Archive by Author

Cisco propose Spark Board, sa réponse à Surface Hub de Microsoft

Après Google et son « Jamboard « , Cisco annonçait fin janvier Spark Board, un magnifique concurrent à Surface Hub. Il s’agit d’un écran 55 pouces combinant les fonctions de vidéo conférence et tableau numérique d’une résolution de 4K. Un modèle 70 pouces arriverait ce mois.

Alors que Surface Hub de Microsoft nécessite à minima une connexion Skype Entreprise, le produit de Cisco nécessité un abonnement au Cloud Cisco Spark (produit concurrent de Slack ou Microsoft Teams).

Les démonstrations faites insistent sur la simplicité d’usage, c’est effectivement assez impressionnant. Gros plus également de l’offre : son intégration avec le monde iOS : iPhone et iPad et Mac, beaucoup plus limité dans l’offre Microsoft.

Coté tarification il faudra compter 4700 € pour le modèle 55 pouces ( à comparer au 8000 € du Surface Hub de Microsoft qui n’est pas 4K) mais attention, il faudra rajouter 190 € / mois pour l’abonnement au Cloud Cisco, alors que le compte Office 365 pour Surface Hub (qui n’est pas nécessaire si vous disposez de Skype Entreprise en local) est à moins de 10 € par mois.

La Poste choisi Office 365 face à IBM

Belle victoire pour Microsoft face à IBM (projet « .COM1 ») qui était sans doute prêt à tout pour remporter ce deal et pousser ses offres Cloud que visiblement pas grand monde ne veut (en France et ailleurs compte tenue des parts de marché)… La Poste était pourtant un client Lotus Notes où l’influence d’IBM était assez grande dans certains services informatiques 🙂

capture-decran-2017-02-03-a-12-02-25

C’est en tout cas plus de 200 000 comptes Office 365 qui seront déployés à terme à la fois pour les cols blanc mais également pour les cols bleus (facteurs, personnel en centre de tri, etc…).
De quoi renforcer l’Offre Cloud Microsoft dans le secteur public en France après la SNCF et ses plus de 160 000 comptes ou encore la CNAV par exemple.

Le communiqué de presse de La Poste

Microsoft Office 2016 pour Mac supporte (enfin) la Touch Bar des nouveaux Mac Pro.

Bonne nouvelle : la dernière mise à jour d’Office pour Mac (version 15.32 170201 – abonnement Office 365 pour les insiders en mode Fast), supporte la touch bar des nouveaux MacBook Pro.

img_2636

C’est le cas sous Word (ci dessus) en version Française, Excel, Powerpoint en revanche rien actuellement pour Outlook, OneNote et  Skype Entreprise 😦 … Sans doute pour une prochaine version.

Reste donc à en tester les usages et la pertinence dans le travail de tous les jours. Ce que nous manquerons pas de faire.

A l’intérieur de la Surface Hub

Microsoft vient de publier une petite vidéo interessante qui présente la conception et l’intérieur de la Surface Hub. On y découvre ainsi pour la première fois les principaux composants :

  • Processeur Core i7
  • Uniquement 8 Go de RAM
  • Uniquement du 802.11 N en Wifi
  • En revanche une carte graphique musclée de NVIDIA (Quadro K2200 avec 4G de RAM embarquée)

Les applications Android tourneront sur les nouveaux Chromebooks

Cela pourrait changer un peu la donne sur le marché du poste de travail en entreprise, marché ou les Chromebooks de Google sont largement absent pour ne pas dire totalement. C’est maintenant officiel : les prochains Chromebooks pourront exécuter les applications Android, de quoi d’une part élargir le catalogue de ces machines qui marquent des points aux US (en particulier sur le marché de l’éducation) mais dont l’usage est marginal chez nous.

HP ChromebookLes utilisateurs de Chromebooks auront ainsi accès enfin à un fonctionnement Offline et pourquoi pas à Microsoft Office avec la version Office pour Android de l’éditeur de Redmond !

Aller, dans quelques temps le géant de Mountain View pourrait aussi remplacer les 40 000 Macbook de son siège social… Cela apporterait un peu de crédit aux Chromebooks pour un usage dans les entreprises non ? 🙂

ibmpc

[Lettre Calipia]Le poste de travail : de la création à la consommation d’informations

Article issu de La Lettre Calipia, abonnement gratuit sur demande 

Un peu d’histoire …

ibmpcVers la fin des années 70 et au début des années 80, l’ordinateur personnel était affaire de hobby, une passion assez couteuse et réservée à une population de passionnés. Avant l’arrivée d’IBM avec son IBM PC, les orfinateurs personnels n’étaient pas jugés comme sérieux, considérés uniquement comme des joujous et ne parvenaient que très marginalement à pénétrer l’environnement professionnel. Puis arriva IBM avec son « IBM-PC » et surtout les « Clones », ces machines compatibles grâce à l’ouverture offerte par le choix de composantes standards (dont bien sur le processeur : Intel, et l’OS : Microsoft). Alors qu’IBM, pour ses autres machines (grands et moyens systèmes) avait plutôt tendance à tout faire elle-même dans la plus grande opacité, la compagnie offrait avec le PC un système étonnamment ouvert et évolutif.

Si IBM crédibilisa l’ordinateur personnel dans le monde professionnel, les « clones » apporteront à ce marché du dynamisme en rendant ces machines plus abordables financièrement. Un énorme écosystème se constitua alors, intégrant : des éditeurs de logiciels, des fabricants de cartes d’extensions, des constructeurs de périphériques : souris, claviers, imprimantes, scanners, etc…

Ce marché fut florissant, affichant une croissance à deux chiffres durant près de 2 décennies. Champions incontestés de cette période : Microsoft et Intel.  Nous étions à l’aube de l’an 2000, l’arrivée du nouveau millénaire et la montée en puissance des acteurs de l’internet, puis de la mobilité allait tout changer…

Les années 2000 et l’évolution des usages

Le PC (qu’il soit PC fixe ou portable, PC Intel ou Mac Intel) est devenu un accessoire indispensable dans les entreprises et dans les familles durant les années 2000. La multiplication des mises en réseaux et surtout la monté en puissance d’Internet en ont rendu l’usage quasiment obligatoire. En effet, c’est à cette même période que se sont développées et généralisées les formations pour les utilisateurs. Tout le monde voulait et devait utiliser cet accessoire indispensable qu’était le PC.

Continue reading

Infographie des fournisseurs de technologies Cloud

Nous partageons avec vous cette petite infographie des fournisseurs de solutions d’infrastructure Cloud.

capture-decran-2016-12-19-a-14-04-58Source RedPoint / Cloud Native Computing Foundation

Surface Studio : premier contact

img_1206Même si Microsoft n’avait pas de stand au CES, le Windows Store de Las Vegas présentait la Surface Studio. Ce fut donc l’occasion de toucher la bête et découvrir les premières fonctionnalités.

Première constatation : un écran magnifique et une impression globale de robustesse de l’ensemble. L’écran qui coulisse pour ce transformer en tablette géante est une réussite, un très beau poste de travail.

Coté périphériques, le clavier est sympa au toucher, la souris plus quelconque, et le Dial (Cette molette multifonctions qui se positionne sur l’écran) est plus léger qu’attendu, il adhère à l’écran avec une couche de plastique/gomme qui ne glisse pas mais qui à la longue je pense risque de prendre la poussière et perdre en adhérence, à voir.

Reste à voir également la pertinence des logiciels de retouche proposés.

img_2487

#CES2017 : refroidissement liquide chez #Gigabyte

Gigabyte présentait avec 3M « le futur des datacenters » avec une solution liquide exclusive de 3M  : liquide d’aspect pas visqueux non conducteur électrique mais très bon conducteur thermique qui peut demain, comme on le voit sur la photo ci-dessous, remplir la totalité du datacenter avec une petite circulation pour refroidir le tout.

img_2301

A quand un chauffage central sponsorisé par Google, Microsoft et Amazon ? 🙂

#CES2017 : quelques prototypes de voitures électriques

Comme chaque année un pavillon complet du CES est consacré à l’automobile. Avec tous les ans un peu plus de place aux véhicules électriques. Voici quelques photos choisies de prototypes particulièrement design :

Chez WW, Nissan, Toyota