Le plein de nouveautés chez Amazon

hardware Amaz

La société de Seattle a procédé mercredi 25 septembre à un flot d’annonces hardware impressionnant, avec de nouvelles versions de produits existants (par exemple dans la gamme des enceintes Echo) ou avec des nouveautés (par exemple les écouteurs ou les lunettes, et même un four), bien entendu le tout connecté à Alexa ! Avec toutes ces annonces, Amazon nous propose Alexa partout et en toute situation : dans les oreilles (Amazon Echo Buds), sur le nez (avec les lunettes Amazon Echo Frames), autour d’un doigt (la bague Amazon Echo Loop), dans la cuisine (Amazon Smart Oven), dans la salle de bains (avec l’Echo Flex), même sur nos animaux de compagnie (Amazon Ring Fetch) ….

Si Amazon a beaucoup travaillé dès les débuts d’Alexa pour promouvoir un écosystème riche de partenaires intégrant Alexa, qui lui a permis de distancer nettement ses concurrents (Apple et Google), il est clair avec ces annonces que la société n’est pas décidée à laisser le marché à d’autres. Ainsi nous parlions dans ce blog des lunettes connectées Focals  de la société North, vues au CES 2019, ce qui n’empêche pas Amazon de présenter en mode pour le moment de preview très limitée, leur propres lunettes Amazon Echo Frames.

Amazon annonce également le programme « Certified for Humans », pour promouvoir des solutions et des appareils de domotique à la portée de non experts. Un outil supplémentaire pour se battre contre ses 2 adversaires en la matière : Apple et Google.

Pourquoi Microsoft prévoit de racheter 40 Milliards de $ de ses actions ?

Satya BerlinLe conseil d’administration de Microsoft à autorisé l’entreprise la semaine dernière de racheter pour un montant de 40 milliards de dollars ses propres actions. Ce plan est l’un des plus importants de l’histoire de la société. Concrètement cela consiste à retirer des millions d’actions du marché à un moment où son cours augmente rapidement, ce qui pourrait même accélérer le mouvement.

Alors, ce n’est pas la première fois que Microsoft réserve des fonds importants pour racheter des actions  sur le marché. Microsoft l’a fait à deux reprises (pour 40 milliards de dollars), d’abord en 2013, puis à nouveau en 2016. Mais si ce n’est pas pour soutenir le cours comme c’est souvent le cas, quelles en sont les raisons ?

Les entreprises rachètent des actions pour diverses raisons. Les rachats d’actions tendent à augmenter le bénéfice par action en réduisant le nombre d’actions disponibles. Première raison : la société pourrait vouloir consolider les pouvoirs de vote. Cela pourrait être aussi un moyen de rendre de l’argent aux investisseurs. Ou finalement, Microsoft pourrait penser que le cours de ses actions, pourtant croissant, reste néanmoins encore sous-évalué par rapport à ses concurrents. Ceci dans un contexte où les actions de l’éditeur ont grimpé de 35% depuis le début de l’année, faisant passer sa capitalisation boursière à plus de 1000 milliards de dollars, en tête de toutes les société technologiques.

action MicrosoftCette pratique est néanmoins largement critiquée en cette période pré électorale aux USA. Ses détracteurs estiment que les entreprises accordent ainsi la priorité à l’enrichissement des actionnaires plutôt qu’à l’augmentation des salaires des travailleurs ou à l’investissement dans l’entreprise elle même. Ainsi le candidat démocrate et sénateur, Bernie Sanders, avait présenté un projet de loi l’année dernière interdisant aux entreprises qui paient moins de 15 $ l’heure de racheter leurs actions…

Un coach pour répéter ses présentations PowerPoint

Microsoft l’avait annoncé en juin dernier, le premier coach basé sur de l’IA intégrée à PowerPoint commence à arriver dans la version Online !

PowerPoint fait partie des outils très utilisés dans la suite Office, et en entreprise on assiste régulièrement à des présentations, formations réalisées avec moultes transparents. Depuis plusieurs années maintenant, avec l’avènement du cloud Office 365, Microsoft s’attache à fournir dans son application des moyens d’améliorer le design de nos présentations avec la fonctionnalité PowerPoint Designer.  Mais un contenu de bonne qualité ne suffit pas toujours pour autant à maintenir l’intérêt du public. C’est la raison pour laquelle Microsoft introduit aujourd’hui la fonction de coach pour PowerPoint, coach dopé à l’IA et qui doit permettre aux présentateurs de se préparer à délivrer ses messages de la manière la plus efficace, grâce à des répétitions sous l’oeil exercé du coach 🙂
Ainsi le coach PowerPoint permettra par exemple :

  • conseiller sur la vitesse de parole, trop lente ou trop rapide
  • détecter les expressions qui se répètent et ponctuent parfois le discours (genre : euh, mmmm…)
  • détecter si le présentateur est en train de lire ses slides 🙂

Des conseils s’affichent en temps réel sur l’écran (par exemple conseillant de ralentir le débit), et en fin de session un tableau de bord résume l’analyse du coach sur la présentation.  A voir à l’usage, mais sur le principe une excellente nouvelle pour tous ceux qui délivrent des présentations PowerPoint !

Capture d’écran 2019-09-26 à 10.00.53.png

 

La fin de support d’Exchange 2010 repoussée à octobre 2020

Microsoft-Exchange-Server-2010Microsoft a annoncé la semaine dernière avoir étendu la date de fin de prise en charge d’Exchange Server 2010 d’environ 10 mois. À l’origine, Exchange Server 2010 devait cesser  son «support étendu» le 14 janvier 2020. Microsoft a repoussé cette date au 13 octobre 2020. Le support est généralement pris en charge pendant 10 ans au total (support de base et support étendu). Après le 13 octobre 2020, Microsoft ne fournira donc plus de correctifs de sécurité gratuits pour Exchange Server 2010, ce qui pourrait entraîner fatalement des risques pour les organisations qui continuent à exécuter le serveur après la date de fin.

Sans surprise Microsoft a indiqué qu’il avait prolongé la date de fin d’Exchange Server 2010 afin de donner à ses clients « plus de temps pour mener à bien leurs migrations » vers d’autres produits de messagerie. Le changement de date s’harmonise également avec les dates de fin d’autres produits serveur de marque Microsoft 2010, tels que Office 2010 et SharePoint Server 2010, qui perdront également le support le 13 octobre 2020.

L’extension de Microsoft de 10 mois pour Exchange Server 2010 n’est cependant pas si généreuse que cela. Ainsi les produits Windows Server 2008 ou Windows Server 2008 R2. ont une date de fin de support certes maintenue actuellement au 14 janvier 2020, mais qui aura durée ainsi plus de 12 ans… Et nous ne sommes pas à l’abri d’une nouvelle extension compte tenu du nombre de serveurs encore en fonctionnement aujourd’hui !

Après les Chief Happiness Officer, voici les Data Dignity teams

A l’heure du Big Data et de la collecte des données personnelles à tout va, MICROSOFT met en avant sa stratégie de protection des données personnelles, élément différentiant par rapport aux Google ou Facebook. Certes, Microsoft s’est retrouvé aussi exposé sur certains sujets relatifs aux données personnelles (télémétrie Windows 10 ou plus récemment l’utilisation d’humains pour les traductions des conversations Skype), malgré tout Redmond observe sur ces sujets une approche radicalement différente des 2 acteurs mentionnés plus haut.

Dans ce contexte, un certain nombre d’informations ont été recoupés par des analystes vigilants aux USA, qui semblent indiquer que Microsoft met sur pied une équipe rattachée à Kevin Scott, CTO de Microsoft, et dont la job description mentionne la notion de Data Dignity. Derrière cette expression Microsoft recherche les moyens de donner aux utilisateurs le contrôle complet de leurs données personnelles (allant même jusqu’à permettre aux utilisateurs de vendre leurs informations personnelles). Cette quête prend de plus en plus de sens dans du monde où les technologies d’IA telles que le Deep Learning et le Machine Learning permettent d’induire des infos très riches et très personnelles … à partir de la masse d’informations existantes de tous ordres concernant ces utilisateurs issus des réseaux sociaux (pro ou perso), des applis qui nous géolocalisent, des photos ou vidéos partagés, …. Aujourd’hui sur le web on trouve donc pour un utilisateur des données brutes (celles fournies explicitement par l’utilisateur, par ex celles fournies lors de l’inscription au service), mais aussi des données induites par les différentes IA à l’œuvre. Rendre le contrôle aux utilisateurs de toutes ces données personnelles (brutes ou induites) est donc un moyen de contribuer à la dignité de ces utilisateurs (d’où le terme data dignity mentionné).

Cette notion de Data Dignity devrait dépasser le cadre d’une communication pour le moment réservé à quelque acteurs bien informés pour prendre une place de choix dans la communication de Microsoft dans les mois à venir.

WINDOWS 10 atteint les 900 millions d’utilisateurs actifs

MICROSOFT vient de mettre à jour le nombre d’appareils installés avec Windows 10, par le biais d’un tweet de Yusuf Mehdi, Corporate Vice President of the Modern Life, Search and Devices Group. Le chiffre communiqué à l’automne 2018 était de 700 millions. La barre symbolique du milliard d’appareils (que MICROSOFT visait initialement pour la mi 2018) s’approche donc, et pourrait être atteinte d’ici le premier trimestre 2020.

Ce total rassemble les PC, HoloLens, les Xbox et les Surface Hub, mais les PC constituent bien sûr une écrasante majorité du total.

Y.Mehdi en profite pour faire un peu de teasing sur l’évènement Surface qui aura lieu semaine prochaine à New-York.

Amusant : face à ses difficultés internes Boris Johnson préfère parler nouvelles technologies à l’ONU :)

Capture d’écran 2019-09-25 à 10.08.23Boris Jonshson tenterait-il de faire diversion à l’ONU face aux difficultés qu’il rencontre dans son pays ? En tout cas il fait rire en parlant des dangers de nouvelles technologies en affirmant que ces dernières pourraient notamment apporter des « poulets sans pattes » et un « remède anti-cuite »…

Il a donc profité de son temps de parole à l’ONU pour faire une tirade d’une vingtaine de minutes évoquant un futur délirant généré par les progrès de l’intelligence artificielle. Il s’en ai pris en particulier aux assistants numériques comme Alexa (Amazon), il a lancé, « Alexa fera semblant d’être à vos ordres, mais elle vous surveillera, claquera de la langue et tapera du pied« … des propos particulièrement en phase avec les principaux problèmes que traverse le monde actuellement… Il était tard et visiblement il avait décider de faire le show, parlant des dangers de la visio surveillance (qu’il a largement contribué à mettre en place à Londres alors qu’il était maire de la ville), il a évoqué des villes « pleines de détecteurs« , formant « un environnement urbain aussi aseptisé qu’une pharmacie zurichoise« .

Pour le fun : sa vidéo « Inspirante »… ou pas en fait 🙂

 

« Entrées précédentes Derniers articles »