Archives de Catégorie: Mobilite

Google Duplex et le nouveau Call Screen arrive sur les Pixel 3

Vous vous souvenez, en mai dernier lors du Google I/O, nous vous en avions également parlé lors du Briefing Calipia de Juin 2018, Google avait présenté Google Duplex, des fonctions permettant au téléphone et à l’IA de passer un appel à votre place pour par exemple prendre un RDV chez le coiffeur, ou réserver une table dans un restaurant. De nombreuses questions se sont posée alors comme le fait que l’ordinateur ne dévoilait pas sa condition de silicium lors de l’appel à l’humain ! Google ayant précisé que ceci était obligatoire pour avoir une conversation « normale »…

La technologie Google Duplex a fait ses débuts sur les appareils Pixel 3 et Pixel 3 XL annoncés en octobre de cette année. En plus de cela, une autre fonctionnalité a été présenté : Google Call Screen. Call Screen fonctionne en parallèle avec Duplex, ce qui permet aux utilisateurs de laisser l’Assistant Google répondre aux appels ou les rejeter. Très utile par exemple pour filtrer les appels de télémarketing, de plus cette fonctionnalité fournit une transcription en direct de la conversation à l’écran, tout en permettant aux utilisateurs de répondre avec des réponses prédéfinies en plus de la machine ou le cas échant répondre à sa place. On apprend également que  la prise en charge de la sauvegarde des transcriptions serait lancée dans l’année. Cette transcription sera enregistrée dans le journal des appels et est accessible via la section « Détails de l’appel ».

MDM Jamf : utilisation par SAP

Capture d_écran 2018-10-24 à 09.36.30Lorsque l’on parle des MDM (Mobile Device Management), on ne parle que très rarement de l’éditeur JAMF, bien que ce dernier dispose de fonctions très interessantes et très complètes. En effet son principal handicap tient aux plateformes supportées : Apple et… c’est tout :). Il est parfait pour administrer des iPhones, des iPad, des Mac mais aussi d’autres périphériques iOS tel que des Apple TV (pour l’équipement des écrans des salles de réunions).

Parmi les références de l’éditeur on trouve Apple lui-même mais aussi d’autre sociétés ayant fait le choix de standardiser sous iOS. Ainsi, lors de la conférence des utilisateurs de Jamf Nation, Jamf a annoncé que SAP les avait choisis pour gérer 17 000 Mac, 83 000 iPhones et iPads et 170 appareils Apple TV.

SAP utilise également l’intégration entre Jamf Pro et Azure Active Directory pour offrir une expérience transparente dès la première connexion jusqu’à la connexion aux comptes Exchange 365.

Autre information, SAP avait décidé de réorganiser son service informatique afin de créer une équipe Apple (Apple Center of Excellence). Ces choix s’expliquent selon la DSI de SAP car « Depuis le lancement de l’iPhone en 2007, les appareils Apple se sont développés de plus en plus au sein de l’entreprise. Ce qui était autrefois un monde dominé par Windows. Avec le nombre croissant d’employés de SAP choisissant des appareils Apple, SAP a décidé de réorganiser ses équipes informatiques pour créer une équipe de centre d’excellence Apple. La combinaison de Jamf Pro et du service Apple @ SAP garantit aux utilisateurs Apple une expérience cohérente.« – Martin Lang, vice-président de la mobilité d’entreprise, SAP

Vers la fin d’Office Mobile pour Windows 10

Capture d'écran 2018-10-01 18.16.29
La collection d’outils que constitue Microsoft Office est aujourd’hui disponible sous de nombreuses formes :
  • Les classiques suites pour Windows et Mac OS
  • Au travers de navigateurs Web
  • Comme app sur iOS et Android
  • Sous forme d’applis touch-enabled pour Windows 10, taggée Office Mobile.
L’intérêt est de couvrir toutes les plateformes, toutes les situations d’usages, de correspondre à tous les porte-monnaies, puisqu’avec ces différentes déclinaisons d’Office Microsoft propose du gratuit, de la souscription et du payant one shot.
En marge d’une session lors d’Ignite, Microsoft a donc indiqué que ces applis Office Mobile ne seraient plus mises à jour, et qu’en termes de mobilité la société allait concentrer ses efforts sur les versions iOS et Android.
La liste des applis concernées est assez longue, avec Word, Excel, PowerPoint, Outlook, OneNote, Teams, OneDrive, Skype, Skype for Business, Sway, Office Lens et Yammer.
Le destin des applis Office Mobile est bien sûr impacté par l’arrêt de Windows Mobile, auquel ces applications étaient destinées, l’arrêt de l’OS mobile aura donc contribué à celui (à venir) des applis Office Mobile. Dommage pour tous ceux qui s’étaient équipés de tablettes Windows 10 de petit format (inférieur à 10.1 pouces) et qui pouvaient gratuitement utiliser ces applis. Reste sur Windows, le choix entre applis 32/64 bits et applis Web.