Archives d’Auteur : Stephane Sabbague

Une solution Microsoft contre le harcèlement et les injures sur le net ?

Microsoft vient de déposer un brevet pour lutter contre le harcèlement et plus généralement les insultes sur le net. L’éditeur prévoit dans son brevet récemment déposé un «bouclier de toxicité» personnalisé qui permettrait de surveiller les communications et de censurer les données en fonction des préférences de l’utilisateur. Les choses ne sont pas simples car la définition de ce que l’on peut considérer comme «agressif» varie d’une personne à l’autre. Par exemple, un juron qui peut offenser quelqu’un, peut ne pas être interprété de la même manière par un autre utilisateur.

Capture d’écran 2019-02-21 à 10.29.23L’objet est de traiter toutes formes de communications : vocales ou textuelles, telles que celles de sessions de jeu en ligne, ou même des affichages dans des flux vidéo. Le système pourrait également être implémenté pour fonctionner dans le cadre de conférences Web en ligne ou de sessions VR / AR. Cela permettrait essentiellement aux utilisateurs de communiquer efficacement avec plusieurs autres personnes sans qu’une personne en particulier ne soit heurtée par des propos inadaptés…

Lire la suite

Le Store Microsoft contenait quelques applications de minage de crypto-monnaies…

store windows 10Alors que le Store Microsoft semblait un des plus réputé en matière de sécurité, l’éditeur validant scrupuleusement toutes les applications (il faut dire aussi qu’il y a moins de travail à faire que sur le store Google ou Apple :)). Un nouveau rapport de la société Symantec affirme que la boutique Microsoft hébergeait plusieurs applications – potentiellement téléchargées par des milliers de personnes – exploitant des crypto-monnaies réalisant en sous tache du minage…

Dans un article de blog, Symantec a expliqué en détail comment elle avait trouvé au moins huit applications gratuites (maintenant supprimées par Microsoft) dans la boutique qui utilisait les ressources du processeur pour exploiter les crypto-monnaies sans l’autorisation de l’utilisateur. Ces applications fonctionnaient en arrière-plan et touchaient également les utilisateurs de Windows 10 S.

Bien que ces applications aient été créées sous trois noms de développeurs différents, l’inspection de leurs codes respectifs indique qu’elles pouvaient être créées par la même personne ou le même groupe de personnes.

Toutes les applications malveillantes en question étaient des applications Web encapsulées (PWA), qui ont commencé à envahir la boutique Microsoft en avril 2018. On se souvient de l’ouverture à ce type d’application par le géant de Redmond pour gonfler son magasin de nouveautés. Le rapport indique que ces applications minières ont été lancées dans la boutique entre avril et décembre 2018 et qu’elles ont collectivement totalisé plus de 1 900 avis. Cependant, le nombre de critiques et de téléchargements légitimes n’est pas précisé pour le moment, car ces chiffres peuvent être gonflés artificiellement pour améliorer la visibilité.

Le modèle des PWA est directement en cause dans ces problèmes. Une bibliothèque Javascript de Google (GTM) permet aux développeurs d’injecter du JavaScript de manière dynamique dans leurs applications. Cette technique peut alors être utilisé pour dissimuler des comportements malveillants ou risqués…

Chrome OS supporterait bientôt les bureaux virtuels

Chrome OS continue sa progression en fonctionnalités alors qu’il gagne des parts de marchés en dehors du secteur de l’éducation aux USA. Nous reviendrons sur ceci lors du prochain Briefing Calipia en juin.

Cette fonctionnalité a été pendant longtemps une caractéristique exclusive de certains OS dérivés d’Unix dont Linux et macOS. Plus récemment Microsoft et ajouter ceci à Windows avec Windows 10.

La fonctionnalité a été confirmée sur la feuille de route pour le système d’exploitation et la date de sortie effective semble maintenant se rapprocher. Google prévoit aussi d’utiliser des gestes (comme dans MacOS ou Windows 10) pour passer d’un bureau virtuel à un autre. Cependant, on ne sait pas grand-chose actuellement sur le fonctionnement exact de la fonctionnalité ni sur les fonctionnalités supplémentaires qu’elle apporterait. (Source 9to5google)

Facebook rachète la société GrokStyle spécialisée dans la recherche visuelle.

Intro-Image-cGrokStyle est une entreprise qui a conçu un moteur de recherche visuel (via de l’intelligence artificielle) pour permettre aux utilisateurs de trouver des produits à partir de leur photo.

La porte-parole de Facebook, Vanessa Chan, a confirmé confirmé que l’entreprise a été racheté par Facebook sans révéler le prix de l’acquisition et les objectifs visés. Elle a simplement déclaré : «Nous sommes ravis d’accueillir GrokStyle chez Facebook. Leur équipe et leur technologie contribueront à nos capacités d’intelligence artificielle.  »

Cet achat vise à accroitre les capacités d’IA de Facebook dans le secteur de la reconnaissances visuelles, secteur très prometteur ou l’autre géant Google investi également énormément. On pense en particulier à la création, intégrée à Instagram, Whatsapp, etc de fonctions telles que les proposent Google avec la technologie Google Lens. Ces technologies étant de formidable pourvoyeur d’images de toutes sortes… Sans doute un petit peu plus encore, d’intimité capturée par le géant…

Mobiles : les constructeurs chinois font une entrée en force sur le marché européen

Canalys, vient de publier son analyse trimestrielle de vente des Smartphones en Europe. La percée des constructeurs chinois est impressionnantes : +56 % pour Huawei et +62% pour Xiaomi. Dans le même temps Apple baisse de 5% et Samsung d’1% mais surtout -18% pour HMD Global (ex Nokia)

La position de second d’Apple est clairement menacée. Autre tendance assez claire (que l’on a dejà vu là ou ces constructeurs sont arrivés) les autres petits fournisseurs Android souffrent encore plus.

canalys2019

Microsoft lancerait très prochainement un produit de création de formulaires plus professionnel

Vous connaissez sans doute Microsoft Form. ce produit, ou plutôt ce service, intégré aux plans Office 365 Entreprise et  éducation depuis l’été dernier permettait de lutter à armes égales face au produit le plus populaire depuis des années : Google Form…

Microsoft Form, reprenait sans surprise toutes les fonctionnalités de Google Form, avec des éléments de personnalisations parfois plus poussés, et proposait une consolidation des données interessante. Toutefois, son usage reste beaucoup plus confidentiel face au produit de Google qui reste majoritairement utilisé en particulier dans le grand public. Sans doute l’outil est encore largement méconnu.

Microsoft devrait sortir durant ce semestre une évolution majeure de cet outil appelée Form Pro qui devrait logiquement intégrer les services entreprise Office 365 dont :

  • Dynamics 365,
  • Power BI,
  • PowerApps
  • et Flow.

De quoi offrir une solution interessante et beaucoup plus riche que la proposition actuelle avec Flow. Une façon aussi de faire oublier InfoPath, parti avec l’eau du bain en version 2016 d’Office…

Dans la description, l’éditeur ne fait pas mystère de son concurrent : « Les entreprises peuvent collecter des informations sans que les utilisateurs aient à se tourner vers des solutions non sécurisées, et il n’est pas nécessaire de créer et de gérer des outils de sondage personnalisés. « … suivez mon regard 🙂

La version 2 d’Hololens sera dévoilée le 24 février

Microsoft devrait lancer la deuxième génération d’Hololens le 24 février. Alex Kipman, un des patron du projet a publié une vidéo de teasing du nouvel appareil ou l’o,n ne découvre pas grand chose, si ce n’est l’utilisation de la fibre de carbone pour rendre le casque beaucoup plus léger.

Parmi les informations glanées ici et là, le champ de vision devrait être plus large, ce qui était un des gros reproches fait à la première version. Le casque comporterait également un chipset Qualcomm, sans doute le Snapdragon 850, utilisé dans des ordinateurs Always Connected, tels que le Samsung Galaxy Book 2.

Nous en saurons plus sur les spécifications exactes d’HoloLens 2 et, surtout, si son prix sera moins élevé que la V1 lors de l’annonce officielle de la société au MWC 2019 le 24 février.

« Entrées précédentes