Archives de Catégorie: Administration

Windows Admin Center 1809 est disponible

Windows Server logoMicrosoft a annoncé la disponibilité générale de la nouvelle interface graphique permettant de gérer les infrastructure Windows Server : Windows Admin Center en version 1809 (dont le nom de code était « Honolulu ». Conjointement à cette publication, Microsoft propose aussi le Software Development Kit (SDK) pour étendre les capacités de l’interface.

Pour rappel, Windows Admin Center permet de gérer tous les rôles des infrastructures Windows Server (File Server, Hyper-V, Storage Replica, Cluster, etc.) ainsi que de s’interconnecter à des services Azure, regroupant ainsi dans une seule interface l’ensemble des consoles d’administration précédemment disponibles (Event Viewer, Device Manager, Disk Management, Task Manager, Server Manager, etc.).

Windows Server Admin Center

Windows Admin Center 1809, qui supporte Windows Server 2019, évolue à un rythme mensuel depuis le mois d’avril, la version 1809 représentant une version stabilisée, conformément à la stratégie d’évolution en continu mise en place par Microsoft.

L’ensemble des nouvelles fonctionnalités, qui portent principalement sur le dépannage de serveurs et clusters de serveurs, sur la configuration et sur les taches de maintenance, est détaillé sur le billet de blog de l’annonce.

Microsoft confirme sa nouvelle stratégie de gestion en mode Cloud de devices Windows 10 avec Microsoft Managed Desktop

Windows 10 LogoMicrosoft, dans un billet sur le blog Microsoft 365 écrit par Bill Karagounis (General Manager), a confirmé les rumeurs apparues en juillet et concernant un nouveau service pour les périphériques d’entreprise Windows 10 permettant d’avoir une prise en charge de leur gestion en mode SaaS tout au long de leur cycle de vie. Cette offre, basée sur un abonnement mensuel est baptisée Microsoft Managed Desktop (MMD), et regroupe de la vente en ligne de matériel, du provisionning pour l’aspect configuration initiale, des processus et outils de gestion des postes.

MMD

Concrètement une entreprise pourra via MMD acquérir un matériel informatique Windows 10 proposé dans le cadre du service. A la réception du matériel l’utilisateur entre ses informations d’identification (qui ont été provisionnées lors de l’inscription) et le nouvel ordinateur se voit au démarrage automatiquement configuré avec les stratégies de sécurité et de gestion prédéfinies et les applications requises de l’entreprise. Ces matériels seront ensuite pris en charge par Microsoft pour les mises à jour, applications de correctifs etc.

L’offre MMD intégrera de plus une souscription à Microsoft 365 Enterprise (la combinaison de Windows 10 Enterprise, Office 365 et Enterprise Mobility + Security), donc l’ensemble de la suite de licence des offres poste de travail, son administration, sa sécurisation et la gestion d’identités. Sont aussi intégrés des éléments de Windows Analytics pour la supervision en mode Cloud

Microsoft s’engage également pour un cycle de mise à jour de trois ans et le remplacement le lendemain des appareils inclus, ainsi que pour la sécurité, la surveillance, ou le support de bureau 24 X 7 dans le cadre de l’offre MMD.

Le coût de ce service variera en fonction de l’utilisateur, en fonction de la taille du client, du type d’appareil, etc.) et sera probablement proposé lui aussi sous forme de plans (E3-E5).

Concernant les matériels pris en charges, les premiers appareils éligibles seront assez logiquement des ordinateurs de la gamme Surface, mais il est prévu d’ouvrir ce service à d’autres fournisseurs. Dans le même esprit, si Microsoft vendra initialement Microsoft vendra directement le service MMD, il est envisagé de travailler avec des partenaires revendeurs / intégrateurs.

MMD devrait être disponible début 2019 aux USA / Canada /Australie / Nouvelle-Zélande, avec une extension mi 2019 à « plusieurs autres zones géographiques ».

En conclusion ce programme est une assez intelligente façon pour Microsoft de mettre en avant son offre Microsoft 365 dés les premières phases de réflexion des entreprises concernant l’acquisition d’un nouveau poste de travail. Le tout en repackageant des technologies par ailleurs disponibles.