Archives des étiquettes : Bill Gates

« The Road Ahead », 25 ans après…

Vous souvenez-vous de cet ouvrage de Bill Gates, « The road ahead » traduit en français sous le titre « La route du futur » ? L’auteur y décrivait en novembre 1995 comment il voyait le futur avec l’usages omniprésent des technologies, et comment ces dernières allaient changer nos méthodes de travail, nos vies…

Nous étions à cette époque chez Microsoft et tous les employés avaient logiquement reçu l’ouvrage. Nous en avions également commandé pour des clients, remis à l’occasion d’évènements grands comptes. Au delà de « la parole du patron », il faut bien avouer que Bill Gates présentait ici des choses assez futuristes pour l’époque, avec, ce n’est pas une surprise, le « PC » au centre de ces évolutions. Mais ce qu’il appelait PC miniaturisé, sorte de compagnon toujours dans sa poche est bel et bien notre Smartphone aujourd’hui. Les usages qu’il évoquait sont d’une banalité aujourd’hui.

Dans un article de son blog, Bill Gates revient sur le livre et en fait une analyse. Ainsi il considère qu’il était « trop optimiste sur certaines choses, mais d’autres se sont produites encore plus rapidement ou de manière plus spectaculaire que je ne l’avais imaginé« .

C’était il est vrai un exercice complexe, en 1995, Internet n’avait pas encore changé nos vies, or combien de choses dépendent d’internet aujourd’hui ? Où plutôt combien de choses ne dépendent pas d’internet aujourd’hui ! C’est également ce qu’il met en avant dans son analyse :

« Les gens naviguaient encore avec des cartes en papier. Ils écoutaient de la musique sur des CD. Les photos étaient développées dans des laboratoires. Si vous aviez besoin d’une idée de cadeau, vous demandiez à un ami (en personne ou par téléphone) ». « Aujourd’hui, vous pouvez faire tout cela beaucoup plus facilement – et dans la plupart des cas à un coût bien moindre – en utilisant des outils numériques ».

Dans le chapitre 4 de l’ouvrage, il revient sur ce qu’il appelle les ordinateurs de poche, difficile de ne pas voir ici nos smarphones :

« Les ordinateurs portables seront de plus en plus petits et plus portables, nous aurons bientôt des ordinateurs de poche avec des écrans couleur de la taille d’un instantané. Quand vous en sortirez un, personne ne dira : « Whaou ! Vous avez un ordinateur ! » »

Effectivement, plus personne ne dit « Whaou » quand vous serez votre smartphone, ni même quand c’est le dernier modèle du constructeur 🙂 Sur cet « ordinateur de poche » nous avons aujourd’hui ce que Gates avait prévu il y a 25 ans :

« Vous pourrez conserver des produits de première nécessité équivalents – et même plus – dans un appareil d’information que j’appelle le PC de poche. Il aura à peu près la même taille qu’un portefeuille, ce qui signifie que vous pourrez le transporter dans votre poche ou votre sac à main. Il affichera des messages et des horaires et vous permettra de lire ou d’envoyer du courrier électronique et des télécopies, de suivre les bulletins météorologiques et les rapports sur les stocks, et de jouer à des jeux simples ou sophistiqués. Lors d’une réunion, vous pourrez prendre des notes, vérifier vos rendez-vous, consulter des informations si vous vous ennuyez ou choisir parmi des milliers de photos de vos enfants faciles à consulter. »

Cette vision est d’autant plus exacte que l’on peut aussi rapprocher à Microsoft de ne pas s’être distingué pour la mettre en oeuvre efficacement et d’avoir laissé d’autres acteurs, Apple et Google, en faire une réalité…

En revanche si un des secteurs sur lequel Bill eut été trop optimiste, c’est celui de la reconnaissance vocale et surtout des assistants vocaux, dont il pensait qu’il seraient beaucoup plus performants qu’ils le sont aujourd’hui. On est très loin de l’expérience qu’il en imaginait…

Il s’apprête à publier son prochain livre, « How to Avoid a Climate Disaster » (prévu pour le 16 février prochain aux USA), où il doit détailler la façon dont la technologie et l’innovation peuvent aider à résoudre ces problèmes importants. Mais contrairement à « The Road Ahead », il prévient que les enjeux sont beaucoup plus importants avec le changement climatique.

Bill Gates : TikTok, un « calice empoisonné » pour Microsoft

Bill-Gates_2012907b

Dans une longue interview donnée au magazine Wired, principalement consacrée à la pandémie et aux défaillances du gouvernement américain. Bill Gates revient sur l’affaire TikTok et du possible rachat par Microsoft des opérations américaines de ByteDance, l’éditeur chinois.

Nous vous en parlions déjà la semaine dernière dans un post, Bill Gates est très réticent sur ce deal. A la fois sur le fond (l’intérêt pour Microsoft de rentrer sur le marché des réseaux sociaux) mais aussi sur la forme (avec le formidable cafouillage du gouvernement américain et les requêtes « originales » de Trump).

Bill Gates, a ainsi décrit l’éventuel accord TikTok de la société comme un « calice empoisonné ». Pour lui l’acquisition par Microsoft de certaines parties de TikTok ne sera ni facile ni simple. « Qui sait ce qui va se passer avec cet accord » et de poursuivre en affirmant que devenir  un acteur important dans le domaine des médias sociaux « n’est pas un jeu simple ». Pour lui, le fait que Facebook ait plus de concurrence est « probablement une bonne chose » mais cette opération qui reviendrait selon lui « à tuer le seul concurrent, est assez bizarre« .

Tout sauf simple donc pour Microsoft. La position du fondateur historique de Microsoft, qui cache de moins en moins son hostilité envers ce rachat risque bien d’avoir un écho auprès du PDG actuel de l’entreprise, Satya Nadella, dont Bill Gates était un des promoteur lors du « débarquement » de Steve Ballmer le précédent CEO.

On apprend en parallèle de ceci, que Twitter serait aussi en discussion avec Bytedance, ce qui serait pour le coup beaucoup plus logique, même si l’entreprise à beaucoup moins de ressources financières que la société de Seattle.

Pendant ce temps, la position de Trump, largement basée sur un calcul électorale, fait le bonheur de Facebook qui lance avec sa société Instagram, un concurrent à TikTok : le service Reel, qui n’est rien d’autre qu’un copier-coller des fonctions de TikTok. Une société américaine de technologie qui copie une société chinoise, ce n’est pas si fréquent ! Un signe des temps ?

Le point de vue de Bill Gates sur l’affaire TikTok

Dans une interview à la chaine américaine Bloomberg hier soir, Bill Gates était interrogé sur le cas TikTok (nous vous en parlions en début de semaine). Le fondateur de Microsoft est revenu sur la cible principale de cette acquisition probable : en aucun cas selon lui l’audience ciblée (les plus jeunes) qui ne correspond pas au public habituel de Microsoft.

Il a également parlé de son interrogation sur les déclarations et pratiques du locataire (au bail précaire ? NDLR 🙂 ) de la maison blanche le week end dernier qui affirmait tout et son contraire et tentait de forcer la main pour qu’une entreprise américaine achète les activités de ByteDance sur le territoire américain, avec menace de fermeture à la clé qui selon lui serait une erreur.

« C’est bien que TikTok ait créé une certaine concurrence par l’innovation. Il ne semble pas qu’empêcher l’innovation d’être disponible ait beaucoup de sens quand on veut de nouvelles choses sur le marché ». « Je ne suis certainement pas un expert. Ma fille cadette m’a beaucoup appris sur ce sujet et sur les raisons pour lesquelles elle y consacre du temps ». Bill Gates

Autre sujet abordé dans cette interview, l’audition antitrust au Congrès la semaine dernière des patrons de Google, Apple, Facebook et Amazon (les GAFA et pas les GAFAM donc). Pour Bill Gates, 

« Ces entreprises façonnent l’économie, donc l’idée que les membres du Congrès puissent parler à leurs dirigeants et essayer de comprendre ce qu’ils font en termes de médias et de concurrence, a un sens« ,

Il a également plaisanté en disant que Jeff Bezos, Tim Cook, Mark Zuckerberg et Sundar Pichai s’en étaient peut-être mieux tirés que lui il y a 22 ans, lorsqu’il subissait les les audiences antitrust de Microsoft…

« Ils ont eu de la chance d’être quatre sur la sellette – j’étais tout seul avec des personnes très hostiles assis à côté de moi !« …

…Effectivement alors même que Microsoft était beaucoup moins puissant à cette époque que chacune de ces 4 entreprises, ceci explique peut-être cela !

Bill Gates : « Les utilisateurs d’iPad sont frustrés »

Bill Gates était récemment interviewé par  CNBC aux états unis. Il est bien entendu revenu sur les Surfaces de Microsoft et Windows 8 pour dire tout le bien qu’il pensait de ces deux produits en insistant sur le fait qu’il serait de plus en plus difficile dans les années à venir de distinguer chez Microsoft les Tablettes desPC, Surface offrant « la portabilité d’une tablette avec la richesse d’un PC ». On est pas très loin du slogan « la tablette sans compromis ». En dehors du service après vente, important à faire en se moment sur Windows 8, son intervention avait aussi pour but de confirmer les décisions de Microsoft, alors que Zdnet (US) à fait un tribune remarquée sur « Windows 8 : le New Coke de Microsoft » faisant référence à  l’échec de Coca Cola qui avait essayer de changer la formule de son produit phare, avant d’être obligé de revenir en arrière (et de remettre le bouton démarrer ?…).

Mais Bill Gates en a profiter pour dire une fois de plus ce qu’il pense de l’iPad : « Beaucoup d’utilisateurs d’iPad sont frustrés, ils ne peuvent pas taper, ils ne peuvent pas créer de documents et ils n’ont pas Office. ».

Comment lui dire… S’il est vrai que le temps passé sur l’iPad est à 90% de la consultation, il existe maintenant de nombreux usages de création et de très nombreuses applications pour cela, en particulier dans le domaine de la Bureautique (et compatible avec Microsoft Office), QuickOffice HD (Google) Documents-to-go, mais aussi Pages, Numbers et Keynotes (Apple), et des dizianes voir des centaine d’autres…

Visiblement Bill pense encore que « Office doit sauver le soldat Windows 8« . Pour les plus anciens de Microsoft Windows est l’alpha et l’Omega de la Stratégie et la société, « Quand Windows va, tout va ! ». Mais les temps ont changés, il faut se rendre à l’évidence que le mot Windows ne sert plus à vendre aux utilisateurs, il aurait même pour certaines générations un petit coté « vieillot », il nous rassure nous informaticiens, mais consumerisation de l’IT aidant, nous sommes obligés de composer pour prendre nos décisions avec les utilisateurs !

De plus, pour en revenir à Office, la réalité est que si Microsoft tarde encore à lancer son Office sur la plateforme iOS (et demain Android), les utilisateurs auront trouvé des alternatives crédibles, le danger étant qu’au déclin du revenu Windows risque de suivre le revenu Microsoft Office…(pour rappel, Windows et Office représente à eux deux plus de 70% du bénéfice de Microsoft…). Alors Monsieur Gates, un petit effort pour lever le veto sur la sortie de Microsoft Office sur iPad !

 

[Infographie] Bill Gates plus fort que Batman

Une petite infographie qui reprend les actions caritatives de Bill Gates et de sa fondation.

S’il y aura toujours des critiques possibles sur ses actions, sur la puissance de sa fondation (disposant de plus de budget que l’OMS), les résultats sont pour le moins très interessant. Des investissements plus efficaces que les placements financiers des autres grosses fortunes ?

Lire la suite

Insolite : Bill Gates veut construire une centrale nucléaire…

C’est le Week End, le temps des news un peu moins centrées sur l’informatique…

Nous sommes assez loin du mois d’avril et de ses poissons, ce n’est donc pas une blague. Alors que tous les pays européens s’engagent peu à peu dans une reflexion post énergie nucléaire, le fondateur de Microsoft est pret à engager un milliard de dollars pour construire en Chine (avec l’aides des autorités chinoises bien entendu) un réacteur nucléaire de 4ème génération fonctionnant avec de l’Uranium appauvri.

Bill Gates finance pour celà une société « Terrapower » basée dans l’État de Washington qui design un réacteur nucléaire novateur, suivant la technologie de « réacteur à onde progressive » à « énergie propre » générant un minimum de déchets.

La technologie de Réacteurs à ondes progressives (TWR) est unique parmi les technologies nucléaires elle peut-être d’après les spécialistes agnostique en type de carburant. Une fois la réaction en chaîne engagée, il peut être alimentée par del’uranium appauvri, de l’uranium naturel, du combustible usé provenant des réacteurs à eau légère actuels, ou même une combinaison de différents matériaux. Toutefois le TWR est encore un concept…