Archives de Catégorie: Rumeur

Et si le successeur de Windows 10 S ne s’appelait plus « Windows » ?

Capture d_écran 2018-12-10 à 13.43.45Pour lutter contre Linux, Android, Chrome OS et dans une moindre mesure iOS, Microsoft a eu l’idée de faire de Windows un système d’exploitation plus léger. il y a eu plusieurs tentatives pour le faire : Windows RT avec le succès que l’on connait… et plus récemment Windows 10 « S ». L’entreprise travaillerait actuellement sur « Windows Lite », qui ne gardera peut-être pas le nom de « Windows »…

La nouvelle version sera basée sur le système d’exploitation Windows Core. cette version n’exécuterai que les applications Universelles (UWP) mais aussi les Progressive Web Apps (PWA) et seulement à partir du Store Windows. Microsoft supprimant alors tout le code Windows présent pour des raison de compatibilité des applications Win32. Ainsi, le l’OS deviendrait plus léger et plus rapide, tout en rendant le système d’exploitation plus adapté à une exécution sur différentes architectures de chipset telles que ARM.

Ainsi, abandonner le nom de Windows serait aussi plus clair pour les utilisateurs étant donné que de nombreux composants hérités ne seront pas présents la compatibilité ne serait plus « attendue » (ce que suggère le nom Windows et serait à l’origine des échecs de Windows RT et Windows S). Cela pourrait aider à vendre cette nouvelle variante de Windows comme quelque chose de complètement nouveau (le nom Windows étant aussi synonyme d’ancien monde comme on dit :))

Il semble que cette version « Lite » ne sera disponible logiquement que pour les OEM afin qu’il l’adapte à leurs machines (comme c’est le cas actuellement de Chrome OS sur les Chromebooks).

A suivre en tout cas et sans doute plus d’informations à venir lors de la prochaine Build Microsoft (conférence développeurs logiquement en avril 2019)

Microsoft cherche déjà un successeur à son navigateur Edge…

endofedgeCe n’est un secret pour personne, le navigateur Web de Microsoft  introduit avec Windows 10 n’est pas un succès. C’est le moins que l’on puisse dire lorsque l’on voit avec quelle vitesse les entreprises passent d’Internet Explorer à Chrome comme navigateur par défaut… Dans le grand public les chiffres sont encore plus important. Microsoft n’a pas, avec le moteur de rendu EdgeHTML pu rivaliser avec Webkit, moteur conçu par Apple et repris par Google. De plus le manque d’extensions d’Edge, son absence sur les anciennes version de Windows, ou sur mac ont fait le reste.

Windows Central affirme dans un nouveau que Microsoft travaillerait sur un autre navigateur Web, basé cette fois sur le projet open-source Chromium. C’est à dire le même moteur que le navigateur Chrome de Google…Le nom de code du projet est Anaheim.

Microsoft en aurait donc terminé avec EdgeHTML ?  Difficile de savoir si l’entreprise est en train de supprimer purement et simplement Edge ou si elle remplace simplement le moteur de ce dernier… Microsoft a récemment soumis au projet Chromium (Open source) l’ajout de la prise en charge de Windows 10 sur ARM… Un autre signe dans le même sens.

Cela modifierait également les règles applicables aux applications soumises au Microsoft Store. Pour le moment, pour soumettre un navigateur à la boutique, EdgeHTML doit être sous le capot (tout comme la soumission d’un navigateur sur iOS qui doit contenir le moteur de Safari Webkit). Si la société change le moteur de rendu sur Edge Google pourrait soumettre Chrome à la boutique s’il le souhaite.

Une autre alternative serait que Microsoft garde tel quel son navigateur Edge et fournisse un 3 ème navigateur avec Windows 10 en plus d’Edet et n’oublions pas Internet Explorer (présent principalement pour le mode de compatibilité)… Nous verrons probablement ce navigateur basé sur Chromium dans la prochaine mise à jour de la fonctionnalité de Windows 10.

L’écran intelligent de Facebook en approche ?

L’écran intelligent de Facebook fait l’objet de spéculations depuis plus d’un an (nous vous en avions également parlé lors du dernier Briefing Calipia). L’appareil devait être annoncé lors de la conférence F8 en mai, mais il a finalement été retardé en raison des scandales entourant le réseau social que l’on connait. Cependant, il semble que l’entreprise estime qu’il est maintenant opportun de passer à autre chose et de lancer prochainement son produit.

Facebook-Portal-by-chedderSelon un nouveau rapport de Cheddar , qui a également partagé les plans initiaux de l’annonce, Facebook prévoit d’annoncer son produit la semaine prochaine. L’objet, équipé comme l’Echo Show et l’écho Spot d’Amazon d’une petite caméra pour les sessions de visio, aurait en plus un obturateur physique pour couvrir la caméra de l’appareil, ce qui devrait aider à atténuer certaines des préoccupations de confidentialité…

Il y aurait donc une caméra grand angle qui, lorsqu’elle sera utilisée, permettra de détecter les personnes dans le cadre et les suivre lorsqu’elles se déplacent. Le reste du logiciel sera apparemment basé sur l’Alexa d’Amazon, offrant un support pour la lecture.

Coté prix, on parle de 400 dollars, avec une version plus petite à 300 dollars. Donc bien plus cher que ses concurrents Amazon et Google. Il faudra que Facebook mettent des fonctions bien alléchantes pour garantir le succès de de son produit !

Nous serons dans le cadre de notre mission annuelle dans la Silicon Valley chez Facebook Corp à Menlo Park le 10 octobre prochain avec nos clients, l’occasion d’en savoir plus sur cet engin… Nous vous reparlerons de tout cela lors du prochain Briefing Calipia lors de la session de débriefing de cette mission.

Le Google Home équipé d’un écran : sans doute pour Noël

Google AssistantSelon un rapport de Nikkei Asia Review, certains fournisseurs taïwanais auraient été priés par Google de préparer la sortie d’un Google Home avec écran (nous en parlions lors du dernier CES) à temps pour les fêtes de Noël. L’objectif étant de concurrence pour les fêtes l’appareil Amazon Echo Show (pour rappel l’Echo Dot, lui aussi avec écran mais plus petit est dispo en France depuis fin juillet, nous l’avons testé). Cet appareil complétera la gamme Google avec les produits Google Home, Google Home Mini et Google Home Max.

Selon une source citée par Nikkei:
« Google vise à expédier quelque 3 millions d’unités pour le premier lot du nouveau modèle de haut-parleur intelligent avec un écran. C’est un plan agressif.  »

À titre de comparaison, Amazon Écho Show sorti l’été dernier a été vendu à seulement 315 000 unités en 2017, selon Canalys.

En 2017, 35 millions de haut-parleurs intelligents ont été livrés dans le monde, Amazon représentant 63% des ventes et Google contrôlant 32%. Au cours des mois de janvier à mars 2018, Google a repris le contrôle de 36% des 9 millions d’unités livrées au cours de la période, alors qu’Amazon n’a atteint que 28%. Ceci dit la vente des produits de Google s’est fait à grand coup de promotion, quand l’appareil (le Google Home mini) n’était pas offert ou à 10 € pour tout achat à la Fnac par exemple…

Selon les sources, le haut-parleur équipé d’un écran sera assemblé par Pegatron, un des assembleurs de l’iPhone et rival de Foxconn (Foxconn qui serait en train de construire le prochain téléphone Pixel qui pourrait sortir en octobre).

Ce ne sera pas le premier appareil à écran à être équipé de Google Assistant, comme nous l’évoquions lors du dernier Briefing Calipia, Lenovo a récemment lancé un Lenovo Smart Display 8 pouces et 10 pouces vendu respectivement 199 $ et 249 $. Les appareils avec écran ont l’avantage supplémentaire de pouvoir vous montrer les informations et vous permettre de faire un choix en cliquant sur l’écran, plutôt que d’énoncer vocalement une interminable liste d’options.

Windows 10 bientôt supporté sur les Chromebooks ?

Selon un rapport publié par le site XDA-Developers.com, Google travaillerait pour permettre un dual boot sur ses Chromebooks. Ce projet dont le nom de code serait « Campfire ».

chromebooksBien entendu ceci est possible maintenant que tous les Chromebooks sont sur plateforme Intel.

XDA précise aussi que ce ne sont pas les seuls Pixelbooks qui seraient concernés mais bien la quasi totalité des machines. Cette fonctionnalité serait transparente et ne nécessiterait pas d’activer le mode développeur.

Pourquoi une telle fonctionnalité ? Google ne croirait-il pas suffisamment en son système ?

A mon avis pas du tout. Google ne ferait que suivre le modèle d’Apple qui offre sur chaque Mac la possibilité de démarrer en Windows (fonction Boot Camp). Ceci ayant pour conséquence de « rassurer » les acheteurs qui à tout moment peuvent utiliser Windows, sans pour autant qu’ils le fassent 🙂

Amusant enfin, mais logique: Google aurait besoin de passer le processus de certification matérielle de Microsoft pour Windows 10 avant qu’une telle fonctionnalité puisse être mise sur le marché, mais les développeurs de xda pensent que cela pourrait se produire plus tôt que prévu.

[Rumeur] Samsung présentera son téléphone pliable au prochain CES

samsunggalaxyxLes fuites semblent bien orcherstrées, Samsung a besoin de clamer haut et fort qu’il continue d’innover. C’est le sens de cette annonce du coréen si longtemps en avance (le prochain CES se déroulera à partir du 6 janvier 2019 pour la presse et les analystes (et nous y seront comme tous les ans)).
Le constructeur Coréen éternel rival d’Apple doit communiquer sur ce terrain pour exister face au californien mais aussi et surtout (c’est plus nouveau) face aux constructeurs chinois Huawei et Xiaomi qui le supplante maintenant régulièrement en matière d’innovations et même de vente.
Le téléphone présenté par Samsung sera plus proche du prototype et le constructeur ne s’attend sans doute pas à des ventes massives. Le Galaxy X, si c’est bien comme cela qu’il s’appellera devrait se vendre à près de 2000 $ !

les nouveaux portables Surface apparaissent quelques heures avant l’annonce officielle (confirmé)

The Verge à mis la main sur les photos des nouveaux portables Surface Microsoft qui devraient être dévoilés dans quelques heures. Selon nos informations, l’objectifs de l’éditeur serait de proposer une alternative aux Chromebooks de Google qui marquent d’importants point outre atlantique en particulier dans l’éducation, mais aussi de plus en plus dans les entreprises.

Voici donc les nouveaux portables Surface, qui auraient la forme de … portables classique ! Pas de clavier détachable (comme les Surface Pro), pas d’écran détachable (comme les Surface Book) mais un joli portable plus simple et surtout si l’on en crois les indiscrétions beaucoup moins cher (sous les 600 $). Et bien non ! c’est du haut de gamme et se positionnant directement face aux MacBooks puisque le prix d’entrée sera de 1000 $ (sans doute 1200 € TTC).

Ce sont ces nouvelles machines qui seraient équipées du tout nouvel OS Windows 10 S une édition plus légère (réponse à Chrome OS de Google).

Microsoft à également annoncé que d’autre constructeurs proposeront des portables à moins de 200 $ basé sur cet OS.

Nous en saurons plus lors de la conférence de ce soir.

Nous aurons bien entendu l’occasion de faire un point sur ces annonces et leurs implications dans les entreprises lors du prochain Briefing Calipia

« Entrées précédentes