Archives de Catégorie: Divers

#CES2020 Le berceau connecté mamaRoo

La société américaine 4moms présente à ce CES 2020 une innovation qui va intéresser tous les heureux parents de très jeunes enfants. Avec son berceau mamaRoo, 4moms propose un berceau connecté et programmable, avec différents rythmes (voiture, poche kangourou …) et différentes ambiances musicales (pluie, océan …) pour bercer sa progéniture. Le tout est bien entendu contrôlable depuis une application mobile, permettant de définir un timer pour arrêter les mouvements, mais aussi la possibilité de choisir un bercement continu par épisodes tout au long de la période (nuit, sieste..). Bref, une vraie révolution, qui vaut à 4moms de figurer au sein de la liste des Innovations Awards de ce CES 2020 !

#CES2020 Byton M Byte

Daniel Kirchert, CEO et cofondateur de la société chinoise (depuis le départ de Carsten Breitfeld l’été dernier) est donc revenu pour la 3ème fois au CES présenter les avancées de la société concernant la prochaine mise en production de leur premier véhicule, la Byton M-Byte. Annoncée pour le début 2020 avec un prix d’entrée de 45 000 dollars pour le marché américain, une autonomie de 235 à 285 miles (470 kms), clairement sur les traces de là Tesla Model 3.

Selon les termes de D.Kirchert, la M Byte est une « Platform For Life« , plus qu’une voiture. En 2 ans et 3 CES, la M-Byte est passée de l’état d’un concept-car à un véhicule (bientôt) commercialisé. Byton développe également un outil industriel d’ampleur pour produire ses voitures (300 000 / an en volume cible pour la première année), selon les photos de l’usine construite à Nanjing :

Benoit Jacob, le designer en chef de la M Byte est revenu sur les éléments essentiels de ce modèle, en particulier son gigantesque écran intérieur :

Bien plus qu’un simple tableau de bord, cet écran devrait être un support de productivité ou de détente selon Byton , avec une application de visioconférence démontrée sur scène, une application avec des indicateurs de fitness, ou encore un environnement vidéo complet (vive la sécurité routière …) :

A l’heure où en France les autorités luttent pour interdire l’usage des smartphones (même pour téléphoner simplement) des tels usages semblent très prématurés.

Pas un mot par contre sur la question, pourtant essentielle pour permettre de tels usages, de la techno sous-jacente de conduite automatique…

#CES2020 – Las Vegas nous voici

Et voilà nous y sommes ! Comme pour près de 200 000 visiteurs attendus pour cette nouvelle édition, une nouvelle année débute par un voyage à Las Vegas pour ce CES. Premier jour, première nuit courte depuis notre arrivée, et levé à l’aube (même très largement avant l’aube), pour profiter du lever de soleil sur la ville 🙂

Pendant ces 2 jours (dimanche et lundi) réservés aux médias et analystes, nous allons assister aux conférences de presse, keynotes et autres sessions de présentations en avant-première de ce qui va briller lors de ce CES 2020. Nous reviendrons sur tout çà tout au long de la journée, en particulier ce soir pour le CES Unveiled, session qui nous permettra de découvrir les meilleurs solutions primées pour l’occasion (les convoités Awards).

En attendant nous chaussons nos baskets les plus confortables, car la journée va être longue et nos pas nombreux…

#CES2020 L'ombre de Tesla

Comme pour les années précédentes, le CES va permettre aux constructeurs de véhicules de tout poil de présenter leurs nouveautés. Cet après-midi la société chinoise Byton va lors de sa conférence de presse faire un nouveau point de situation sur la mise en production de ses véhicules (nous avons évoqué Byton à plusieurs reprises, ici, et encore ). Nous y reviendrons dans un prochain billet sur ce blog.

Mais c’est Tesla qui cette semaine va aussi fortement contribuer au buzz EV, même sans présence sur le CES. La société de Fremont a publié vendredi 3 janvier ses résultats pour le 4ème trimestre 2019 (octobre à décembre 2019) en termes de production et livraisons de véhicules.
Et ils sont plutôt bons :). Certes ce dernier trimestre 2019 a représenté pour les clients américains la dernière période pour profiter d’un bonus pour l’achat d’un EV, mais au-delà de cet effet d’opportunité, les chiffres montrent le poids important que représentent aujourd’hui la Model 3 pour le constructeur, avec 92 550 livraisons pour le trimestre sur un total de 112 000 !! A noter aussi que sur ce quatrième trimestre 2019, la gigafactory de Shangaï n’a pas vraiment encore commencé à produire ses premiers véhicules en masse (1000 voitures en tout et pour tout ont été livrés à partir de cette usine chinoise). Globalement un bon de plus de 50% en termes de production et de livraison pour Tesla par rapport au même trimestre de l’année 2019.

Pour fêter çà l’action Tesla a grimpé de 3% vendredi pour atteindre le niveau de 420$, symbolique car correspondant au chiffre qu’avait sorti (de son chapeau) Elon Musk en 2018 pour évoquer la possibilité d’un rachat total de son capital :).

En route pour le CES 2020 !

ces 2020Nous partons demain pour le CES à Las Vegas en tant qu’Analystes/Presse comme tous les ans. Nous publierons sur le blog nos découvertes et les innovations qui nous ont marqués cette année. N’hésitez pas à vous abonner et à nous suivre sur les réseaux.

Au programme cette année bien sûr de l’IA, de l’IA et encore un peut d’IA dans tous les équipements, mais visiblement pas mal d’innovations sur l’environnement de travail au sens large…

La session spéciale du Briefing Calipia que nous avons ajoutée le 30 janvier pour répondre aux problèmes que certains avait eu pour nous rejoindre, comportera en plus une session de débriefing sur le CES 2020. N’hésitez pas à vous y inscrire.

Le PDG de Cisco souhaiterait plus de réglementation pour l’industrie technologique…

Chuck RobbinsChuck Robbins, PDG de Cisco, affirme que l’industrie de la technologie doit être plus réglementée. Un discours assez inhabituel pour un acteur majeur de la Silicon Valley.

Il intervenait il y a une semaine au Forum sur la Croissance Stratégique de l’Année Européenne. Pour lui la technologie est bel et bien « l’infrastructure sous-jacente de l’économie » et elle a donc besoin de réglementation plus importante que celle proposée actuellement, en particulier aux USA.

« Ce n’est pas différent de la criticité du réseau électrique, de l’infrastructure des télécommunications ou des systèmes bancaires « , pour M. Robbins, « L’infrastructure technologique d’aujourd’hui est aussi importante que tout cela. Imaginez si Internet tombe en panne dans un pays… Cela serait aussi grave vous plus que qu’une panne dans les systèmes bancaire, il est donc nécessaire de réglementer. »

Dans ce contexte, M. Smith a déclaré que les entreprises américaines doivent collaborer plus étroitement avec les gouvernements. Ces remarques interviennent  à un moment où les candidats démocrates à la présidence US, Elizabeth Warren et Bernie Sanders ont appelé à la dissolution des grandes entreprises technologiques…

Une prise de conscience bienvenue qui (sans doute un hasard du calendrier), intervient au lendemain que les actions de Cisco aient plongé en bourse. Lorsque l’action était en pleine croissance, la critique du système était, disons moins virulente…

 

 

Tim Berners-Lee propose un « contrat » pour sauver le Web…

Tim BLLes plus jeunes d’entre-vous ne connaissent peut-être pas Tim Berners-Lee ? C’est juste l’inventeur du Web ou plutôt du  » World Wide Web » les fameux « www » qui précédent les adresses des sites.

Le journal anglais « The Guadian » rapporte que Time Berners-Lee a officiellement lancé un « Contrat pour le Web« , qui est en réalité un ensemble de principes conçus pour « fixer » l’Internet et nous empêcher de glisser selon lui dans une sorte de  « dystopie numérique » (la technologie pour le pire !). Le contrat énumère neuf principes fondamentaux auxquels les gouvernements, les entreprises et les particuliers doivent adhérer, comme par exemple la responsabilité de fournir un accès Internet abordable et fiable et de respecter la dignité humaine.

L’initiative a reçu l’appui de plus de 150 organisations, dont des entreprises de technologie comme Microsoft, Google, DuckDuckGo et Facebook, et des groupes sans but lucratif comme l’Electronic Frontier Foundation. Le Guardian a d’abord rapporté qu’Amazon et Twitter étaient absents de la liste des bailleurs de fonds, mais depuis le 25 novembre, le logo de Twitter figure sur la page d’accueil du contrat.

Le lancement du contrat intervient au moment où des entreprises comme Facebook et Google subissent des pressions croissantes quant à la quantité de données d’utilisateurs qu’elles recueillent et sur la façon dont elles les recueillent. Le Contrat pour le Web comprend des principes visant à empêcher cela, notamment l’obligation pour les entreprises de respecter la vie privée et les données personnelles des personnes.

Alors grand principe où réalité demain ? l’avenir nous le dira…

« Entrées précédentes Derniers articles »