Quand le patron d’AWS s’en prend à Microsoft…

JassyLors de l’ouverture de sa conférence annuelle re:Invent, Andy Jassy, le CEO d’Amazon Web Services, a fortement critiqué les pratiques de Microsoft en matière de licences et a clairement annoncé qu’AWS visait les activités infrastructures de Microsoft.

« Vous voyez ce retour aux anciennes méthodes de Microsoft où ils ne donnent pas la priorité à ce qui compte pour vous, les clients « , « Les gens en ont marre d’être des pions dans ce jeu.« 

Andy Jassy ne visait pas Microsoft Azure, mais les changements de Microsoft qui limitent les façons dont les entreprises peuvent déployer Windows Server et SQL Server dans le cloud (dont celui d’AWS) en utilisant leurs licences existantes.

Le CEO rappelait que plus de la moitié des installations Windows Server dans le Cloud fonctionnent sur Amazon Web Services, plutôt que sur Microsoft Azure ou sur des plates-formes concurrentes. Voyant cela, Andy Jassy suspecte Microsoft de vouloir changer les règles du jeu : « les nouvelles versions de Windows Server ne peuvent plus fonctionner sur des instances dédiées dans d’autres fournisseurs de Cloud que Microsoft… « .

Ce discours très agressif se fait dans le contexte de la décision du Pentagone d’attribuer son contrat de 10 milliards de dollars (projet JEDI), à Microsoft. Amazon fait appel de la décision, alléguant qu’elle a été indûment influencée par des pressions politiques de la Maison-Blanche et de l’animosité de Trump envers Jeff Bezos…

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.