Nomadplay : une application qui met l’IA au service de la musique (et des musiciens)

Nomadplay, une application qui met l’Intelligence Artificielle au service d’un objectif bien sympa ! Cette application créée en 2019 par la société française Digital Music Solutions, propose de mettre la pratique musicale à la portée de tous, néophytes ou professionnelles. Comment ? En permettant de choisir une oeuvre au sein d’un catalogue riche, allant de la musique symphonique à la musique de chambre, pour les pianistes, les violonistes, guitaristes ou autres instruments à vent et à cordes, et de pouvoir jouer ensuite un instrument particulier au sein de cet ensemble. Concrètement vous pouvez choisir de jouer le premier violon au sein d’un orchestre symphonique interprétant le fameux Boléro de Ravel, ou le violoncelle dans un quatuor à cordes de Debussy.

Pour ce faire, la société a développé une technologie basée sur de l’IA pour isoler un instrument spécifique au sein d’un enregistrement, et permettre ensuite de « retirer » cet instrument de l’enregistrement pour laisser l’utilisateur s’emparer de la partition et la jouer en s’immergeant au sein des autres instruments. Pour cela la partition de l’instrument sélectionné s’affiche dans l’application, le tempo peut être modifié.

Pas nécessaire d’être un virtuose pour utiliser l’application qui propose aussi des morceaux plus tournés vers les débutants.

Le modèle économique est basé sur l’acquisition par l’utilisateur d’une oeuvre donnée, les prix variant ainsi de 19,99 € pour le Boléro de Ravel et la vingtaine d’instruments identifiés, à 2,99€ pour des oeuvres avec 2 instruments. Une fois cette acquisition faite, il est possible d’utiliser le morceau sans limite de temps. La société propose aussi une souscription  à 9,99€/mois (offre de lancement valable jusqu’au 30/04/2020) qui donne un accès illimité au catalogue.

Windows Server 2008 : des ressources supplémentaires

Windows Server 2008Vous le savez Windows Server 2008 n’est plus supporté depuis le 14 janvier dernier, il équipe néanmoins de l’aveu même de Microsoft la majorité des serveurs Windows Server…

Microsoft vient de publier des ressources supplémentaires pour vous aider dans la migration du système, voire pour revenir sur les options qui s’offrent à vous. Les ressources proposée sont centralisées sur cette page . Elle comprend un lien vers une session Microsoft Ignite de novembre sur la fin de support de Windows Server 2008 par Ned Pyle, un des responsable de l’équipe Windows Server. Il propose différentes étapes dont la réalisation d’un inventaire, les modes de planification et options de migration : mise à niveau ou déplacement vers de nouveaux serveurs. Divers outils Microsoft sont présentés dans cette présentation.

L’exposé d’Ignite fait aussi référence à la possibilité d’utiliser les mises à jour de sécurité étendues (payante et assez onéreuses, c’est le moins que l’on puisse dire) ou de passer à un serveur Windows hébergé en utilisant les machines virtuelles Azure.

En plus de l’exposé Ignite, on retrouve des conseils sur la manière de gérer la fin de support de Windows Server 2008 dans une série de courtes vidéos cela couvrent les sujets suivants :

Enfin il est bon de rappeler que les serveurs Windows suivent une formule de mise à jour « n-2 » de deux générations. Donc en gros, dans le cas de Windows Server 2008, cette politique « n-2 » signifie qu’il est possible de mettre à niveau de Windows Server 2008 vers Windows Server 2012, mais pas au delà. Donc pour passer à la version actuelle, à savoir Windows Server 2019, une étape de mise à niveau intermédiaire (Windows Server 2012 donc) est nécessaire.

 

Le marché des PC risque de repartir à la baisse

Fin 2019, pour la première fois depuis longtemps, le marché a connu une petite reprise avec 1 ou 2% de croissance, selon le cabinet IDC et Gartner. Aujourd’hui, Gartner, donne ses prévisions et si 2020 devrait bénéficier de l’effet d’inertie des bonnes ventes de 2019 et reste à 1% de croissance, atteignant 250 millions d’unités écoulées, il devrait baisser les années suivantes pour tomber à 241 millions d’unités en 2022.

Gartner 2020-2022

Sans surprise, c’est bien les ultraportables qui continuent de progresser sans toutefois compenser en volume la baisse des autres PC. En revanche en valeur, les choses doivent être beaucoup plus positives compte tenu du différentiel de prix…

Microsoft commence à mettre à disposition le kit de développement pour Microsoft Duo

Microsoft Duo est le futur smartphone Android de Microsoft à double écran présenté pour la première fois en novembre dernier. L’éditeur commence à rendre disponible pour les développeurs, les premières ressources de Dev (kit et émulateurs). Microsoft indique également qu’il rendra disponible sous peu les kits de développement et les émulateurs pour la Surface Neo, sa tablette Windows 10 à double écran.

IDC : 130 Milliards de $ en 2020 pour les robots et les drones…

robotsIDC indique dans un nouveau rapport que les dépenses mondiales en systèmes robotiques et en drones atteindront 128,7 milliards de dollars cette année, ce qui représente une augmentation de 17,1 % par rapport à 2019. D’ici 2023, IDC prévoit que les dépenses dans ce secteur atteindront 241,4 milliards de dollars avec un taux de croissance annuel de 19,8 %. Une croissance qui continue donc de progresser globalement.

IDC estime que les achats de matériel constitueront la majeure partie des dépenses, soit environ 60 % des dépenses, les dépenses en services seront probablement le secteur qui connaîtra la croissance la plus rapide, avec un taux de croissance annuel moyen de 21,3 %, comparé à la croissance des logiciels (21,2 %) et du matériel (15,5 %).

Sans surprise, la Chine sera la plus grande région pour les drones et les systèmes robotiques avec des dépenses globales qui devraient atteindre 46,9 milliards de dollars en 2020, la région Asie-Pacifique, à l’exclusion du Japon et de la Chine, viendra en deuxième position avec 25,1 milliards de dollars de dépenses, suivie par les États-Unis (17,5 milliards de dollars) et l’Europe occidentale (14,4 milliards de dollars).

Si l’on considère spécifiquement les drones, le marché grand public est estimé à 6,5 milliards de dollars en 2020, ce qui représente 40 % du total. Dans l’industrie, les dépenses consacrées aux drones seront dominées par les services publics (1,9 milliard de dollars), la construction (1,4 milliard de dollars) et les industries manufacturières et de ressources naturelles (1,2 milliard de dollars). Géographiquement, les États-Unis seront la plus grande région pour les drones en 2020, avec des dépenses atteignant presque 5,7 milliards de dollars (industries et grand public).

 

Le smartphone de Jeff Bezos aurait été piraté en 2018 par le prince héritier saoudien

Jeff Bezos et le princeOn apprend dans un article du Guardian, confirmé par le très sérieux Washington Post que Jeff Bezos, le patron d’Amazon aurait vu son téléphone piraté (via WhatsApp) par le Prince héritier saoudien lui même lors d’une rencontre entre les deux hommes…

Le piratage aurait eu lieu lorsqu’un compte personnel du prince héritier a envoyé un message à Bezos qui comprenait un fichier vidéo malveillant lors d’un « échange apparemment amical via WhatsApp ».

Pourquoi s’en prendre à Jeff Bezos ? Le Daily Beast avait précédemment rapporté que les Saoudiens visaient Bezos, car il est également propriétaire du Washington Post. Or rappelez-vous, en octobre 2018,  le journaliste du Washington Post Jamal Khashoggi avait été assassiné dans un consulat saoudien à Istanbul…

Ce même Washington Post a indiqué que les Nations Unies publieront ce soir leur propre enquête confirmant que le téléphone de Bezos a été piraté. Le Post a noté un nouveau film documentaire intitulé « The Dissident« , qui débute vendredi, qui confirme également le fichier vidéo malveillant que Mohammed a envoyé à Bezos.

[Pratique] Installer des Extensions Google Chrome dans Edge

Vous le savez, il est possible assez facilement d’ajouter des extensions au nouveau navigateur Edge de Microsoft. Pour ce faire il faut se rendre dans le menu à droite sur « … » puis sélectionner Extensions :

Edge1

En cliquant sur le store Microsoft vous pouvez installer des extensions prévues pour Edge. Mais le nombre de ces extensions spécifiques est globalement assez réduit, il faut sans doute laisser un peu de temps aux développeurs pour les publier sur le store Microsoft. Ceci dit il est tout a fait possible et très simple d’installer des extensions faites pour Google Chrome.

Pour ce faire cliquer en bas sur « Autoriser les extensions provenant d’autres magasins ».

Edge2

Après une boite de confirmation :

Edge3

Vous avez la possibilité de vous rendre sur le magasin d’extensions de Google.

Lire la suite

« Entrées précédentes