Archives d’Auteur : Stephane Sabbague

Utiliser son imprimante 3D pour une bonne cause

Si vous êtes passionné de nouvelles technologies, vous avez sans aucun doute regardé du coté des imprimantes 3D depuis bien longtemps, ne serait-ce que par pure curiosité. Et qui sait, vous en avez peut-être même déjà acheté une…

Lorsque l’on regarde ces différents matériels, une question néanmoins se pose : passée l’excitation du déballage, de l’installation, des premières impressions, à quoi cela va me servir ? Bien sûr il sera sans doute possible de refaire cette petite pièce en plastique cassée et ainsi éviter de jeter cet appareil à la poubelle (çà c’est pour la bonne conscience écolo). Il sera même possible d’imprimer des objets que je vais pouvoir concevoir avec un logiciel 3D… encore faudra-t-il maitriser ce logiciel, ce qui n’est pas gagné d’avance !

Puis vous pourrez bien sûr imprimer ce magnifique séparateur de blanc d’oeufs que vous aurez trouvé sur le site Cults3d (très bon site au passage). Mais cela justifiait-il un tel achat ?

Il y a mieux : utiliser votre imprimante pour une bonne cause : imprimer des mains mécaniques. C’est ce que propose l’association E-nable.

Capture d’écran 2019-04-09 à 09.32.05

Cette association réunit et met en relation les personnes ayant besoin d’un appareil avec les personnes (les Makers) en mesure de le fabriquer.

C’est Fabrice Leonard, qui nous a raconté son expérience avec l’association et la réalisation de sa première main parfaitement fonctionnelle. Un très beau projet, qui illustre les bienfaits de la technologie par excellence.

Capture d’écran 2019-04-09 à 09.54.32Il faut environ 25 heures pour réaliser les 28 pièces nécessaires. Fabrice a mis pour cette première réalisation 10 heures de plus car il a dû recommencer certaines pièces. Notez au passage qu’un groupe Facebook (facebook.com/enableFrance) permet aussi d’échanger sur les éventuelles difficultés et des astuces.

Ensuite, il a mis environ 5 heures à réaliser le montage en plus des 3 heures de conception (pour bien comprendre le fonctionnement …)

Mais le jeu en vaut bien la chandelle.

De plus le coût global est d’environ 40€ mais pas que pour 1 main puisqu’il y a de quoi en faire d’autres avec le reste de consommable (élastique dentaire, Velcro, fil de pêche, etc…) lorsque l’on sait que le prix d’une « vrai » prothèse coute environ 10 000 €.

L’association à besoin de « Makers » donc si celà vous tente, à vous de jouer : la démarche et les premiers plans est ici.

La beta d’Edge Chromium est dispo : un petit point sur les fonctionnalités

La beta avait fuitée il y a quelques semaines sur le net, nous l’avions installée. Elle est maintenant disponible pour tous en suivant le lien Microsoft.

Capture d’écran 2019-04-09 à 08.57.42

Elle est dispo sous 3 formes : en « Beta » (mis à jour toutes les 6 semaines environ), en mode « Dev » avec une mise à jour hebdomadaire ou comme pour Google Chrome un mode Canary avec des mises à jours journalières.

Sans surprise, nous avions pu le dire, le nouveau navigateur ressemble beaucoup à Google Chrome. Il existe toutefois quelques différences découvertes par « WalkingCat » dans une série de diapositives issues de Microsoft. Ont note toute une série de fonctionnalités de Google désactivées ou remplacées. bien sûr des services directement liés à Google, tels que Google Now, Cloud Print, la gestion des appareils Chrome OS, Google Cloud Storage, le fuseau horaire de Google Maps, etc.

Capture d’écran 2019-04-09 à 09.02.45
Microsoft a également apporté ses propres améliorations au navigateur :

  • PlayReady DRM est l’un de ces logiciels, qui permet de prendre en charge la diffusion en continu 4K, par exemple à partir de Netflix (Edge était le seul navigateur à supporter cela).
  • Un meilleur support de l’ARM64
  • Nouvel algorithme pour la gestion de durée de vie de la batterie,
  • Intégration des éléments de sécurité propre à Microsoft (sans que l’on en connaisse les détails aujourd’hui)
  • Nouvelles fonctions d’accessibilité
  • Des modifications  plus cosmétiques comme les polices de caractères, de la disposition des éléments…

Nous reviendrons sur cela lors du prochain Briefing lors qu’une session spécifiques aux navigateurs.

Windows 10 : la 1903 en approche…

Windows 10La version 1903 de Windows 10 dite « mise à jour du 10 mai 2019 », sera disponible en tant que « preview » pour les Insider cette semaine. Les utilisateurs d’entreprise pourront logiquement commencer leurs déploiements ciblés à la fin du mois de mai, ce qui marquera le début de la période de maintenance de 18 mois de Windows 10 version 1903 dans le canal semi-annuel.

Cette mise à jour offre des fonctionnalités qui seront bienvenue pour les entreprises et largement demandées par tous. Après le dernier fiasco de la la mise à jour 1809, Microsoft à visiblement compris la leçon :

  • Ainsi, tous les utilisateurs de Windows 10, y compris les utilisateurs de l’édition Home pourront suspendre une mise à jour pendant 35 jours maximum (une pause peut être demandée pour 7 jours et renouvelée cinq fois de suite).
  • Les utilisateurs des versions 1803 et ultérieures auront l’option «Télécharger et installer maintenant» dans le système à partir de la fin du mois de mai. Si l’utilisateur ne désire pas faire la mise à jour l’option « Vérifier les mises à jour » sera toujours présente dans le système , mais uniquement pour obtenir des mises à jour mensuelles de sécurité et de corrections de bugs.

Microsoft promet de coordonner les mises à jour Windows et les mises à jour et le Microsoft Store afin de minimiser les perturbations des utilisateurs en les installant lorsque les ordinateurs sont inactifs. La fonctionnalité « heures actives » dans Windows 10, qui permet aux utilisateurs de déclarer quand ils ne souhaitent pas obtenir de mise à jour, aura une nouvelle option permettant d’ajuster automatiquement ces heures en fonction de leurs habitudes d’usages.

Fort de l’expérience de la 1809, Microsoft envisage de publier un nouveau « tableau de bord d’intégrité »  à la fin du mois qui montrera « des informations en temps quasi réel sur l’état actuel du déploiement  et sur les problèmes connus (ouverts et résolus) liés aux mises à jour mensuelles et de fonctionnalités« 

Cette version arrive donc bien plus tôt, ce qui correspond au fait que Microsoft prévoit de conserver plus longtemps le nouveau système d’exploitation en preview pour obtenir plus de retours avant la généralisation.

Nous reviendrons dans le détail sur tous ces éléments lors du prochain Briefing Calipia, en zoomant sur les options prises par les entreprises françaises dans le déploiement de Windows 10.

Il n’y a pas que Edge qui passe à Chromium… Tesla aussi

Tesla-browserUne chose est sure, le navigateur intégré dans le tableau de bord de la Tesla n’est pas un modèle de puissance, alors même que le système embarqué est plutôt assez véloce. La compatibilité avec les sites web est aussi très perfectible… Preuve de sa faiblesse, seul 30% des clients de Tesla utiliseraient le navigateur, alors même que sur une tablette 17 pouces le confort d’usage pourrait-être interessant !

Elon Musk, a annoncé la semaine dernière que finalement ils allaient changer de moteur pour le navigateur intégré et passer à Chromium !  Un de plus ! Le mouvement qui se passe actuellement autour du moteur open source (mais controlé par Google) est une lame de fond qui touche donc aussi les (gros ici) IoT…

Amusant de voir que même si la compatibilité W3C de Chromium n’est pas exemplaire, peu importe, c’est désormais LE standard incontournable du Web. Cela ne vous rappelle pas quelque chose ? 🙂

Bientôt un corps pour Alexa ?

lhomme-bicentenaireDans une intervention à la conférence EmTech Digital AI de la MIT Technology Review à San Francisco, Rohit Prasad, le responsable scientifique de la division Alexa du géant Amazon a déclaré que : « Le seul moyen de rendre les assistants intelligents vraiment intelligents est de le regarder dans les yeux et de le laisser explorer le monde.« , et que pour que celà soit une réalité, « il faut aussi que l’assistant dispose d’un corps » !

Le scientifique pense aussi que donner aux assistants intelligents des caméras et des corps physiques leur permettraient de collecter plus de données sur le monde qui les entoure et aiderait à construire ce qui peut s’appeler pour nous du «sens commun», ce qui permettrait d’exécuter des tâches complexes nécessitant un contexte visuel.

Cette théorie autour du mélange de neurobiologie, de robotique et intelligence artificielle est souvent appelée cognition incarnée par les spécialistes.

Ces remarque alimentent les rumeurs d’un robot Alexa mobile qu’un rapport de Bloomberg  l’année dernière évoquait. Ce robot pourrait suivre les utilisateurs dans la maison (voir ailleurs) pour se faire « sa propre expérience de la vie »… un scénario proche du roman d’Isaac Asimov (et le film avec Robin Williams) « L’homme bicentenaire » !

Azure Data Box Edge est disponible

azuredataboxAnnoncé en septembre, nous en parlions également en décembre lors du dernier Briefing, Azure Data Box Edge est une appliance qui existera également en rack 1U qui peut être utilisée comme unité de calcul et de stockage avant le transfert de données vers des centres de données Azure reprenant en celà le concept AWS Snowball.

Microsoft avait également annoncé que ce périphérique offrira une capacité de 8 To et pouvant aller jusqu’à 100 To. Pour aller au delà la société proposera également (en beta actuellement) un périphérique de stockage le « Azure Data Box Heavy » pouvant atteindre une capacité de 1 Po…

Mais au delà du simple stockage et du transfert, Azure Data Box Edge prend en charge l’exécution d’applications dans des conteneurs. Il prend en charge la mise en cache locale des données fréquemment utilisées, tout en transférant automatiquement d’autres données vers le service de stockage Azure. On retrouve également les possibilité de Machine Learning en s’appuyant sur les équipement Intel Arria 10 (les nouveaux FPGA d’Intel) inclus dans la machine. Attention cependant ces fonctions ne sont disponibles qu’en beta actuellement. 

Il est possible d’obtenir Azure Data Box Edge en le commandant via le portail Azure. Les coûts d’utilisation de Azure Data Box Edge sont actuellement (prix US) de 336 $  pour 10 To par mois, uniquement en location donc sans coût initiaux.

 

Huawei : de sérieuses vulnérabilités pourraient être exploitées…

Capture d’écran 2019-03-28 à 17.46.00Selon le Financial Times qui cite un rapport  du Huawei Cyber ​​Security Evaluation Centre (HCSEC), une organisation créée par le Centre de cybersécurité national du Royaume-Uni afin d’évaluer les risques que pose l’utilisation des équipements de Huawei dans des infrastructures nationales critiques et les réseaux 5G en particulier, le constructeur chinois aurait de sérieux problèmes avec des vulnérabilités persistantes.

Le rapport note que « Si un attaquant connaît ces vulnérabilités et dispose d’un accès suffisant pour les exploiter, il peut affecter le fonctionnement du réseau » et même « accéder au trafic utilisateur ou à la reconfiguration des éléments du réseau« 

Le rapport du HCSEC n’indique pas avoir trouvé des preuves directes d’espionnage soutenu par la Chine mais critique la «compétence en matière de cybersécurité» de Huawei, qui pourrait être une cible facile en cas d’attaque : « le HCSEC a détecté de graves vulnérabilités dans les produits Huawei examinés. Plusieurs centaines de vulnérabilités et problèmes ont été signalés aux opérateurs britanniques pour éclairer leur gestion des risques et leur résolution en 2018. Certaines vulnérabilités identifiées dans des versions antérieurs des produits continuent d’exister. ”. Le rapport complet est accessible ici.

Ce rapport alimente aussi une fois de plus les suspicions sur le constructeur chinois alors que les États-Unis sont sur le point d’interdire l’utilisation des équipements de Huawei dans ses prochains réseaux 5G et feraient pression sur leurs alliés pour qu’ils fassent de même. L’Australie et la Nouvelle-Zélande ont déjà interdit ou bloqué l’utilisation de l’équipement, et le Canada devrait également faire de même dans les semaines qui viennent…

« Entrées précédentes Derniers articles »