Les utilisateurs d’iPhone de plus en plus tentés par Android

Apple fait de la fidélité de ses utilisateurs un élément clé de sa politique. Si vous êtes entré dans l’univers de la pomme, vous avez de bonnes chances d’y rester et de lorgner sur les prochains modèles… A plus de 90% les utilisateurs d’iPhone souhaitaient donc pour leur prochain smartphone… un iPhone.

En 2019 selon une étude BankMySell qui mène ce type d’étude depuis près de 10 ans, la fidélité des utilisateurs Apple est tombé au plus bas puisque seulement 73% de ces derniers envisagent de rester avec un iPhone. Ce nombre encore élevé est néanmoins au plus bas depuis 9 ans…

fidelite iphone

Tout ceci dans un contexte de baisse des ventes des iPhones (-17% au dernier trimestre). Les progrès que font Google avec Android et surtout les efforts réalisés depuis deux ans pour offrir une expérience plus cohérente n’y sont pas pour rien. On comprend aussi pourquoi Apple axe sa communication sur le respect de la vie privée, domaine où Google, à du mal à s’aligner (business model oblige).

 

Microsoft – OpenAI : annonce d’un partenariat à 1 milliard de dollars

Sam Altman, CEO d’OpenAI, et Satya Nadella, CEO de Microsoft

Microsoft et OpenAI viennent d’annoncer un partenariat large, technologie et commercial, avec un investissement du premier dans le second d’un milliard de dollars. OpenAI est une structure à but non lucratif d’une centaine de chercheurs (créée en 2015 par Elon Musk, qui a depuis quitté la structure) basée à San Francisco et dont la mission est de promouvoir une Artificial General Intelligence (AGI) pour le bénéfice de tous. Selon la définition d’OpenAI, l’AGI correspond à « des systèmes hautement autonomes qui surpassent les êtres humains sur le plus grand nombre de tâches et à des conditions économiquement intéressantes ».

Selon les termes de l’accord présenté dans le communiqué de Microsoft, le partenariat porte sur 3 axes principaux :

  • Microsoft et OpenAI co-développeront de nouvelles technologies AI dans Azure
  • OpenAI portera ses services actuels sur Microsoft Azure, qui sera donc la plateforme (exclusive) utilisée par OpenAI pour développer de nouveaux services dans le cadre de sa mission de l’AGI pour le bénéfice de tous. OpenAI avait en 2016 annoncé le choix d’Azure comme sa plateforme cloud principale. L’annonce du 22 juillet 2019 marque le virage de principale à exclusive.
  • Microsoft deviendra le partenaire préféré d’OpenAI pour commercialiser ses nouvelles technos.

Cet accord vise à la fois à marquer l’engagement de Microsoft pour le développement de technologies d’Intelligence Articielle responsables et pour le bénéfices de tous, mais elle permet également à Microsoft de brûler la politesse à AWS qui soutenait également OpenAi depuis sa création.

Alexa s’intégrera mieux dans Windows 10

alexa windows 10Microsoft n’a pas réussi à imposer Cortana dans Windows 10. En mai dernier Cortana devenait une application distincte du Store en s’éloignant ainsi l’expérience globale de recherche intégrée dans le système d’exploitation. Dans les fait les déploiements en entreprise de masters Windows 10 supprimaient souvent Cortana en modifiant des clés de registre.

Microsoft envisage d’apporter certaines modifications du comportement des assistants vocaux afin de leur permettre d’être invoqué par un mot dès l’écran de logon. C ‘est bien sûr une option qui est testée actuellement pour Alexa d’Amazon. Ceci sera visiblement actif dans la mise à jour  19H2, qui devrait arriver à la rentrée.

Contrairement aux mises à jour d’automne précédentes, celle-ci sera beaucoup plus petite et contiendra moins de nouvelles fonctionnalités et de modifications.

LinkedIn préfère Azure :)

Depuis son acquisition par Microsoft en 2017, les patrons de LinkedIn ont réaffirmé à plusieurs reprises leur indépendance vis à vis des technologies Microsoft, en particulier leur préférence d’hébergement dans des datacenters propres.

Mais cette doctrine vient de changer, puisque LinkedIn, par la voix de Mohak Shroff, Senior Vice President of Engineering, vient d’annoncer la décision de migrer tous ses workloads vers le cloud public, Azure pour être précis, qui est « le choix évident » pour LinkedIn, selon les mots du billet de blog de M.Shroff.

Microsoft avait laissé une grande autonomie à LinkedIn depuis son rachat, en mettant plutôt en oeuvre une stratégie commerciale d’intégration des offres (LinkedIn et Office 365). Compte tenu du poids croissant du cloud public, et des fortes positions d’Azure sur ce marché, la décision pour LinkedIn d’entamer sa migration était attendue, seule la date de démarrage de celle-ci restait inconnue.

Edge Chromium prêt pour l’entreprise

Edge EntrepriseMicrosoft a annoncé que son nouveau navigateur Edge (basé sur Chromium) était prêt pour des tests en entreprise cette information arrive moins de 2 jours après que le mode IE soit désormais disponible, de quoi ravir les clients cherchant une alternative à Internet Explorer qui permet de supporter le Web moderne. Pour rappel le mode IE, permet d’ouvrir des sites Web dans Internet Explorer au sein d’un nouvel onglet dans Edge, ceci rendant l’expérience pour fluide et transparente pour les utilisateurs en entreprise.

Microsoft annonce également que les stratégies de groupe sont également prises en charge et que vous pouvez élécharger des modèles de stratégie directement à partir du site Edge Insider. Vous pouvez également obtenir des packages de déploiement complets hors connexion aux formats MSI ou PKG pour Windows et macOS. Fonctionnalités très demandés, les stratégies de groupe permettent de contrôler les mises à jour, en les mettant en pause sur une version spécifique. Edge prendra également en charge la gestion des appareils mobiles via des produits Intune ou autre MDM. Edge intègre également Microsoft Defender SmartScreen et intégrera bientôt, Application Guard, Azure AD Conditional Access et Microsoft Information Protection. 

Pour rappel également, fonction très interessante pour les entreprises : il est possible de connecter à Edge avec votre compte AD (Azure AD uniquement). Microsoft Search est également pris en charge, ce qui permet d’effectuer des recherches au sein de l’entreprise (Intranet) directement à partir de la barre d’URL.

 

Google certifié « hébergeur de données de santé »

Après Microsoft en novembre 2018 et AWS en mars 2019, c’est au tour de Google de se voir certifié pour l’hébergement de données de santé., en date du 18 juillet 2019. Les 3 plateformes cloud leaders sur le marché mondial sont donc maintenant en position officielle de compétition sur le marché de l’hébergement de données de santé (HDS).

Comme le rappelle le site de l’Agence Française de Santé Numérique (ASIP), la certification est accordée aux acteurs pour différentes activités :

1. la mise à disposition et le maintien en condition opérationnelle des sites physiques permettant d’héberger l’infrastructure matérielle du système d’information utilisé pour le traitement des données de santé ;

2. la mise à disposition et le maintien en condition opérationnelle de l’infrastructure matérielle du système d’information utilisé pour le traitement de données de santé ;

3. la mise à disposition et le maintien en condition opérationnelle de la plateforme d’hébergement d’applications du système d’information ;

4. la mise à disposition et le maintien en condition opérationnelle de l’infrastructure virtuelle du système d’information utilisé pour le traitement des données de santé ; 

5. l’administration et l’exploitation du système d’information contenant les données de santé; 

6. la sauvegarde de données de santé.

Cette procédure de certification, mise en place en juillet 2018, a pris la place de l’ancienne procédure d’agrément, et elle répertorie aujourd’hui 34 sociétés certifiées. Microsoft et Google le sont pour l’ensemble de 6 activités, alors qu’AWS n’est pas certifié pour l’activité 5, d’administration et exploitation du système d’information contenant les données de santé.

Autre grand acteur mondial du cloud à faire partie de la liste de l’ASIP : Salesforce, certifié pour les activités 1, 2, 3 et 5.

« Entrées précédentes Derniers articles »