Entreprises : recycler ses vieux PC en Chromebooks. Pas bête…

C’est la solution que propose très habilement Google aux entreprises, surfant pour cela sur la tendance de fond du recyclage et de la préoccupation croissante en matière de réduction des gaz a effet de serre, domaine où la création de matériel numérique l’emporte sur ses usages. La meilleure façon de contribuer à une « sobriété numérique » est sans aucun doute de recycler ou utiliser plus longtemps son matériel. Alors pourquoi ne pas recycler vos vieux PC (ou Mac) pour les transformer en Chromebooks, supportés par Google et surtout administrable avec les outils de l’entreprise ?

En décembre 2020, Google avait acquis un système d’exploitation basé sur Chromium qui transformait les anciens PC en appareils de type Chromebook. La solution CloudReady devient maintenant « Chrome OS Flex », offre officielle de Google et lancée en beta en début de semaine. Autant le dire tout de suite, pour l’avoir essayé sur un vieil MacBook Air de 2008, c’est assez bluffant et sans doute pertinent.

Présenté comme un « système d’exploitation à télécharger gratuitement » par Google, le système offre la même interface utilisateur, le même navigateur Chrome, les mêmes fonctions d’intégrations avec Android (sur le modèle de « My Phone » de Windows, ou encore « Continuité » de macOS), la même synchronisation dans le cloud et le même Google Assistant que ceux que l’on trouve aujourd’hui sur les Chromebooks. En revanche pas d’informations sur la disponibilité du Play Store et la prise en charge des applications Android.

Cela inclut également la même base de code, un temps de démarrage de quelques secondes, des mises à jour du système en arrière-plan et la même cadence de publication. Sur le plan de la sécurité, il existe un sandboxing au niveau des onglets et des applications, tandis que « le système d’exploitation en lecture seule bloque les exécutables où se cachent souvent les menaces. » Google vante également les mérites de Safe Browsing et des capacités d’effacement à distance via la console Google Admin.

Chrome OS Flex sur mon MacBook Air de 2008…

Pour mettre en oeuvre Chrome OS Flex, la procédure est très simple, le système peut être téléchargé sur : https://goo.gle/ChromeOSFlex . Les instructions d’installation sont accessibles ici

L’installation se fait soit à partir d’une clé USB (formatée et crée via une extension du navigateur Chrome sur votre PC ou Mac, ou via le réseau. J’ai pour ma part testé la procédure via la carte USB qui m’a pris au max 30 minutes pour avoir un système opérationnel.

La configuration minimale requise :

  • Architecture : Dispositif compatible Intel ou AMD x86-64-bit
  • RAM : 4 GO
  • Stockage interne : 16 GO
  • Bootable à partir d’une clé USB
  • BIOS : Accès administrateur complet.

Donc autant dire que beaucoup de matériel seront accessibles.

Pour les entreprises, il n’y a pas de coût de licence autonome, mais attention, les mises à niveau Chrome Enterprise ou Education sont bien entendu nécessaires pour la gestion du parc et l’assistance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.