Archives de Catégorie: Actualité

Elon Musk : un nouvelle carrière de Philanthrope ?

Après être devenu l’homme le plus riche du monde le 7 janvier dernier délogeant , avec 185 milliards de dollars, Jeff Bezos, E.Musk vient d’annoncer par un tweet hier (çà me rappelle quelqu’un !) qu’il donnait 100 millions de dollars pour la meilleure technologie de capture du carbone.

Jusqu’à présent, E.Musk ne s’est pas comporté en philanthrope, en tout cas pas à l’échelle de ses concurrents pour le titre d’homme le plus riche, J.Bezos ou B.Gates. Est-ce son nouveau statut qui l’a incité à mettre 100 millions dans la balance ? En tout cas, cette récompense pourrait constituer une motivation supplémentaire pour tous ceux qui sont à la recherche d’une solution, qu’on pourrait presque qualifier de miracle, tant les enjeux de capture du CO2 pèsent sur notre futur. Comme Musk l’indique dans son tweet, les modalités plus détaillées de cette annonce auront lieu la semaine prochaine.

Nouvelle expérience de partage à venir dans Teams

Microsoft annonce un changement dans l’expérience de partage de Teams qui devrait intervenir entre mi février et mi mars. Il sera possible depuis l’interface de bureau (PC ou Mac) de partage plus simplement (au lieu du regroupement en bas de l’écran). Avec la possibilité d’inclure là aussi plus simplement le son de la machine (pratique pour les vidéos diffusée, à supposer que la qualité soit au rendez-vous, ce qui n’est pas certain et dépend aussi des capacités de streaming de la plateforme…).

Worksphere vous aide à gérer le retour au bureau

illustration of employees working outside of the office

Quel programme ! Une nouvelle startup de Seattle appelée Worksphere cherche à rendre le processus de retour au bureau plus sûr et plus facile grâce à une plateforme logicielle qui suit tout, de la disposition des sièges à l’organisation du travail. Pas bête.

Le co-fondateur et CEO Aakhil Fardeen a lancé Worksphere en septembre avec une petite équipe qui avait travaillé avec lui dans son autre startup, Lish, travaillant sur le marché de la restauration d’entreprise et qui avait atteint un chiffre d’affaires annuel de 12 millions de dollars. Comme le géant du secteur, Sodexo, l’activité de Lish est actuellement en crise. C’est alors que Aakhil Fardeen a eu l’idée de se lancer dans le développement d’une application adressant les mêmes personnes : les responsables des services généraux, pour gérer le retour partiel dans les locaux des employés.


« Nos relations avec eux nous ont permis d’être aux premières loges pour la transformation prochaine des lieux de travail« , a déclaré M. Fardeen. « Nous avons travaillé main dans la main avec un groupe consultatif composé de responsables des ressources humaines, des installations et des bureaux de 12 de ces entreprises pour concevoir et construire Worksphere« .

Avec le travail à distance qui s’installe dans le paysage technologique pendant la pandémie, Worksphere est destiné à aider à gérer les flux et reflux de personnel entre le domicile et le bureau. Avec Worksphere, les utilisateurs peuvent planifier le temps passé au bureau et automatiser des éléments tels que les limites de capacité, les enquêtes sur le bien-être et le suivi des contrats.

Voici une petite animation qui présente cette solution :

Des nouveautés interessantes pour Microsoft Forms

Vous connaissez Microsoft Forms, l’outil intégré aux offres Office 365 qui permet la réalisation de formulaires ou de sondages. Microsoft annonce ce mois un certains nombres de nouveautés assez interessantes permettant à l’outil de non seulement combler son retard sur l’offre de Google mais aussi d’allez plus loin en particulier en bénéficiant d’une meilleure intégration des droits.

Voici ainsi la liste des nouveautés proposées :

  • La possibilité de formater le texte dans les formulaires. Donc, mettre en gras, en italique ou de souligner tout contenu textuel. Pour ce faire, vous devez d’abord mettre un texte en évidence, puis choisir un style de mise en forme via la nouvelle barre d’outils flottante. Bien entendu, vous pouvez également utiliser les raccourcis clavier habituels.
  • La possibilité de spécifier les personnes de l’entreprise qui peuvent répondre au formulaire en piochant les noms dans l’annuaire AD. Cette fonction fonctionne également sur les téléphones portables, soit via une application Office, ou via le navigateur mobile.
  • Fonction très demandée : les personnes qui répondent aux formulaires pourront télécharger ou imprimer une copie de leurs réponses, à condition que le créateur du formulaire en question active cette fonction. Cette nouvelle fonctionnalité sera accessible aux répondants, qu’ils soient internes ou externes à votre organisation. Les répondants de votre organisation peuvent toujours demander un accusé de réception de leur formulaire par courrier électronique.
  • Microsoft a également mis en place une nouvelle page de synthèse des formulaires complétés par l’utilisateur. La nouvelle interface vous permet de trouver le formulaire le plus récent que vous avez utilisé, d’épingler les formulaires, de rechercher les formulaires partagés avec vous, d’accéder aux formulaires de groupe en bas de page sous Microsoft 365. Elle est accessible à ceux qui possèdent un compte Entreprise, Entreprise, Education ou Personnel.
  • Enfin l’entreprise annonce une augmentation de la capacité à 400 utilisateurs pour les réponses aux formulaires via Teams, contre 200 auparavant.

#CES2021 Des masques anti-virus et anti-particules…

La lutte contre la pandémie actuelle donne des idées aux constructeurs ! voici quelques produits vus au CES dont certains ont été primés :

LG qui a présenté son masque (annoncé déjà en aout 2020)

LG dévoile son masque "PuriCare Wearable Air Purifier" avec purificateur d'air intégré
Image LG

Ce masque intelligent et connecté est composé de deux ventilateurs. Le PuriCare Wearable Air Purifier, c’est son nom, se veut protecteur et purifierait donc l’air inspiré… Côté autonomie, LG annonce 8 h consécutives en mode économie et 2h en mode intensif. Il dispose d’un capteur qui permet d’ajuster la vitesse des ventilateurs en fonction de l’intensité de la respiration. Pour ce qui est du tarif : il est déjà en vente depuis quelques semaine en Asie pour 160 € environ.

Nous avons eu aussi hier une annonce assez inattendue du spécialiste de l’univers du gaming Razer. qui propose un masque transparent, disposant d’une certification N95 (équivalent au FFP2), avec aussi des ventilateurs intégrés dont la vitesse est réglable grâce à une application sur smartphone.

Image Razer

Terminons par l’annonce de la startup française xRapid Group qui présente xHale qui présentait (avec un Innovation Awards à la clé), un appareil d’assistance respiratoire initialement prévu pour le Covid-19, qui peut être utilisé pour purifier votre flux d’air d’autres virus. Il dispose lui aussi d’une application mobile qui vous aide à comprendre votre débit d’air, vous donne des conseils pour gérer votre respiration, enregistre votre température, votre fréquence respiratoire et la compare à la moyenne enregistrée.

Question look en revanche on est ici assez proche de Dark Vador 🙂

#CES2021 : Lenovo dévoile ses lunettes ThinkReality à base du Snapdragon XR1

Aujourd’hui, Lenovo vient de présenter ses lunettes intelligentes ThinkReality A3, t basées sur sa plateforme de réalité augmentée ThinkReality. Ses nouvelles lunettes intègre le Snapdragon XR1 de Qualcomm, qui est conçu pour la réalité mixte et dispose d’un affichage stéréo en 1080p.

Jon Pershke, le vice-président de la stratégie et des activités émergentes de Lenovo précise :

« L’A3 est une solution de réalité augmentée de nouvelle génération – légère, puissante et polyvalente. Les lunettes intelligentes font partie d’une solution numérique intégrée complète de Lenovo qui comprend le dispositif de réalité augmentée avancé, le logiciel ThinkReality et les téléphones portables Motorola. Qu’il s’agisse de travailler dans des espaces virtuels ou de prendre en charge l’assistance à distance, le ThinkReality A3 améliore la capacité des travailleurs à en faire plus, où qu’ils se trouvent ».

Le ThinkReality A3 doit être connecté à un PC ou à un smartphone Motorola (marque appartenant à Lenovo) équipé d’un chipset Snapdragon de la série 8. L’édition PC est destinée aux moniteurs virtuels, qui peuvent être au nombre de cinq au maximum. Cela vous permettra en fait d’exécuter Windows sur un moniteur complet, d’exécuter des applications, etc. Il s’agit donc essentiellement d’utiliser le casque comme moniteur additionnel avec le calcul qui se fait dans le PC.

L’entreprise propose également une édition industrielle, conçue pour disposer de Réalité Augmentée dans les via la plate-forme ThinkReality. Celle-ci peut être utilisée pour la visualisation 3D, la modélisation, etc.

Le ThinkReality A3 arriverait sur certains marchés au milieu de l’année 2021 sans plus de précision (ni d’information sur son prix)

Elections américaines : quels sont les « investissements » en lobbying des GAFAM dans les politiques ?

Ces fameux GAFAM, dont les employés sont souvent d’un point de vue politique en faveur des Démocrates et dont les dirigeants se revendiquent haut et fort depuis des années comme plutôt anti-Trump, sont-ils cohérents dans le financement des partis politiques ? En d’autres mots, pour qui penchent-ils réellement lorsqu’il s’agit de financer les campagnes politiques ?

Pour faire un petit tour de leurs « Investissements ». Le site OpenSecrets.org, recense méthodiquement les dons des principales sociétés et organisations aux politiques (chose tout à fait légale aux USA et déplafonnée). Je me suis amusé à regarder le résultat pour les GAFAM :

« Investissements » en Lobbying politique des GAFAM en Millions de $

Sans surprise, ils penchaient pour les Démocrates pour l’élection de 2016 et beaucoup plus clairement pour 2020 (regardez en particulier les évolutions des chiffres de Microsoft entre les deux élections…)

C’est encore plus parlant en pourcentage. Le seul qui n’a pas modifié réellement ses « investissements » est Apple…

Répartition des « investissements » en lobbying politique en pourcentage

Chromium Edge continue sa progression

source : gs.statcounter.com

Selon le site gs.statcounter.com la part de marché du navigateur Chromium Edge de Microsoft continue son petit bonhomme de chemin, avec 7,43% de parts de marché sur desktops au niveau mondial. Pas si mal pour un navigateur qui n’a guère plus qu’un an d’âge. Ceci étant à décembre 2020, Chromium Edge a surtout récupéré à son profit les utilisateurs qui ont déserté IE et Edge Legacy (le navigateur introduit initialement dans Windows 10 par Microsoft). Il faudra voir si dans les mois qui viennent la tendance inscrite dans la courbe en rouge se poursuit, et si Chromium Edge constitue une réelle menace potentielle à l’encontre du leader incontesté (non représenté sur le graphique ci dessus), Google Chrome. Ce dernier reste très largement majoritaire avec près de 66% de parts de marché (desktop ww).

Du côté des nouveautés qui vont se déployées (dans la version 88) en janvier, on peut citer :

  • La possibilité de disposer verticalement les onglets de différentes pages ouvertes. Pas si anecdotique qu’il n’y parait, car avec de nombreuses pages ouvertes dans une même instance de navigateur, la taille des onglets en affichage classique (horizontal) devient minuscule et il est parfois compliqué de retrouver le bon onglet. En mode vertical, la liste des onglets laisse une bonne visibilité des intitulés des pages correspondantes.
  • La possibilité de « mettre en sommeil » les pages ouvertes dans des onglets, si elles ne sont pas accédées au bout d’un temps paramétrable (30 min, 1h, …). L’intérêt est de limiter la consommation de ressources d’arrière plan (CPU, RAM) de ces pages. L’utilisateur peut toutefois spécifier qu’une page ne doit pas être mise en sommeil.
  • Pour les sites dont Chromium Edge assure le stockage des mots de passe, une vérification sera faite par rapport aux violations connues et l’utilisateur sera prévenu en cas de correspondance identifiée.
  • plus de support d’Adobe Flash.

Les dernières nouveautés de Teams

Microsoft poursuit ses mises à jours de Teams en ce début d’année. Voici une petite liste des dernières nouveautés apparues ces derniers jours :

  • Une nouvelle fonction de réunion permet un accès plus rapide à toutes les options vidéo et audio, et les réunions seront désormais accompagnées d’une brève notification cinq minutes avant la fin de la réunion : pratique, cela évite à quelqu’un de le dire ! Bien entendu cela ne terminera pas la réunion automatiquement.
  • Les événements en direct (Live Event) peuvent désormais être traduits en temps réel à partir de 13 nouvelles langues – dont le français. Voici la liste complète :

Langues parlées reconnue : Chinese (simplified), Chinese (traditional), Dutch, English, French (Canada), French (France), German, Hindi, Italian, Japanese, Korean, Portuguese (Brazil), Russian, Spanish (Mexico), Spanish (Spain), and Swedish.

Traduction automatique en :  Arabic, Bosnian, Bulgarian, Catalan, Chinese (Simplified, PRC), Creole, Czech, Danish, Dutch, English, Estonian, Filipino, Finnish, French, German, Greek, Hebrew, Hindi, Hmong, Hungarian, Indonesian, Italian, Japanese, Klingon, Korean, Latvian, Lithuanian, Malagasy, Malay, Maltese, Norwegian, Persian, Polish, Portuguese, Queretaro Otomi, Romanian, Russian, Samoan, Serbian (Latin), Serbian Cyrillic, Slovak, Slovenian, Spanish, Swahili, Swedish, Tahitian, Thai, Tongan, Turkish, Ukrainian, Urdu, Vietnamese, Welsh, and Yucatec Maya.

  • Les sous-titres en direct sont également pris en charge dans les appels 1:1.
  • Concernant les chats et les discussions, Microsoft a amélioré la pertinence des résultats de recherche en utilisant un nouveau modèle au lieu de simplement afficher les trois dernières correspondances
  • Sur iOS, les utilisateurs peuvent désormais enregistrer des fichiers en local pour y accéder hors ligne.
  • L’application Yammer Communities pour Teams permet maintenant aux utilisateurs de rechercher des conversations Yammer dans l’application
  • Concernant SharePoint on a maintenant la possibilité d’ajouter des parties d’un site SharePoint comme onglet dans Teams et l’accès direct aux ressources SharePoint dans les canaux Teams.
  • Enfin pour certains périphériques Teams de réunion on dispose maintenant en bêta de la reconnaissance vocale Cortana. En clair il est possible de à l’assistant de commencer ou de terminer une réunion.

Vimeo bientôt une société autonome

Vous connaissez tous Vimeo, cette société fondée en 2004, offre depuis longtemps ce qui est essentiellement une alternative plus professionnelle à YouTube. Nous utilisons pour notre part ces services depuis quasiment leur naissance. Le site permet aux membres payants de personnaliser le lecteur vidéo, de protéger les vidéos (via un mot de passe, des liens cachés, des sites de destinations spécifiques, etc), il permet aussi de s’intégrer à Google Analytics et de faire gérer un compte par plusieurs membres de l’équipe. Plus récemment la société à mis en place des services permettant de diffuser des émissions en live, service de très bonne qualité et tout à fait comparable à ce que peut offrir côté grand public, Youtube Live. Vimeo compte aujourd’hui 200 millions d’utilisateurs.

Le mois dernier les PDF de Vimeon, Anjali Sud précisait :

« Au cours des sept derniers mois, nous avons accueilli plus de 30 millions de nouveaux membres, vu plus de 60 millions de nouvelles vidéos créées et téléchargées, et organisé des millions d’événements en direct qui sont passés au numérique pour la première fois – plus que les trois années précédentes combinées »

Vimeo fait donc le chemin inverse de YouTube, société indépendante rachetée par Google. Vimeo est en train de devenir une société autonome. Comme de nombreuses sociétés de diffusion de contenus numériques, le service connaît une croissance accélérée en raison de la pandémie. Peu après sa création, Vimeo appartenaient à IAC, holding technologique et médiatique à l’origine d’Angie’s List, Ask, Dotdash (anciennement About.com) et, jusqu’à récemment, du leader des sites de rencontres « Match Match ». Au second trimestre 2021, ce même groupe lâchera donc Vimeo, afin qu’il puisse financer plus facilement sa croissance.

En novembre, Vimeo a levé 150 millions de dollars, évaluant la société à 2,75 milliards de dollars, selon CNBC. Anjali Sud a déclaré que ce financement aiderait Vimeo à créer de nouveaux outils pour les équipes et les utilisateurs en entreprise, à développer des fonctionnalités plus riches pour les événements en direct, et à ajouter des intégrations avec davantage de plateformes tierces, parallèlement à la création d’autres nouveaux outils.

Reste à savoir si cette société ne risque-t-elle pas de tomber dans les mains d’un plus gros poisson ? Si son positionnement B2B devrait éviter les appétits d’un FaceBook ou même Google, des sociétés telles que Microsoft ou Amazon pourraient y voir un intérêt…

« Entrées précédentes