Archives de Catégorie: Mobilite

Disponibilité des applis StopCovid

Capture d’écran 2020-06-03 à 14.37.05Depuis hier, les 2 applications StopCovid pour iOS et Android sont donc disponibles sur les stores de Google et d’Apple, après moult atermoiements et de vifs échanges. StopCovid a reçu le feu vert des députés, des sénateurs et de la CNIL, bref de toutes les autorités nécessaires pour pouvoir se déployer sur nos smartphones.

Développée  sous la houlette du Secrétariat d’Etat chargé du Numérique, par un consortium mené par l’INRIA (Institut National de la Recherche en Informatique et Automatique) et comprenant divers acteurs du monde privé (Orange, Dassault Systèmes, Lunabee Studio, Withings, Cap Gemini), StopCovid vise à stopper les chaines de contamination du virus. Pour cela, quand 2 smartphones équipés de l’appli (activée) sont entrés en contact à 1 mètre et au moins 15 minutes, chacun va enregistrer l’autre dans son historique de contacts. Si l’un des 2 est diagnostiqué positif, tous les utilisateurs de StopCovid qu’il a croisé dans les 14 jours précédents seront avertis (de manière anonyme) et invités à prendre des précautions et contacter un médecin.

Si le choix du bluetooth par rapport au GPS pour effectuer ce suivi a reçu un accueil positif de toutes les parties, l’application a néanmoins suscité (et ce n’est pas fini) beaucoup de passion, et pour des raisons d’ordres variés :

  • le principe même d’une application retraçant le parcours d’individus est, pour certains, rédhibitoire.
  • le principe de centralisation choisi pour l’application française par rapport à une approche décentralisée (supportée par l’initiative commune Apple-Google d’une API de suivi de contacts). Si les autorités françaises ont mis en avant la souveraineté nationale et les risques sensément accrus de failles avec la solution d’Apple-Google, la concentration des informations vers un point central soulève elle aussi des questions quant à la sécurité.
  • les risques de rupture de confidentialité de la chaine d’information. En effet qu’il s’agisse des solutions centralisées ou décentralisées, diverses moyens techniques sont mis en avant par les promoteurs pour justifier la supériorité de leurs solutions en la matière..
  • le manque de retour d’expérience positive sur ce type d’appli mobile de suivi de contacts, centralisée ou décentralisée. D’une part parce que le volontariat pour l’installation, puis l’activation et enfin pour son maintien en fonctionnement limite fortement le taux global d’usage effectif.

Ces mêmes motivations d’indépendance du pays vis à vis d’une techno ou d’un fournisseur, ont rendu (à ce stade) impossible la création d’une solution européenne. Et donc un touriste étranger se rendant en France (on espère malgré tout qu’il y en aura !!) ne pourra pas utiliser son appli nationale pendant son séjour en France, sauf à croiser ses compatriotes équipés.

Il faudra donc attendre les retours d’Apple et Google en termes de nombres d’installation des applis réalisés ainsi que ceux des autorités françaises sur l’efficacité réelle de la solution, notamment en termes de nombre de diagnostiques positifs remontés via l’appli et le nombre de personnes contacts informées.

Il est maintenant possible de mettre le thème de l’entreprise sur les applications mobiles SharePoint

m365-admin-tenant-theme-conceptualLes administrateurs Office 365 pourront désormais personnaliser le thème des applications SharePoint de l’organisation via le centre d’administration. Ceci pour les version  iOS et Android de l’application. Les options de personnalisation comprennent en particulier le logo de la société et les couleurs.

Voici la liste des aspects qui peuvent être configurés :

  • Image du logo : Logo du format SVG (les images téléchargées dans un autre format ne s’afficheront pas dans l’application)
  • Nav Bar Color : C’est la couleur de fond qui apparaît dans l’arrière-plan de la barre de navigation pour les 3 onglets. (Veuillez noter que les sites sur PC ne seront pas affectés par cette couleur de la barre de navigation).
  • Couleur du texte et des icônes : Cette section affecte la couleur du texte et des icônes de la barre de navigation
  • Couleur d’accentuation : cette entrée affectera les boutons, les liens et les autres éléments définis sur l’application pour la marque.

Il est à noter que l’application doit être mise à jour à la dernière version pour que les thèmes puissent apparaître. Les administrateurs peuvent consulter la documentation sur cette page. Vous pouvez vous rendre sur le Play Store ou sur l’App Store pour télécharger les applications ou vérifier les mises à jour.

Dell Mobile Connect permet maintenant de transférer des fichiers d’iPhone vers Windows 10

Dell Mobile ConnectNous vous avions déjà parlé de ce programme réalisé par Dell. Au CES cette année, Dell avait présenté de nouvelles fonctionnalités d’intégration iOS qui viennent s’ajouter à son service Mobile Connect. Aujourd’hui, ces fonctionnalités arrivent dans la version 3.0 de l’application.

Il y a trois nouvelles fonctionnalités clés, qui étaient toutes possibles avec Android mais qui sont maintenant compatibles avec iOS :

  1. Mise en miroir de l’écran
  2. Transfert de fichiers
  3. Il n’est plus nécessaire d’avoir l’application ouverte pour envoyer un SMS

Dell Mobile Connect est depuis longtemps l’une des rares options permettant d’envoyer et de recevoir des messages texte depuis un PC, si vous avez un iPhone (Android est beaucoup plus ouvert). Même l’application Your Phone de Microsoft ne fonctionne qu’avec Android.

La mise en miroir d’écran et le transfert de fichiers avec un iPhone nécessitent normalement un Mac, utilisant respectivement AirPlay et AirDrop. Dell a déclaré qu’il n’utilisait pas les technologies propriétaires d’Apple pour cela mais son propre développement sans plus de précisions…

Dell Mobile Connect est officiellement disponible sur tout PC Dell récent (acheté après janvier 2018), il est aussi disponible  sur le Microsoft Store en suivant ce lien.

L’assistant Google peut maintenant lire les pages web à haute voix sur Android

GoogleLors du CES 2020, Google a présenté en avant-première une nouvelle fonctionnalité de Google Assistant appelée « Read It« , qui lit à haute voix le texte des pages web. Cette fonction est désormais disponible pour tous les utilisateurs de smartphones Android qui utilisent Android Lollipop ou une version plus récente.  Pour utiliser cette fonction, les utilisateurs doivent ouvrir leur navigateur web sur la page qu’ils aimeraient entendre lire à haute voix. On peut alors invoquer l’assistant Google avec la commande « OK Google, lit cette page », la page entière défilera automatiquement lorsqu’elle sera lue à haute voix. Les mots prononcés sont également mis en sur-brillance au fur et à mesure.

Cette fonction permet également aux utilisateurs de modifier la vitesse de lecture et de choisir parmi plusieurs voix (comme ce que réalise déjà Microsoft avec Edge Chromium, nous vous en avions déjà parlé ici même). En plus Google traduira également le contenu dans des langues qui ne sont pas celles du lecteur s’il le souhaite. Actuellement, la fonction de traduction prend en charge 42 langues.

Les administrateurs de sites n’ont rien à faire pour que l’assistant Google puisse lire une page, mais ils ont la possibilité de désactiver cette fonction s’ils le souhaitent pour qu’elle ne puisse être utilisée.

Une petite vidéo pour expliquer le mode de fonctionnement :

 

Microsoft ajoute l’application OFFICE à iOS et Android

Microsoft avait précédemment mis à disposition Word, Excel, Powerpoint dans les magasins application d’Apple et Google, mais depuis la semaine dernière Microsoft a introduit l’appli Office, qui contient ces 3 solutions. La nouvelle appli Office est gratuite, comme ses 3 composantes, mais son usage complet est accessible uniquement pour les possesseurs d’une souscription Office 365 (voir ici la liste des fonctions accessibles uniquement si souscription Office 365, sur Office Information / extra features on your iPad and iPhone with Office 365).

Quel intérêt par rapport aux 3 applis indépendantes ?  Microsoft propose une liste « d’actions » parmi lesquelles :

  • pour extraire du texte depuis des images (pas de texte manuscrit) , ou convertir en tableau Excel un tableau contenu dans une image.
  • signer un PDF
  • scanner des docs ou enregistrer une image, en PDF
  • convertir n’importe quel document Office en PDF

Par ailleurs Microsoft prévoit d’introduire de nouvelles fonctions dans Office dans les mois à venir (dictée vocale avec Word, la vue de tables Excel sous forme de cartes ou encore un mode plan pour Powerpoint.

La nouvelle appli devrait remplacer les applis unitaires (pour le moment, toutes restent en place), et pour les amateurs, le nouvelle appli Office est un PWA (Progressive Web App).

Le SDK pour Surface Duo est aussi disponible pour macOS et Linux.

Surface DuoNous vous en parlions, Microsoft avait rendu disponible en janvier un SDK pour encourager les développeurs à concevoir des applications pour les matériels à double écrans. le SDK est maintenant disponible pour macOS et Linux.

Les exigences ne devraient pas être différentes de celles du SDK sous Windows. Vous devez avoir installé la dernière version d’Android Studio, puis vous pouvez exécuter le SDK et l’émulateur au-dessus.

La semaine dernière, Microsoft a également annoncé que le SDK et l’émulateur Surface Neo/Windows 10X seront disponibles le 11 février. Mais même si Microsoft fabrique à vendu disponible  Visual Studio Code pour ces systèmes d’exploitation, le développement de Windows se fait généralement sur Windows… donc point de versions Mac ou Linux à l’horizon 🙂

Dell Mobile Connect permettra de partager des fichiers et de visualiser votre écran d’iOS sous Windows 10

Dell Mobile ConnectDell poursuit le développement de son application Mobile Connect, qui permet permet par exemple d’envoyer et recevoir des SMS depuis votre PC, et passer et recevoir des appels mais ceci uniquement avec un smartphone Android. C’est aussi ce que propose l’application My Phone de Microsoft sous Windows 10 pour un certain nombre de smartphone Android là encore. En revanche, si vous disposez d’un iPhone, rien n’est possible sous Windows. Pour rappel, ces fonctions sont natives sur un Mac ou iPad mais avec … un iPhone. Et c’est franchement bien pratique.

Dell a annoncé des améliorations à venir pour son application au printemps, vous n’aurez plus besoin d’un téléphone Android pour mettre votre écran en miroir ou transférer des fichiers sans fil. Cela devrait fonctionner également avec les iPhones.

Ce qui n’est pas super clair, c’est comment Dell va s’y prendre, car personne d’autre n’a été capable de le faire jusqu’à présent. Dell a confirmé qu’il n’utilisera pas AirDrop ou AirPlay pour cela, mais sa propre technologie sans doute à base de reverse ingenering sur les technologies Apple. Il existe déjà des outils comme AirMirror qui permet de faire des choses de ce type entre matériel Apple et Ecran sans Apple TV ou encore l’inverse avec un PC Windows. Mais le support de ce type de produit est parfois assez problématique et dépend de la version d’iOS utilisée. Nous avons hâte de tester la solution de Dell en la matière.

 

#CES2020 Taxi volant pour Uber et Hyundai

Capture d’écran 2020-01-10 à 06.07.08.png

Le coréen Hyundai et l’américain Uber se sont associés pour concevoir un taxi volant, dont une maquette grandeur réelle est présentée à Las Vegas. Dans un premier temps, ce drone électrique dénommé S-A1 sera doté d’un pilote et pourra transporter jusqu’à 4 passagers. A terme le pilote devrait disparaitre au profit d’une IA aux commandes. La mobilité aérienne n’est pas un nouveau sujet pour Uber, qui a crée une entité, Uber Elevate, dédiée à ce sujet et qui travaille sur différents concepts et partenariats actuellement, entre autres le brésilien Embraer, Bell avec un proto présenté lors du CES 2019 ou Aurora une filiale de Boeing. Hyundai est par contre le premier constructeur automobile qui coopère avec Uber sur ce sujet.

Sur son stand, le coréen présente également un proto de navette terrestre automatique, dénommé S Link, qui constituerait une modalité de transport complémentaire au e-A1. Hyundai propose au travers d’une vidéo sa vision des transports du futur  intégrant les 2 appareils présentés ici :

Après avoir vendu son activité Modem 5G à Apple, Intel utilisera les puces de Mediatek…

intel-mediatekC’est Donald (pas le neveu de Picsou mais l’autre), qui ne va pas être content : Intel, fleuron de l’activité semi-conducteurs américaine, après s’être délestée de son activité Modem 5G au profit d’Apple, va chercher  ses puces 5G via un partenariat avec le taïwanais MediaTek qu’il a préféré bien entendu à son rival, californien également : Qualcomm… Preuve que le business du PC est largement maillé à l’international pour ses principales composantes.

Ce modem est essentiel pour bâtir les PC « toujours connectés » que met en avant Microsoft. Alors que des constructeurs comme le chinois Lenovo ou l’américain HP ou choisi Qualcomm, Intel trouve une solution chez Mediatek.

Joe Chen, le président de MediaTek, c’est réjoui d’un tel partenariat alors que ses solutions sont en concurrence directes avec le chinois Huawei (et pour le coup c’était un peu risqué pour Intel) et l’américain Qualcomm. Il a déclaré que :

« la 5G ouvrira la prochaine ère de l’expérience PC, et travailler avec Intel, un leader de l’industrie de l’informatique, souligne l’expertise de MediaTek dans la conception de la technologie 5G pour les marchés mondiaux. Grâce à ce partenariat, les consommateurs pourront naviguer, streamer et jouer plus rapidement sur leur PC, mais nous attendons aussi d’eux qu’ils innovent avec la 5G comme nous ne l’avions pas encore imaginé« .

Il y a tout de même un bémol avec la solution de Qualcomm : la puce 5G est une  partie ajoutée au côté du processeur principal, à l’opposé des PC Qualcomm basés sur ARM, qui ont le modem cellulaire intégré dans le chipset, donc il est livré en standard aux constructeurs…

Nous reparlerons des stratégies d ces différents acteurs lors du prochain Briefing Calipia (il reste encore des places à ce jour) lors de la session sur les évolutions du poste de travail en entreprise.

La fonction de transcription automatique de l’enregistreur des nouveaux Google Pixel 4 sera aussi disponible sur les anciens modèles :)

Google RecorderBonne nouvelle, l’application assez bluffante, Google Recorder, qui permet de transcrire automatiquement (et surtout très rapidement) l’audio enregistré sur les Pixel 4, arriverait sur les anciens Pixel (au moins les modèles 3). La nouvelle a été annoncée discrètement dans un commentaire de Reddit par le compte Pixel Community de Google Nouvelle qui a été par la suite confirmé à The Verge, mais sans donner d’autres informations comme la date de dispo et les modèles concernés…

Il existe de nombreux services de transcription, comme par exemple l’excellent service Microsoft translation, mais l’application Recorder est clairement un cran au dessus en matière de rapidité d’exécution et qualité et surtout elle travaille en local et fonctionne même lorsque votre téléphone est sans connexion Internet. C’est rapide, assez précis et  totalement gratuit.

On trouve déjà sur le net quelques binaire (APK) de cette application, mais mieux vaut attendre pour avoir l’application officielle et ainsi éviter de potentiels problèmes…

« Entrées précédentes Derniers articles »