Archives d’Auteur : Stephane Sabbague

Le PDG de Canalys prédit (de nouveau) un arret de la gamme Surface

Selon un article de The Register, lors du forum annuel de Canalys, le PDG de la société d’études de marché, Steve Brazier, a réitéré sa prédiction de l’année dernière selon laquelle la ligne de produit « Surface » de Microsoft serait en sursit.

Capture d_écran 2018-10-16 à 10.00.47L’année dernière, Steve Brazier avait déclaré qu’il n’était pas logique pour Microsoft de « continuer à créer du matériel qui engendrait un perte d’argent« . Mais comment évaluait-il à l’époque que la gamme Surface perdait de l’argent alors que Microsoft ne communique pas sur les dépenses mais que sur un chiffre d’affaire (en croissance qui plus est) ? Ses informations venaient d’analyses internes et … de concurrents de Microsoft à savoir : le patron de l’ingénierie de Lenovo et un certain Darius Hess de Dell. Autant dire que c’est donc sujet à interrogation…

Steve Brazier a réitéré ces affirmations ce mois-ci en disant lors de la conférence qu’ « Il serait beaucoup plus judicieux que Microsoft arrête de dépenser de l’argent sur Surface et se concentre sur ses activités de cloud  » L’analyste pense que le PDG de Microsoft, Satya Nadella « parviendra à cette même conclusion« .

En attendant, Microsoft vient de renouveler sa gamme, et mieux le patron hardware Panos Panay,  a également fait savoir qu’il souhaitait explorer et innover encore plus avec du matériel pliable (son « bébé » selon lui). Panos Panay à par ailleurs qualifié les propos du PDG de Canalys de « rumeur de tabloïd ».

Annonces Google : la seule surprise était la tablette…

Les annonces de Google étaient attendues mais on savait tout des smartphones Pixel 3, les fuites étaient nombreuses et visiblement très précises. On connaissait également le Google Home Hub (nous en avions parlé ici même). Nous avons eu la confirmation de tout ceci.

Détail interessant sur le Google Home Hub, il n’y a pas de caméra et donc potentiellement pas de possibilité de scénarios d’appels en visio comme c’est le cas avec l’Amazon Echo Spot par exemple. On apprend également que la machine ne sera pas disponible en France avant quelques temps. Reste à savoir si elle fonctionnera quand même chez nous, mais là aucune information et il faudra sans doute attendre quelques importations pour en savoir plus.

Google(hier après midi chez Google, 27° :))

Nous étions chez Google Corp à Mountain View hier lors des annonces qui ont été suivies également en direct par les employés. Notre hôte, nous expliquait qu’une des fonctions très interessante des Pixels 3 était les apports en réalité virtuelle qui ont été un peu passé sous silence lors de la conférence de presse… L’intégration d’images virtuelles dans les photos (avec une démo pour des selfies) est en fait beaucoup plus prometteuse qu’annoncée pour l’avenir. A suivre.

La véritable surprise était donc la tablette, sorte de clone de la Surface Pro ou de l’iPad Pro avec un clavier amovible. Les choix sont fait, Google pousse Chrome OS et enfonce le clou, fort du succès ici aux US des Chromebooks que l’on voit de plus en plus et pas que dans le domaine de l’éducation… Logiquement donc cette tablette dispose de processeurs Intel et est positionnée sur le haut de gamme dans les mêmes gammes de prix que les Surface et iPad Pro.

Nous reviendrons sur ces annonces et leur positionnement vis à vis des offres de Microsoft et d’Apple, lors du prochain Briefing Calipia.

Nouvelle version d’Outlook pour iOS d’ici la fin de l’année avec des fonctions très attendues.

Outlook Mobile est l’une des applications de Microsoft les plus populaire avec plus de 100 millions de téléchargements sur Android et dans le top 5 des applications de productivité sur iPhone. L’application iOS bénéficiera d’une refonte majeure.

new-outlook-ios-dev-1Parmi les nouvelles fonctions proposées on trouvera :

  • Nouvelle bannière bleue qui se réduit lors de la navigation
  • Modification de la couche de synchronisation REST à Hx (même comportement que l’application Mail Windows 10 UWP). Le passage à la couche de synchronisation Hx à la place de REST permet d’optimiser les tâches de lecture et d’écriture depuis le cloud et d’augmenter les performances de lecture des documents, pièces jointes, etc.
  • La possibilité d’envoyer simplement sa disponibilité en fonction de son calendrier.
  • Accès rapide aux contacts favoris, aux pièces jointes et au calendrier.
  • Nouvelle fonction de navigation dans les dossiers.
  • Nouveau système de filtrage plus intelligent et plus facile à lire.
  • Reconnaissance automatique des événements pouvant donner lieu à une action (comme l’enregistrement sur un vol par exemple)

Mais surtout :

  • L’accès aux Boîtes aux lettres partagées.
  • La prise en charge de S / MIME.
  • Nouvelles fonctions pour classer et mettre des catégories (en liaison avec la version Outlook pour PC ou Mac)

De nouvelles fonctions (très) interessantes dans Outlook mobile (iOS et Android)

De nouvelles fonctionnalités très interessantes ont été annoncées par Microsoft pour les les mois à venir sur Outlook Mobile (iOS et Android). Ces fonctions s’adressent principalement aux besoins des entreprises et combles des manques aujourd’hui des clients natifs de ces plateformes.

Tout d’abord, vous pourrez bientôt ajouter facilement des étiquettes aux courriers électroniques envoyés au sein de votre organisation pour indiquer par exemple que le contenu du mail est confidentiel, qu’il s’adresse à tel projet ou à telle fonction dans l’entreprise par exemple. Ceux-ci seront configurés par les administrateurs.

Microsoft introduit également de nouvelles options pour les MDM afin par exemple d’empêcher les utilisateurs d’ajouter des adresses de messagerie personnelles ou des comptes OneDrive dans Outlook sur les appareils de l’entreprise (cette fonctionnalité est déjà en cours de déploiement). De plus les administrateurs seront bientôt en mesure de définir des configurations de paramètres spécifiques pour les applications Outlook, telles que l’activation ou la désactivation de la synchronisation des contacts, l’utilisation de l’authentification biométrique, etc. Il sera également possible d’utiliser des configurations spécifiques pour configurer des comptes prenant en charge l’authentification biométrique afin que les utilisateurs puissent démarrer plus rapidement.

Oulook-mobile-3cOutre les améliorations apportées au déploiement, Microsoft apporte aussi des améliorations très interessantes pour les utilisateurs :

  • Il sera possible de rejoindre les réunions Teams à partir de l’application Outlook avec une intégration prévue pour le début de l’année prochaine (qui devrait être identique à ce qui se fait aujourd’hui avec Skype).
  • il sera possible d’utiliser les fonctions intégrées d’Office Lens pour ajouter facilement des détails de contact à votre compte Outlook (en prenant simplement en photo une carte de visite, les détails du contact seront automatiquement enregistrés dans Outlook).
  • La possibilité à venir de configurer les notifications pour qu’elles ne proviennent que de vos contacts favoris, vous permettant ainsi de hiérarchiser ces dernières.
  • Enfin, des améliorations sont également apportées au calendrier, telles que la possibilité d’ajouter des calendriers partagés. Cette fonctionnalité est actuellement en cours de déploiement. Dans les mois à venir, les événements des calendriers dans Outlook commenceront également à s’afficher dans la fonction de recherche.

Certaines de ces fonctionnalités semblent être également utiles au grand public. Il est donc possible qu’elles soient mises à la disposition de tous lors de leur déploiement.

Nous reviendrons sur ces nouveautés bien entendu lors du prochain Briefing Calipia.

Microsoft travaille sur une version spécifique du système d’exploitation pour les Robots (ROS) pour Windows 10

Microsoft a rejoint le consortium industriel ROS, qui vise à étendre les fonctions du système pour faciliter la création d’applications robotiques industrielles. Microsoft collabore avec Open Robotics et le consortium industriel ROS pour une intégration à Windows 10.

ROS est avant tout un SDK (kit de développement logiciel). Il offre un ensemble de bibliothèques et d’outils permettant de concevoir des robots complexes. Alors que ROS pour Linux existe déjà, Microsoft se devait pour parfaire sa stratégie IoT de le fournir pour Windows. Le noyau de ROS avait déjà été porté sur Windows le mois dernier, des extensions pour permettre aux développeurs d’utiliser Visual Studio ainsi que divers services d’intelligence artificielle et de cloud, notamment Azure Cognitive Services, Windows Machine Learning, Azure IoT Cloud, sera disponible.

rosonwindowsLors de la ROSCon 2018, Microsoft a présenté un robot Robotis Turtlebot 3 exécutant la version de ROS connue sous le nom de « Melenia Morenia« .
Microsoft explique que « Le robot exécute Windows 10 IoT Enterprise sur un NUC Intel Coffee Lake à l’aide d’un nouveau noyau ROS qui exploite Windows Machine Learning avec accélération matérielle ». Microsoft a également présenté un environnement de simulation de ROS s’exécutant dans Azure et des robots virtuels connectés à un système d’orchestration et contrôlé via Azure IoT Hub.

Nous aurons sans doute l’occasion d’approfondir cela lors de notre mission d’étude de la semaine prochaine sur le thème de l’IoT et l’IA. Nous serons chez Microsoft à Redmond  vendredi 12 octobre toute la journée. Nous discuterons de ceci également lors du prochain Briefing Calipia.

Microsoft Whiteboard disponible pour iOS et la web app est en beta

Lancé pour la première fois avec le Surface Hub, l’application Whiteboard offre tout simplement un tableau blanc partagé.

Capture d_écran 2018-09-29 à 11.16.27Plusieurs utilisateurs peuvent donc collaborer sur le même tableau blanc à partir de n’importe quel endroit. L’application est disponible sur Windows 10 depuis quelques mois et vous pouvez désormais l’utiliser depuis votre iPhone ou votre iPad (La version pour Android, promise par Microsoft n’est pas encore disponible et aucune date n’est maintenant donnée).

À l’origine un dérivé de OneNote, Whiteboard est plus simple d’usage et donc accessible sans aucune formation. Il suffit de se connecter avec un compte Microsoft et, si vous le souhaitez, d’inviter des personnes à partager votre tableau blanc. Lorsque les gens modifient le tableau blanc, les modifications sont effectuées en temps réel.

Vous pouvez trouver l’application iOS ici, et celle-ci nécessite iOS 9 ou plus. L’URL de l’application Web est assez facile à retenir : whiteboard.microsoft.com.

Des nouveautés interessantes pour Onedrive

onedriveMicrosoft vient d’annoncer des fonctions assez interessantes pour Onedrive, en particulier pour le client Mac qui était à la traine par rapport aux autres versions.

Le moteur de synchronisation a été complètement remanié. Il prend désormais en charge les fonction de synchro à la demande (Files On-Demand) donc la possibilité de voir les fichiers en local alors que le contenu est uniquement dans le Cloud et de les synchronisés à la demande (fonction existant sur Dropbox depuis plus d’un an) le client Mac prend en charge également le thème sombre macOS Mojave. Nouveauté interessante également dans les entreprises : il prend enfin en charge SharePoint, de sorte que vous pouvez facilement vous connecter à un serveur SharePoint et synchroniser les fichiers comme vous le feriez avec OneDrive 🙂

Le téléchargement automatique des photos et des films à l’insertion d’un périphérique de stockage est également disponible sur OneDrive Entreprise, ce qui était demandé depuis un certain temps. En fait, Microsoft dit qu’un tiers de toutes les nouvelles fonctionnalités OneDrive sont basées sur les commentaires des utilisateurs.

Fonctionnalité très sympathique également (issue des services cognitifs d’Azure) : les clients professionnels de OneDrive bénéficieront de la transcription vidéo. Vous pourrez ainsi télécharger des vidéos et elles seront automatiquement transcrites. Ainsi il devient possible de rechercher quelque chose que quelqu’un a dit dans une vidéo ! Une fonctionnalité à notre connaissance exclusive à ce type de solution.

On retrouve également des nouvelles fonctionnalités de collaboration :  En survolant un fichier, vous pourrez voir qui l’a ouvert, et vous pourrez bientôt voir des choses comme combien de fois le fichier a été ouvert et la durée moyenne de son ouverture.

Enfin, certaines améliorations ont été apportées au partage de fichiers à tous les niveaux. Vous pourrez maintenant créer un lien et contrôler qui peut ouvrir ce lien. Auparavant, vous pouviez créer un lien et définir une date d’expiration, mais toute personne ayant le lien pouvait ouvrir le fichier. On ne demandera pas à l’utilisateur de se connecter à un compte Microsoft pour ouvrir le fichier mais le service enverra un code de confirmation par mail s’il l’utilisateur n’est pas connecté.

En théorie ces fonctionnalités sera disponible dans les semaines à venir.

« Entrées précédentes