Archives de Catégorie: Matériel

Lenovo lance ThinkSmart Hub 500 pour Zoom Rooms

Vous vous souviendrez peut-être du ThinkSmart Hub 500  créé à l’origine pour la prise en charge des salles virtuelles (et réelles donc) Skype ? Il avait été annoncé lors de la conférence Microsoft Ignite en 2017. L’entreprise annonce aujourd’hui son produit pour l’acteur montant Zoom. Il sera donc utilisation pour les Zoom Rooms.

Capture d’écran 2019-06-13 à 11.54.27Ce produit est conçu pour les petites salles, pour être une solution tout-en-un. Il est alimenté par un processeur Intel vPro et intègre des haut-parleurs Dolby Audio, des microphones doubles à 360 degrés et un écran tactile pour contrôler votre réunion. Lenovo présente également le logiciel ThinkSmart pour la mise en oeuvre du système ainsi que des tableaux de bord en temps réel sur les usages.

Lenovo collabore également avec d’autres constructeurs pour créer une gamme d’accessoires qui rendent le ThinkSmart Hub 500 extensible. Un partenariat par exemple avec Avocor pour les écrans certifiés Zoom Rooms, Huddly IQ pour une caméra de conférence dotée d’une intelligence artificielle pour construire des réunions plus rythmé en centrant le focus sur les personnes parlant par exemple automatiquement. On retrouve également Maverick AV Solutions qui propose des kits Zoom Rooms pour différentes tailles de salles de réunion.

Actuellement, Lenovo n’a pas précisé le prix ou la disponibilité de son matériel.

Hololens : un succès tranquille

Stéphane l’évoquait dans un post précédent, à l’occasion du salon Augmented World Expo 2019 qui s’est déroulé à Santa Clara (CA) du 29 au 31 mai dernier, les solutions de Réalité Virtuelle et Réalité Augmentée décollent à petite vitesse, et le marché des solutions professionnelles est bien plus porteur que celui du grand public.

Ces conclusions illustrent la validité des choix effectués par Microsoft concernant Hololens sa solution de réalité « mixte » (une variante de la réalité augmentée) depuis son lancement en 2016. Avec une orientation strictement sur le marché des entreprises, la volonté de construire d’abord des solutions sur Hololens, plutôt que de partir sur une vague de comm sur l’appareil Hololens, et pour cela un choix assumé d’un ticket d’entrée élevé pour toute entreprise qui souhaitait évaluer Hololens, Microsoft a depuis 3 ans tranquillement mais sûrement réussi à établir non seulement la crédibilité de sa solution, mais également à obtenir des références concrètes d’usages dans de très nombreux domaines.

 

vue Hololens dans le cadre de la pose d'une prothèse de l'épaule

Pose Prothèse épaule

Visualisation de train d’atterrissage

Utilisation Hololens chez Bosch

ThyssenKrupp

Projet Hol’Autisme

Ainsi par exemple, dans le cadre de pose de prothèses de l’épaule à l’AP-HP (Hôpital Avicenne à Bobigny), de l’utilisation chez l’équipementier auto Bosch ou chez Daimler Benz pour former les techniciens, de visualisation de trains d’atterrissage pour Safran, de la vente de monte-escalier chez ThyssenKrupp, du projet Hol’Autisme de la société Actimage en collaboration avec le CHRU de Nancy pour aider les enfants et adolescents atteints de troubles du spectre autistique.

Autre illustration de ce marquage entreprise d’Hololens, les différents services intégrés à la plateforme Dynamics 365, tels que Remote Assist, Product Visualize ou Layout qui tous proposent des scénarios d’usages de la réalité mixte dans des cadres métiers (techniciens de terrain, commerciaux, concepteurs d’espaces). Avec Dynamics 365 Guide enfin, Microsoft propose uns solution d’apprentissage pas à pas avec Hololens par exemple pour des salariés de l’industrie réalisant des activités d’assemblage ou de maintenance.

Hololens V2 attendu pour la fin de cette année ne devrait en rien remettre en cause ces axes stratégiques qui ont, pour le moment, plutôt bien réussi à Microsoft.

Quel avenir pour la Réalité Virtuelle et la Réalité Augmentée ?

Capture d’écran 2019-06-02 à 18.50.16C’est la question que se posait la semaine dernière les différents exposants de la 10 ème édition de l’événement « Augmented World Expo 2019 » qui se déroulait à Santa Clara.

Si la courbe d’adoption de la réalité virtuelle n’est pas aussi rapide que l’industrie l’espérait en particulier dans le grand public et des l’univers des jeux, on est très loin de la courbe d’adoption de la télévision en 3D qui a fait un beau flop alors même qu’elle était présente dans tous les nouveaux modèles de TV en 2016…

En effet la courbe d’adoption des technologies de réalités virtuelles, réalité augmentées ou réalité mixte serait la même que celle de la Télévision couleur… le siècle dernier !

AR VRCe taux de croissance est beaucoup plus lent que ce à quoi tout le monde s’attendait, au cours des deux dernières années de folie sur ces technologies. Mais il est assez rapide pour permettre à la technologie de base et aux entreprises qui la créent de survivre et de passer à la génération suivante en offrant des perspectives interessantes même si l’on est encore sur des applications limitées voir de niches.

Le potentiel du marché coté grand public est encore assez limité : et pour cause, le cout est l’élément essentiel à l’adoption. Une entreprise peut débourser 6 000 $ pour ce type de technologie. Mais vous ne pouvez pas la vendre aux consommateurs avant qu’il ne coûte 300 $. A ce prix tous les raffinements d’un HoloLens ne seront sans doute pas présents pour tout de suite…

Conclusion tables rondes de l’évènement : de nombreuses entreprises sont en train de « pivoter », quittant les marchés grand public pour s’orienter vers les entreprises, les divertissements basés sur l’emplacement et les marchés de la santé, de l’éducation et de l’industrie. Cela tombe bien, nous abordons ces domaines et leurs usages lors du Briefing Calipia de juin !

Surface Pro 7 : des nouveautés à venir ?

La machine à rumeurs sur les prochaines tablettes Surface Pro de Microsoft commence à produire quelques éléments.

Un nouveau brevet Microsoft (repéré par le site allemand Windows United) présente une nouvelle fonctionnalité clavier détachable qui lorsqu’il sera replié devrait se coller (via des aimants) au dos de la tablette, ce qui est assez malin, même si ceci existe néanmoins sur l’iPad depuis l’iPad Pro de l’année dernière mais jamais à priori sur un PC.

1558891516_surface_pro_7

La nouvelle tablette qui devrait logiquement arrivée dans le seconde parte de l’année devrait (enfin) inclure un port USB de type C et sans doute les nouveaux processeurs Intel Ice Lake gravés en 10 nm.

Certaines rumeurs vont plus loin que ce modifications assez prévisibles en affirmant que cette version 7 sera la première refonte majeure du produit depuis la Surface Pro 3.

A suivre…

 

Qualcomm présente son Snapdragon 8cx, qui concurrence Intel sous Windows

Capture d’écran 2019-05-28 à 11.36.26Nous vous en parlions déjà il y a six mois, Qualcomm avait présenté son Snapdragon 8cx. Processeur conçu pour concurrencer un Intel Core i5. Ce nouveau processeur contenant huit cœurs Kryo 495 et un processeur graphique Adreno 680 est certifié par Microsoft pour exécuter Windows 10 Entreprise.

Lors du Computex 2019 qui se déroule actuellement Qualcomm a publié de nouvelles vidéos montrant les performances de machines construites autour de cette plateforme (dont le nouveau Lenovo annoncé hier). Les résultats sont assez interessant sur différents scénarios d’usages comparés à des machines Core I5 :

  • Multitâche :  2’28 » versus 2’57 sur la machine Intel
  • Navigation Web : 17’23 » versus 20’10 » sur la machine Intel
  • Sur les 5 autres scénarios, les deux machines font jeux égal (Utilisation d’Excel, compression de fichiers, utilisation d’Outlook, utilisation de Paint 3D et utilisation de Photoshop)

Et tout cela avec une autonomie supérieure de la machine (+70 % en moyenne !).

Il est vrai que ceci est réalisé en comparaison avec des processeurs Intel qui ne sont pas de la dernière génération et sur des scénarios on l’imagine sans doute un peu biaisés comme de coutume :), mais tout de même, cela renforce un peu la crédibilité de l’offre de  Qualcomm…

Lenovo a donc annoncé hier le premier ordinateur Snapdragon 8cx, mais attention celui-ci utilise la plate-forme Snapdragon 8cx 5G, qui ne sera pas disponible avant 2020. Nous devrions néanmoins voir les premiers ordinateurs équipés du Snapdragon 8cx standard (sans connectivité 5G) d’ici la fin de l’année.

Microsoft Surface Hub 2S c’est parti !

Capture d’écran 2019-04-18 à 10.11.37.pngNous vous en parlions ici,  Microsoft a donc annoncé hier lors d’un évènement à New York toutes les infos (enfin presque !) qui nous manquaient encore concernant sa nouvelle Surface Hub 2 S : ses spécifications détaillées, son prix, sa date de disponibilité.

Disponible en 2 tailles, 50 et 85 pouces, intégrant un processeur Intel iCore de 8ème génération, 8 GO de RAM, un SSD de 128 GO et des ports USB A et C. La Surface Hub 2S sera accessible en juin prochain pour les clients aux US mais uniquement pour le modèle 50 pouces, pour le 85 il faudra attendre, puisque Microsoft indique que les premiers tests avec des clients sélectionnés n’auront lieu que début 2020. Le prix d’entrée pour le modèle 50 pouces de cette seconde génération de Surface Hub se situe à 9 000 USD.

D’un point de vue logiciel, ces nouvelles Surface Hub 2S restent conformes à ce nous connaissons avec les Surface Hub de première génération, et comme indiqué précédemment par Microsoft, il faudra attendre 2020 pour voir apparaitre des modèles Surface Hub 2X qui intégreront un nouveau socle logiciel (Microsoft 365 : Windows 10 (Core OS ?), Office 365 et EM&S), et permettront de « tuiler » plusieurs écrans pour constituer un seul système d’affichage, supporteront l’authentification multi users et la rotation dynamique).

Les lunettes connectées Focals gagnent de nouvelles fonctions

Capture d’écran 2019-04-08 à 17.47.06Nous vous en avions parlé lors du dernier CES où nous avions essayé les lunettes Focals de la société North, la société derrière les lunettes intelligentes Focals, a annoncé cette semaine la mise à jour de ses lunettes afin d’ajouter de nouvelles fonctionnalités assez sympathiques. Pour rappel cette société propose des montures ajustables via des opticiens intégrant Alexa d’Amazon, une bague pour le contrôle supplémentaire et offrant des informations en vision haute.

On retrouve ainsi la prise en charge les contrôles Spotify. Il sera ainsi possible de sauter une chanson dans une playlist, régler le volume d’écoute, voir une photo de la pochette, ou le morceau qui est en train d’être joué.

La société a également mise à jour les paramètres d’orientation pour pouvoir être guider de façon plus efficace ainsi que fournir des options en cas de retards ou problème sur un voyage. Historiquement les lunettes Focals ne pouvait fournir qu’un itinéraire ou appeler un Uber. Elles ne donnaient pas d’indications de conduite, probablement parce que les lunettes s’éteignaient quand le porteur conduisait !

On trouve aussi une nouvelle fonction appelée «Rewind» qui via le microphone intégré aux lunettes capture des notes vocales et les renvoient aux serveurs de de la société North, qui les traitent et les transcrivent ensuite. Les utilisateurs recevront un courrier électronique avec leurs notes audio et textuelles après leur traitement. Pas bête !

 

« Entrées précédentes