Archives de Catégorie: Actualité

Microsoft lancerait très prochainement un produit de création de formulaires plus professionnel

Vous connaissez sans doute Microsoft Form. ce produit, ou plutôt ce service, intégré aux plans Office 365 Entreprise et  éducation depuis l’été dernier permettait de lutter à armes égales face au produit le plus populaire depuis des années : Google Form…

Microsoft Form, reprenait sans surprise toutes les fonctionnalités de Google Form, avec des éléments de personnalisations parfois plus poussés, et proposait une consolidation des données interessante. Toutefois, son usage reste beaucoup plus confidentiel face au produit de Google qui reste majoritairement utilisé en particulier dans le grand public. Sans doute l’outil est encore largement méconnu.

Microsoft devrait sortir durant ce semestre une évolution majeure de cet outil appelée Form Pro qui devrait logiquement intégrer les services entreprise Office 365 dont :

  • Dynamics 365,
  • Power BI,
  • PowerApps
  • et Flow.

De quoi offrir une solution interessante et beaucoup plus riche que la proposition actuelle avec Flow. Une façon aussi de faire oublier InfoPath, parti avec l’eau du bain en version 2016 d’Office…

Dans la description, l’éditeur ne fait pas mystère de son concurrent : « Les entreprises peuvent collecter des informations sans que les utilisateurs aient à se tourner vers des solutions non sécurisées, et il n’est pas nécessaire de créer et de gérer des outils de sondage personnalisés. « … suivez mon regard 🙂

LinkedIn lance LinkedIn Live, un service de diffusion de vidéos en direct

Capture d’écran 2019-02-13 à 11.00.12.png
LinkedIn, filiale de Microsoft, vient d’annoncer par la voix (et sur sa page LinkedIn) de Pete Davies, Director Product Manager chez LinkedIn, son intention de lancer un nouveau service de diffusion en direct de videos, sobrement dénommé LinkedIn Live. Pour le moment en bêta aux USA ce service est ouvert sur invitation uniquement, et permettra la diffusion d’évènements en direct.

Grâce à l’introduction en 2017 de son service de diffusion de vidéos, LinkedIn Video, (service arrivé en France que depuis début 2018), LinkedIn  a pu constaté l’effet booster sur son CA de ce nouveau service. LinkedIn Live va permettre d’aller plus loin encore pour développer ses activités.

Les autres acteurs des réseaux sociaux (Facebook, Youtube, twitter) ont ouverts depuis pas mal de temps des services de diffusion de vidéo en direct. LinkedIn se met donc à niveau avec cette annonce. Même si LinkedIn est loin en termes de nombre d’utilisateurs des 2  concurrents de tête (pour mémoire : LinkedIn 600 millions, Facebook 2,4 milliards, Youtube 1 milliard), plusieurs éléments la différencient de ces concurrents :

  • son caractère professionnel et son business model mixant souscriptions gratuites ou payantes, et services (payants) aux entreprises,
  • une croissance en 2018 de 30% de son CA, à 5,5 milliards de dollars
  • les synergies avec le reste de Microsoft (voir les liens avec la plateforme Dynamics)

Concernant Microsoft, il faut aussi noter que LinkedIn Live sera hébergé sur Microsoft Azure et bénéficiera des services Azure Media Services. LinkedIn a bénéficié depuis son rachat par Microsoft (fin 2016 pour 27 milliards de dollars) d’une grande latitude, qui a certainement contribué à son développement continu depuis. L’utilisation de la plateforme cloud de Microsoft ne doit certainement pas être interprétée comme une reprise en main.

 

La version 2 d’Hololens sera dévoilée le 24 février

Microsoft devrait lancer la deuxième génération d’Hololens le 24 février. Alex Kipman, un des patron du projet a publié une vidéo de teasing du nouvel appareil ou l’o,n ne découvre pas grand chose, si ce n’est l’utilisation de la fibre de carbone pour rendre le casque beaucoup plus léger.

Parmi les informations glanées ici et là, le champ de vision devrait être plus large, ce qui était un des gros reproches fait à la première version. Le casque comporterait également un chipset Qualcomm, sans doute le Snapdragon 850, utilisé dans des ordinateurs Always Connected, tels que le Samsung Galaxy Book 2.

Nous en saurons plus sur les spécifications exactes d’HoloLens 2 et, surtout, si son prix sera moins élevé que la V1 lors de l’annonce officielle de la société au MWC 2019 le 24 février.

Amazon achète Eero (routeur mesh)

Capture d’écran 2019-02-13 à 10.23.45.pngAmazon a annoncé hier son intention d’acquérir la société californienne Eero qui propose des solutions de routeurs Mesh pour le grand public. L’intérêt d’Amazon pour les équipements à domicile (voir ses investissements autour d’Alexa, les enceintes connectés Echo, la sonnette connecté Ring, ou la caméra connectée Blink) n’est pas un mystère. Dans ce contexte, le rapprochement avec une solution de routeur Mesh fait sens pour permettre une connexion améliorée de tous ces appareils, même si pour le moment l’objectif poursuivi par Amazon n’a pas été rendu public (continuer à laissé Eero vivre sa vie, intégrer la techno Eero dans les enceintes Echo …). Il y a un an au CES de Las Vegas, Amazon avait annoncé des partenariats d’intégration d’Alexa avec les routeurs Huawei ou Netgear. Avec l’annonce du rachat d’Eero le géant de Seattle montre qu’il souhaite aussi maitriser cet élément et pas dépendre d’autres.

IBM Watson available anywhere !

Capture d’écran 2019-02-13 à 09.56.13.pngIBM vient d’annoncer lors de la conférence Think 2019 que les services de Watson ne seront dorénavant plus liés exclusivement au cloud d’IBM. Dans un mouvement d’ouverture, les clients pourront installer les services Watson (en commençant d’abord par le Watson Assistant pour développer des interfaces conversationnelles, et Watson OpenScale pour gérer le cycle de vie des projets IA au sein des entreprises) dans un cloud privé, un cloud public (non IBM) ou un cloud hybride.

 

Au travers de cette annonce, dont le motif officiel est de rapprocher l’IA des données de l’entreprise, IBM reconnait la nécessité de s’ouvrir aux plateformes de ses concurrents, en particulier Microsoft et AWS. Dans le monde des services cloud aux entreprises, ces 2 acteurs restent en tête de la course, AWS encore largement devant, Microsoft second à une bonne longueur. Les suivants (Google et IBM) n’ont toujours pas trouvé le moyen de revenir sur ce duo de tête, voire même leur retard se creusent encore un plus (voir le départ de Diane Green de Google par exemple).

Pour IBM, l’informatique quantique (en vedette lors du dernier CES) et  l’Intelligence Artificielle constituent aujourd’hui quasiment les seuls domaines technologiques ou « la Compagnie » est encore présente. Pour le reste de son business IBM s’est transformé au cours des 20 dernières années en société de services. L’ouverture de Watson,  sa plateforme IA, sera peut être une voie pour lui permettre de maintenir cette présence. Ou pas !

Google Chrome : des nouveautés interessantes en approche…

Google ChromeLa prochaine version de Chrome (73) devrait apporter de nombreuses nouveautés très interessantes. Ces fonctions sont disponible dans les version Beta (Canary) du navigateur.

Parmi ces nouveautés on découvre :

  • Un mode sombre disponible : ce mode est particulièrement « à la mode » depuis les annonces de Microsoft sous Windows 10 en octobre mais aussi depuis Mac OS Mojave un peu plus tôt dans l’année en aout.
  • Un mode d’exécution « Never-Slow Mode » permettant de privilégier l’exécution pour un onglet particulier.
  • La prise en charge des touches matérielles du clavier pour le controle du son intégré aux vidéos. C’est clairement un atout pour Chrome, cela facilite grandement le contrôle de la lecture audio / vidéo. Par exemple, si vous utilisez le Web pour diffuser de la musique via un service de diffusion en continu ou via YouTube en arrière-plan, vous pourrez utiliser les touches lecture / pause du clavier pour contrôler la lecture sans avoir à rechercher les onglets concernés.
  • L’incrustation vidéo en image dans l’image ouverte aux application PWA (Progressive Web Apps) chères à Microsoft. Alors que Chrome 70 offrait déjà la possibilité d’installer des PWA sur Windows 10, ce qui pour rappel, permettait par exemple, la prise en charge des icônes du menu Démarrer, les notifications natives via le Centre de maintenance, etc. Cependant, les PWA qui utilisaient la vidéo pouvaient basculer vers une image dans l’image uniquement par l’intermédiaire d’une action de l’utilisateur. Avec l’incrustation automatique dans l’image, les éléments vidéo de l’application peuvent entrer et quitter l’état de l’incrustation automatiquement en fonction de la mise au point. Un exemple d’usage serait les applications de vidéoconférence qui basculent la vidéo en image incrustée lorsqu’un utilisateur navigue entre différentes applications Web ou différents onglets du navigateur.

Chrome 73 a été mis hier en bêta. La sortie sur le canal stable devrait donc se faire dans quelques semaines.

 

HUP : des changements en vue

Capture d’écran 2019-02-11 à 10.49.20.pngLe programme HUP (Home Usage Program) de Microsoft existe depuis de très nombreuses années. Ce bénéfice de la Software Assurance de licences Office permet aux collaborateurs d’organisations (ayant souscrits à la SA de leurs licences Office) de pouvoir installer pour leurs usages personnels une copie d’Office à leur domicile, à cout faible (moins de 20€). Cette possibilité était pour le moment limitée à des souscriptions Office 365 Pro Plus ou des versions on premise Office 2019.

Selon les termes de l’édition de février 2019 des Microsoft Product Terms, des changements sont intervenus sur HUP (voir le paragraphe Microsoft HUP en page 87 de la version française des Product Terms). Sous condition d’éligibilité (toujours SA Office) les utilisateurs pourront choisir d’installer des logiciels ou de souscrire à un service en ligne Office 365. Ainsi avec le nouveau HUP, si l’entreprise participe au programme SAM (Software Assurance Membership) pour le groupe de produits Applications, alors ses collaborateurs optant pour les services en ligne au sein de HUP, auront le choix entre un abonnement Office 365 Edition Familiale ou Office 365 Personnel, en bénéficiant d’un discount sur le tarif standard de souscription de ces services (-30%). Point important concernant cette option HUP services en ligne, les abonnements souscrits par des collaborateurs pourront être renouvelés au tarif HUP, même si le collaborateur n’appartient plus à la société ou si la société n’est plus en couverture SA. Pour l’option HUP logiciel par contre, le bénéfice reste lié au maintien en SA et au statut de salarié de l’entreprise.

« Entrées précédentes Derniers articles »