Archives de Catégorie: OS

La beta d’Edge Chromium est dispo : un petit point sur les fonctionnalités

La beta avait fuitée il y a quelques semaines sur le net, nous l’avions installée. Elle est maintenant disponible pour tous en suivant le lien Microsoft.

Capture d’écran 2019-04-09 à 08.57.42

Elle est dispo sous 3 formes : en « Beta » (mis à jour toutes les 6 semaines environ), en mode « Dev » avec une mise à jour hebdomadaire ou comme pour Google Chrome un mode Canary avec des mises à jours journalières.

Sans surprise, nous avions pu le dire, le nouveau navigateur ressemble beaucoup à Google Chrome. Il existe toutefois quelques différences découvertes par « WalkingCat » dans une série de diapositives issues de Microsoft. Ont note toute une série de fonctionnalités de Google désactivées ou remplacées. bien sûr des services directement liés à Google, tels que Google Now, Cloud Print, la gestion des appareils Chrome OS, Google Cloud Storage, le fuseau horaire de Google Maps, etc.

Capture d’écran 2019-04-09 à 09.02.45
Microsoft a également apporté ses propres améliorations au navigateur :

  • PlayReady DRM est l’un de ces logiciels, qui permet de prendre en charge la diffusion en continu 4K, par exemple à partir de Netflix (Edge était le seul navigateur à supporter cela).
  • Un meilleur support de l’ARM64
  • Nouvel algorithme pour la gestion de durée de vie de la batterie,
  • Intégration des éléments de sécurité propre à Microsoft (sans que l’on en connaisse les détails aujourd’hui)
  • Nouvelles fonctions d’accessibilité
  • Des modifications  plus cosmétiques comme les polices de caractères, de la disposition des éléments…

Nous reviendrons sur cela lors du prochain Briefing lors qu’une session spécifiques aux navigateurs.

Windows 10 : la 1903 en approche…

Windows 10La version 1903 de Windows 10 dite « mise à jour du 10 mai 2019 », sera disponible en tant que « preview » pour les Insider cette semaine. Les utilisateurs d’entreprise pourront logiquement commencer leurs déploiements ciblés à la fin du mois de mai, ce qui marquera le début de la période de maintenance de 18 mois de Windows 10 version 1903 dans le canal semi-annuel.

Cette mise à jour offre des fonctionnalités qui seront bienvenue pour les entreprises et largement demandées par tous. Après le dernier fiasco de la la mise à jour 1809, Microsoft à visiblement compris la leçon :

  • Ainsi, tous les utilisateurs de Windows 10, y compris les utilisateurs de l’édition Home pourront suspendre une mise à jour pendant 35 jours maximum (une pause peut être demandée pour 7 jours et renouvelée cinq fois de suite).
  • Les utilisateurs des versions 1803 et ultérieures auront l’option «Télécharger et installer maintenant» dans le système à partir de la fin du mois de mai. Si l’utilisateur ne désire pas faire la mise à jour l’option « Vérifier les mises à jour » sera toujours présente dans le système , mais uniquement pour obtenir des mises à jour mensuelles de sécurité et de corrections de bugs.

Microsoft promet de coordonner les mises à jour Windows et les mises à jour et le Microsoft Store afin de minimiser les perturbations des utilisateurs en les installant lorsque les ordinateurs sont inactifs. La fonctionnalité « heures actives » dans Windows 10, qui permet aux utilisateurs de déclarer quand ils ne souhaitent pas obtenir de mise à jour, aura une nouvelle option permettant d’ajuster automatiquement ces heures en fonction de leurs habitudes d’usages.

Fort de l’expérience de la 1809, Microsoft envisage de publier un nouveau « tableau de bord d’intégrité »  à la fin du mois qui montrera « des informations en temps quasi réel sur l’état actuel du déploiement  et sur les problèmes connus (ouverts et résolus) liés aux mises à jour mensuelles et de fonctionnalités« 

Cette version arrive donc bien plus tôt, ce qui correspond au fait que Microsoft prévoit de conserver plus longtemps le nouveau système d’exploitation en preview pour obtenir plus de retours avant la généralisation.

Nous reviendrons dans le détail sur tous ces éléments lors du prochain Briefing Calipia, en zoomant sur les options prises par les entreprises françaises dans le déploiement de Windows 10.

Windows 10 1809 prêt pour l’entreprise !

Capture d’écran 2019-03-29 à 09.13.06.png

C’est officiel ! La release 1809 de Windows 10, initialement sortie en octobre 2018, puis retirée pour cause de bug et réintroduite en novembre 2018, vient d’être déclarée bonne pour le déploiement en entreprise par Microsoft. Il était temps, car la prochaine SAC release, connue sous son numéro 1903, est attendue pour le mois prochain !

On s’y perd un peu dans cette stratégie de communication concernant les versions déployables dans le grand public, dans les entreprises, avec des durées de support variables selon l’édition Windows 10 et la SAC concernée… Pour résumer, la 1809 déclarée RTM (release to manufacturing, donc version finale) par Microsoft en novembre 2018 (oublions l’épisode de la RTM ratée d’octobre), donc jugée prête pour le marché en novembre, ne l’était en fait que pour le marché grand public mais pas les entreprises. Cette release 1809 est supportée, selon les dernières règles en vigueur chez Microsoft, en fonction de l’édition concernée :

  • Edition Pro : jusqu’au 12/05/2020 (soit 18 mois à partir de la RTM de novembre 2018)
  • Edition Entreprise : jusqu’au 11/05/2021 (soit 30 mois à partir de la RTM de novembre 2018)

Vous êtes confortable avec cette politique de mise à disposition / support de Windows 10 pour les entreprises ? Un seul mot alors : Bravo !

 

On a testé le nouveau navigateur Microsoft Edge basé sur Chromium

Vous le savez, Microsoft va proposé dans les jours qui viennent une beta de son nouveau navigateur Edge basé sur Chromium. Cette nouvelle version de Edge a fuité en début de semaine sur le net et nous avons pu l’installer sur une machine Windows 10.

Capture d’écran 2019-03-25 à 09.47.23Sans surprise, cela marche comme Google Chrome. Tous les sites que nous avons testés offrent le même rendu. Le moteur de Chromium utilisé est le même que les dernière betas de Chrome (Canary) et donc logiquement plus évolué que la version actuelle du navigateur de Google actuellement déployée.

Niveau compatibilité avec les standards, là non plus pas de surprise ce sont exactement les mêmes scores que ceux de Google Chrome. Et donc, c’est amusant, parfois en retrait par rapport à Edge version précédente (celle équipée du moteur EdgeHTML)…

Capture d’écran 2019-03-25 à 09.50.15

Il y a bien sur des différences, en particulier sur le mode de connexion (pas de Google Id on s’en doute) et les paramètres en général.

Lire la suite

Première preview publique de Windows Virtual Desktop, dans Azure

windows virtual desktopAprès avoir annoncé en septembre dernier ce service de virtualisation de bureau Windows  / Office 365 Pro Plus dans Azure, Microsoft a annoncé hier 21 mars la preview publique du service dans  un billet co-signé par Julia White, Corporate Vice President for Microsoft Azure, et Brad Anderson, Corporate Vice President for Microsoft 365.

WVD permet de virtualiser dans Azure des postes Windows 10, Office 365 Pro Plus et d’accéder à distance via Windows Server Remote Desktop Services (RDS). Microsoft indique également qu’il sera bientôt possible de virtualiser des postes Windows 7, en bénéficiant à titre gratuit de l’extension de support (ESU : Extended Security Update) jusqu’en janvier 2023.

Enfin Microsoft annonce également dans ce même billet, des partenariats autour de WVD, en particulier :

  • Citrix : possibilité d’étendre WVD avec les services de Citrix Cloud Services
  • Samsung : autour de la solution Samsung DeX pour connecter un smartphone Galaxy ou Note à un écran, un clavier et une souris, et disposer d’un accès à un bureau WVD  hébergé dans Azure.

A noter enfin que pendant la période de preview, les bureau WVD sont accessibles via différentes régions Azure, par contre les données et la gestion de ces bureaux seront réalisés uniquement depuis US. Cette restriction disparaitra avec la GA du service.

Microsoft teste le mirroring d’Android sous Windows 10

Microsoft avait annoncé en octobre dernier travailler avec son application « téléphone » sur la possibilité de recopier en direct l’écran d’un téléphone Android sur un PC Windows 10. Fonction que réalise Google avec Chrome OS ou encore Apple en standard pour entre iPhone et Mac. Selon les informations de MSPoweruser, la fonctionnalité est sur le point d’être prête pour les « insiders » (les personnes inscrites aux préversions de Windows 10).

your-phoneVous avez besoin pour cela de plusieurs choses :

  • D’un ordinateur prenant en charge le mode BTLE (Bluetooth Low Enegy)
  • D’un téléphone de la série Galaxy S8 ou Galaxy S9 exécutant Android 7.0 ou une version ultérieure. D’autres appareils seront ajoutés dans les prochaines semaines.

Il faudra néanmoins attendre un peu  si l’on en croit les informations publiées pour que celà soit disponible sous Windows 10 en version finale. Celà ne sera sans doute pas pret pour la toute prochaine version prévue (1903)…

Actuellement pour rappel l’application Téléphone ne vous permet d’envoyer et de recevoir des SMS qu’à partir d’un téléphone Android. Elle vous permet également d’afficher les deux dernières images de la galerie de votre téléphone.

Des nouvelles de « Lite » le nouveau système d’exploitation de Microsoft

Nous vous en parlions en décembre dernier, Microsoft serait en train de concevoir une système d’exploitation pour concurrencer Chrome OS qui marque de plus en plus de point et pas seulement dans le monde de l’éducation, il est ainsi prévu de disposer d’une nouvelle interface utilisateur plus simple et de réduire considérablement la complexité du système.

Selon un nouveau rapport de Brad Sams Petri, nous avons maintenant une idée de ce à quoi ressemblera ce système d’exploitation. L’image ci-dessous présente une maquette de Lite à son stade de développement actuel.

windowslite

Comme prévu, Lite (l’éditeur devrait abandonné le nom de Windows pour ce système) installera uniquement les applications du Microsoft Store, les applications UWP et les PWA. Microsoft envisage éventuellement de prendre en charge certaines applications Win32 mais sans plus de détail actuellement. Si UWP était présenté comme l’alpha et l’omega du developpement applicatif chez Microsoft, et fort du peu d’engouement des développeurs, l’éditeur reparle maintenant d’un support des applications Win32 ! récemment l’entreprise à même annoncée qu’elle supportera ces applications  dans le nouveau shell Windows Reality Mixed.

Cette interface est sensée être plus proche de Chrome OS, mais on retrouver néanmoins l’expérience Windows (le type de manipulation des fenêtres, l’explorateur de fichiers, etc.). A voir si cela sera suffisant pour contenir la « menace Chrome OS « pour l »éditeur, tout au moins pour une catégorie d’utilisateurs.

Nous devrions en savoir plus lors de la prochaine conférence développeurs Microsoft la « Build » au mois de mai prochain. Nous reviendrons alors sur ceci lors du Briefing Calipia.

 

« Entrées précédentes Derniers articles »