Amazon : ou comment se faire une image de générosité, sans payer d’impôt

Capture d'écran 2013-11-07 07.32.44Amazon est bien connu pour sa plateforme de commerce en ligne, ses services cloud. Mais aussi pour sa virtuosité à jouer avec les règles de fiscalité des pays où il est implanté pour éviter de payer des impôts. Sur ce dernier point, Amazon n’est pas seul. Google, Oracle, Apple, Microsoft pour ne citer que quelques représentants du monde des sociétés de technologie sont aussi dans ce cas (et tous les secteurs d’activité économique sont concernés, pas seulement la techno :().

Cette stratégie d’évitement du fisc, permettant de dégager des milliards de dollars de bénéfices tout en ne payant que quelques misérables millions d’impôts, projette une image pas vraiment citoyenne de l’entreprise dans le grand public, qui peine à l’heure actuelle au milieu de la crise. Amazon a donc trouvé une parade pour tenter de redorer son blason : Amazonsmile. Le principe est simple, amazonsmile = amazon, mais à chaque fois que vous achetez quelque chose sur cette plateforme, Amazon reverse 0,5% du montant de votre achat (pour les produits éligibles, tous ne le sont pas) à une organisation humanitaire de votre choix. Vraiment, Amazon, quel générosité ! Bon, c’est vrai que 0,5% du prix de vente, comparé à un taux de taxation moyen d’impôt sur les sociétés (33% d’impôts sur les bénéfices des sociétés en France), c’est quand même de la rigolade. D’autant plus, que toute l’opération amazonsmile est pilotée par une entité appelée Amazonsmile Foundation, qui effectue les donations ainsi réalisées et qui va bien sûr récupérer à son profit les déductions fiscales éventuelles de telles dons à des organismes humanitaires (voir ici en bas de la FAQ amazonsmile, la mention « Donations are made by the AmazonSmile Foundation and are not tax deductible by you« .) Rien de ne se perd.

Nous voilà rassuré sur la citoyenneté d’Amazon.

About Patrick Barriere

Directeur associé et co-fondateur du cabinet d'études Calipia. Il a occupé durant 10 années chez Microsoft différents postes dont ceux de Directeur d'Agence Grands Comptes en charge du secteur Public puis de l'industrie et de la distribution, Directeur des Opérations de la division PME/PMI. Ancien Ingénieur d'Affaires chez IBM, Patrick a débuté sa carrière comme développeur logiciel chez Jeumont-Schneider puis chef de projet chez GSI après avoir obtenu son diplôme d'Ingénieur ESIEE (1980).

2 Réponses to “Amazon : ou comment se faire une image de générosité, sans payer d’impôt”

  1. « …projette une image pas vraiment citoyenne de l’entreprise dans le grand public, qui peine à l’heure actuelle au milieu de la crise… ». Pour ma part, je ne sais pas, il peut y avoir débat… En achetant sur Amazon des produits phares pour Noël avec des ristournes de -23% sur les tarifs des magasins, le grand public voit un gain direct en terme de pouvoir d’achat. Alors que le retour des taxes et impôts est nettement moins probant ou concret pour le quidam moyen…

    • Certes. Mais pour ce qui me concerne, je suis peut être vieux jeu🙂, je reste sur le principe de l’impôt équitablement reparti, et pas sur celui de la contribution volontaire selon la bonne volonté des individus ou des sociétés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s