Windows 7 : plus qu’un an de support gratuit

capture d_écran 2019-01-15 à 07.56.09C’est effectivement le 14 janvier 2020 que le support gratuit de Windows 7 prendra fin. Plus aucun correctif, fonctionnel ou de sécurité ne sera produit par Microsoft, sauf pour les clients entreprise dans 2 cas spécifiques :

  • Windows 7 Extended Security Updates (ESUs) : offre de support payant, par poste, dont le prix ira s’accroissant chaque année. ESU est réservée aux entreprises et couvre les éditions Pro et Entreprise de Windows 7. ESU permettra de supporter les licences Windows 7 jusqu’en janvier 2023.
  • les clients ayant souscrits à l’offre (encore à venir 🙂 Microsoft Windows Virtual Desktop (service conçu pour permettre de virtualiser des environnements Windows 7, Windows 10, Office 365 ProPlus dans des VM Azure), et qui souhaiteront continuer à utiliser Windows 7 avec un support Microsoft après le 14 janvier 2020 pourront le faire sans surcout. Attention, Windows Virtual Desktop est annoncée pour la fin de ce trimestre, avec des conditions de prix non encore connues. Comme pour ESU, ce support ne pourra pas dépasser janvier 2023.

Bref, pour éviter de payer un surcout après janvier 2020, il y a urgence à évoluer vers Windows 10.

 

Evolutions contractuelles chez Microsoft : MCA

Microsoft continue son chemin dans la transformation engagée de son licensing (nous en parlions ici), intitulée Modern Licensing. Au travers d’un communiqué publié sur son site US, Microsoft annonce une nouvelle étape de cette transformation, à partir du début mars 2019.

Ainsi à partir de cette date, Microsoft va introduire un nouveau contrat, Microsoft Customer Agreement (MCA) au travers duquel les clients pourront souscrire et gérer des services Azure uniquement, pourront le faire directement via Microsoft. Selon le communiqué de Microsoft, l’introduction de MCA et des modalités renouvelées de souscription et de management de services Azure permettront aux entreprises de :

Lire la suite

De nouvelles fonctionnalités pour Microsoft Teams à destination des « cols bleus ».

Microsoft vient d’ajouter des fonctionnalités à Teams pour les mobiles des « cols bleus ». On retrouve ainsi les fonctionnalités suivantes :

  • le partage de position des mobiles,
  • la possibilité d’enregistrer et de partager des messages audio en toute sécurité.

Ces fonctionnalités seront contrôlables par les administrateurs, tout comme la possibilité d’utiliser l’API Graph for Shifts (le nouvel outil de planification que Microsoft a présenté à Ignite l’automne dernier), pour intégrer Shifts à d’autres systèmes de planification et de gestion de la main-d’œuvre. L’API Graph for Shifts sera en beta au premier trimestre.

Firstline-workers-and-Teams-1.pngFonction sans doute dans la culture américaine, un peu moins dans la notre : Microsoft ajoute également des « badges » que des managers peuvent ajouter à leurs employés pour les féliciter… A quand le badge « Employé du mois » ?

Pour faire suite à l’abandon de l’application Office 365 StaffHub, l’outil Shifts permet aux managers de créer et de partager des horaires de travail, et aux employés de demander des congés, etc.

#CES2019 Une solution d’échographie pour IPad/iPhone

Le société BUTTERFLY Network démontre sur son stand Butterfly iQ, une solution portable pour réaliser des échographies qui s’affichent en temps réel sur un iPhone ou un iPad.

Cet appareil est en vente aux USA depuis octobre dernier pour 2000$. Il a reçu l’agrément FDA, l’administration américaine en charge du contrôle des produits médicaux. Cette autorisation limite (pour le moment) le Butterfly iQ à des usages médicaux professionnels. Pas question de se faire une échographie à la maison pour voir bouger bébé 🙂

#CES2019 – de l’IA pour détecter la fumée.

La société Smoke Detective vient de remporter un  Innovation Awards, avec son logiciel qui transforme des dispositifs dotés d’un appareil photo en détecteurs de fumée en utilisant pour cela de l’intelligence artificielle : une bonne idée !

Ainsi les smartphones, les moniteurs pour bébé, les caméras de sécurité et la vidéosurveillance deviennent des dispositifs pouvant être transformés en détecteurs de fumée.

smoke detective

Il existe actuellement 2,6 milliards de smartphones dans le monde et ce nombre devrait passer à environ 6,1 milliards d’ici 2020. La société propose de fournir gratuitement son application pour avoir une adoption à grande échelle et obtenir ainsi un impact sur la sécurité incendie dans le monde.

Plus d’information sur le site de l’entreprise :  www.smokedetective.com.

#CES2019 Les DashCams se connectent

Capture d_écran 2019-01-03 à 10.57.00Vous connaissez les Dashcams, ces caméras embarquées dans votre véhicule. Une caméra embarquée est donc un appareil placé dans la voiture et qui vous permet de filmer la route lorsque vous conduisez. Les accidents de la route ont beau être inattendus, ils ne sont pas inhabituels. C’est pourquoi de plus en plus de conducteurs équipent leurs véhicules d’une caméra embarquée, afin de disposer d’un témoin objectif pendant leurs trajets. Dans certaines voitures (Tesla par exemple) les caméras déjà embarquées dans le véhicule sont maintenant exploitables pour visualiser à posteriori les films.

La société Nextbase, leader mondial de ce type d’appareil dévoile au CES sa gamme inédite « Series 2 Dash Cam » qui gagne des fonctions innovantes en connectant ses appareils. On trouve ainsi la possibilité de déclencher automatiquement un SOS d’urgence si elle détecte un accident. La synchronisation automatique des données avec un appareil mobile. Mais aussi la possibilité de piloter la caméra via un assistant vocal Amazon Alexa intégré.

Les prix des caméras embarquées Nextbase commencent à 70 €  et vont jusqu’à 300 € pour une caméra avec résolution 4k. On en trouve bien entendu des moins chères sur internet, mais attention à la qualité en particulier l’ouverture et la résolution. Ces éléments sont important pour l’exploitation du film en particulier si l’on veut récupérer le numéro de plaque d’immatriculation en cas d’accident.

 

#CES2019 des voitures autonomes en démonstrations

AutoX, l’une des premières entreprises à offrir un service de livraison de nourriture utilisant des véhicules autonomes. L’entreprise démontre  la livraison de burger en direct avec une une voiture AutoX qui part chercher la nourriture dans un hamburger du coin, puis la dépose près du centre de convention principal (LVCC au 3225 Paradise Rd, Las Vegas).

Ce qui distingue le système AutoX des autres système sont l’utilisation de caméras peu coûteuses mais à haute résolution en tant que capteur , plutôt que sur les coûteux systèmes laser LiDAR plus courants. La détection via la caméra haute résolution d’AutoX permet à l’intelligence artificielle de détecter de petits objets mais aussi des enfants et les animaux domestiques et de voir sur plus longues distances par rapport à d’autres technologies de conduite autonome reposant fortement sur LiDAR.

« Entrées précédentes Derniers articles »