Archives d’Auteur : Patrick Barriere

#CES2020 Lenovo Thinkbook Plus

Lenovo est décidément en verve pour ce CES 2020 (voir le ThinkPad X1 Fold) en présentant un autre laptop dont la particularité est d’avoir sur la face avant un écran eInk qui permet d’afficher lorsque le PC est fermé des informations complémentaires (calendrier, pages web, livres …). Cet écran extérieur a une taille de 11 pouces (pour un écran interne de 13 pouces), il est également tactile et peut être utilisé avec le stylet pour prendre des notes et es synchroniser dans OneNote par exemple. Lorsque le PC est ouvert normalement, l’affichage sur l’écran externe est désactivé pour d’évidentes rasions de confidentialité.

Le ThinkPad Plus sera disponible en mars prochain, au tarif d’entrée de 1200 $.

#CES2020 un écran multi affichage

Pendant le Keynote Delta Airlines , la société MisappliedSciences (Redmond, WA) a présenté un concept d’écran dont l’affichage est variable selon les personnes qui regardent, sans aucun équipement nécessaire pour cela. La solution (Parallel Reality) sera mise en test à l’aéroport de Détroit à la mi 2020. Selon la société MisappliedSciences, plus de 100 personnes peuvent obtenir un affichage personnalisé simultanément sur un même écran. Dans le cadre du pilote à Détroit, les écrans seront situés après les contrôles de sécurité et ils pourront afficher les horaires des avions, les portes d’embarquement de chaque voyageur, dans sa langue. Pour bénéficier de cet affichage, les voyageurs devront s’identifier avec leur carte d’embarquement.

#CES2020 – Un PC avec un écran pliable chez Lenovo

Lors du keynote d’Intel hier soir, Lenovo rapidement présenté sur scène un nouveau laptop pliable le ThinkPad X1 Fold. Doté d’un écran tactile de 13,3 pouces Full HD (co développé avec LG) et d’un poids équivalent à celui d’un MacBook Air, ce PC devrait être disponible mi 2020 avec un prix d’entrée de 2500 dollars. Sous le capot, il s’agit d’un processeur Intel de 10ème génération. Le ThinkPad X1 Fold peut être utilisé comme un laptop classique, avec un écran fin (matériel) qui vient se poser sur l’écran :

L’écran du ThinkPad X1 Fold ne se plie pas complètement (comme le ferait une feuille de papier par exemple), ce qui permet d’éviter les risques de bris de l’écran (hier à distance, nous pouvions quand même voir la marque au centre de l’écran), et pour ne pas retomber dans le syndrome du smartphone pliable de Samsung, Lenovo a renforcer l’écran avec des fibres de carbone et l’a soumis à des tests de résistance, indiquant que l’écran doit supporter 30 000 pliages, soit un usage moyen d’environ 3 à 4 ans. Quid ensuite ? On verra.

Nous devrions durant les jours qui viennent voir de nombreux autres ordinateurs de cette sorte avec un écran pliable, ou comme le NEO de Microsoft dotés de 2 écrans. Le marché dira si l’un de ces facteurs de forme s’imposera sur le marché.

#CES2020 – Bollie LA nouveauté de Samsung – billet d'humeur

Premier keynote officiel hier celui de Samsung, présenté par HS Kim, le President et CEO de la Consumer Electronics Division chez Samsung Electronics, un habitué des keynote du CES. Introduit en grande pompe par Gary Shapiro (President et CEO de CTA, grand manitou du CES), comme un visionnaire de la techno, HS Kim a consacré une partie non négligeable de son intervention à un nouveau robot compagnon : Bollie. Celui ci est une forme de boule (jaune hier) un peu plus grosse qu’une boule de pétanque, qui roule, dotée de caméra, micro et haut parleur, et qui reconnait les interlocuteurs (humains et animaux de la maison) et les suit (littéralement, est HS Kim l’a montré, en parcourant la scéne avec Bollie, et même en piquant un petit sprint). Pas d’indication de prix ni d’ailleurs de délais de commercialisation. Bref si vous êtes comme moi (et tous ceux qui nous accompagnaient lors de ce keynote), ce fut une session creuse, très creuse, vide diraient certains :(. Nous avons vu quelques produits, mais aucun vraiment innovant, pas de téléphone, pas d’ordinateur ni TV. Structuré en 3 temps : Me, Home et City, le keynote a donné lieu à des déclarations de principes, des valeurs, mais rien pour matérialiser ceci. Pire encore, pas de prise en compte du contexte sociétal actuel (qu’il s’agisse de la crise climatique ou de l’exclusion numérique), mais un monde idéal ou tout le monde vit dans de superbes appartements+maisons, dispose(et a besoin) de tous les équipements derniers cris, voire même d’une solution d’exosquelette (GEMS) doté d’un coach virtuel pour faire un sport. Le monde présenté par Samsung hier doit concerné 10% de la population mondiale et ne soucie pas du reste.

#CES2020 – De nouvelles intégration d’Alexa dans le secteur automobile

Amazon a profité du CES pour annoncer une série de partenariats et nouveaux services avec les acteurs du secteur automobile.

Ainsi il sera bientôt possible de dire « Alexa, paie l’essence » (pay for gas) en arrivant dans une des 11 500 stations Exxon ou Mobile aux US. Le service confirmera d’abord l’emplacement de la datation et le numéro de la pompe utilisée pour ensuite autoriser et payer la transaction. Cette possibilité est réservée dans un premier temps aux véhicules intégrant le support d’Alexa ou de Echo Auto. La liste des constructeurs supportant Alexa s’est d’ailleurs élargie à l’occasion du CES, Lamborghini rejoignant Audi, BMW, Ford, et Toyota. Quant à Écho Auto (la solution pour faire venir Alexa aux véhicules qui ne l’intègrent pas nativement), Amazon, la liste des intégrateurs s’est elle aussi agrandie, avec BOSS Audio, JVC Kenwood, iOttie, Nextbase, Pioneer. Écho Auto sera disponible à l’extérieur des US courant 2020.

Amazon a également annoncé plusieurs nouveautés en termes d’intégration entre des solutions un secteur (BlackBerry QNX par exemple) avec les services de la plate-forme AWS (IoT, IA…).

#CES2020 – le barbecue connecté (eh oui ….)

La société Weber, bien connue des amateurs de barbecue, profite elle aussi du CES à Las Vegas, en annonçant le Weber Connect Smart Gilling Hub. Il s’agit d’une solution pour garantir à chaque chef du dimanche une cuisson parfaite de sa viande préférée.

Weber Connect est un « assistant de grillade étape par étape qui transforme n’importe quel gril en un gril intelligent, et n’importe quel chef du dimanche en un maître ». Rien de moins selon Weber ! Composé d’une sonde de température, et d’un hub connecté à cette sonde, complété par une application mobile qui permet de suivre à distance la cuisson, avec des notifications pour indiquer qu’il est temps de retourner le steak ou de le retirer du grill. Il est également possible d’indiquer la cuisson attendue (bleue, saignant, à point …) pour ensuite recevoir une alerte lorsque celle ci est atteinte. L’application fournit aussi une certain nombre de conseils pour obtenir la meilleure cuisson.

Pour tous ceux qui seraient intéressé par le caractère indispensable de ce produit, il devrait être disponible sous peu aux USA au prix de 130 dollars.

#CES2020 Des chromebooks certifiés Intel Athena

Annoncé il y a un peu plus d’un an par Intel, le projet Athena vise à définir les caractéristiques des laptops de demain, prêts pour la 5G, pour les activités basés IA (Intelligence Artificielle) et dotés d’un bon niveau de performance. Athena est destinée à s’appliquer à tous les types de laptops, Windows et autres ChromeOS….

Le CES est donc l’occasion pour Asus et Samsung d’annoncer de nouveaux Chromebooks certifiés Athena.

Ainsi Salmsung présente un Galaxy Chromebook 2 en 1, qui devrait être commercialisé au cours du premier trimestre 2020, au prix de 1000 dollars. Il est doté d’un écran de 13 pouces, 4K, et bien entendu d’un processeur Intel de 10ème génération, Core i5 avec du Wi-Fi 6 d’Intel. Avec son écran tactile et son stylet, cet appareil intègre un lecteur d’empreinte et Google Assistant. Bref, un appareil qui joue dans la « cour des grands » en termes d’équipement.

Quant à Asus, il propose un appareil qui devrait lui assurer être disponible courant 1er trimestre, mais pas d’info sur le prix actuellement. Tout comme le Samsung, il est équipé d’un écran de 13 pouces, écran tactile, stylet, et même processeur Intel.

Avec ces configurations haut de gamme, Google et les constructeurs de Chromebook font évoluer les offres pour les adapter à des environnements d’entreprise où les besoins dépassent ceux rencontrés dans le secteur de l’éducation, marché historique des Chromebook (aux US surtout). Ce marché des entreprises est un enjeu majeur pour la société de Mountain View qui est décidé à entrer en force pour concurrencer les Microsoft et Apple, même si pour le moment, le message de Google reste pragmatique en visant essentiellement les utilisateurs d’applis webisées ou orientés tâches ou fonctionnant dans des machines virtuelles, et des postes en partage en mode kiosque (comme nous avions pu le constater lors de notre visite à Mountain View en octobre 2019). Mais ce positionnement pragmatique ne doit pas cacher les ambitions importantes de Google en la matière, associées à la big Picture G Suite….

« Entrées précédentes Derniers articles »