« The Road Ahead », 25 ans après…

Vous souvenez-vous de cet ouvrage de Bill Gates, « The road ahead » traduit en français sous le titre « La route du futur » ? L’auteur y décrivait en novembre 1995 comment il voyait le futur avec l’usages omniprésent des technologies, et comment ces dernières allaient changer nos méthodes de travail, nos vies…

Nous étions à cette époque chez Microsoft et tous les employés avaient logiquement reçu l’ouvrage. Nous en avions également commandé pour des clients, remis à l’occasion d’évènements grands comptes. Au delà de « la parole du patron », il faut bien avouer que Bill Gates présentait ici des choses assez futuristes pour l’époque, avec, ce n’est pas une surprise, le « PC » au centre de ces évolutions. Mais ce qu’il appelait PC miniaturisé, sorte de compagnon toujours dans sa poche est bel et bien notre Smartphone aujourd’hui. Les usages qu’il évoquait sont d’une banalité aujourd’hui.

Dans un article de son blog, Bill Gates revient sur le livre et en fait une analyse. Ainsi il considère qu’il était « trop optimiste sur certaines choses, mais d’autres se sont produites encore plus rapidement ou de manière plus spectaculaire que je ne l’avais imaginé« .

C’était il est vrai un exercice complexe, en 1995, Internet n’avait pas encore changé nos vies, or combien de choses dépendent d’internet aujourd’hui ? Où plutôt combien de choses ne dépendent pas d’internet aujourd’hui ! C’est également ce qu’il met en avant dans son analyse :

« Les gens naviguaient encore avec des cartes en papier. Ils écoutaient de la musique sur des CD. Les photos étaient développées dans des laboratoires. Si vous aviez besoin d’une idée de cadeau, vous demandiez à un ami (en personne ou par téléphone) ». « Aujourd’hui, vous pouvez faire tout cela beaucoup plus facilement – et dans la plupart des cas à un coût bien moindre – en utilisant des outils numériques ».

Dans le chapitre 4 de l’ouvrage, il revient sur ce qu’il appelle les ordinateurs de poche, difficile de ne pas voir ici nos smarphones :

« Les ordinateurs portables seront de plus en plus petits et plus portables, nous aurons bientôt des ordinateurs de poche avec des écrans couleur de la taille d’un instantané. Quand vous en sortirez un, personne ne dira : « Whaou ! Vous avez un ordinateur ! » »

Effectivement, plus personne ne dit « Whaou » quand vous serez votre smartphone, ni même quand c’est le dernier modèle du constructeur 🙂 Sur cet « ordinateur de poche » nous avons aujourd’hui ce que Gates avait prévu il y a 25 ans :

« Vous pourrez conserver des produits de première nécessité équivalents – et même plus – dans un appareil d’information que j’appelle le PC de poche. Il aura à peu près la même taille qu’un portefeuille, ce qui signifie que vous pourrez le transporter dans votre poche ou votre sac à main. Il affichera des messages et des horaires et vous permettra de lire ou d’envoyer du courrier électronique et des télécopies, de suivre les bulletins météorologiques et les rapports sur les stocks, et de jouer à des jeux simples ou sophistiqués. Lors d’une réunion, vous pourrez prendre des notes, vérifier vos rendez-vous, consulter des informations si vous vous ennuyez ou choisir parmi des milliers de photos de vos enfants faciles à consulter. »

Cette vision est d’autant plus exacte que l’on peut aussi rapprocher à Microsoft de ne pas s’être distingué pour la mettre en oeuvre efficacement et d’avoir laissé d’autres acteurs, Apple et Google, en faire une réalité…

En revanche si un des secteurs sur lequel Bill eut été trop optimiste, c’est celui de la reconnaissance vocale et surtout des assistants vocaux, dont il pensait qu’il seraient beaucoup plus performants qu’ils le sont aujourd’hui. On est très loin de l’expérience qu’il en imaginait…

Il s’apprête à publier son prochain livre, « How to Avoid a Climate Disaster » (prévu pour le 16 février prochain aux USA), où il doit détailler la façon dont la technologie et l’innovation peuvent aider à résoudre ces problèmes importants. Mais contrairement à « The Road Ahead », il prévient que les enjeux sont beaucoup plus importants avec le changement climatique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.