Etes-vous prêt à payer pour utiliser un moteur de recherche ?

Capture d’écran 2020-07-08 à 09.37.22.png

C’est en tout cas ce que propose Neeva une startup fondée par Sridhar Ramaswamy, l’ancien Senior Vice President de Ads & Commerce chez Google jusqu’en début 2018, et Vivek Raghunathan, ex VP en charge de la Monetization chez YouTube.  Donc 2 personnes dont on peut dire sans crainte de se tromper qu’ils connaissent très bien les bénéfices de la collecte des données personnelles d’utilisateurs de services gratuits… Et c’est justement parce qu’ils connaissent les bénéfices mais aussi les limites de tels modèles que tous deux ont décidé de créer Neeva sur une base radicalement différente, avec des utilisateurs qui soient des clients et pas des produits.

Neeva propose une solution sans pub ni collecte de données tous azimuts, ni traçage des utilisateurs. Pour autant, comme l’indique S.Ramaswamy dans un billet du blog Neeva, le service proposera à ses utilisateurs des recherches personnalisées en fonction de leur historique de recherche (sauf pour un mode de navigation dit « incognito »), des informations fournies (par ex mes préférences sportives, culinaires, littéraires…), mais tout ceci ne sera pas monétisé auprès de sociétés tierces, ni ne générera de pub personnalisées pour les utilisateurs. L’historique des recherches sera conservé 90 jours

« Un moteur de recherche qui ne sait rien sur vous n’est jamais meilleur pour vous« 

Le challenge de Neeva n’est pas mince, pour convaincre des utilisateurs de payer pour un service de recherche, tant nous avons été formatés par la pratique de gratuité introduite par Google.  Il existe des moteurs de recherche qui mettent en avant des pratiques plus protectrices des données personnelles de leurs utilisateur (ex : Duckduckgo, Qwant, Startpage …) mais tous évoquent le caractère gratuit de Google, qui les obligent à conserver eux-mêmes cette gratuité de services.

Neeva n’est pour le moment pas disponible, en dehors d’une béta limitée (il faut s’inscrire sur une liste d’attente), et le prix n’est pas non plus connu, Sridhar Ramaswamy parlant d’un équivalent pour une souscription mensuelle du prix de 2 cafés noirs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.