Quand le cloud computing devient space computing

source : Microsoft

La devise pourrait être « Toujours plus haut » ! Avec Azure Space, Microsoft vient de dévoiler une série de nouveaux services et des partenariats avec des industriels de l’espace, tels SpaceX, SES, KSat, Viasat… Avec le déploiement à grande échelle de constellations de satellites au dessus de nos têtes, tels Starlink de la société SpaceX, les enjeux sont grands pour interconnecter ces myriades de satellites de l’espace aux datacenters du cloud. Les micros satellites Starlink fabriqués à Redmond dans l’état de Washington, à deux pas du campus Microsoft, contiennent de nombreux serveurs Linux, et sont envoyés par « paquets » de 60 satellites dans l’espace, à chaque lancement par une fusée Falcon 9 (de SpaceX également). La constellation actuellement déployée dans l’espace compte plus de 30 000 noeuds Linux. La collaboration entre SpaceX et Microsoft vise à fournir :

  • une infrastructure terrestre capable de capturer toutes les données provenant de l’espace
  • des moyens d’utiliser l’infrastructure de satellites comme canal de communication pour des emplacements qui sur terre n’ont pas accès à des réseaux haut-débits,

Microsoft a également annoncé le Microsoft Azure Modular Datacenter, qui proposera des capacités de Datacenter connecté au cloud via des connexions satellites, en environnement contraint en termes d’infrastructure réseau (selon Microsoft, les scénarios d’usages du MDC vont « des centres de commandement mobiles à l’aide humanitaire, en passant par les besoins des missions militaires, la prospection minière et d’autres cas d’utilisation nécessitant un calcul sécurisé de haute intensité sur Azure »). Les MDC feront naturellement parti d’Azure Space pour assurer les connexions réseaux, avec des niveaux de débit et de latence optimums.

La collaboration entre Microsoft et SpaceX s’inscrit dans une compétition grandissante d’accès à l’espace, avec Amazon qui s’est également lancé avec la création récente d’une entité Aeospace and Satellite Solutions, après le financement de Blue Origin par Jeff Bezons. Les ennemis de nos ennemis sont nos amis !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.