Archives de Catégorie: Mobilite

Rachat de Mobileiron et Pulse secure par Ivanti

Si des ces 3 entreprises (MobileIron, Pulse Secure et Ivanti), les 2 premières sont certainement plus connues en entreprise, c’est bien la 3ème qui vient d’annoncer le rachat des 2 autres ! Ivanti débourse 872 millions de dollars pour acquérir MobileIron, quant au montant pour Pulse Secure il n’est pas divulgué.

Si le nom d’Ivanti est moins connu, la société n’est pour autant pas arrivée de nulle part. Elle a été créé il y a 3 ans, de la fusion entre LANDESK et Heat Software, et avec ce double rachat la société va renforcer son portefeuilles de services autour de la gestion et de la sécurisation des appareils mobiles (UEM : Unified Endpoint Management). MobileIron restait la seule solution MDM encore indépendante, face à des concurrents tels que VMWare AirWatch, Microsoft Intune ou IBM MaaS360.

Edge en navigateur par défaut sur iPhone et iPad…c’est (bientôt) possible

Vous pouvez désormais changer votre navigateur par défaut dans iOS 14 (pour rappel la version finale devrait arriver dans les jours/semaines ? qui viennent), mais cette fonctionnalité était exclusive à Google Chrome. En fait, elle commence à se généraliser, Microsoft ayant mis à jour son navigateur Edge pour qu’il prenne en charge cette fonctionnalité.

Une fois que vous avez changé de navigateur par défaut, tous les liens doivent s’ouvrir, qu’ils proviennent de votre application de messagerie électronique par défaut, (qui au passage peut également être modifiée dans iOS 14, Apple ne nous avait pas habitué à tant d’ouverture 🙂) ou d’une autre application.

Pour l’instant, seuls Google Chrome et Microsoft Edge prennent en charge cette nouvelle fonctionnalité dans iOS 14. Les navigateurs comme Firefox, Opera ,etc. n’ont pas été mis à jour pour la prendre en charge, pas plus que les applications de messagerie électronique comme Outlook et Gmail. Il est également probable que lorsque iOS 14 et iPadOS 14 seront mis à la disposition du grand public, dans quelques semaines/jours ? il y aura de nombreuses mises à jour d’applications pour prendre en charge toutes leurs nouvelles fonctionnalités.

Pour l’instant, elle est réservée aux utilisateurs de la version bêta (via TestFlight donc).

Pas de Surface Duo en dehors des USA dans un proche avenir…

Microsoft pourrait ne pas étendre la disponibilité du Surface Duo avant le premier semestre 2021. L’entreprise adopterait une approche mesurée en ce qui concerne l’appareil, car elle souhaite d’abord évaluer l’adoption du téléphone aux États-Unis. Et les premiers accueils seront sans doute décisifs pour la suite donnée à cette appareil. La société souhaite probablement éviter de lancer l’appareil dans d’autres régions si elle ne constate pas un intérêt positif de la part des consommateurs. Officiellement Microsoft pourrait lancer le téléphone plus tôt « si les circonstances changent ». à 1400 $ HT pour de telles caractéristiques techniques, je suis assez dubitatif…

De plus, si c’est pour livrer cet appareil en 2021, les puces de la machine déjà en retrait par rapport à ce qui se fait sur les autre modèle de téléphones haut de gamme (le positionnement de prix de cette machine) seront sans doute totalement dépassée l’année prochaine !L’absence de NFC pour les paiements, l’absence de module photo plus évolué sont également des omissions qui pourraient dissuader les acheteurs potentiels de choisir l’appareil…

Teams pour iPad prend maintenant en charge 9 vignettes vidéo (3×3)

Microsoft Teams vient d’être mis à jour sur iOS qui apporte quelques nouvelles fonctionnalités. L’application pour iPad prend désormais en charge la vue avec 9 vignettes vidéo (en grille 3×3) dans les réunions en visio. L’ajout de cette fonctionnalité sur l’iPad est très pratique, vu la taille de l’écran. En revanche sur un iPhone, la nouvelle mise à jour prend en charge une grille de seulement 8 vignettes (2×4), en tirant parti cette fois de l’orientation portrait.

Parmi les autres nouveautés apportées, l’application iOS ajoute une nouvelle vue de l’agenda quotidien pour visualiser et partager les réunions à venir : comme dans Skype 🙂 . On retrouve également, une option permettant de réduire le flux de données dans les appels vidéo, option pratique si votre connexion est plutôt lente.

Voici la liste des qui est en cours de déploiement telle que le donne Microsoft :

  • Voir plus de vidéos dans vos appels et réunions. 2×4 sur iPhone, 3×3 sur iPad
  • Nouveau paramètre pour réduire la quantité de données utilisées par les équipes pendant la vidéo
  • Choix possible du numéro à composer pour les contacts ayant plusieurs numéros de téléphone
  • Accès à l’identification unique pour les robots et les outils dans Teams qui utilisent vos identifiants.
  • Vue de l’agenda quotidien des réunions à venir, avec la possibilité de rejoindre, modifier ou partager le rendez-vous avec ses contacts.

Microsoft mentionne également que le support vocal de Cortana a été ajouté à l’application à partir du 18 août mais uniquement pour les États Unis actuellement.

Enfin, si la version Android de l’application a également été mise à jour aujourd’hui, Les logs des modifications semble être les mêmes que celles des versions précédentes, ce qui laisse penser qu’il pourrait s’agir d’une mise à jour destinée à corriger des bugs, à part la possibilité d’envoyer des liens d’invitation à des réunions à des utilisateurs qui n’ont pas de compte Teams qui n’était pas disponible sur cette plateforme.

Lancement officiel du Surface Duo : on connait ses caractéristiques et son prix (et cela pique)…

Capture d’écran 2020-08-13 à 07.35.32Comment attendu avec même un poil d’avance sur les rumeurs, Microsoft vient de lancer officiellement son smartphone double écran sous Android, il est en précommande et sera dispo le 10 septembre aux USA (bloqué sur l’opérateur ATT).

L’appareil est visiblement assez sympathique d’aspect, le poids (250 g) les dimensions (145.2 mm (hauteur) x 186.9 mm (largeur) x 4.8 mm (épaisseur) une fois ouvert), sont assez cohérente avec un ratio de visualisation de 3×2. Coté stockage on retrouve deux options : 128 Go et 256 Go. Une belle machine donc mais… côté prix cela pique un peu !

Même ceux qui pensaient que la machine serait chère (gamme Surface oblige), n’avaient pas atteint le prix que propose Microsoft dans leurs spéculations (1000 $ était le prix max selon les plus pessimistes). Microsoft annonce son produit à 1400 $ (Hors Taxes)…

Or la bête est visiblement belle, le marketing « Surface » fonctionne à merveille, le design du site Microsoft reprend celui de l’annonce d’un nouvel iPhone (ou Xiaomi :)), mais soyons taquin, c’est un smartphone Android de milieu de gamme, ou pour être plus sympa, haut de gamme de l’année dernière…

Capture d’écran 2020-08-13 à 07.33.24Il a un processeur Snapdragon 855 (la puce phare de Qualcomm mais de… 2019), 6 Go de RAM et 128 Go de stockage. Il ne supporte pas la 5G, pas de Wifi 6, pas d’NFC, écran AMOLED avec une très bonne densité de pixels (401 ppi), mais seulement du 60 Hz (Pas 90 ou 120 comme chez les concurrents). L’appareil photo est un simple objectif de 11MP avec une ouverture de f/2.0, plus proche de l’entrée de gamme que du milieu de gamme. Amusant : il est en retrait du dernier smartphone haut de gamme produit par Microsoft, le Lumia 950 🙂 (sorti il y a cinq ans maintenant). Dommage que Microsoft n’ai pas continué dans la voie des Lumia coté capteurs (et intégration) photo..

Le problème est que sous Android, la concurrence se positionne actuellement à un autre niveau. Mais il est vrai que les caractéristiques techniques ne font pas tout et l’intégration reste un facteur clé, ce n’est pas Apple qui dirait le contraire…

Alors oui, il y a un double écran, et Microsoft citera les prix des Samsung Galaxy Fold ou Huawei Mate X qui atteignent les 2000 $, voir plus pour le Huawei, mais on parle ici d’écrans souples sans charnières, et le prix vient selon les constructeur de là. Le produit de Microsoft dispose de deux écrans séparés reliés par une charnière. On est donc bien plus proche des produits de LG par exemple qui fait cela depuis quatre générations d’appareils maintenant. Le dernier en date (que nous avions découvert au CES cette année et maintenant en vente) est le LG V60, un appareil sous Snapdragon 865 qui prend en charge la 5G, coûte 800 dollars… Et les autres caractéristiques techniques sont aussi supérieures, dont la photo par exemple : 3 capteurs présents (capteur principal grand angle 64 Mpx, f/1.8, 27mm, capteur ultra grand-angle 13 Mpx, f/1.9, 12mm, capteur Tof 0.3 Mpx, f/1.4). La différence de prix ne vient pas non plus des matériaux utilisés : Verre et aluminium côté LG…

Lire la suite

Le smartphone Android de Microsoft (Surface Duo) arriverait le 24 aout

Surface Duo

Lors des annonces d’octobre dernier, lors de l’évènement « Surface », Microsoft avait surpris pas mal de monde en annonçant une série d’appareils à double écran, le Surface Neo fonctionnant sous Windows et le Surface Duo fonctionnant sous Android. Le Surface Neo est retardé une fois de plus (plus de date aujourd’hui), car visiblement Microsoft a du mal à préparer spécifique Windows 10X pour cet équipement. Cependant, le Surface Duo arriverait juste  avant la fin de la date de sortie prévue initialement les « vacances 2020 ».

Selon le site, souvent très bien informé, Windows Central, le Surface Duo commencera à être expédié dans la semaine du 24 août.

Cet appareil n’est clairement pas le plus attendu des deux annonces, il reste même assez banal face aux évolutions des smartphones Android depuis un an. Si les smartphones à double écrans ne sont pas si nombreux il est vrai, ils utilisent la plupart du temps les dernières versions de processeurs. Ce ne sera pas le cas visiblement avec cette machine avec des composants maintenant considérés comme de  « moyenne gamme » : le chipset Snapdragon 855 de l’année dernière, sans 5G, 6GB de RAM, 64GB de stockage et un appareil photo à objectif unique de 11MP.

Enfin il disposera de deux écrans de 5,6 pouces, d’un format 1800×1350 dont l’usage reste à démontrer (nous avions eu l’occasion de jouer un peu avec les modèles de Samsung, Motorola et LG à double écrans sans être vraiment convaincu).

Nous attendons en revanche avec impatience la Surface Neo avec son nouveau système d’exploitation Windows 10X, que Microsoft est en tain de mettre au point. C’est un enjeux considérable pour l’entreprise face à la montée en puissance de Chrome OS et les promesses de Fushia (le prochain OS de Google promettant la fusion entre Chrome OS et Android).

 

Pour accélérer la mise au point de la Surface Duo, Microsoft rachète la startup finlandaise Movial.

Surface DuoMovial est une société finlandaise de services de conception et d’ingénierie logicielle spécialisée dans les appareils mobiles et embarqués. Selon le site Windows Central, la société fournissait des services tiers à Microsoft pour le développement du système d’exploitation Android pour son smartphone Surface Duo. On apprenait au passage la semaine dernière que le smartphone Android serait alimenté par un Snapdragon 855 SoC couplé à 6 Go de RAM et à 64 Go ou 256 Go de stockage interne.

Cette acquisition permet à Microsoft de renforcer son équipe interne responsable du  système d’exploitation Android du Surface Duo. Movial travaillerait déjà avec Microsoft sur une version prototype de ce smartphone.

Movial avait des bureaux aux États-Unis, en Roumanie et à Taïwan. Le bureau de l’entreprise à Iasi, en Roumanie, sera le quatrième centre de recherche et développement de Microsoft dans le pays (où se trouve également une partie des équipes de support technique de l’éditeur qui adresse les clients français, lequel ayant été délocalisé il y a une dizaine d’année). Microsoft intègrera également 60 employés de Movial dans sa division « Devices ».

 

Android 11 : disponibilité de la première beta pour tous

Capture d’écran 2020-06-16 à 08.50.33

Google a annoncé le 10 juin dernier la dispo de la première beta de la prochaine version d’Android, disponible pour tous les utilisateurs qui le souhaitent. En beta limitée pour les développeurs depuis février 2020, Android 11 est donc maintenant téléchargeable pour tout utilisateur de Pixel 2 ou supérieur, il suffit de se rendre sur ce site, et de s’inscrire (si vous étiez inscrit pour la beta d’Android 10 il faudra vous inscrire de nouveau).

Parmi les différentes nouveautés d’Android 11, en voici quelqu’unes (nous reviendrons de façon plus large après quelques jours de test avec la beta)  :

  • la mise en place d’un point focal qui consolidera toutes les conversations de différentes applis de messagerie vers un espace dédié, dans la section des notifications. Il sera possible de marquer les conversations importantes, de manière à les voir apparaitre sur l’écran de veille et être notifié des mises à jour même en mode ne pas déranger. Cette espace nommé Conversations est accessible depuis les notifications.
  • Bulles, une nouvelle fonctionnalité qui permet d’engager des conversations importantes sans avoir à passer de sa tâche actuelle à l’application de messagerie.
  • Avec Gboard, le système d’assistance à la saisie au clavier, qui propose de façon automatique et « intelligente » du texte et des emojis. Avec Gboard sous Android 11, l’intelligence permettant cette saisie dynamique reste sur l’appareil, et donc comme le dit Google « cela fonctionne sans que Google ne voit jamais ce que vous tapez ».
  • l’arrivée (longtemps attendue) d’un enregistreur d’écran natif. Jusqu’à maintenant il est nécessaire de passer par une appli tierce pour enregistrer son écran. Il suffit maintenant d’ajouter l’Enregistrement d’écran dans la zone de lancement rapide, puis de choisir d’enregistrer (ou pas) les contenus audios  (accessibles via le micro du smartphone) et les points d’écran touchés. L’arrêt de l’enregistrement se fait depuis la zone de notifications.

  • Android 11 introduit un écran accessible avec un appui long sur le bouton Power, qui offre un affichage des cartes bancaires enregistrées sous Google Pay, les tickets ou cartes d’embarquement , et une série de boutons pour contrôler un environnement domotique (compatible Google Home …).

Capture d’écran 2020-06-16 à 12.32.33

Nouveaux processeurs Intel « Lakefield » pour PC double écran pliables… ou pas

surface NeoAlors que les rumeurs sur le possible passage d’Apple aux processeurs ARM pour ses Macs prennent de l’ampleur (on parle d’une annonce le 22 juin lors de l’ouverture de la conférence développeurs), que la concurrence aux processeurs iCore s’organise avec  Qualcomm, choisi par Microsoft pour sa version Windows ARM, Intel est une fois de plus dans la tourmente. Ajoutons à cela que le fondeur ne parvient pas à égaler la finesse de gravure des ses concurrents (source d’économie énergétique sur les processeurs), il se doit de réagir. Avec l’annonce de ses processeurs nouveaux Lakefield, il tente de le faire, mais le succès est loin d’être garanti à mon avis…

Nous connaissons les processeurs Lakefield d’Intel depuis un certain temps en réalité. Plusieurs produits utilisant ces nouvelles puces ont déjà été annoncés, tels que le Surface Neo de Microsoft, le ThinkPad X1 Fold de Lenovo , que nous vous présentions lors d’un test rapide au dernier CES, et une nouvelle variante très récente du Galaxy Book S de Samsung (qui au passage avait délaissé Windows ARM pour l’occasion).

Lakefield est en concurrence directe avec les processeurs Snapdragon de Qualcomm, qui utilisent de petits et de gros cœurs pour gérer la puissance.  Intel affirme que la puissance en veille peut être aussi faible que 2,5mW, soit une réduction de 91% par rapport à ses processeurs actuels de la série Y, ceux dédiés aux ultra portables et donc moins puissant. Il y a cinq cœurs au total, et ils ne sont pas Hyperthreaded. Dont un coeur plus puissant que les 4 autres.

Les puces sont également plus petites, ce qui, selon Intel, les rend idéales pour les PC à double écran et pliables. La surface du boîtier est 56% plus petite et la taille de la carte est 47% plus petite que celle d’un Core i7-8500Y.  Les nouveaux processeurs sont disponibles dans les variantes Core i5 et Core i3, en particulier le Core i5-L16G7 et le Core i3-L13G4. Oui, le « G » indique qu’ils incluent le Gen11 pour des performances graphiques 1,7x supérieures à celles de l’UHD du Core i7-8500Y. Cette augmentation des performances graphiques devrait compenser le fait que ces puces ne sont pas très puissantes, avec un TDP de 7W et des vitesses d’horloge de 0,8GHz et 1,4GHz dans le Core i3 et le Core i5, respectivement.

Mais alors qu’Intel introduit ces processeurs pour les appareils à double écran dont la Surface Neo de Microsoft devrait-être le vaisseau amiral, cette dernière est retardée…De plus, Microsoft est en train de réorienter son système d’exploitation Windows 10X, qui était à l’origine destiné aux PC à double écran, vers les PC à écran unique…

Les PWA au démarrage : bientôt possible avec Google Chrome et Edge

pwaLe développement des PWA (Progressive Web App) s’affirme comme une tendance de fond. Nous en avions parlé lors du dernier Briefing Calipia en décembre dernier. Le mois dernier, Google, fortement engagé comme Microsoft sur ce sujet, a remplacé certaines des applications Android du Play Store (pour les utilisateurs de Chrome OS) par leurs équivalents PWA .

Google vient de lancé une nouvelle mise à jour pour les utilisateurs de Chrome Canary (la beta du navigateur) qui permet de lancer les PWA au démarrage de Windows. C’est aussi le cas de Microsoft avec le canal Canary d’Edge.

Si vous utilisez Google Chrome Canary, vous pouvez suivre les étapes ci-dessous pour activer la fonction :

  1. Lancez Google Chrome Canary et tapez « chrome://flags » dans la barre d’adresse.
  2. Tapez « Desktop PWAs run on OS login » dans la barre de recherche.
  3. Cliquez sur le menu déroulant et sélectionnez « Activé ».
  4. Relancez le navigateur web.

Cela devrait activer la fonction . Vous pouvez l’essayer en allant sur un site web qui supporte les PWA et en cliquant sur l’option « Installer » dans la barre d’adresse. Dans la boîte de dialogue d’installation de l’application, cochez l’option « Démarrer l’application lorsque vous vous connectez à votre ordinateur » et cliquez sur « Installer« . Cela installera l’application et la lancera la prochaine fois que vous allumerez votre PC.

« Entrées précédentes