Archives des étiquettes : Microsoft

« Teams n’est pas une menace pour Slack »…

Alors que Microsoft avait annoncé il y a 3 semaines que  Teams, son service de communication destiné aux entreprises, atteignait 13 millions d’utilisateurs actifs quotidiens (devançant ainsi son concurrent Slack, qui compte environ 10 millions d’utilisateurs actifs quotidiens), le PDG de Slack Stewart Butterfield, ne pense pas que ceci soit une menace pour la croissance de son entreprise.

SlackSelon les propos enregistrés par la chaine américaine CNBC lors de la conférence Fortune Brainstorm Tech à Aspen, dans le Colorado, Stewart  Butterfield a déclaré en répondant à une question sur Teams que « si elle repose sur une distribution plus large, je ne pense pas que ce soit vraiment une menace« . Ceci fait référence à la distribution massive que fait Microsoft de Teams  puisque il fait partie d’Office 365, qui compte 180 millions d’utilisateurs actifs par mois, donc autant de clients potentiels pour Teams…

Le PDG de Slack estime qu’une plus petite entreprise peut prendre l’avantage sur les grande si ses produits sont mieux conçus. Il donnait aussi quelques exemples comme  Google+, qui n’a jamais été bien accueilli malgré la forte pression exercée par le géant de la recherche. Il enfonçait le clou en déclarant que « si la concurrence reposait sur la qualité de l’expérience utilisateur, et c’est là que tous les efforts sont déployés, ce serait probablement plus intimidant pour nous« …

Pour rappel Teams est né du refus de Slack de se vendre à Microsoft (pour 8 Milliards de dollars) il y a 4 ans…

L’avenir nous dira qui a raison… pour tenter d’éclaircir cela, nous nous rendons en octobre prochain au siège de Slack à San-Francisco en compagnie de clients (comme tous les ans à la même époque) après un passage à Seattle chez Microsoft en début de semaine, le thème de cette mission d’étude étant l’Environnement Utilisateur.

 

Microsoft créé un portail pour toutes les technologies accessibles aux « Insiders »

Capture d’écran 2019-07-03 à 11.35.34

Accessible à l’adresse Insider.microsoft.com le portail proposé permet de s’y retrouver dans la jungle des programmes Insider de la société. On retrouve ainsi les programmes de beta pour Bing, Edge, Office, Skype, Visual Studio Code, Windows et même l’ Xbox. Une brève description et un lien pour en savoir plus .

Interessant également si vous recherchez un logiciel en beta de Microsoft et que vous n’êtes pas sûr qu’il existe, il y a maintenant un lien accessible à tous.

Et si de nouveaux programmes d’initiés sont ajoutés à l’avenir, ils apparaîtront sur cette page. Microsoft pourrait ajouter quelque chose comme un programme d’initiés Microsoft 365 dans le futur, et cela peut être le premier endroit où vous le trouvez.

Le Machine Learning Microsoft permet de colorier une vidéo à partir d’une seule image de référence

Dans un article publié sur le serveur Arxiv.org («Deep Exemplar-based Video Colorization»), des scientifiques de Microsoft Research Asie, de la division Perception de l’IA et réalité mixte de Microsoft, de l’Université Hamad Bin Khalifa et de l’Institute for Creative Technologies de l’USC détaillent le premier système  pour la colorisation vidéo autonome basée sur des exemples (dérivée d’une seule image de référencera exemple).

Capture d’écran 2019-06-28 à 15.12.23«Le principal défi consiste à atteindre une cohérence temporelle tout en restant fidèle au style de référence», ont écrit les coauteurs. « Tous les composants du modèle, appris de bout en bout, permettent de produire des vidéos réalistes avec une bonne stabilité temporelle. »

Des IA qui sont capables de convertir des clips monochromes en couleur ne sont pas une nouveauté. Des chercheurs de Nvidia, en septembre dernier, ont décrit un cadre qui déduit les couleurs d’une seule image vidéo colorisée et annotée. En juin, Google a également introduit un algorithme permettant de coloriser les vidéos sans supervision humaine manuelle. Mais ces modèles et de la plupart des autres modèles contiennent souvent de nombreux  artefacts et des erreurs, qui s’accumulent plus la longueur de la vidéo est importante.

Pour remédier aux lacunes, la méthode des chercheurs ici prend en entrée le résultat de la trame vidéo précédente (pour préserver la cohérence) et effectue la colorisation à l’aide d’une image de référence, ce qui permet à cette image de guider la colorisation image par image et de réduire les erreurs d’accumulation.  En conséquence, il est capable de prédire des couleurs «naturelles» en fonction de la sémantique des images en niveaux de gris en entrée, même lorsqu’aucune correspondance correcte n’est disponible dans une image de référence donnée ou dans un cadre précédent.

Capture d’écran 2019-06-28 à 15.12.40Les chercheurs précisent : «Dans l’ensemble, les résultats de notre méthode, bien que légèrement moins dynamiques, présentent une coloration similaire à la réalité. La comparaison qualitative indique également que notre méthode produit les résultats de colorisation les plus réalistes et les plus dynamiques ».

Microsoft livre sa « vision » d’un OS « moderne »… Sans blague !

Capture d’écran 2019-06-02 à 09.06.10Se tenait la semaine dernière le Computex à Taipei. Nous avons pu découvrir à cette occasion de nombreux PC dont certains très novateurs. Microsoft a profité de l’évènement pour livrer sa « vision » d’un OS moderne dans un article de blog.

Autant le dire tout de suite, cette vision n’est pas différentes de ce qu’imagine les principaux concepteur d’OS, dont certains mettent déjà en pratique ceci dans leurs réalisations. Jugez plutôt les éléments proposés par Microsoft :

  • « Pour les nouveaux appareils modernes, nous aurions besoin d’un système d’exploitation moderne »… Tiens donc mais alors Windows 10 et ses évolutions au fil des mois c’est quoi ?
  • « Un système d’exploitation moderne doit offrir de mises à jour transparentes. Ces mises à jour doivent être effectuées de manière invisible en arrière-plan, sans interruption. »… Là encore c’est un peu le message des débuts de Windows 10 (celà a changé ensuite). C’est en tout cas le mode de fonctionnement de Chrome OS actuellement.
  • « Un système d’exploitation moderne doit être sécurisé par défaut. Cela signifie que le système d’exploitation et les autres composants, tels que les applications, sont séparés. »Le Security by default est un leitmotiv de Microsoft depuis plus de 15 ans, un aveu d’échec ?
  • « Le système doit être toujours connecté, y compris avec des transitions transparentes du Wi-Fi au cellulaire »… Un peu comme iOS ou Android, non ?
  • « Le système devra-être multi-sens donc disposer de diverses méthodes de saisie, telles que le stylet, la voix, le toucher et le regard »…. Nous n’avions pas « Le regard » et encore c’est déjà présent dans les extensions AR/VR des systèmes, pour le reste rien de bien neuf non plus !

Mais ce qui est le plus surprenant dans ces déclarations est que la société n’a jamais dit qu’elle parlait de Windows 10. Ce qui semble confirmer que Microsoft travaille bien sur son « Core OS » en repartant sur une quasi feuille blanche. Nous vous en parlions ici même il y a quelques temps.

Le Briefing Calipia commence aujourd’hui à Aix. Nous serons demain à Lyon. Venez nous rejoindre à partir de la semaine prochaine à Paris (le 13), il reste encore quelques places pour (Paris, Nantes, Lille et Strasbourg). Toutes les informations ici : calipia.com/briefing.

 

Office 365 continue sa progression dans le secteur de la distribution

Wallmart-ms.pngAlors que dans l’hexagone, le secteur du retail lorgne sur les solutions de Google, comme c’est le cas de Carrefour ou d’Auchan et ses cousins, aux États Unis, Microsoft a annoncé il y a quelques jours un contrat d’envergure avec Walmart Boot Alliance, le géant de la distribution des produits de santé. Nous n’avons pas d’équivalent ici en France de ce type de magasins sorte de supermarché pharmaceutique, intégrant bien évidemment la parapharmacie également.

380 000 employés seront concernés ! Le géant de la distribution précise aussi qu’ils vont va également intégrer dans leur infrastructure les offres Azure de Microsoft. C’est un partenariat important car il concerne aussi potentiellement des données de leurs clients et donc des informations médicales.

Cela va donc bien au delà de la fourniture de licences Office 365. Le développement de solutions modernes intégrant tout le parcours de soin (géré dans une certaine mesure par ces établissements) est aussi concerné.

«Notre partenariat stratégique avec Microsoft témoigne de notre ferme engagement en faveur de la création de solutions de prestation de soins de santé intégrées, de nouvelle génération et basées sur le numérique pour nos clients, transformant nos magasins en destinations de santé modernes et développant les offres clients», a déclaré Stefano Pessina, vice-président de WBA

Microsoft et Docker Annonce CNAB

Microsoft et Docker ont annoncé la semaine dernière CNAB (Cloud Native Application Bundles), qui vise à résoudre les problèmes des entreprise qui créent et gèrent des applications distribuées. La spécification est « indépendante du cloud » et repose sur des technologies telles que la notation JSON (JavaScript Object Notation), les conteneurs Docker et le cryptage OpenPGP. Les partenaires travaillant sur les spécifications CNAB incluent Bitnami, Docker, HashiCorp et Microsoft.

Capture d_écran 2018-12-10 à 12.52.14De plus, Microsoft et Docker sont en train de proposer un nouvel outil reposant sur ces spécifications dont le nom de code est « Duffle ».

Les applications distribuées sont des applications qui s’exécutent sur au moins un client et un serveur, mais elles peuvent aussi devenir plus compliquées. Par exemple, une application distribuée peut exploiter plusieurs services de cloud.

CNAB a pour objectif de simplifier le traitement des applications distribuées en éliminant une partie des tâches de gestion. Lors de la rédaction de la spécification, l’idée était de « traiter une application distribuée comme une application unique« , a expliqué Matt Butcher, de Microsoft. « La spécification fournit un moyen de provisionner des applications distribuées sans avoir à maîtriser plusieurs outils. Il permet également aux organisations ou aux développeurs de gérer le cycle de vie des applications distribuées, en leur permettant de les installer, de les mettre à niveau et de les supprimer sans utiliser plusieurs outils« .

CNAB s’applique à tous les services cloud, « d’Azure à OpenStack sur site, de Kubernetes à Swarm, et de Ansible à Terraform« , a expliqué M. Butcher, ajoutant que « cela fonctionnera même avec les réseaux Internet des objets (IoT) et les « environnements isolés« .

L’outil Duffle, qui prend en charge «toutes les fonctionnalités essentielles pour travailler avec CNAB», peut maintenant être utilisé. Microsoft a publié une extension à Visual Studio permettant aux utilisateurs de créer et d’héberger des CNAB.

Pour en savoir plus : rendez-vous ici.

Microsoft met à jour son site « By the numbers » (et c’est très réussi !)

Microsoft vient (enfin) de mettre à jour son site « By the numbers » qui propose de mettre en lumière quelques chiffres sur la société, ses engagements, l’engagement des collaborateurs, etc.

Capture d_écran 2018-10-29 à 09.01.16

Si les chiffres sont avant tout de la pure communication institutionnelle sans grand intérêt (tout au moins technique sur les offres de la société), le site Web est en revanche beaucoup plus interessant et disons-le, très réussi. Un modèle du genre de ce que l’on peut faire aujourd’hui en HTML 5/CSS. Cela rappelle un peu la lecture du magazine Wired, un must lui aussi.

Il faut donc voir ce site avant tout comme une source d’inspiration très interessante pour vos projets Web 🙂

La dernière mise à jour du site datait de … 2015. C’est sans doute un des problème de ce type de site qui esthétiquement sont parfait mais plus difficilement évolutif.

« Entrées précédentes