Archives de Catégorie: Matériel

Byton prêt pour la mise en production de ses premiers modèles

Capture d’écran 2019-09-10 à 18.41.01La start up chinoise, Byton, (fonds chinois et know-how allemand), dont nous vous avons parlé lors du CES 2018 et du CES 2019,  vient d’indiquer lors du salon automobile de Francfort la finalisation de sa Byton M, et sa mise en production d’ici la fin de l’année 2019 dans son usine de Nanjing. Ce modèle va concurrencer les entrées de gamme Tesla (Model 3 et anciens Model S), avec une autonomie qui devrait se situer aux alentours de 350 kms, une batterie de 72 Kwh, pour un tarif d’entrée de 45 000 dollars, et une arrivée d’abord en Chine en 2020, avant les US et l’Europe en 2021.

Le challenge semble donc avoir été relevé par l’entreprise, qui a développé « from scratch » un véhicule en 2 ans. Selon les propos de Daniel Kirchert, CEO et con fondateur de Byton, à The Verge, le modèle de production contiendra tout ce que la société présentait lors du dernier CES, en particulier le très grand écran de 48 pouces qui s’étend  devant les places avant de la voiture. Seule la reconnaissance faciale pour identifier tous ceux qui s’approchaient du véhicule ne sera pas présente dans les modèles en production.

Capture d’écran 2019-09-10 à 18.48.08.png

La Réalité Virtuelle et la Réalité Augmentée attirent les investisseurs

La société Digi-Capital vient de sortir son nouveau rapport sur les investissements en matière de réalité augmentée / virtuelle. Ce rapport de 360 ​​pages fait état d’un investissement de plus de 5,4 milliards de dollars dans les domaines de réalité augmentée et de réalité virtuelle au cours du dernier exercice, à mi 2019.

ARVRLes entreprises chinoises ont collecté 2,5 fois plus de dollars que leurs homologues nord-américains. La valeur des transactions mondiales, ou les dollars investis, a augmenté considérablement au deuxième trimestre de 2019. Même si de l’avis des analystes 2019 sera une année de transition avant un point d’inflexion du marché – en particulier si les lunettes intelligentes Apple qui seraient dans les cartons étaient bien lancées au quatrième trimestre 2020, comme le prévoyait Digi-Capital et ceci depuis 2016.

Lunettes AppleApple est perçu ici comme un des acteurs clé du secteur capable de faire bouger les ligne avec un produit de masse suffisamment stable. Mais à ce stade seuls Tim Cook et son entourage savent vraiment si cela se réalisera et, le cas échéant, à quoi pourrait ressembler ses lunettes !

Google et Dell lancent les premiers « Chromebooks Enterprise »

Les 2 entreprises ont annoncé la semaine dernière le lancement d’une nouvelle famille de Chromebooks dédiée aux entreprises. Depuis 2011 l’année du lancement du Chromebook, celui-ci a surtout été adopté dans le monde de l’éducation, en particulier aux USA, où les Chromebooks se sont taillés la part du lion, avec près de 60% de parts de marché sur le secteur dit du K12 (enseignement primaire + secondaire) ! Mais nous l’évoquions lors du dernier Briefing Calipia en juin 2019, le positionnement en entreprise s’est affirmé. Google a beaucoup investi pour positionner également son concept de poste de travail dans les entreprises, qu’il s’agisse du support des applis Android, de l’intérêt de nombreux constructeurs, ou de l’introduction de Chrome Enterprise, mais aussi de la montée en puissance des Progressive Web App qui ont permis de rendre disponible de plus nombreuses applications en mode non connecté.

Nouvelle impulsion dans cette direction, l’annonce commune faite le 26 aout dernier par Dell et Google d’une nouvelle famille de Chromebooks présentée par les 2 acteurs comme ‘les premiers Chromebooks pour les entreprises ». Les nouveaux Dell Latitude Enterprise, le 5400 et le 5300 (un 2-en1) offrent une synthèse à base de hardware Dell, de Chrome Enterprise et le support des solutions Dell Technologies Unified Workspace (solutions cloud d’admin de postes de travail), et doivent, selon leurs promoteurs, offrir une expérience simplifiée, sécurisée et administrée pour les entreprises.

Si pour le moment, les parts de marché des Chromebooks et de Google Enterprise, en termes de parc de postes de travail déployés en entreprise, restent encore faibles (elles oscillent entre 0,8 et 2,5% d’avril à juillet 2019, selon les chiffres publiés par Statcounter), l’engagement marqué de Dell va permettre de continuer à affermir le positionnement entreprise.

Un nouveau tout-en-un (mais modulaire) chez Dell très interessant.

Dell a annoncé deux nouveaux ordinateurs de la série OptiPlex, notamment un au format tour : le OptiPlex 7071 mais surtout l’OptiPlex 7070 Ultra. Ce dernier est un PC tout-en-un modulaire, un magnifique écran avec une unité centrale intégrée au pied et surtout amovible.

Capture d’écran 2019-08-22 à 13.42.38En ce qui concerne les performances, l’OptiPlex 7070 Ultra est livré avec un processeur Whiskey Lake, avec un TDP de 25W. Vous pouvez aussi l’obtenir avec un Core i7-8665U, qui est la variante vPro de la puce, 64 Go de RAM, deux disques SSD de 1 To et des graphiques intégrés. Il possède également plusieurs ports USB 3.1 Gen 2,  type A et  type C, ce dernier prenant en charge DisplayPort. Vous pouvez les utiliser pour connecter jusqu’à trois moniteurs externes.

Mais le point interessant est qu’il peut-être mis à jour au fil du temps, Dell mettant logiquement ceci en avant face à la concurrence d’HP de Lenovo ou même de Microsoft avec Surface Studio. C’est en gros l’esprit du tout-en-un (à la iMac, le précurseur) mais sans les défauts, à savoir une faible évolutivité.

Une petite vidéo de test :

Des nouveaux PC Microsoft Surface en approche…

Capture d’écran 2019-08-28 à 07.40.29C’est la période de l’année où Microsoft présente habituellement ses nouveautés matérielles. Se sera le 2 octobre à New York. Nous vous parlions il y a quelques mois des améliorations attendues pour la Surface Pro 7, Alors à quoi faut-il s’attendre ?

Nous verrons probablement donc la fameuse Surface Pro 7, qui viendra avec les variantes d’Intel et sans doute un modèle Qualcomm Snapdragon 8cx, en version 4G. Il est également probable que Microsoft renouvelle la gamme Surface Book avec une version 3, étant donné que le Surface Book 2 a presque deux ans. La société a peut-être opté pour les processeurs Intel Ice Lake 10 nm, bien que la famille Comet Lake 14 nm ait plus de sens pour un produit doté de plus importantes capacité graphiques (Intel est encore à la traine sur les performances de sa gamme en 10nm. En revanche il serait logique que les nouveaux processeurs d’Intel, Ice Lake équipent la Surface Pro 7 et pourquoi pas une nouvelle Surface Laptop.

La presse s’emballe pour cette annonce en prévoyant la sortie du fameux dispositif à double écran (nom de code « Centaurus »)  qui tournerait sous « Core OS ». C’est à mon avis encore un peu tôt pour une telle présentation, entre des bruits internes (issus d’une présentation d’un prototype au mois de juillet) et une sortie commerciale il y a sans doute de la marge, mais qui sait… Je ne crois pas aussi à une nouvelle Surface Go, là encore sans doute à cause des retards d’Intel sur ces puces faible consommation, et ceci serait un peu bizarre si Microsoft souhaite pousser sa plateforme connectée avec un  Snapdragon 8cx.

A suivre, nous serons Patrick et moi aux USA la semaine qui suit l’annonce, l’occasion sans doute de voir ces nouvelles « bêtes » à Seattle 🙂

Un casque sans fil très original développé par une Startup de Seattle

5ce711439490eHuman, c’est le nom de la société qui a mis 5 années à developper son concept de casque sans fil sans arceau. Donc rigoureusement ce n’est pas un casque mais des écouteurs ! Ces derniers entourant néanmoins les oreilles comme un casque !

La société a recueilli plus de 26 millions de dollars auprès d’investisseurs, dont Microsoft, qui a signé un partenariat stratégique avec Human qui donne à la startup un accès aux services de traduction mis au point par le géant de la technologie basé à Redmond, un français Olivier Fontana en charge des services de traduction de Skype (et qui vient de quitter Microsoft) était à l’origine de ce partenariat. Nous avions eu l’occasion lors de notre voyage d’étude chez Microsoft en 2017 de rencontrer Olivier pour discuter des intégration des services de traduction avec Skype Entreprise.

Cet équipement possède des fonctions très interessantes : excellente qualité audio relevée par tous les testeurs (nous tenterons de tester ceci en octobre lors de notre passage à Seattle pour notre nouvelle mission d’étude), une surface tactile de 32 points, une intégration transparente avec les assistants numériques d’Amazon et Google mais aussi une traduction linguistique en temps réelle digne de Star Trek (vous entendez ce qui vous est dit dans votre langue native, même si votre interlocuteur parle en Klingon… ou presque). Ces écouteurs offrirons une autonomie de 9 heures et une portée sans fil de 25 mètres . Cerise sur le gâteau, ils peuvent devenir un haut-parleur Bluetooth une fois attachés les uns aux autres.

Les écouteurs sont maintenant en vente à un prix néanmoins assez élevé : 399$ ce qui le positionne clairement dans un segment haut de gamme de Bose ou Sony. Mais actuellement en promo de lancement à 259 $

5ce6fad1962a8La première chose que tout le monde remarque est clairement le design : le facteur de forme unique comprend deux bonnets complètement sans fil conçus pour bien envelopper les oreilles. Que vous soyez fan de look ou non, il n’est pas contestable qu’ils se démarquent parmi un groupe de concurrents existant allant des AirPod d’Apple aux casques sans fil traditionnels de Bose et autres. Le produit contient six microphones qui triangulent la capture vocale. Human a beaucoup investi pour maintenir une qualité audio optimale dans une conception hybride légère.

Les nouvelles puces AMD « EPYC Rome » vont sérieusement concurrencer Intel dans les datacenters…

AMD EPYCSi il y a bien un secteur de l’informatique que domine Intel c’est celui des datacenters où ses processeurs règnent en maîtres. Il y a bien sur de la concurrence sur les puces spécialisées : ARM sur l’entrée de gamme pour certains services, Nvidia sur les puces dédiées pour l’IA, mais en gros le reste est pour Intel, AMD se contentant des miettes. Avec la nouvelle série de processeurs EPYC 7002 « Rome » d’AMD, la course est relancée pour le leadership sur les centres de données et Intel risque bien d’en faire les frais et sans doute plus rapidement que prévu.

AMD RomeSelon Hans Mosesmann, directeur général de Rosenblatt Securities et important analyste de Wall Street, les puces de Rome auront probablement « d’importantes répercussions sur le secteur et profiteront à AMD au cours des prochaines années« . Il qualifie le lancement de cette nouvelle série de processeurs  « d’événement historique qui pourrait s’avérer être l’un des plus grands tournants de l’histoire de la Silicon Valley et de l’informatique« , rien de moins ! Il compare la situation actuelle à celle de 2006 où AMD avec pris 25% du marché. Selon lui si ils sont aujourd’hui à 1% du marché des datacenters, il vont rapidement en conquérir 25%… au détriment d’Intel.

Technologiquement ces puces sont bien en avances sur celles d’Intel. Elles sont gravées à   7 nm. Elles intègrent jusqu’à 64 cœurs Zen 2 par SoC ((Zen 2 est la micro-architecture maison d’AMD), fournissent jusqu’à 23% d’instructions supplémentaires par cycle d’horloge et par cœur et disposent jusqu’à quatre fois plus de mémoire cache L3 par rapport à la génération précédente. Et tout cela bien sur avec une consommation en baisse…

AMD Perfs

Qui seront les principaux clients de ces équipements ? Lors du lancement qui s’est tenu au Palais des Beaux-Arts de San Francisco mi août, plusieurs clients ont pris la parole pour évoquer leurs projets de déploiement. Les premiers à faire état de leurs achats sont Google, Microsoft, Hewlett Packard Enterprise (HPE), Lenovo, Dell, Cray et VMware…Un peu plus tard c’était au tour d’Amazon Web Services (AWS) d’annoncer aussi l’utilisation prochaine de ces processeurs…

Sale temps pour Intel, bien sûr, qui a néanmoins (sans doute pour contrer les effets d’annonce d’AMD) annoncé le renouvellement se sa « collaboration mondiale pluriannuelle » avec Lenovo pour ses Datacenters et pour « accélérer la convergence du HPC et de l’IA« . En tout cas le géant des puces devra mettre les bouchées doubles pour ne pas voir ses parts de marchés fondre, attaqué cette fois aussi sur ce qui était sa chasse gardée.

 

« Entrées précédentes