TikTok : qu’irait donc faire Microsoft dans cette galère ?

trump tiktokLa fin de semaine dernière et ce week end ont été le théâtre de rumeurs sur le rachat possible par Microsoft de l’entité américaine du géant chinois ByteDance produisant l’application TikTok que Donald Trump compte bannir du territoire américain.

Ce même Trump demandait à ByteDanse de vendre ses activités américaines à un américain pour pouvoir continuer de faire fonctionner l’application sur le territoire US. C’est alors que l’agence Bloomberg révélait que l’entreprise chinoise était en pourparler avec Microsoft ! Pour simplifier le tout, vendredi soir dans l’avion Air Force One, Trump déclarait à des journalistes que finalement cette revente ne serait pas une bonne idée (la constance n’est pas toujours un des points fort de Trump…)

Mais revenons sur ceci, en se posant la question : « qu’irait donc faire Microsoft dans cette galère ? »

Tout d’abord le fait que des bruits indiquent que Microsoft regarde telle ou telle entreprise ne signifie pas qu’elle va réellement en prendre le contrôle (Microsoft « regardait » Google en 2002, SalesForce, Slack,… et il ne s’est pas passé grand chose). Il y a plus souvent des bruits qui indique un rachat que des rachat effectifs. Mais il est vrai que la société opère aussi quelques rachats surprenants… et désastreux, comme se fut le cas par exemple avec Nokia. Alors tout est possible !

Mais à quoi servirait cette opération « il faut sauver le soldat TikTok aux USA »  pour Microsoft ?

  1. Première hypothèse (sans doute la moins crédible) : trouver une solution pour satisfaire l’administration américaine. Après les déclaration vendredi soir de Trump (que l’on pensait favorable à cette initiative) on peut en douter, à moins que l’entreprise de Redmond fut aussi surprise du changement de position du locataire de la Maison Blanche (ce qui reste probable) ?
  2. Seconde hypothèse (un poil plus crédible à mon avis) : trouver un accord avec les chinois de ByteDance pour que leur application ne soit pas inaccessible aux USA. Microsoft opère en Chine et collabore avec le gouvernement chinois, y compris pour ces applications Cloud. Pour preuve, les applications Office 365 fonctionnent là bas alors que les suites de Google et Gmail sont bloquées. Alors dans cette hypothèse se serait un service rendu en quelque sorte.
  3. Troisième hypothèse (sans doute la plus crédible) : ajouter des fonctions à son offre xBox/xCloud (offre de services de jeux grand public) qui touche la même population que TikTok. Ceci est assez crédible car les précédentes solutions de Microsoft pour attirer ces personnes (Mixer étant la dernière en date) n’ont pas été un réel succès, alors pourquoi pas tenter d’attirer avec TikTok, mais dans ce cas le problème de l’intégration au reste de l’offre reste entier.

Dans tous les cas cela rappelle un peu le comportement de l’état chinois qui impose encore largement à tout groupe étranger de collaborer avec un acteur local pour opérer sur son territoire…

2 Commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.