briefingparis1

Briefing Calipia #22 : plus de 130 personnes, merci !

Le Briefing Calipia a reçu cette saison plus de 130 personnes, il avait lieu les : le 7 juin à Aix, le 8 juin à Lyon, le 14 juin à Lille, le 16 juin à Nantes, le 21 juin à Paris et le 23 juin à Strasbourg. Depuis 12 ans, cette formation, conçue pour les Directeurs […]

Lire la suite
technologie

[Lettre Calipia] Et si la technologie apportait du bien être dans l’entreprise ?

(Article issu de La Lettre Calipia N°130. Abonnement gratuit sur demande : calipia.com/lettre.php) C’est très « tendance », on assiste à beaucoup de réflexions pas forcément très positives sur la technologie du type « charge mentale », contrainte du mail, contrainte d’être en permanence joignable, on entend souvent que nous sommes esclaves de notre portable, voire d’Outlook tout simplement.  […]

Lire la suite
synthese2016

Synthèse 2016 : elle est arrivée !

La nouvelle édition de la Synthèse 2016 de l’offre Microsoft pour les entreprises est disponible depuis le 8 mars 2016. Vous pouvez  la commander en suivant ce lien Cette nouvelle version de la Synthèse Calipia vous présente pas moins de 40 fiches « thèmes », 46 fiches « produits logiciels et services» et 10 fiches « produits matériels » actualisées ou nouvelles (dont bien sur […]

Lire la suite

Contre toute attente Gartner publie un Magic Quadrant 2016 pour l’IaaS

En mai 2015 Gartner publiait son intention de stopper après juin sa publication de quadrants magiques concernant l’IaaS (Magic Quadrant for Cloud Infrastructure as a Service) afin d’intégrer la dimension PaaS dans son analyse. Nous vous en faisions d’ailleurs part lors du Briefing Calipia.

Mais il semble que le MQ IaaS de juin 2015 ne sera en fait pas le dernier puisque Gartner a publié en août une nouvelle étude pour l’année 2016.

Magic Quadrant for Cloud Infrastructure as a Service, Worldwide

Research image courtesy of Gartner, Inc.

Source: Gartner (August 2016)

Sans surprise Amazon Web Services reste leader, avec Microsoft Azure continuant à progresser. La seule information intéressante de ce MQ est le passage de Google Compute du statut d’acteur de niche à celui de visionnaire. Évolution probablement due à une faible adoption de l’offre par rapport aux attentes du marché.

Plus d’informations avec l’étude sur le site de Gartner : https://www.gartner.com/doc/reprints?id=1-2G2O5FC&ct=150519

Cloud : pas de nuage pour Amazon et Microsoft !

azurevsawsNous l’avons vu lors de la publication des résultats des deux sociétés : le Cloud public destié aux entreprises se porte à merveille chez les deux principaux acteurs du marché.

Les réticences des clients, français en particulier, sur la sécurité, la non localisation des données en France etc. semble être de plus en plus un combat d’arrière garde ou prétexte pour ne pas bouger. N’est-ce pas La Poste, dont les équipes informatiques étaient il n’y a pas si longtemps assez hostiles pour na pas dire plus au Cloud public, qui a construit sa très belle offre Digiposte de sécurité et coffre fort électronique sur Amazon WS :) 

En juillet 2016 l’offre Amazon flirte avec un CA annuel de 10 Milliards de $ (9,943 exactement au 30 juin 2016) un chiffre en croissance de 52 % !

Microsoft de son coté annonce une croissance de 102 %, sans toutefois donner des chiffres plus précis sur le CA dégagé par Azure (ce dernier est englobé dans la division « Intelligent Cloud » comportant également les produit d’infrastructure de la firme). On peut toutefois donner une approximation de ce dernier s’il on prend comme postula que la croissance de cette division est largement faite par Azure, au mieux, Windows Server, System Center etc font une croissance d’un digit. Sur une année le CA trimestriel de la division en question est passé de 6,3 Milliards de $ à 6,7 fin juin, avec la croissance d’Azure x 2 en gros et en prenant comme postula un CA stable des autres produits, celà nous donne 2 équations à 2 inconnues, on devrait s’en sortir🙂. Nos calculs nous amèneraient donc à un résultat trimetriel de 800 millions de $ pour Azure soit compte tenu de la progression annuelle un CA annuel estimé de 2,6 Milliards de $ à comparer donc aux 10 Md$ d’Amazon. Si Microsoft maintient ce surplus de croissance face à son rival, il devrait donc faire jeu égal avec ce dernier d’ici 10 ans.

Magic Quadrant pour les solutions de synchronisation de fichiers en entreprise (EFSS)

Gartner vient de publier son Magic Quadrant pour les solutions de synchronisation et de partage de fichiers pour les entreprises ( Enterprise File Synchronization and Sharing ). (Merci François pour l’info :))

Magic quadrant EFSSSans surprise, les offres Box et Dropbox sont bien placées, Microsoft avec OneDrive progresse mais toujours au coté de Google en position de challengers. A noté que l’offre de Citrix ShareFile est bien positionnée de part son bon rapport performance / prix, elle impliquerait néanmoins l’usage de XenMobile pour son administration.

Pour rappel Box s’appuie sur le Cloud d’Amazon ou d’IBM en fonction des régions là où Dropbox utilise Amazon et son propre Cloud.

Comme nous le soulignons lors du dernier Briefing Calipia, le Gartner note que la principale valeur de OneDrive reside dans son intégration à l’offre Office 365.

ECS est mort ! Vive le Secure Productive Enterprise

La suite ECS (composée de Windows Enterprise SA par utilisateur, EMS – Enterprise Mobility Suite, et Office 365 E3) introduite en fin 2014 va donc être remplacée par de nouvelles offres : Secure Productive Enterprise. Cette nouvelle offre va capitaliser sur ECS, mais en introduisant des options :

secure productive enterprise

Comme indiqué dans le tableau ci dessus, de nombreux changements viennent donc accompagner cette annonce :

new ems

  • Autre changement de nom : Windows 10 Enterprise qui s’appelle désormais Windows 10 Enterprise E3
  • Nouveauté : Windows 10 Enterprise E5, qui va intégrer  Windows Defender Advanced Threat Protection.
  • Les nouveaux services présentés par Microsoft lors de l’introduction de Skype Entreprise 2016 le 1er décembre 2015 sont donc intégrés à la Secure Productive Enterprise E5 (entre autres, PSTN Conferencing, Delve Analytics, Power BI Pro et Office 365 Advanced e-Discovery).

Ces différents éléments devraient être disponibles à partir du début août et au plus tard dans le dernier trimestre 2016.

Si vous aviez adoré l’introduction d’ECS en décembre 2014, vous allez adorer ces nouvelles transformations, qui vont certes vers un alignement de cette offre avec les principaux plans Office 365 d’entreprise (E3 et E5), mais introduisent également de nombreuses variantes (au niveau de la suite, et des composantes de la suite, dont certaines sont elles-mêmes des suites …). Prévoyez un peu de temps pour bien intégrer ces modifications🙂

 

Réorganisation Microsoft Corp : départ de kevin Turner et montée en grade (en particulier) de Jean-Philippe Courtois

Capture d’écran 2016-07-07 à 19.52.35C’est fait le patron Ventes et marketing au niveau mondial de la société, Kevin Turner, quitte Microsoft. Dire que la nouvelle est une surprise serait largement exagérée, il avait à l’époque de la succession de Steve Ballmer à la tête de l’entreprise, mis sa démission dans la balance s’il n’avait pas le poste. On connait la suite, c’est Satya Nadella qui a pris le job, on s’attendait donc à un départ plus rapide de Kevin Turner… Il rejoint Citadel Security en tant que CEO, société de Hedge Fund (Fonds d’investissement non indexé sur la bourse, fonds de capitaux destinés à financer des projets à forte rentabilité).

Capture d’écran 2016-07-07 à 19.53.46Satya Nadella en profite pour réorganiser son équipe en découpant les fonction de Kevin, ainsi le français  Jean-Philippe Courtois, passe du poste de patron de Microsoft international à la direction des ventes et du marketing de l’ensemble des 13 régions de Microsoft, et remportera donc directement à Satya Nadella, une belle promotion.  Ce qui présage également de nouvelles organisations sous  ean-Philippe pour les grandes régions, dont bien sur la région EMEA…

 

MPSA continue son évolution

Lorsque Microsoft a introduit son nouveau contrat MPSA (Microsoft Products and Services Agreement) début 2015, il a positionné le nouveau venu comme le début d’une démarche de simplification de ses différents contrats de licences existants. Première victime de MPSA, Select Plus, dont Microsoft a annonçé en même temps la fin (le 15 juillet prochain marque le début d’arrêt complet, puisqu’à  partir de cette date les entreprises ne pourront continuer à acquérir des licences que jusqu’à la date anniversaire de leurs accords de mise en oeuvre). Depuis Microsoft a introduit de nouvelles possibilités au MPSA, les engagements pluri annuels, les engagements de court terme …

Le 1er juillet dernier, Microsoft vient d’annoncer une nouvelle évolution du contrat MPSA, dénommée Enterprise Advantage (ce que certains vont raccourcir en EA, çà vous rappelle quelque chose ?). L’Enterprise Advantage dans le MPSA va offrir les caractéristiques de l’Enterprise Agreement (Accord Entreprise) au sein du MPSA :

  • la possibilité de mixer des acquisitions de licences classiques et des souscriptions de services cloud (Office 365, Azure, et CRM Online), au niveau de l’entreprise.
  • des prix fixés et une protection de prix
  • consolidation de tous les types d’acquisition au niveau de l’entreprise
  • True-Up et True-Down (ce dernier pour les services en ligne uniquement).

L’Enterprise Advantage dans le MPSA sera disponible début 2017 pour les entreprises privées, plutôt sur le segment 200 à 2400 utilisateurs (Microsoft a relevé le minimum pour signer un Accord Entreprise à 500 utilisateurs/postes). Microsoft prévoit d’offrir courant 2017 le même type de contrats pour les clients du secteur public et de l’éducation.

APP-V et UE-V intégrés à l’édition Entreprise de Windows

windows 10 anniversary updateLe moins que l’on puisse dire, c’est que depuis 2 ans, Microsoft est très actif autour de Windows 10. Jugez en vous même :

  • Annonce que l’édition Entreprise de l’OS n’était plus un bénéfice de la SA mais était accessible au travers d’un upgrade dans ses programmes de licences en volume,  et était désormais la seule édition sur laquelle la SA pouvait être souscrite (plus de SA pour l’édition Pro donc).
  • Introduction d’une souscription Windows Entreprise SA par utilisateur.
  • Intégration  de MDOP (Microsoft Desktop Optimization Pack) en tant que bénéfice de la SA de Windows Enterprise (exit la souscription  qui était auparavant nécessaire, en plus de la SA).

Microsoft vient d’annoncer que les fonctions APP-V et UE-V seront intégrées à l’édition Entreprise de Windows (ainsi qu’à l’édition Education) à l’occasion de la sortie prochaine de la mise à jour anniversaire (Anniversary Update) de Windows 10, attendue pour le 2 août prochain. Ces 2 fonctions font partie du pack MDOP, et avec MED-V, constituent les principaux moteurs de déploiement de MDOP. Avec cette annonce, les entreprises qui auront fait le choix de WIndows 10 Entreprise les verront directement intégrées dans le socle. Plus besoin d’aller télécharger ces 2 fonctions séparément (via MDOP). Attention cependant Microsoft ne parle que d’intégration logicielle (ie les « octets » d’APP-V et UE-V sont intégrés à ceux de Windows 10 Enterprise), pas de modification licensing. La SA sur l’édition Entreprise reste donc, semble t’il toujours nécessaire. Dans le même message, Microsoft confirme également que les 2 fonctions seront également intégrées à WIndows Server 2016 Datacenter.

Changement à la tête de Microsoft France

crozierMicrosoft vient d’annoncer le départ de l’actuel patron de la filiale française, Alain Crozier,  qui devient patron de Microsoft Chine. Une belle promotion pour Alain qui renforce encore un peu plus la présence française en Asie chez Microsoft🙂

Sa succession n’est pas encore évidente puisque c’est une vieille connaissance :) Vahé Torossian, auparavant Corporate Vice-President en charge des Segments PME et des Partenaires à l’échelle mondiale, qui lui succède mais par intérim, le successeur définitif  serait annoncé « dans les mois à venir ».

vaheCeci préfigure sans aucun doute de nouveaux changement à la tête des différentes divisions françaises, et qui sait, dans quelques mois, d’un nouveau poste à plus large spectre pour Vahé, le temps pour l’éditeur de trouver un nouveau patron local.

 

En perte de vitesse, #Evernote augmente ses prix et réduit les fonctions gratuites

L’application, autrefois star, de prise de note Evernote est en perte de vitesse face à une concurrence plus importante et en particulier la montée en puissance des usages de OneNote dans les entreprises. A défaut de se faire racheter (les bruits étaient nombreux en début d’année), l’entreprise californienne, que nous avions eu l’occasion de visiter l’année dernière lors d’une mission d’étude, se voit contrainte d’augmenter ses tarifs pour tenter de retrouver une rentabilité acceptable.

Capture d’écran 2016-06-29 à 06.33.47Au programme donc :

  • la limitation des comptes gratuits : il ne sera plus possible de synchroniser plus de deux appareils, un upload limité à 60 Mo par mois… L’éditeur rend gratuit en revanche le verrouillage par code sur l’application mobile, pas sur que cela compense les nouvelles restrictions…
  • L’augmentation de 30% du prix du compte Evernote Plus qui passe de 20 à 30 € par an
  • L’augmentation  également de 30% du compte Premium qui passe de 50 à 70 € par an

Source : Blog Evernote

Un connecteur Outlook pour Salesforce

Microsoft vient d’annoncer en partenariat avec Salesforce, la disponibilité d’un connecteur Outlook pour Salesforce CRM : Lightning for Outlook.

Capture d’écran 2016-06-29 à 06.04.30Il offre la possibilité de synchroniser automatiquement les contacts et les événements de calendrier au CRM et demain il pourra ajouter des applications personnalisées Salesforce directement dans Outlook,  des raccourcis permanents pour des tâches telles que la mise à jour d’une proposition commerciale par exemple liée à un contact ou un email.

Ce composant est  disponible à partir du store pour les utilisateurs de Sales Cloud sans surcout. L’ajout d’applications sera disponible à l’automne avec une tarification qui sera annoncée à ce moment.

Capture d’écran 2016-06-29 à 06.15.40

Cette intégration plus poussée avec Outlook est clairement une pierre dans le jardin de Dynamics CRM qui fait logiquement de l’intégration avec l’environnement Microsoft un argument clé.

Source: Blog Salesforce

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 464 autres abonnés