Archives d’Auteur : Stephane Sabbague

Il est maintenant possible de mettre le thème de l’entreprise sur les applications mobiles SharePoint

m365-admin-tenant-theme-conceptualLes administrateurs Office 365 pourront désormais personnaliser le thème des applications SharePoint de l’organisation via le centre d’administration. Ceci pour les version  iOS et Android de l’application. Les options de personnalisation comprennent en particulier le logo de la société et les couleurs.

Voici la liste des aspects qui peuvent être configurés :

  • Image du logo : Logo du format SVG (les images téléchargées dans un autre format ne s’afficheront pas dans l’application)
  • Nav Bar Color : C’est la couleur de fond qui apparaît dans l’arrière-plan de la barre de navigation pour les 3 onglets. (Veuillez noter que les sites sur PC ne seront pas affectés par cette couleur de la barre de navigation).
  • Couleur du texte et des icônes : Cette section affecte la couleur du texte et des icônes de la barre de navigation
  • Couleur d’accentuation : cette entrée affectera les boutons, les liens et les autres éléments définis sur l’application pour la marque.

Il est à noter que l’application doit être mise à jour à la dernière version pour que les thèmes puissent apparaître. Les administrateurs peuvent consulter la documentation sur cette page. Vous pouvez vous rendre sur le Play Store ou sur l’App Store pour télécharger les applications ou vérifier les mises à jour.

Zoom supprime le SDK de son client iOS qui envoyait des données des utilisateurs à Facebook…

ZoomAlors que l’excellent et simplisme outil est particulièrement utilisé en ces temps de confinement, un récent rapport de Motherboard avait révélé que l’application Zoom pour iOS envoyait « certaines données d’analyse à Facebook, même si les utilisateurs de Zoom n’ont pas de compte Facebook« , et ne se sont pas donc pas connecté avec Facebook sur l’application… C’est d’ailleurs ce que la société avait déclaré au début en spécifiant que ceci était du à l’utilisation de la fonction « Login with Facebook » qui utilisait donc logiquement le SDK Facebook pour iOS (avec la contrepartie habituelle de distribuer les données à Facebook) avant de se raviser. Zoom avait alors ajouté que les données collectées par le SDK n’incluaient pas d’informations relatives aux réunions comme les participants, les noms et les notes. Uniquement, des informations sur les appareils telles que le type et la version du système d’exploitation mobile, le fuseau horaire, le modèle et le support de l’appareil, la taille de l’écran, les cœurs de processeur et l’espace disque…

Zoom a reconnu aujourd’hui un problème de confidentialité avec son application de vidéoconférence pour iOS. L’entreprise a déclaré avoir retiré le SDK de Facebook responsable de la collecte inutile de données.

Sur l’App Store d’Apple, l’application de Zoom a reçu une nouvelle mise à jour qui « reconfigure la fonctionnalité de sorte que les utilisateurs pourront toujours se connecter à Facebook mais via leur navigateur« , une façon de contourner le problème…

 

Nvidia lance Deep Learning Super Sampling 2.0 pour améliorer le rendu graphique

NvidiaNvidia a lancé cette semaine sa technologie  Deep Learning Super Sampling (DLSS) 2.0. Cette technologie est basée sur un réseau neuronal artificiel qui utilise les TensorCores RTX de Nvidia pour augmenter les fréquences d’images et générer des images nettes qui approchent ou dépassent selon le constructeur le rendu natif.

Le DLSS 2.0 a été formé sur des dizaines de milliers d’images haute résolution dans un superordinateur à des fréquences d’images très basses. Avec les poids d’entraînement pour le réseau neuronal, DLSS 2.0 prend ensuite des images à plus faible résolution comme entrée et construit des images à haute résolution. Une fois cette opération réalisée Nvidia distribuece modèle d’apprentissage profond formé aux PC basés sur RTX via les pilotes NVIDIA et les mises à jour en continue.

Nividia indique que DLSS 2.0 :

« utilise les TensorCores de Turing fournissant jusqu’à 110 téraflops de puissance de calcul dédiée et fonctionne deux fois plus vite que son prédécesseur. Pour améliorer encore les performances, DLSS 2.0 utilise des techniques de rétroaction temporelle pour ne rendre qu’un quart à la moitié des pixels tout en offrant une qualité d’image comparable aux résolutions natives« .

De plus, contrairement à l’itération précédente, qui exigeait que le réseau neuronal soit entraîné pour chaque nouveau jeu, DLSS 2.0 s’entraîne en utilisant un contenu non spécifique au jeu. Cela génère un réseau généralisé qui fonctionne sur plusieurs jeux et conduit finalement à une intégration plus rapide des jeux et à un plus grand nombre de jeux DLSS.

Il dispose de trois modes de qualité d’image pour la résolution de rendu interne d’un jeu : Qualité, Équilibré et Performance. Parmi ces trois modes, le mode Performance permet d’augmenter la résolution jusqu’à 4X (c’est-à-dire 1080p vers du 4K).

Si vous êtes intéressé par le développement avec ces technologies, vous trouverez de plus amples informations ici.

Autre point (mais non lié aux jeux cette fois :)) : notre prochaine mission d’étude aux USA se déroulera du 4 au 10 octobre prochain (Seattle et San-Francisco) et le thème sera « IA et environnement de travail« . Si vous êtes intéressés contactez-nous par mail (mail direct ou sur contact (at) calipia.com )

Dell Mobile Connect permet maintenant de transférer des fichiers d’iPhone vers Windows 10

Dell Mobile ConnectNous vous avions déjà parlé de ce programme réalisé par Dell. Au CES cette année, Dell avait présenté de nouvelles fonctionnalités d’intégration iOS qui viennent s’ajouter à son service Mobile Connect. Aujourd’hui, ces fonctionnalités arrivent dans la version 3.0 de l’application.

Il y a trois nouvelles fonctionnalités clés, qui étaient toutes possibles avec Android mais qui sont maintenant compatibles avec iOS :

  1. Mise en miroir de l’écran
  2. Transfert de fichiers
  3. Il n’est plus nécessaire d’avoir l’application ouverte pour envoyer un SMS

Dell Mobile Connect est depuis longtemps l’une des rares options permettant d’envoyer et de recevoir des messages texte depuis un PC, si vous avez un iPhone (Android est beaucoup plus ouvert). Même l’application Your Phone de Microsoft ne fonctionne qu’avec Android.

La mise en miroir d’écran et le transfert de fichiers avec un iPhone nécessitent normalement un Mac, utilisant respectivement AirPlay et AirDrop. Dell a déclaré qu’il n’utilisait pas les technologies propriétaires d’Apple pour cela mais son propre développement sans plus de précisions…

Dell Mobile Connect est officiellement disponible sur tout PC Dell récent (acheté après janvier 2018), il est aussi disponible  sur le Microsoft Store en suivant ce lien.

De nouvelles fonctions audio-vidéo (et pas seulement) très interessantes à venir dans Teams cette année

Teams
Microsoft vient d’annoncer qu’il compte intégrer dans Teams des fonctions très interessantes d’ici la fin de l’année. Nous avions déjà eu l’occasion de discuter de certaines d’entres-elles lors de notre passage à Seattle en octobre dernier avec les équipes de développement de l’outil.

  • La première est la suppression du bruit en temps réel. Il s’agit de bloquer les personnes qui tapent fort sur leur clavier (on a tous un collègue concerné :)) un souffle en arrière-plan ou un autre bruit de fond, sans avoir à mettre quelqu’un en sourdine pendant un appel.
  • On retrouvera aussi des fonctions assez classique sur certains système de Visio conférence comme la détection d’une main levée pour prendre la parole.
  • On aura aussi  des améliorations pour les « cols bleus » (les plans F), telles que l’intégration avec les appareils RealWear montés sur la tête, afin que les utilisateurs puissent communiquer avec leurs collègues en ayant les mains libres. Pour ces même utilisateurs, une application de réservation est également en cours d’élaboration.

RealWear Teams

Autre petite chose mais pas mal demandée, Teams va enfin vous permettre de faire apparaître les discussions dans une fenêtre séparée et, plus intéressant encore, l’application devrait fonctionner aussi hors connexion ! Vous pourrez lire les messages de chat existants et écrire des réponses sans connexion à Internet. La synchronisation se fera sans surprise lors de la prochaine connexion.

Microsoft ajoute également le support de nouveaux matériel, comme le Yealink VC210 et le casque Bose Noise Canceling 700 UC.

Enfin coté licences , pour les petites et moyennes entreprises, un nouveau plan Microsoft 365 Business Voice permet de proposer Teams comme système téléphonique complet.

Microsoft présente en vidéo le nouveau menu démarrer de Windows 10

En début de semaine dernière Microsoft avait annoncé que Windows 10 fonctionne désormais sur plus d’un milliard de PC actifs par mois. L’entreprise avait pour objectif d’atteindre ce chiffre en trois ans, mais a dû revoir cet objectif un an après la sortie du système d’exploitation.

Dans une nouvelle vidéo célébrant cette étape, la société a montré quelques nouvelles modifications de l’interface utilisateur arrivant dans le menu de démarrage. La vidéo commence par passer en revue les différentes versions du système d’exploitation, de Windows 1.0 à Windows 10, après quoi on voit les nouvelles icônes de l’application remplacer les anciennes icônes carrées dans la liste des applications du menu de démarrage.La vidéo montre ensuite une nouvelle disposition du menu de démarrage avec des carreaux qui ont une couleur de fond plus unifiée dans les modes sombre et clair, par opposition à la conception actuelle des carreaux où la couleur de l’application domine la couleur de fond. On devine également les possibilités de personnalisation liées aux profils des utilisateurs.

Microsoft caresse sans doute l’objectif de faire de se menu démarrer le « portail personnel » de l’utilisateur. Tout au moins la vision de ce portail personnel qu’avait les entreprises il y a plus de 10 ans maintenant, limité au applications autorisées et des actualités personnelles contextualisées. Très complémentaire avec les possibilités et limitation des outils de collaboration massives type Slack ou Teams actuellement.

En plus du menu de démarrage, la vidéo donne également un aperçu du nouvel explorateur de fichiers unifié, des menus contextuels mis à jour.

Après GitHub, Microsoft achète npm

github-npm-blog-1200x630Pour rappel Microsoft avait acheté GitHub,  en 2018 pour 7,5 milliards de dollars en actions Microsoft. A l’époque, Microsoft avait promis que GitHub resterait une plateforme ouverte et a déclaré qu’il fonctionnerait comme une entité séparée. GitHub revendique plus de 28 millions de développeurs et reste la référence du domaine.

La semaine dernière l’éditeur (par l’intermédiaire de GitHub) a annoncé acquérir la société de solutions JavaScript open source npm Inc.

Npm, est une société basée à Oakland, en Californie, fondée en 2014 qui produit un gestionnaire de paquets open source pour Node.js. Elle gère un registre npm de code source libre public à l’usage de la communauté JavaScript, ainsi qu’une application client basée sur une interface en ligne de commande npm. Npm « sert plus de 1,3 million de paquets à environ 12 millions de développeurs », selon l’entreprise.

Les conditions financières de l’accord n’ont pas été décrites. Nat Friedman, le PDG de GitHub, a promis que GitHub investirait dans le registre et la plateforme npm. L’interface en ligne de commande de npm « restera libre et open source ». Parallèlement GitHub continuera à supporter les clients qui utilisent les produits payants npm Pro, Teams et Enterprise pour l’hébergement de registres privés.

M. Friedman a également expliqué que GitHub travaillera à l’intégration des paquets npm avec les paquets GitHub. Cela facilitera la migration des paquets de npm privés vers les paquets GitHub « plus tard dans l’année », selon lui.

Isaac Z. Schlueter, le responsable de la technologie de npm a indiqué que le registre public de npm sera toujours gratuit. Il a exprimé son enthousiasme pour l’acquisition de GitHub car elle permettra de maintenir le registre npm au fil du temps :

« En étudiant les plans techniques et stratégiques de la façon dont npm s’intégrerait dans la vision de GitHub, il est devenu évident que ce n’est pas seulement une bonne option pour la communauté JavaScript, mais aussi une option bien meilleure que ce que npm, Inc. peut fournir à elle seule »

Une acquisition qui vise sans surprise à renforcer la position de Microsoft dans le monde du développement. Position stratégique qui demande à l’entreprise de rentrer dans ce monde d’outils Open Source pour les développeurs là ou son offre Visual Studio n’a que peu d’audience (mis à part l’éditeur Visual Studio Code). Il suffit de voir le nombre (pathétique) de startups utilisant la suite Microsoft dans la Silicon Valley…

 

« Entrées précédentes