Office 365 K1. Destiné aux utilisateurs en entreprises qui ne possèdent pas de poste de travail informatique en propre, le plan K1 permet un accès aux services Exchange Online, SharePoint Online.  Avec ses nouvelles annonces (3 avril 2017), Microsoft enrichit le périmètre d’usages de K1 avec :

  • Microsoft Teams : solution de collaboration d’équipe (chat permanent, partage de fichiers …)
  • Microsoft StaffHub : application destinée aux populations d’utilisateurs avec des plannings professionnels, en leur permettant d’y accéder, de les gérer, d’échanger des tranches horaires avec des collègues, poser des congés …. Typiquement des usages pour des utilisateurs couverts avec du K1 (voir sur les pages liées ci dessus, le témoignage d’AccorHotel).Capture d'écran 2017-04-06 14.41.02
  • Skype Entreprise : présence et messagerie instantanée, possibilité de participer des sessions de Broadcast Skype
  • OneDrive Entreprise : 2 GO de stockage
  • PowerApps et PowerFlow : pour simplifier l’automatisation des tâches répétitives et des workflows.

Ces différents services seront disponibles graduellement dans les plans K1 dans les semaines à venir.

Le prix Alan Turing pour Tim Berners-Lee

Capture d'écran 2017-04-06 08.41.22.pngTim Berners-Lee, l’inventeur du Web, a reçu la semaine dernière le prix Alan Turing. Remis par l’Association for Computing Machinery ce prix prestigieux récompense tous les ans depuis 1966 des personnes sélectionnées pour leurs contributions de nature technique faite à la communauté informatique (source wikipedia).

Tim Berners-Lee, professeur au MIT (Massachusetts Institute of Technology) et à l’université d’Oxford, s’est vu attribué ce prix pour ses contributions majeures à Internet : le premier site web mis en ligne en 1991 lorsqu’il travaillait au CERN (European Organization for Nuclear Research) à Genève, le premier navigateur internet et tous les outils sous jacents (URL, http, html en particulier). Bref du lourd ! D’autant plus que tous ces travaux ont été réalisés en open source, contribuant au développement que l’on a connu.

Conformément à son histoire, Tim Berners-Lee (qui est le président du World Wide Web Consortium (W3C) depuis sa fondation en 1994) s’est exprimé récemment de façon très critique à l’égard des décisions de l’administration Trump concernant l’abrogation des lois qui contrôlaient la collecte des données utilisateurs par les ISP américains, exposant ainsi la confidentialité des données personnelles des internautes. Ces lois décidées par l’équipe Obama en octobre 2016 devaient être mises en place au plus tard fin 2017 et elles imposaient aux fournisseurs d’accès d’obtenir l’accord des internautes avant de vendre les données des logs à tous annonceurs publicitaires. Trump a donc décidé de tout stopper avant même la mise en oeuvre …

Des évolutions pour Skype Entreprise

logo skypeA l’occasion de l’Enterprise Connect conference à Orlando la semaine dernière, Microsoft a annoncé quelques ajouts à son offre Skype Entreprise, qui vont enrichir les scénarios de communication avec sa solution.
Tout d’abord, pour ce qui concerne Skype Entreprise Cloud PBX, la solution de téléphonie hébergée, Microsoft annonce 2 fonctionnalité qui vont certainement trouver de l’écho :

  1. Call Queues, un mécanismes de gestion des appels en file d’attente, qui va permettre d’acheminer les appels entrants vers les prochain opérateur disponible, dans l’ordre d’arrivée.
  2. Auto Attendant, qui permet d’automatiser les réponses et acheminements des appels entrants, grâce aux entrées clavier et à la reconnaissance vocale de l’appelant.

Par ailleurs, toujours lors de l’Enterprise Connect d’Orlando, Polycom a annoncé la disponibilité prochaine de sa solution RealConnect for Office 365, qui permettra de connecter simplement des équipements de videoconf existants (en particulier Cisco) à des réunions Skype Entreprise Online.

Microsoft dispose avec Skype Entreprise d’une solution qui possède déjà une dynamique excellente, mais pas question de s’endormir sur ses lauriers, car la lutte déjà acharnée autour des solutions de Visio et web conférencing ne va certainement pas ralentir dans les mois qui viennent, avec de nouveaux acteurs tels Amazon (et son service Chime) et Google (qui repense Hangouts) qui entrent (ou reviennent) sur ce marché, et pas pour y faire de la figuration.

VDI sur Azure : Citrix XenDesktop Essentials disponible

capture-decran-2016-12-01-15-14-13Vous désirez mettre à disposition des postes de travail en VDI sous Azure, c’est maintenant possible avec l’offre Citrix XenDesktop Essentials qui est en vente depuis aujourd’hui (Citrix avait annoncé une mise à dispo au premier trimestre 2017 : donc on est encore dans les temps, de justesse mais bon).

Le prix sera de 12 $ par mois et par utilisateurs ou 144 $ par an. Attention néanmoins ce service n’est pas taillé pour les TPE : un minimum de 25 utilisateurs sera requis. De quoi simplifier le déploiement de Windows 10 pour certaines entreprises.

Pour rappel, en utilisant les services de machines virtuelles Azure, Il est possible aujourd’hui en standard d’exécuter des clients Windows 7 et Windows 8.1 mais uniquement à des fins de test ou de développement, pas question de mise en production.

Nous reviendrons bien sur là dessus lors du prochain Briefing Calipia

 

Windows 10 Creators Update : 11 avril

C’est confirmé par Microsoft Corp, la nouvelle version de Windows 10 « Creators Update » arrivera le 11 avril. les bêtas testeurs « Insiders » dans le jargon, ont déjà accès à cette version et visiblement accès à des correctifs ! La version finale devrait intégrer ces derniers.

Capture d_écran 2017-03-31 à 11.44.32Sans surprise le numéro de cette dernière sera le 1703 (pour Mars 2017).

Pour ce qui est de la déclinaison Windows Mobile 10, il faudra attendre le 26 avril aux dernières nouvelles. D’ici là, Microsoft commencera à vendre des Galaxy S8 avec Office 365 pré-installé dans ses stores (et ce n’est pas un poisson d’avril, nous sommes le 30 mars) 🙂

Nouvelles Surface Pro en approche ?

IMG_1469Selon la toujours bien informé Mary Joe Foley et le site Digitime, Microsoft préparerait en avril un évènement pour annoncer de nouvelles Surface Pro (une V5) et une nouvelle Surface Book dont l’écran ne serait plus détachable…(Un format plus classique de PC portable en quelques sorte). Ce dernier format devrait permettre au Surface Book de tomber sous la barre des 1000 $.

Pourquoi cette information est-elle crédible ?

  • La gamme Surface pro 4 n’a pas évoluée depuis 18 mois, soit une éternité si on compare ceci à ses concurrents coté PC et les excellents modèles de Dell, HP, Asus et Lenovo reprenant le même format. Une adaptation à minima aux dernières évolutions des processeurs Intel est nécessaire.
  • L’éditeur affiche régulièrement depuis quelques semaines des rabais important sur la gamme actuelle (-100 à parfois -200 €) sur ses boutiques en ligne. De quoi créditer l’idée d’un assainissement des stocks.

Améliorations d’Outlook 2016 pour Mac

IMG_1481Microsoft continue de faire évoluer la dernière version d’Outlook pour Mac, et pour tous ceux qui utilisent un Mac et  qui sont abonnés à un plan Office 365 intégrant la fourniture d’Office, c’est une bonne nouvelle. Dans le cadre de son service en ligne, et grâce à la stratégie de mise à jour en continu, tout utilisateur reçoit donc régulièrement de nouvelles fonctionnalités. Attendu depuis le lancement des derniers MacBook Pro, le support de la touch bar est aujourd’hui générale pour toutes les composantes de la suite Microsoft. Outlook a dû patienter un peu, mais c’est aujourd’hui disponible. S’agit il pour autant d’une évolution qui change la donne ? Par expérience personnelle, je ne suis pas encore convaincu par la touch bar, même supporté dans Office. En effet, les MacBook Pro sont dotés d’un super touchpad, et pendant la frappe au clavier c’est toujours plus simple pour moi d’agir via le touchpad, avec très peu de mouvement. Alors qu’aller toucher une zone de la touch bar m’oblige à plus de mouvement.

Capture d'écran 2017-03-23 12.30.52Autre évolution apportée par Microsoft, elle concerne le support de plus en plus large
d’Add-In dans Outlook. Les add ins sont des extensions qui s’installent dans Outlook et qui facilitent l’intégration d’Outlook avec des applis tierces (Evernote, Wunderlist, Salesforce Lightning, pour n’en citer que 3). Un petit plus pour Wunderlist, qui permet d’offrir une gestion de tâches cross plateformes (Windows, MacOS, iOS et Android), et qui résout les difficultés de ceux qui ont l’habitude de flagger leurs mails avec les indicateurs Windows et qui travaillent en environnement hétérogène avec un support des tâches et des mails flaggés très inégal.

La Synthèse 2017 est arrivée !

synthese2017L’édition de la Synthèse 2017 de l’offre Microsoft pour les entreprises est disponible depuis ce matin (17 mars 2017).

Vous pouvez  la commander en suivant ce lien (Port gratuit en France), réception en 48h.

La plus importante mise à jour de cet ouvrage depuis sa création il y a 11 ans !

Cette nouvelle version de la Synthèse Calipia vous présente pas moins de 43 fiches « thèmes », 66 fiches « produits logiciels et services» et 10 fiches « produits matériels »  (dont tous les nouveaux services Office 365 et Azure détaillés dans des fiches spécifiques, etc.).

Cet ouvrage offre une lecture à double entrée :

  • Les produits de l’offre Microsoft pour les entreprises.
  • Les thématiques les plus actuelles.

Au travers du premier axe de cheminement, vous trouverez pour chaque produit une fiche descriptive synthétisant l’essentiel des informations :

  • L’essentiel de ses fonctionnalités.
  • Ses concurrents et leurs positionnements.
  • Des données du marché, pour positionner les enjeux.
  • Les modes de licences associés.
  • La feuille de route des évolutions du produit.

Le second axe vous propose un parcours selon les thématiques qui agitent aujourd’hui le monde des Systèmes d’Information (Transformation digitale, Sécurité, collaboration, interfaces utilisateurs …). Nous vous présenterons, en quelques pages, pour chaque thème, une description des enjeux, du marché et des tendances telles qu’il est possible de les pressentir aujourd’hui.

Passez commande !

Windows Server sur ARM … bientôt !

Capture d'écran 2017-03-15 09.40.45Le couple Wintel qui a longtemps tenu le haut du pavé est mort depuis plusieurs années. Dernière trace en date, l’annonce par un Microsoftee (Ed Zander, Corporate Vice President Azure), du développement d’un Windows Server pour plateforme ARM. Développée avec l’aide de Qualcomm, cette version du système d’exploitation de Microsoft serait actuellement testée pour certains services d’Azure (Search, Big Data, Machine Learning, stockage). Si de telles configurations étaient officiellement mises en place chez Microsoft, il y a fort à parier qu’il ne faudrait pas trop de temps pour voir apparaitre sur le marché des solutions sur cette base pour les entreprises.

Microsoft doit par ailleurs présenter le point de ses travaux sur un nouveau design de serveurs (connu sous le nom de projet Olympus) lors de l’Open Compte Project Summit qui a lieu cette semaine à Santa Clara en Californie. Microsoft a rejoint l’OCP dont le rôle est de promouvoir les échanges et les collaborations dans le domaine du design de serveurs pour les datacenters, de manière ouverte. Microsoft envisage d’utiliser les processeurs ARM pour ces nouveaux serveurs. Qualcomm a d’ailleurs publié un communiqué de presse confirmant le travail engagé avec Microsoft.

Globalement, pas de bonnes nouvelles pour Intel, qui après avoir abandonné en 2016 le marché de la mobilité, se concentre sur son pré carré (le marché des serveurs), sur lequel la société a bien résisté jusqu’à présent et qui contribue de façon très importante à sa bottom line. Toute perte de territoire dans ce secteur pourrait nuire gravement à sa santé !