Archives de Catégorie: OS

Pratique, Opera Touch permet d’échanger des fichiers entre ses appareils très simplement

Opera Share.pngPratique, Opera a annoncé que son navigateur Touch est désormais capable d’échanger des fichiers, photos, fichiers PDF et des fichiers zip, entre les différentes machine en utilisant la technologies de synchronisation « Flow » de l’éditeur. Bien entendu il faut disposer du navigateur sur les différentes plateformes.

La solution d’Opera présente l’avantage d’être disponible sur la plupart des plates-formes, notamment Windows, macOS, Linux, Android et iOS. Vous pouvez accéder à cette fonction dans Opera Touch en allant dans la section My Flow et en appuyant sur le bouton de téléchargement. Les fichiers transférés seront accessibles à partir de la section « Mon flux » sur tous vos appareils et vous aurez 48 heures pour télécharger le fichier avant de le supprimer. Sans surprise, il utilise le cloud d’Opera pour réaliser ceci. C’est une alternative interessante et plus rapide que réaliser le partage sur Dropbox ou Onedrive par exemple. Voire s’envoyer un mail avec la pice jointe !

Mais il y a un mais… la taille de fichier de la fonctionnalité est limitée à 10 Mo. C’est suffisant pour des photos (pas en RAW 🙂 ) mais c’est plus limité que les services de Dropbox, Onedrive, etc. Cela reste néanmoins pratique.

Le navigateur Opéra est condamné à innover pour tenter de rester dans la course face à un Chrome omniprésent, un Safari sur iPhone et iPad (et mac), un Firefox déjà à la peine et un Edge qui tente de revenir dans le jeu…

Google ajoute les bureaux virtuels à Chrome OS

chromebooksLa dernière version de Chrome OS (version 77, actuellement en cours de déploiement sur les Chromebooks) ajoute des bureaux virtuels. Il sera donc possible de basculer entre quatre bureaux différents avec leurs propres dispositions d’applications. Cette nouvelle fonction existe sous Linux depuis des lustres tout comme sous MacOS lui aussi issu d’Unix. Cette fonction, très pratique pour simuler du multi écran par exemple, faisait parti des nouveautés de Windows 10.

Google a repris ici les gestes de MacOS (avec Mission Control), en glissant depuis le pavé tactile vers le haut on affiche toutes les fenêtres en mode « Vue d’ensemble », Pour créer un nouveau bureau virtuel, Google s’inspire cette fois de Windows 10 avec un bouton dans le coin droit intitulé «Nouveau bureau» (il est en haut chez Google et en bas chez Microsoft…), ceci créer un nouvel espace dans lequel on peut faire glisser des fenêtres. Comme sur mac, on peut utiliser quatre doigts pour basculer entre les bureaux virtuel.

Google ne met pas en avant pas cette fonctionnalité sur son blog ChromeOS, mais met plutôt l’accent sur d’autres choses comme les «clics automatiques», une fonctionnalité d’accessibilité qui permet de déclencher un clic de souris en plaçant le pointeur de la souris sur un objet spécifique… On retrouve également dans les fonctions mises en avant : une meilleur gestion des comptes Google pour Chrome OS et la suppression du support de Flash.

 

Les nouveautés à venir dans le navigateur Edge

EdgeL’équipe de développement du navigateur Edge Chromium de Microsoft a partagé certaines informations sur les améliorations qui arriveront dans Edge au cours des prochains mois, tout en soulignant certaines des modifications déjà apportées, telles que l’ajout du mode sombre et une meilleure gestion des paramètres de confidentialité.

Pour le mois de septembre, l’un des changements les plus notables concerne les améliorations apportées à l’expérience de défilement, souvent critiquée par rapport à celle proposée par l’ancienne version d’Edge (moteur EdgeHTML), elle devrait donc être plus graduelle et moins saccadée (uniquement sous Windows, sous Mac le défilement ne présente pas ce problème) . Il y aura également une option pour bloquer la lecture automatique des médias dans les pages Web, option que l’on retrouve sur d’autres navigateurs.

Le gros des changements se fera en octobre, avec en particulier la prise en charge de la prise de note manuscrite dans les fichiers PDF, la possibilité d’utiliser ses images en tant qu’image d’arrière-plan sur la page Nouvel onglet, etc. Voici la liste complète :

  • Notes manuscrites sur des PDF
  • Lorsque vous vous connectez au navigateur, votre photo de profil de connexion sera mise à jour (correction de bug).
  • Lorsque vous avez plusieurs profils, meilleure gestion de l’ouverture des liens et des pièces jointes dans le profil approprié (correction de bug là encore).
  • Une option pour définir vos propres photos comme image d’arrière-plan sur la page Nouvel onglet
  • Possibilité d’activer la recherche dans le magasin d’extensions du navigateur (le comble c’est qu’il fallait utiliser le navigateur de Google pour le faire !)
  • Un correctif pour les utilisateurs qui recevaient une notification «Administrateur détecté» (leur conseillant de fermer et de relancer le navigateur en mode non-admin) chaque fois qu’ils lancent Edge
  • Déploiement ClickOnce d’applications Windows à partir de pages Web
  • Meilleur prise en compte des applications PWA (Progressive Web Apps)

Lire la suite

Des nouvelles de « Core OS »…

Le nouveau système d’exploitation en préparation de Microsoft connu sous le nom de « Core OS » (avec ou sans Windows devant)  est une version modulaire de Windows que Microsoft préparerai depuis quelques années pour lutter contre Chrome OS de Google. L’éditeur avait déjà conçu Windows 10 « S » pour cela, mais sans grand succès (c’est le moins que l’on puisse dire). La modularité de Windows est devenue nécessaire avec l’explosion de l’IoT mais aussi la création de nouvelles catégories de machines qui font tous les jours un peu plus le succès de Linux aujourd’hui et voire de Google demain, c’est tout du moins la crainte à mon avis justifiée de Microsoft.

Core OS.pngLes nouvelles de cet OS viennent du profil Linkedin d’un ingénieur de Microsoft qui en dit un peu plus sur les objectifs de ce projet : «Fournir des fonctionnalités et des protocoles de gestion de périphériques reposant sur Azure sur des périphériques IoT, des périphériques WCOS de nouvelle génération, le bureau Windows, HoloLens et Windows Server».

Le système d’exploitation CoreOS de Microsoft est censé donc être un système d’exploitation reposant sur le noyau de Windows minimal. Il équiperait à terme les appareils de nouvelle génération incluent le Surface Hub, HoloLens voire de nouvelle catégories de machines.

Fuite réelle ou pas, venant de Linkedin, l’éditeur lui même utilise régulièrement le terme de WCOS (Windows Core OS) dans ses offres d’emploi justement sur LinkedIn…

Un nouvelle fonction bien pensée dans Edge : les Collections

C’est une fonction qui avait été à l’origine annoncée  lors de la conférence des développeurs Build en mai dernier. Cette fonctionnalité « Collections » est maintenant disponible en beta dans le navigateur Edge Chromium de Microsoft (canal Canary donc). Cette fonction permet de collecter des données sur les différents sites Web que vous visitez et les annoter. Cela peut être interessant dès lors que vous préparez un sujet de réflexion ou pour du brainstorming par exemple. Pour ma part je suis habitué à utiliser l’excellent logiciel Pocket et regrette régulièrement que des annotations ne soit pas possibles… D’autre utilise OneNote et son Web Clipper pour cela, mais il faut reconnaitre qui le produit n’arrive pas à la cheville de Pocket pour la capture de données sur le Web (trop d’erreurs et une pagination souvent fantaisiste).

Capture d’écran 2019-08-21 à 12.15.48Comment cela fonctionne ? C’est assez simple la première chose à faire est de commencer une nouvelle collection en ajoutant la page actuelle sur laquelle vous vous trouvez. Vous pouvez également faire glisser des images, du texte et des liens depuis les sites Web que vous visitez. Vous pouvez également cliquer avec le bouton droit sur le contenu et l’ajouter à une collection via un menu contextuel.

Vous pouvez ensuite ajouter à votre collection des notes, la réorganiser ensupprimant des éléments. Vous pouvez même exporter votre collection vers Excel. Ce qui aura pour effet de vous créé un tableau avec toutes les références.  L’exportation n’est disponible que pour Windows 10 et macOS pour le moment, mais arrivera bientôt sous Windows 7 et Windows 8.x.`

Capture d’écran 2019-08-21 à 12.15.12Mais attention pour utiliser cette fonction vous devez tout d’abord l’activer en allant dans les paramètre (tapez Edge: // flags dans la barre d’adresse) , en recherchant ensuite « Collections » et en l’activant la fonction. Une fois que c’est fait, une nouvelle icône apparaît à droite de la barre d’URL, et c’est disponible…

La lecture vocale arrive sur Edge (et c’est plutôt de très bonne qualité)

Microsoft a publié des versions betas edge chromiumde ses navigateurs Edge basés sur Chromium, qui présente de nombreuses améliorations dont l’inévitable thème sombre très à la mode actuellement dans tous les produits mais aussi de nombreux correctifs. Mais cette  dernière version a également introduit la prise en charge de la synthèse vocale pour la lecture des pages web.

Cette fonctionnalité ne fonctionne pas en local mais exploite les Microsoft Cognitive Services Speech d’Azure, le système proposant 24 voix de synthèse vocale dans 21 langues ! Autant le dire tout de suite c’est très réussi, la lecture est fluide et agréable, on est très loin des voix synthétiques ou saccadées.

Cette fonction dite d’accessibilité lit le contenu du texte sélectionné ou de la page entière à partir du haut de façon intelligente, en sautant le cas échéant les publicités (mais pas les légendes des photos). Alimentées par des réseaux de neurones dit « profonds », ces voix sont les voix les plus naturelles qui soient actuellement disponibles, elles sont échantillonnées à 24kbps et sont donc très claires.

le mode edge chromiumPour essayer ces voix, vous pouvez lancer n’importe quel site Web (ici sur le site du Monde) puis allez dans le menu « … » en haut et cliquer sur l’option «Lire à haute voix». Lorsque la fonction est active, la barre de menus située en haut offre des options pour choisir une voix particulière et régler le débit.

Bonus : ces voix ont été exposées aux développeurs via l’API JavaScript « SpeechSynthesis» permettant ainsi à des applications d’en tirer parti dans Edge.

Plus d’informations sur le blog Edge.

Une vidéo humoristique plutôt réussie de promo pour les Chromebooks :)

Capture d’écran 2019-08-14 à 19.48.24.pngEn ce jour férié, voici un petit post sur une petite vidéo de promotion des Chromebooks plutôt réussie et pleine d’humour. L’acteur principal (et le seul en fait) est Bill Nye, célèbre pour ses convictions sur changement climatique. Il explique qu’il faut changer nos habitudes et en premier passer du PC au Chromebook et qu’il ne faut pas avoir peur ! Le parallèle est osé mais très drôle.

La parodie de Windows et ses correctifs avec la voiture (à 1’45) est assez réussie 🙂

Bill Nye est un ancien ingénieur de Boeing (A Seattle) et animateur d’une émission pour enfants dans les années 1990, il intervient donc dans une série de vidéos de Google pour les Chromebook (sur YouTube, évidemment) intitulée «The Science of Switching». Avec pour objectif de changer nos pratiques… pour passer d’un PC à un Chromebook bien sûr…

 

« Entrées précédentes