Améliorations d’Outlook 2016 pour Mac

IMG_1481Microsoft continue de faire évoluer la dernière version d’Outlook pour Mac, et pour tous ceux qui utilisent un Mac et  qui sont abonnés à un plan Office 365 intégrant la fourniture d’Office, c’est une bonne nouvelle. Dans le cadre de son service en ligne, et grâce à la stratégie de mise à jour en continu, tout utilisateur reçoit donc régulièrement de nouvelles fonctionnalités. Attendu depuis le lancement des derniers MacBook Pro, le support de la touch bar est aujourd’hui générale pour toutes les composantes de la suite Microsoft. Outlook a dû patienter un peu, mais c’est aujourd’hui disponible. S’agit il pour autant d’une évolution qui change la donne ? Par expérience personnelle, je ne suis pas encore convaincu par la touch bar, même supporté dans Office. En effet, les MacBook Pro sont dotés d’un super touchpad, et pendant la frappe au clavier c’est toujours plus simple pour moi d’agir via le touchpad, avec très peu de mouvement. Alors qu’aller toucher une zone de la touch bar m’oblige à plus de mouvement.

Capture d'écran 2017-03-23 12.30.52Autre évolution apportée par Microsoft, elle concerne le support de plus en plus large
d’Add-In dans Outlook. Les add ins sont des extensions qui s’installent dans Outlook et qui facilitent l’intégration d’Outlook avec des applis tierces (Evernote, Wunderlist, Salesforce Lightning, pour n’en citer que 3). Un petit plus pour Wunderlist, qui permet d’offrir une gestion de tâches cross plateformes (Windows, MacOS, iOS et Android), et qui résout les difficultés de ceux qui ont l’habitude de flagger leurs mails avec les indicateurs Windows et qui travaillent en environnement hétérogène avec un support des tâches et des mails flaggés très inégal.

Publicités

À propos de Patrick Barriere

Directeur associé et co-fondateur du cabinet d'études Calipia. Il a occupé durant 10 années chez Microsoft différents postes dont ceux de Directeur d'Agence Grands Comptes en charge du secteur Public puis de l'industrie et de la distribution, Directeur des Opérations de la division PME/PMI. Ancien Ingénieur d'Affaires chez IBM, Patrick a débuté sa carrière comme développeur logiciel chez Jeumont-Schneider puis chef de projet chez GSI après avoir obtenu son diplôme d'Ingénieur ESIEE (1980).

Pas encore de commentaire... Lancez-vous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s