SQL Server 2016 disponible le 1er juin 2016

Microsoft a annoncé la semaine dernière que la prochaine version de SQL Server, dans son millésime 2016, sera disponible le 1er juin prochain.

Jusqu’à présent diffusée de façon confidentielle, la liste des éditions disponibles dans cette nouvelle version  donc été rendue publique.

(Si vous voulez en savoir plus, venez nous rejoindre au Briefing Calipia 22 du 7 au 23 juin prochains).

Les 4 éditions disponibles au 1er juin de cette nouvelle version sont :

  • SQL Server 2016 Entreprise : la version la plus complète de la solution, pour le support d’applications critiques, des plus gros datawarehouses et les capacités de BI les plus avancées.
  • SQL Server 2016 Standard : version moins riche en termes de capacités BI, support de grandes bases de données, et des limites matérielles (24 coeurs par exemple).
  • SQL Server 2016 Express : version limitée, avec seulement le support de 4 coeurs maximum, que Microsoft positionne comme la solution pour le déploiement de bases de petites tailles.
  • SQL Server 2016 Developper : version gratuite, destinée aux développeurs, qui propose toutes les fonctionnalités de l’édition Entreprise. Cette édition sera gratuite pour les souscripteurs de Visual Studio Dev Essentials.

Out donc l’édition Business Intelligence. Les entreprises qui recherchent les fonctionnalités décisionnelles les plus avancées de l’offre données de Microsoft devront donc opter pour l’édition Entreprise. Pour le moment, pas d’info publique sur les conditions de transition des clients qui avaient opté pour l’édition BI de SQL Server 2012 et 2014. Microsoft précise néanmoins que des plans de transition seront proposés aux clients dans ces situations.

Microsoft a depuis la mise à disposition de la première beta de SQL Server 2016, indiqué que les évolutions à attendre de cette nouvelle mouture porteraient notamment sur :

  • Always Encrypted – une nouvelle capacité développée par Microsoft Research afin de protéger les données aussi bien lorsqu’elles sont stockées que lorsqu’elles sont accédées (« at rest and in motion »).
  • « Stretch Database » – une nouvelle technologie qui permet dynamiquement aux utilisateurs d’étendre les données vers Azure
  • Des amélioration à la technologie InMemory Hekaton de Microsoft (BI temps réel).
  • De nouvelles fonctions d’analytics avec l’intégration du langage R.

Ci dessous un tableau de synthèse récapitulant les caractéristiques des 4 éditions.

Capture d'écran 2016-05-10 10.05.09

About Patrick Barriere

Directeur associé et co-fondateur du cabinet d'études Calipia. Il a occupé durant 10 années chez Microsoft différents postes dont ceux de Directeur d'Agence Grands Comptes en charge du secteur Public puis de l'industrie et de la distribution, Directeur des Opérations de la division PME/PMI. Ancien Ingénieur d'Affaires chez IBM, Patrick a débuté sa carrière comme développeur logiciel chez Jeumont-Schneider puis chef de projet chez GSI après avoir obtenu son diplôme d'Ingénieur ESIEE (1980).

Trackbacks/Pingbacks

  1. La transition des éditions BI vers les nouvelles éditions SQL Server 2016 | Calipia : le blog - 13 juin 2016

    […] Nous l’évoquions dans un billet précédent, SQL Server 2016 est disponible depuis le 1er juin 2016. Microsoft a donc rendu publique les conditions de transition pour les clients qui avaient choisi les éditions BI des précédentes versions de SQL Server (avec Software Assurance), vers sa nouvelle version (au sein de laquelle cette édition BI a disparu) : […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s