Quels impacts de la transformation numérique sur le travail ?

Le sujet était abordé lors des dernières élections présidentielles. Nous le savons tous, le numérique est une véritable « révolution”, et comme chaque révolution industrielle elle entraine des changements profonds dans les entreprises publiques ou privées. Ces transformations entraînant une mutation tout aussi profonde sur les métiers. Le candidat socialiste lors des dernières élections présidentielles le disait, citant […]

Lire la suite

Windows 10 sur ARM : la fin programmée du « Wintel » ?

Depuis leurs créations, les sociétés Microsoft et Intel ont souvent connues des destins intimement liés. Tout a commencé dans les années 1980 au lancement de l’IBM PC où le géant du monde  informatique de l’époque avait choisi pour la conception de son ordinateur personnel, deux sociétés quasiment inconnues et qui n’étaient pas les leaders de […]

Lire la suite

Du nouveau dans la famille Windows

Cet article est issu du numéro 143 de la Lettre Calipia, mai 2017 (abonnement gratuit sur demande : calipia.com/lalettre) Le 2 mai dernier lors de l’évènement MicrosoftEdU à New York, Microsoft a levé le voile sur une nouvelle édition de Windows 10 : Windows 10 S. Malgré le contexte de cette annonce (un salon dédié au secteur de l’éducation), […]

Lire la suite

Box s’intègre à Azure (encore plus)

Capture d'écran 2017-12-04 07.05.23Dans la continuité des accords annoncés il y a 2 ans, et relancés en juin dernier, Microsoft et Box viennent de confirmer que les services de stockage de Box peuvent utiliser Microsoft Azure. Les accords avec Microsoft complètent ceux que Box possèdent avec AWS (stockage de données Box dans AWS), Google (accès aux Google apps) ou IBM. Rien qu’à la mention de ces noms, on se rend compte que la coo/com/pétition entre les différents acteurs du cloud en général et du stockage cloud en particulier n’est pas simple !!

La collaboration entre Microsoft et Box est annoncée comme allant au-delà du seul usage des services de stockage Azure par Box :

  • Azure Key Vault : Box utilisera le service Bring Your Own Key fournit par Azure, en lieu et place du sien (Box Key Safe) pour permettre aux entreprises d’encoder leurs données avec leurs clés d’encryptage.
  • Microsoft Cognitive Services : Box prévoit également d’intégrer ces services d’Azure pour permettre d’identifier, catégoriser, construire et dérouler des workflows et simplifier aux utilisateurs la découverte d’information.

Dashboard Microsoft / GDPR

Microsoft vient de publier en preview un outil de pour vérifier la conformité à la GDPR.

Disponible pour le moment en preview le Microsoft Compliance Manager est un dashboard qui doit permettre aux entreprises de vérifier la conformité des solutions Microsoft qu’elles utilisent par rapport à diverses règlementations, dont la plus chaude en ce moment est GDPR (RGDP), la nouvelle réglementation européenne de protection des données.

Le Compliance Manager offre dans son état actuel :

  • Un dashboard qui affiche des infos concernant la conformité à la GDPR, mais aussi ISO 27001, ISO 27018
  • Des conseils pour améliorer le respect de ces réglementations
  • Des outils d’audit et de contrôle pour simplifier la tâche de vérification de conformité.

La preview est accessible à toute entreprise ayant souscrit à Microsoft Office 365,m (Azure et Dynamics 365 arriveront dans un second temps).

De même la liste des réglementations prises en compte sera élargie plus tard.

Azure AD en quelques chiffres

Alex Simons, Director of Program Management, Microsoft Identity Division, a fourni dans un récent post de blog quelques chiffres intéressants sur Azure AD.

Parmi les principales données partagées par À.Simons, on peut citer :

  • 950 millions de comptes sont actuellement gérés dans Azure AD
  • 152 Millions de comptes actifs sur le mois d’octobre 2017
  • La plupart des tenants Azure AD sont ceux de petites organisations qui ne synchronisent pas avec un AD on premise (21% des comptes Azure AD ne sont pas synchronisés on premise).
  • A contrario, la plupart des grandes organisations qui utilisent Azure AD synchronisent avec un annuaire AD on premise. Et en nombre d’utilisateurs elles représentent plus de 50% des 950 M

Pour plus de détails le post de A.Simons est là.

Intégration Word et LinkedIn

Après des connexions LinkedIn et Microsoft Dynamics 365, Microsoft continue de développer l’intégration entre LinkedIn et le reste de sa plateforme. Dernière annonce en date, un nouvel assistant pour Word, Résumé, qui va permettre aux utilisateurs Office 365 souhaitant créer leur CV de tirer partie d’informations en provenance de LinkedIn. L’assistant ira chercher sur Internet des infos sur des membres affichant les mêmes objectifs de changements professionnels (rôles, industries …), pour indiquer à l’utilisateur comment présenter et valoriser au mieux son CV. L’assistant permettra aussi à l’utilisateur, en un clic, de signaler sur LinkedIn sa recherche de nouveaux postes.

Microsoft envisage d’aller plus loin avec cet assistant, par exemple en proposant a l’utilisateur de suivre des formations en ligne sur la plateforme LinkedIn Learning pour compléter au mieux son profil.

L’assistant Résume est disponible en preview pour les Insiders d’Office 365, et la disponibilité générale est attendue pour les « prochains mois ».

Google trouve son inspiration ailleurs :)

Google a annoncé hier soir de nombreux nouveaux matériels répondant en écho à des produits concurrents  :

  • Smartphones Pixel 2 et Pixel 2 XL (fabriqués par LG en attendant le fruit de leur rachat de la division mobile d’HTC). Ils sont plutôt réussi, disposent visiblement d’excellent capteur photo (le meilleur score au DxO Mark), de très beaux écran OLED… mais ne seront pas vendus en France (EU, UK, Espagne, Italie, etc. mais pas la France !). Pourquoi faire l’impasse sur notre pays ? Mystère. C’est dommage car le principal intérêt de ces machines vient du fait qu’elles évoluent automatiquement dans les dernières versions d’Android sans attendre une hypothétique mise à jour d’un constructeur Samsung, LG, Sony et autre… Les prix sont de 650 et 850 $.
    pixel2
  • Un nouveau portable Pixel avec stylet : le Pixelbook, sous ChromeOS aux allures de Surface Book : rien de bien neuf sur les fonctions, mais assurément du bel ouvrage également. mais là encore n’y comptez pas en France. Pourquoi là encore faire l’impasse sur le territoire national ? Sans doute lié au fait que ChromeOS reste anecdotique dans notre pays, là ou il cartonne aux US (principalement dans l’éducation). Cette belle machine sera vendue 1000 $.
    Capture d_écran 2017-10-05 à 06.31.57
  • Deux nouvelles enceintes Google Home, une entrée de gamme à moins de 50 $ : une réponse à l’Echo Dot d’Amazon et une haut de gamme en réponse au future HomePod d’Apple à 400 $ C’est sans doute les seuls produits qui seront vendus à coup sur en France !
    home
  • Un nouveau casque de réalité virtuelle, le Daydream 2 doté d’un champ de vision plus important. Nouveauté interessante pour ce type de machine : il bénéficiera  gratuitement à un catalogue de films iMax.
    dreamview

Mais aussi des plus originaux :

  • Le Google Clip qui est un appareil photo se portant sur sa chemise ou sa veste et qui décide lui-même du bon moment pour prendre une photo. On retrouve clairement l’inspiration du géant de Mountain View dans le produit de la société Narrative vu au CES en 2015. Il sera vendu 250 $ d’ici la fin d’année aux USA (pas vendu en France lui non plus)
    clip
  • Enfin le meilleur pour la fin : les Pixel Buds qui sont des écouteurs sans fil capables de traduire une quarantaine de langages avec un léger décalage de l’ordre de quelques secondes ! Là nous sommes bien dans Star Trek (et de nombreux films de science fiction) avec les traducteurs portables ! Il sera vendu 250 $ à partir de novembre aux USA (pas de date pour la France). C’est sans doute le produit le plus innovant de cette conférence de presse, une chose à ramener en tout cas des USA, à défaut d’aller de faire un voyage temporel 🙂
    buds

Nous reviendrons bien entendu sur ces nouveautés comparées lors du prochain Briefing Calipia dont l’agenda est disponible depuis hier : calipia.com/briefing

 

L’intégration de LinkedIn débute sous Office 365

Plus d’un an après le rachat de LinkedIn par Microsoft pour 22 milliards d’Euros, les choses avance doucement en terme d’intégration. Les équipes Linkedin sont restées en Californie dans la Silicon Valley et n’ont pas rejoint la maison mère à Redmond sans doute pour éviter l’hémorragie chez les développeurs.

Néanmoins la société vient d’annoncer l’intégration progressive des cartes de visites (appelé  Profile Card) Linkedin dans Office 365.  Par exemple lorsque l’on reçoit un mail de quelqu’un que vous ne connaissez pas, vous pouvez identifier plus rapidement la personne avec sa fiche Linkedin visible à coté et ainsi être peu être plus pertinent dans l’entame de la conversation. Ou, si vous n’êtes déjà connecté avec une personne avec laquelle vous collaborez avec Office 365, vous pouvez envoyer une invitation de connexion LinkedIn directement depuis cette même fiche « Profile Card ».

LinkedInwire_blogV2La mise en oeuvre est à priori assez simple : on ouvre la carte de profil d’une personne et clique  sur la correspondance LinkedIn de cette personne. On se connecte le cas échéant sur notre compte LinkedIn et c’est tout.

Cette fonctionnalité va être déployée dans les semaines à venir :

  • D’ici la fin octobre pour la version Web (avec la mise à jour d’Octobre d’Office 365)
  • D’ici la fin de l’année pour les autres clients : iOS, Windows, Android
  • Pas de date en revanche pour la version Mac

Aucune date non plus pour une intégration avec les version sur site d’Outlook et Exchange Server.

Le futur du client Skype Entreprise s’appelle Microsoft Teams !

A l’occasion de son évènement Ignite (à Orlando du 25 au 29 septembre), Microsoft a fait une annonce de taille : le remplacement programmé du client Skype Entreprise par Microsoft Teams ! Annoncé en octobre 2016 et présenté comme une réponse se au développement de Slack, disponible commercialement depuis avril 2017, Teams est donc un tout nouveau venu dans la galaxie Microsoft, mais un nouveau venu promis à un bel avenir avec cette annonce. Depuis son lancement en avril dernier, Teams a reçu beaucoup de mises à jour pour accéder à des fonctions s'(intégrant toujours plus au reste de la plateforme Office 365 (les carnets OneNote, les sites d’équipe, les calendriers Outlook …). Avec ce virage vers le remplacement du client Skype Entreprise par Teams, Microsoft annonce également un renforcement des capacités de Teams en matière de meetings online, conférences audio,  un service de présence universel (là où Teams offrait à ses origines un service de présence spécifique et indépendant de celui de Skype).  Bref, Teams va se doter des fonctions qui étaient jusqu’à présent l’apanage du client Skype Entreprise. Le pari peut sembler osé de la part de Microsoft qui annonce ainsi le retrait d’une de ses solutions phares des 10 dernières années (avec la lignée Communicator, Lync puis Skype Entreprise). Mais en fait Teams va permettre d’agréger autour d’un seul et même environnement des fonctions qui jusqu’à pour l’utilisateur nécessitaient d’aller vers Skype, SharePoint, OneDrive. En un mot, avec le remplacement du client Skype Entreprise par Teams, Microsoft poursuit une logique d’intégration de plus en plus poussée, comme en témoigne par ailleurs l’introduction récente de Microsoft 365, qui n’est pas qu’un simple bundle commerciale (Office 365, Windows Entreprise et EM+S). Cette logique d’intégration doit simplifier la vie des utilisateurs qui ainsi n’ont pas à se poser la question de savoir quel outil utiliser. Les mois à venir vont nous permettre de mesurer si cette simplification est effectivement au rendez-vous, et si les utilisateurs développement plus rapidement de nouveaux usages.

iOS 11 devrait démocratiser l’usage de la réalité augmentée

Dans une interview hier, Tim Cook, le patron d’Apple vantait les mérites de la réalité augmentée désormais accessible avec iOS 11.

Jusqu’alors très sceptique sur la réalité augmentée lorsqu’elle nécessitait de porter des lunettes ou un casque sur la tête d’une part, mais aussi sur la fluidité des solutions proposées, les applications à l’image de celle d’Ikea (Ikea Place – disponible pour l’instant que sur le Store US) risquent bien de changer la donne…

table ARNous n’avons pas résisté à mettre une nouvelle chaise dans le bureau, et une nouvelle petite table / coffre !

Une petite présentation des possibilités :

 

Evolution du support Microsoft Premier

Capture d'écran 2017-09-07 12.28.23Le contrat de support Premier fait figure d’ancêtre respectable dans le portefeuille d’offres proposées par Microsoft. Premier est en effet depuis plus de 20 ans LE contrat de support de Microsoft pour les grandes organisations, avec une palette de services allant du support réactif 24/7 à un accompagnement personnalisé, en passant par des services complémentaires (évaluations de risques, conseil en opération IT, support Cloud Office 365 / Azure …).

Dans le cadre du démarrage de sa nouvelle année fiscale (2018, depuis le 1er juillet dernier), Microsoft aurait donc lancé une nouveau programme de support : Microsoft Unified Support, pour adapter son offre de services de support à des entreprises de plus en plus utilisatrices du cloud, aussi bien en termes d’offres que de modalités de consommation. Le déploiement de ce nouveau programme de support aurait débuté par les principales filiales (U.S., U.K., Canada, Allemagne, France, Australie, Suède et Mexique) et devrait se généraliser sur le reste de l’organisation d’ici la fin de la l’année 2019.

Le conditionnel reste cependant encore de mise, l’information ayant été détectée par Mary Jo Foley, observatrice très affutée de Microsoft, dans une offre d’emploi publiée par Microsoft, et confirmée par des sources internes. Donc pas d’éléments plus précis sur la structure de l’offre et les prix associés.

Réalité augmentée : une application interessante sur iOS 11 via ARKit

Vous cherchez des applications originales de réalité augmentée pour en expliquer l’intérêt à votre entourage ? En voici une (en beta sur demande actuellement) qui permet de mesurer des objets, des lieux, des distances.

Elle illustre le fonctionnement de l’ARKit d’iOS 11 dont la version finale sera sans doute disponible dès mardi soir (12 septembre).

Pour demander la beta c’est par ici