archive | 6 avril 2017

Le prix Alan Turing pour Tim Berners-Lee

Capture d'écran 2017-04-06 08.41.22.pngTim Berners-Lee, l’inventeur du Web, a reçu la semaine dernière le prix Alan Turing. Remis par l’Association for Computing Machinery ce prix prestigieux récompense tous les ans depuis 1966 des personnes sélectionnées pour leurs contributions de nature technique faite à la communauté informatique (source wikipedia).

Tim Berners-Lee, professeur au MIT (Massachusetts Institute of Technology) et à l’université d’Oxford, s’est vu attribué ce prix pour ses contributions majeures à Internet : le premier site web mis en ligne en 1991 lorsqu’il travaillait au CERN (European Organization for Nuclear Research) à Genève, le premier navigateur internet et tous les outils sous jacents (URL, http, html en particulier). Bref du lourd ! D’autant plus que tous ces travaux ont été réalisés en open source, contribuant au développement que l’on a connu.

Conformément à son histoire, Tim Berners-Lee (qui est le président du World Wide Web Consortium (W3C) depuis sa fondation en 1994) s’est exprimé récemment de façon très critique à l’égard des décisions de l’administration Trump concernant l’abrogation des lois qui contrôlaient la collecte des données utilisateurs par les ISP américains, exposant ainsi la confidentialité des données personnelles des internautes. Ces lois décidées par l’équipe Obama en octobre 2016 devaient être mises en place au plus tard fin 2017 et elles imposaient aux fournisseurs d’accès d’obtenir l’accord des internautes avant de vendre les données des logs à tous annonceurs publicitaires. Trump a donc décidé de tout stopper avant même la mise en oeuvre …