De nouvelles extensions tierces pour Dropbox

Dropbox continue de rendre plus attractive son offre pour les entreprise. La société a annoncé la semaine dernière de nouvelles extensions tierces à son application : on retrouve en plus des liaisons existantes avec Docusign, Autodesk et Vimeo : Gmail, Microsoft Outlook, Teams, WhatsApp et d’autres.

dropbox extensions.pngAinsi l’entreprise annonce :

  • Qu’il est désormais possible d’envoyer facilement des documents à Gmail, Workplace by Facebook, Microsoft Teams, Outlook et WhatsApp.
  • Qu’il est possible de distribuer les vidéos directement avec Vimeo 
  • Que l’on peut utiliser Clipchamp ou WeVideo pour éditer, créer et publier des vidéos.
  • Il est possible de simplifier le suivi des dépenses en envoyant les reçus numérisés directement à Freshbooks.
  • Que l’on peut aussi gérer les flux de documents et suivre les interactions des fichiers avec DocSend et signer et authentifier les documents avec Notarize.

Toutes ces nouvelles extensions sont en ligne aujourd’hui pour tous les plans dans l’application Dropbox et Dropbox.com. Pour en savoir plus sur les extensions Dropbox, c’est par ici.

Des améliorations des fonctions de fichiers dans Teams

Teams est stratégique pour Microsoft. Il ne s’agit nullement d’un scoop 🙂 mais chaque jour qui passe apporte son lot de preuves pour confirmer ce point.

Nouvelle illustration de ceci, l’arrivée au sein de Microsoft Teams de fonctionnalités de prise en charge de fichiers, jusque là réservées à SharePoint. Les bibliothèques documentaires SharePoint ont souvent contribué à l’adoption de la solution dans les entreprises, avec des fonctionnalités de versioning, checkin/checkout de documents, de partage de documents ….

Microsoft vient donc d’annoncer que certaines des fonctions fichiers de SharePoint seront désormais accessibles également depuis Teams. Sous la dénomination désormais classique pour Microsoft, Better Together, Teams offrira donc des fonctions clés de gestion de fichiers SharePoint et une intégration toujours améliorée entre Teams et les autres composantes d’Office 365, en particulier OneDrive mais aussi Outlook.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces nouveautés, rejoignez nous à une session du prochain Briefing Calipia.

La fonction de transcription automatique de l’enregistreur des nouveaux Google Pixel 4 sera aussi disponible sur les anciens modèles :)

Google RecorderBonne nouvelle, l’application assez bluffante, Google Recorder, qui permet de transcrire automatiquement (et surtout très rapidement) l’audio enregistré sur les Pixel 4, arriverait sur les anciens Pixel (au moins les modèles 3). La nouvelle a été annoncée discrètement dans un commentaire de Reddit par le compte Pixel Community de Google Nouvelle qui a été par la suite confirmé à The Verge, mais sans donner d’autres informations comme la date de dispo et les modèles concernés…

Il existe de nombreux services de transcription, comme par exemple l’excellent service Microsoft translation, mais l’application Recorder est clairement un cran au dessus en matière de rapidité d’exécution et qualité et surtout elle travaille en local et fonctionne même lorsque votre téléphone est sans connexion Internet. C’est rapide, assez précis et  totalement gratuit.

On trouve déjà sur le net quelques binaire (APK) de cette application, mais mieux vaut attendre pour avoir l’application officielle et ainsi éviter de potentiels problèmes…

Des nouveautés pour Microsoft Stream

Microsoft Stream est le service d’enregistrement et de stockage de vidéos de Microsoft, intégrée aux abonnements Office 365 pour les entreprises. Ce service permet déjà par exemple d’enregistrer un meeting Teams, et génère en quelques minutes une vidéo partageable, avec transcript et/ou sous titres, et positionnement sur le fil du temps de la vidéo, des intervenants qui ont été reconnus (voir sur la copie ces ui est juste en dessous de la vidéo). La reconnaissance des visages n’est pas basée sur des indemnités définies, il s’agit « simplement » de visages jugés identiques, apparus au fil de la vidéo.

Pour aller toujours plus loin, Microsoft continue d’apporter des améliorations à Stream en particulier autour de la voix. Ainsi il sera possible dans un environnement sonore bruyant (ex : un open space) d’identifier la voix dans une vidéo et de lui appliquer des traitements particuliers afin de la faire ressortir. Les transcriptions audio (déjà disponibles en anglais et espagnol) vont pouvoir prendre en compte plusieurs langues (français, chinois, allemand, italien, japonais et portugais). Ces transcriptions offrent après coup la possibilité d’effectuer des recherches plein texte pour repérer si des mots ou des expressions ont été prononcés pendant le meeting.

Il sera également possible à partir d’un appareil mobile de déclencher un enregistrement et d’éditer ensuite le résultat pour ajouter des annotations, des textes, des émois…

Enfin Stream sera intégrable avec PowerApps, permettant ainsi de créer des applications avec ce dernier, contenant des videos provenant de Stream, avec les avantages de Stream mentionnés auparavant (transcriptions, recherche full text …).

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces nouveautés, rejoignez nous à une session du prochain Briefing Calipia.

Facebook aurait tenté de recruter Scott Guthrie…en vain

Scott GuthrieSuites aux fuites des documents internes de Facebook de la semaine dernière (divulguées par NBC et qui comprenait plusieurs milliers de documents…), la journaliste du magazine Mashable, Karissa Bell a repéré des échanges entre dirigeants de Facebook qui montrait comment le géant des médias sociaux avait tenté de recruter Scott Guthrie en 2014 en lui faisant des propositions très alléchantes financièrement.

Scott Guthrie est en effet un personnage clé chez Microsoft, il était en 2014 le bras droit d’un certain Satya Nadella, qui deviendra plus tard le CEO de l’entreprise… M. Guthrie a rejoint Microsoft en 1997 et est devenu un des hommes clés au sein de la Division des développeurs de Microsoft, où il a poussé l’entreprise à élargir ses horizons et à intégrer davantage d’outils et de technologies libres au-delà de ses propres plateformes.

Mais en février 2014, Scott Guthrie a finalement remplacé Satya Nadella à la tête de la division Cloud and Enterprise lorsque ce dernier est devenu le CEO. Une promotion qui mettait à mal les ambitions d’embauche de Facebook… C’était sans doute une très bonne décision qu’il reste chez Microsoft avec la progression de sa division, progression saluée il y a peu de temps par le gain du contrat avec le Pentagone

 

Multi Clouds : Microsoft annonce Azure Arc for Mixed Workloads

Pour ceux qui doutaient encore que Microsoft en 2019 a beaucoup changé au cours des 5 dernières années, voici une annonce de plus faite à Ignite qui illustre ce changement.

Microsoft Azure Arc for Mixed Workload est une solution qui doit permettre de gérer des environnements multi cloud, mais aussi on permise et Edge. Le multi cloud intègre Azure, AWS et GCP.

Julia White, Corporate Vice President, Microsoft Azure, a ainsi présenté ce nouvel ensemble de technologies pour permettre d’utiliser des services Azure sur des architectures multi cloud, on premise ou Edge. Microsoft propose déjà des solutions pour permettre à des services Azure de s’exécuter on premise, via Azure Stack. Avec Azure Arc, ces possibilités vont donc dorénavant s’ouvrir aux autres grandes plateformes clouds publics du marché.

Pour ceux qui seraient intéressés, une preview gratuite est proposée, avec un formulaire d’inscription ici.

Si vous souhaitez en savoir plus sous toutes les nouveautés présentées à Ignite, rejoignez-nous lors d’une session du prochain Briefing Calipia.

[Humeur] Huawei n’est-il pas un allié objectif de Donald Trump ?

C’est sans doute ce que l’on pourrait se dire suite à la présentation de leur nouvelle tablette : la MatePad Pro qui a indéniablement le look de l’iPad Pro.

matepad pro

Après le Matebook qui ressemblait au Macbook, le constructeur chinois continue sans vergogne à copier le constructeur américain Apple. Et finalement cela apporte de l’eau au moulin de Donald Trump dans son combat contre le pillage de propriété intellectuelle de la Chine. Difficile même pour ses opposants les plus farouches de le contredire là dessus.

La prochaine campagne américaine risque bien de se jouer aussi sur le terrain technologique. Trump mettra en avant sa protection des entreprises technologiques américaines (même si tous les leaders de ces entreprises se sont largement opposés à ce président) alors qu’en face Elisabeth Warren proposera de démanteler les GAFA. Même si cette dernière est sans doute une des rares politiques à avoir bien compris les enjeux et les dangers des GAFA, son positionnement risque d’être assez mal compris de l’électorat américains face au discours simpliste du locataire actuel de la Maison Blanche…

« Entrées précédentes