Archives d’Auteur : Patrick Barriere

Nokia – Microsoft : retour vers le futur ?

Microsoft et Nokia ont annoncé le 5 novembre dernier un partenariat stratégique qui ….. Non vous ne rêvez pas, mais nous ne sommes pas revenus 6 ans en arrière (septembre 2013) lors de l’annonce du rachat fameux (fumeux dirons certains !) de Nokia par Microsoft. Les temps ont changé, la société Nokia 2019 n’est plus du tout celle de 2013, et Microsoft a rangé aux fonds des oubliettes ses intentions de s’imposer sur le marché des smartphones, en tout cas avec un OS de son crû.

L’accord annoncé maintenant compte capitaliser sur les services cloud de Microsoft, son expertise IA, Machine Learning et IoT, et les services Nokia dans le domaine des équipements de réseaux de communication. Dans ce cadre, des industriels des télécom pourront construire des offres de services pour les entreprises à partir de technos Microsoft/Nokia. Selon le communiqué de Nokia, BT est le premier fournisseur de ce type.

En tout cas, si quelqu’un voit trainer Stephen Elop, (VP Microsoft tristement célèbre, qui avait préparé le rachat côté Microsoft avant de passer aux manettes de Nokia pour réaliser la vente à Microsoft de la division téléphonie du constructeur finlandais), aux alentours de Redmond, touchant au passage et des 2 côtés quelques malheureux millions de dollars pour les bons services rendus…) faites nous signe 🙂

Des améliorations des fonctions de fichiers dans Teams

Teams est stratégique pour Microsoft. Il ne s’agit nullement d’un scoop 🙂 mais chaque jour qui passe apporte son lot de preuves pour confirmer ce point.

Nouvelle illustration de ceci, l’arrivée au sein de Microsoft Teams de fonctionnalités de prise en charge de fichiers, jusque là réservées à SharePoint. Les bibliothèques documentaires SharePoint ont souvent contribué à l’adoption de la solution dans les entreprises, avec des fonctionnalités de versioning, checkin/checkout de documents, de partage de documents ….

Microsoft vient donc d’annoncer que certaines des fonctions fichiers de SharePoint seront désormais accessibles également depuis Teams. Sous la dénomination désormais classique pour Microsoft, Better Together, Teams offrira donc des fonctions clés de gestion de fichiers SharePoint et une intégration toujours améliorée entre Teams et les autres composantes d’Office 365, en particulier OneDrive mais aussi Outlook.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces nouveautés, rejoignez nous à une session du prochain Briefing Calipia.

Des nouveautés pour Microsoft Stream

Microsoft Stream est le service d’enregistrement et de stockage de vidéos de Microsoft, intégrée aux abonnements Office 365 pour les entreprises. Ce service permet déjà par exemple d’enregistrer un meeting Teams, et génère en quelques minutes une vidéo partageable, avec transcript et/ou sous titres, et positionnement sur le fil du temps de la vidéo, des intervenants qui ont été reconnus (voir sur la copie ces ui est juste en dessous de la vidéo). La reconnaissance des visages n’est pas basée sur des indemnités définies, il s’agit « simplement » de visages jugés identiques, apparus au fil de la vidéo.

Pour aller toujours plus loin, Microsoft continue d’apporter des améliorations à Stream en particulier autour de la voix. Ainsi il sera possible dans un environnement sonore bruyant (ex : un open space) d’identifier la voix dans une vidéo et de lui appliquer des traitements particuliers afin de la faire ressortir. Les transcriptions audio (déjà disponibles en anglais et espagnol) vont pouvoir prendre en compte plusieurs langues (français, chinois, allemand, italien, japonais et portugais). Ces transcriptions offrent après coup la possibilité d’effectuer des recherches plein texte pour repérer si des mots ou des expressions ont été prononcés pendant le meeting.

Il sera également possible à partir d’un appareil mobile de déclencher un enregistrement et d’éditer ensuite le résultat pour ajouter des annotations, des textes, des émois…

Enfin Stream sera intégrable avec PowerApps, permettant ainsi de créer des applications avec ce dernier, contenant des videos provenant de Stream, avec les avantages de Stream mentionnés auparavant (transcriptions, recherche full text …).

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces nouveautés, rejoignez nous à une session du prochain Briefing Calipia.

Multi Clouds : Microsoft annonce Azure Arc for Mixed Workloads

Pour ceux qui doutaient encore que Microsoft en 2019 a beaucoup changé au cours des 5 dernières années, voici une annonce de plus faite à Ignite qui illustre ce changement.

Microsoft Azure Arc for Mixed Workload est une solution qui doit permettre de gérer des environnements multi cloud, mais aussi on permise et Edge. Le multi cloud intègre Azure, AWS et GCP.

Julia White, Corporate Vice President, Microsoft Azure, a ainsi présenté ce nouvel ensemble de technologies pour permettre d’utiliser des services Azure sur des architectures multi cloud, on premise ou Edge. Microsoft propose déjà des solutions pour permettre à des services Azure de s’exécuter on premise, via Azure Stack. Avec Azure Arc, ces possibilités vont donc dorénavant s’ouvrir aux autres grandes plateformes clouds publics du marché.

Pour ceux qui seraient intéressés, une preview gratuite est proposée, avec un formulaire d’inscription ici.

Si vous souhaitez en savoir plus sous toutes les nouveautés présentées à Ignite, rejoignez-nous lors d’une session du prochain Briefing Calipia.

Une IA pour valider le passage du permis de conduire

Et si demain une IA validait qu’un conducteur a passé avec succès son permis de conduire ? C’est ce que Microsoft est en train de tester dans une région de l’Inde. Le projet HAMS (Harnessing AutoMobiles for Safety) remplace en effet l’inspecteur humain par un smartphone fixé sur le pare-brise de la voiture. Pendant l’exercice de conduite, l’application donne des consignes au conducteur et elle va utiliser les caméras avant et arrière du smartphone, ainsi que d’autres capteurs pour mesurer le comportement du conducteur (son regard par exemple, les respect des consignes données) et l’environnement du véhicule, pour produire en fin de session d’évaluation du conducteur un rapport détaillé sur sa conduite (maintien d’une trajectoire sur la route, dans les rond-points, capacité à garer le véhicule en marche arrière, les trottoirs ont-ils été heurtés, le conducteur a t’il mis trop de temps à) effectuer certaines manoeuvres ….). En fonction du résultat atteint, le conducteur se voit attribuer son permis, ou pas. Un candidat rejeté pourra demandé à visionner l’enregistrement vidéo de son tet pour confirmer l’avis négatif émis.

Si le test de l’application est jugé positif alors HAMS sera généralisé au niveau du pays.

Pourquoi ce test a t’il lieu en Inde ? Tout d’abord selon une enquête menée dans 10 grandes villes indiennes, près de 59% des automobilistes interrogés n’ont pas passé le permis de conduire. Souvent par crainte d’échouer face à une évolution souvent perçue comme subjective. D’autre part Microsoft Research possède une entité en Inde qui a donc contribué au développement de HAMS.

SQL Server 2019 disponible

Microsoft a profité de l’audience de sa conférence Ignite pour annoncer la disponibilité commerciale de la dernière version de son moteur de base de données relationnelles SQL Server 2019, un an après la première annonce de cette nouvelle version, lors d’Ignite en 2018.

SQL Server 2019 est donc disponible dès à présent, après une dernière preview qui datait d’aout dernier.

Pour en savoir plus sur les nouveautés présentées à Ignite, venez nous rejoindre lors d’une étape du prochain Briefing Calipia.

Microsoft présente le Productivity Score

Encore du nouveau en provenance d’Orlando et de la conférence Ignite de Microsoft. Et il pourrait s’agir d’un gros morceau, non pas technologique mais de mesures de l’impact des usages. Avec Office 365 et Microsoft 365, l’éditeur de Redmond propose aux entreprises des solutions très larges, et qui évoluent en continu. Résultat, il est souvent difficile pour une entreprise qui utilise ces services d’en mesurer l’impact réel auprès de ses utilisateurs, en termes d’utilisation des différents services proposés.

Avec le Microsoft Productivity Score, les entreprises vont bénéficier d’un tableau de bord pour mesurer les impacts des solutions à disposition de leurs utilisateurs selon 2 axes, un axe nommé Employee Experience, et un axe nomme Technology Experience :

EMPLOYEE EXPERIENCE : va fournir des éléments quantifiés sur les usages de services, par exemple, le % de personnes ayant participé à une réunion en ligne au cours du mois dernier, combien ont contribué en mode collaboratif sur des documents Office…

TECHNOLOGY EXPERIENCE : fournit des informations sur les appareils utilisés pour ce connecter, aussi bien au niveau matériel que logiciel, les niveaux de performance …

Grâce aux informations présentées, le Microsoft Productivity Score est calculé, représenté sous forme d’un pourcentage d’une valeur maximale (valeur max : 200). Ce chiffre doit permettre aux équipes en charge dans l’entreprise de déterminer comment optimiser les éléments côté technology experience afin d’améliorer l’Employee Experience. Le tableau de bord propose aussi pour cela des recommandations pour améliorer le score :

Microsoft ouvre la possibilité de participer à la preview du service, preview accessible par inscription préalable : https://aka.ms/productivityscorepreview.

Cette preview sera organisée en fait en 2 préviews, l’une sur Employee Experience, l’autre sur Technology Experience, avec des pré requis :

  • pour Employee Experience, nécessité d’avoir une souscription d’un plan entreprise Office 365 ou Microsoft 365, et être en multi tenant.
  • Pour Technology Experience, il faut avoir un minimum de 50 appareils Windows 10 (version 1903 minimum) couverts avec des souscriptions Intune ou Co Managed (SCCM plus Intune).

Pour en savoir plus sur toutes les nouveautés annoncées à Ignite, venez nous rejoindre à l’une des étapes du prochain Briefing Calipia.

« Entrées précédentes