Archives de Catégorie: Divers

Toujours plus d’ennuis pour Huawei, une bonne nouvelle pour l’Europe ?

Capture d’écran 2019-05-23 à 08.29.47.png

Malgré le délai de grâce de 90 jours convenu pour permettre aux acteurs de s’adapter, de plus en plus de sociétés annoncent un arrêt de leurs relations avec le constructeur chinois, suite à la prise de position de Donald Trump. On assiste ainsi à un effet domino qui touche de nombreux pans de l’activité de Huawei :

  • Les composants électroniques, avec ARM, Intel  ou Panasonic qui ne livreront plus leurs puces, essentielles pour la production d’appareils du constructeur chinois.
  • Les équipements pour les réseaux 5G : les USA, la Grande Bretagne, l’Australie ou la Nouvelle Zélande ont annoncé qu’ils interdisaient l’utilisation des solutions du chinois pour mettre en place leurs réseaux 5G.
  • Les logiciels pour équiper les appareils Huawei, avec bien sûr Google qui va empêcher Huawei d’utiliser Android, mais aussi Microsoft pour Windows.
  • Les opérateurs télécom, tels Vodafone ou EE en Grande Bretagne, ou NTT Docomo et SoftBank au Japon, qui n’associeront pas les smartphones Huawei à leurs plans de lancement 5G.

La principale raison évoquée par le président Trump pour motiver cette exclusion de Huawei concerne un éventuel espionnage réalisé par le géant chinois pour le compte de son gouvernement, une pratique dont bien entendu les USA ne sont pas du tout adeptes pour leur part … La décision de l’administration américaine et ses conséquences pour le constructeur chinois, n’en constitue pas moins qu’un nouvel exemple de ce que les USA peuvent faire contre ceux qui menacent leurs intérêts stratégiques, et ce, bien avant que Trump accède au pouvoir. Certaines entreprises européennes, en particulier dans le secteur de la finance s’en souviennent certainement, comme par exemple BNP Paribas qui a dû payer une amende record de 9 milliards de dollars en 2014 pour avoir violer un embargo américain, ou la Société Générale avec plus de 1,3 milliards de dollars pour la même raison.  Alors que dans le même temps, les menaces d’amendes de l’Union Européenne pour tenter de faire cesser l’injustice fiscale dont bénéficient les multinationales américaines (mais pas qu’elles), ou renforcer le respect des règles européennes de protection des données personnelles, suscitent des menaces à peine voilées de cette même administration américaine.

Si aujourd’hui la Chine fait les frais des mesures de rétorsion décidées unilatéralement par les USA, l’Europe n’a certainement aucun motif de réjouissance à tirer à terme de cette situation. Outre le fait que l’UE, les états ou les sociétés européennes se trouvent dans ce conflit pris en le marteau et l’enclume, l’épreuve de force engagée devrait nous enseigner le besoin d’unité côté européen. A ne pas oublier à la veille des élections européennes.

Edge Chromium disponible en preview pour Mac OS

Nous en parlons ici et depuis quelques semaines, et de nouveau aujourd’hui : la beta du nouveau navigateur de Microsoft basé sur Chromium est maintenant disponible aussi pour Mac OS. Vous pouvez la télécharger ici. Jusqu’à présent disponible via une fuite, la version pour Mac OS est donc maintenant officiellement disponible et va permettre de tester en sécurité le navigateur.

Nous reviendrons sur cette version d’Edge Chromium lors du prochain Briefing Calipia. Inscrivez-vous si ce n’est pas déjà fait !

Google et l’optimisation fiscale : rien de plus normal…

Une interview interessante sur la BBC où l’ancien CEO de Google, Eric Schmidt, est revenu sur les pratique de Google en matière d’optimisation fiscale pour affirmer que « la société faisait preuve d’éthique lorsqu’elle pratique l’optimisation fiscale afin de réduire le montant des taxes payées à l’étranger« .

Lorsque Emily Maitlis de la BBC a insisté sur les stratagèmes d’évasion fiscale de Google, Eric Schmidt a répondu avec un air interrogateur : « Voudriez-vous que nous donnions plus, volontairement, à ces gouvernements ? Est-ce votre demande ? … Nous sommes très à l’aise avec ce que nous avons fait et je défendrai la société et son fonctionnement pendant très longtemps. « . Alors même que l’intervieweuse citait les informations de janvier de cette année qui révélaient que le moteur de recherche avait transféré 22,7 milliards de dollars via une société écran néerlandaise aux Bermudes en 2017 afin de réduire sa facture fiscale (révélé grâce à des documents déposés à la chambre de commerce néerlandaise)… Les vrais portes des paradis fiscaux sont toujours bien en Europe… et ce n’est pas nouveau, depuis combien d’années les géants du numériques vous facturent depuis ces pays ?

Hum…LVMH propose un sac avec écran flexible.

Il faut bien reconnaitre, même si ce n’est pas ma tasse de thé que les sacs Louis Vuitton sont sans aucun doute reconnaissables et indémodables… Mais alors qu’elle mouche a donc piqué LVMH pour concevoir ce sac avec écran flexible ?

Capture d’écran 2019-05-13 à 19.04.49La marque de luxe propose sa nouvelle gamme de sacs à main comprenant des écrans AMOLED flexibles de résolution 1920 x 1440 de Royole. Louis Vuitton  prévoit de produire deux variantes des sacs à main l’une avec un seul écran et l’autre avec un de chaque côté…

Les sacs à main ont été produits à l’aide d’écrans fournis par Royole, dont le périphérique FlexPai est techniquement le premier smartphone pliable au monde, nous vous en parlions lors du dernier CES en janvier. Royole présentait également sur son stand différents objets dont un portefeuille avec écran flexible, mais aussi un chapeau haut de forme… La qualité de fabrication laissait à désirer (mais c’était des prototypes) et on imagine assez bien le prix de tels objets.   Il est clair que dans le cas d’un sac LV, le prix de cet écran flexible sera sans doute proportionnellement mois élevé que s’il était mis sur un sac Eastpak 🙂

 

Utiliser son imprimante 3D pour une bonne cause

Si vous êtes passionné de nouvelles technologies, vous avez sans aucun doute regardé du coté des imprimantes 3D depuis bien longtemps, ne serait-ce que par pure curiosité. Et qui sait, vous en avez peut-être même déjà acheté une…

Lorsque l’on regarde ces différents matériels, une question néanmoins se pose : passée l’excitation du déballage, de l’installation, des premières impressions, à quoi cela va me servir ? Bien sûr il sera sans doute possible de refaire cette petite pièce en plastique cassée et ainsi éviter de jeter cet appareil à la poubelle (çà c’est pour la bonne conscience écolo). Il sera même possible d’imprimer des objets que je vais pouvoir concevoir avec un logiciel 3D… encore faudra-t-il maitriser ce logiciel, ce qui n’est pas gagné d’avance !

Puis vous pourrez bien sûr imprimer ce magnifique séparateur de blanc d’oeufs que vous aurez trouvé sur le site Cults3d (très bon site au passage). Mais cela justifiait-il un tel achat ?

Il y a mieux : utiliser votre imprimante pour une bonne cause : imprimer des mains mécaniques. C’est ce que propose l’association E-nable.

Capture d’écran 2019-04-09 à 09.32.05

Cette association réunit et met en relation les personnes ayant besoin d’un appareil avec les personnes (les Makers) en mesure de le fabriquer.

C’est Fabrice Leonard, qui nous a raconté son expérience avec l’association et la réalisation de sa première main parfaitement fonctionnelle. Un très beau projet, qui illustre les bienfaits de la technologie par excellence.

Capture d’écran 2019-04-09 à 09.54.32Il faut environ 25 heures pour réaliser les 28 pièces nécessaires. Fabrice a mis pour cette première réalisation 10 heures de plus car il a dû recommencer certaines pièces. Notez au passage qu’un groupe Facebook (facebook.com/enableFrance) permet aussi d’échanger sur les éventuelles difficultés et des astuces.

Ensuite, il a mis environ 5 heures à réaliser le montage en plus des 3 heures de conception (pour bien comprendre le fonctionnement …)

Mais le jeu en vaut bien la chandelle.

De plus le coût global est d’environ 40€ mais pas que pour 1 main puisqu’il y a de quoi en faire d’autres avec le reste de consommable (élastique dentaire, Velcro, fil de pêche, etc…) lorsque l’on sait que le prix d’une « vrai » prothèse coute environ 10 000 €.

L’association à besoin de « Makers » donc si celà vous tente, à vous de jouer : la démarche et les premiers plans est ici.

Plus d’eBooks dans le Microsoft Store

Capture d’écran 2019-04-04 à 08.05.02.pngNouvelle victime collatérale de l’adoption de Chromium par Microsoft, la disparition de la catégorie Livres du Microsoft Store. Conséquence immédiate de cette décision, depuis le 2 avril il n’est plus possible d’acheter ou de louer des livres sur le magasin en ligne.  Autre conséquence, les livres achetés ou loués auparavant restent lisibles jusqu’en juillet prochain, seulement 😦  Microsoft s’engage à rembourser les clients qui ont acquis des livres numériques sur sa boutique.

Inversement à Apple qui a créé une application dédiée aux eBooks, Microsoft avait fait le choix de reposer sur le navigateur pour accéder aux livres numériques.  L’adoption de Chromium pour son nouveau navigateur Edge a amené Microsoft à opérer certains choix d’implémentation, et la fonction de lecture des eBooks passera donc à la trappe.

Au delà du choix motivé par la techno, l’abandon des fonctions de prise en compte des livres numériques est un nouveau signe de la distance prise par Microsoft avec le marché grand public, après l’abandon de son service musical en ligne il y a plus d’un an.

 

Vous êtes plutôt iPhone ou Huawei ?

Meng Wanzhou, la CFO de Huawei elle a choisi : c’est iPhone, iPad et Mac… La totale. Alors qu’elle a été arrêtée au Canada, à la demande des autorités américaines, Meng Wanzhou qui est aussi la fille du patron et fondateur de Huawei, a remis lors de sa détention son ordinateur, sa tablette et son smartphone comme il est de coutume dans de tels cas.

huawei-meng-wanzhouLa fiche d’arrestation précise ainsi le matériel de la dirigeante : que de l’Apple ! Un comble 🙂 Pourquoi ne pas avoir un Matebook copie quasi conforme du Macbook, un mediaPad, ou encore un magnifique P30 ? Peut-être préfère t-elle les originaux ? à moins qu’elle aussi tienne à son intimité en ayant peur de la surveillance chinoise 🙂

 

« Entrées précédentes