Archives des étiquettes : Windows 10

Une nouvelle puce de sécurité chez Microsoft

Microsoft vient, hier soir, d’annoncer Pluton, sa nouvelle puce de sécurité pour les PC sous Windows 10. Elle est destinée à assurer l’intégration matérielle et logicielle telle que celle sui existe déjà sous Azure Sphere mais également dans la Xbox One.

L’idée est donc est donc d’intégrer cela sur la carte mère des nouveaux PC. Actuellement cette fonction est assurée par le Trusted Platform Module (TPM), qui est en réalité séparé de l’unité centrale. Le problème avec cette méthode est que, bien que le TPM soit efficace, les attaquants peuvent cibler le canal entre le TPM et l’unité centrale. C’est le maillon faible… Microsoft compte donc proposer ici une solution plus intégrée à la manière de ce que propose déjà par exemple Apple sur ces nouveaux Mac.

Microsoft a déclaré qu’il travaillait avec Intel, AMD et Qualcomm sur ce point. AMD de son coté a affirmé qu’il sera le premier à mettre en oeuvre cette technologie qui risque bien de devenir la norme. a dit qu’elle sera la première à l’utiliser. C’est vrai qu’AMD à déjà travaillé sur des choses similaires sur l’Xbox One.

Logiquement Pluton travaillera conjointement avec BitLocker et System Guard. Garantissant ainsi le fait qu’un logiciel malveillant ne puisse ainsi limiter le fonctionnement de ces deux composantes. On sait qu’il s’agit d’une technique habituelle pour ces derniers.

Une refonte de l’interface pour Windows 10 dans un an…

Selon un rapport du bien informé Zac Bowden de Windows Central, l’interface de Windows 10 devrait pas mal évoluer au deuxième semestre 2021. Le projet aurait pour code Sun Valley avec au programme une refonte importante du menu démarrer, de la barre de tâches, l’explorateur de fichiers, des applications natives.

La première idée qui vient en tête est de se dire que cette nouvelle interface pourrait-être la même que celle du nouveau système d’exploitation de Microsoft : Windows 10X, qui se fait de plus en plus attendre et qui repoussé en permanence. Mais ce n’est à notre avis aussi peut-être pas le cas. Microsoft avait payé cher la confusion d’OS avec Windows 8 et Windows 8 RT pour les utilisateurs qui s’attendait logiquement aux mêmes applications et au même fonctionnement. On connait le résultat et la désillusion qui s’en est suivie. Cette fois Microsoft pourrait mettre en oeuvre une interface différente.

Cette nouvelle version d’interface apparaitrait dans la mise à jour 21H2 (nom de code Cobalt) et comme d’habitude de petits changements devraient arriver dans les mois qui viennent pour les Insiders, histoire de tester les nouveaux concepts.

Alors que de nombreuses autres plates-formes du marché ont été entièrement repensées ou modernisées au cours des cinq dernières années, et bien que Windows 10 ait subi des itérations de conception mineures avec l’introduction de Fluent Design, nous n’avons pas assisté à une refonte significative de son interface utilisateur. Ce serait l’objectif de cette mise à jour. Sans surprise ce projet serait mené par l’équipe Windows Devices and Experiences, dirigée par le Panos Panay, qui a pris en charge cette division en février dernier. Microsoft a annoncé en mai que la société « réinvestirait » dans Windows 10 à l’horizon 2021,  » Sun Valley » serait le résultat de ce réinvestissement.

Nous aborderons ce sujet en introduction du prochain Briefing Calipia. Cette introduction fera le point sur les évolutions des OS chez Microsoft mais pas seulement avec en particulier les approche de Google et la refonte annoncée avec Fushia OS qui se veut une évolution de Chrome OS mais aussi d’Android. Nous aborderons aussi bien entendu les évolutions prévues avec Windows 10X.

Le Codec AV1 sera supporté en natif dans Windows 10

Ce Codec ne vous dit peut-être pas grand chose, un petit rappel… En 2015, de nombreuses entreprises, dont Microsoft, Google, Netflix, Amzon, Cisco, Intel et Mozilla, ont uni leurs forces pour former l' »Alliance for Open Media » (AOM) dans le but de créer des formats et des technologies de médias ouvertes. En 2018, le consortium a lancé le format de codage vidéo AV1, que Netflix a également commencé à utiliser dans son application mobile Android au début de l’année 2020.

Microsoft a annoncé qu’avec la prochaine génération de matériel , il commencera également à prendre en charge le format AV1 sur les machines Windows 10. Une bonne nouvelle pour garantir une meilleures lisibilité des compatibilité avec les différents composants (processeurs, cartes vidéo) et applications. Une fois intégré dans l’OS on peut imaginer que les choses seront plus simple à gérer.

Le codec AV1 offre une compression 50 % plus performante que le H.264 et 20 % plus performante que le célèbre VP9. Pour rappel le VP9 avait été développé par Google en 2012, sans redevance associée à son usage (et maintenant intégré en standard à Chrome, Firefox et Opera : intégré à la balise vidéo d’HTML5). Microsoft précise également dans sa communication que puisque l’AV1 est accéléré via le matériel plutôt que d’être dépendant du logiciel, il réduit également l’utilisation de la batterie sur les appareils mobiles. Ce qui est toujours appréciable dans la course à l’autonomie des ultra-portables.

Si le sujet vous intéresse et que vous désirez en savoir plus sur AV1 rendez-vous sur cette page.

Une fonction dans Windows 10 pour augmenter l’usage de Skype ?

Dans la dernière version de Windows 10 (Insider Preview Build 20221) publiée cette semaine, Microsoft a introduit une nouvelle fonction de création à la volée de vidéoconférence sous Windows 10. Cette nouvelle fonctionnalité – Meet Now – se présente sous la forme d’une icône dans la barre des tâches . Elle permet de démarrer rapidement une réunion ou de rejoindre une réunion programmée à laquelle vous avez été invité. Cette intégration est assurée par la version grand public de Skype. Objectif pour Microsoft, redonner de l’attrait à son produit an perte de vitesse face à Messenger / Zoom et… Teams dans une certaine mesure. La communication de l’éditeur tout azimut sur Teams éclipsant largement Skype grand public, alors même que ce dernier annonce l’arrêt à terme de Skype Entreprise. Autant dire que la communication de l’éditeur est tout sauf limpide vis à vis de Skype aux oreilles de nombreux clients…

Cette fonction « Meet Now » n’est pas nouvelle en soi. Elle est arrivée sur Skype au début de l’année pour améliorer l’expérience de visioconférence, mais n’était accessible que dans le programme Skype. Aujourd’hui Microsoft offre un accès direct beaucoup plus simple.

L’idée de cette fonction est de permettre aux utilisateurs de Windows 10 de se connecter avec n’importe qui et de créer facilement un espace de collaboration en deux clics seulement. C’est gratuit, et aucune inscription ou téléchargement n’est nécessaire. Les participants peuvent ensuite facilement rejoindre les réunions, qu’ils aient un compte Skype ou non, et cela depuis n’importe quel appareil – mobile ou poste de travail traditionnel.

Pour lancer un appel vidéo, il suffit de cliquer sur l’icône « Meet Now » dans la barre d’état système, puis de cliquer/taper sur « Create a meeting » (Créer une réunion dans la version française). Meet Now ouvrira alors une fenêtre du navigateur pour lancer la réunion. Vous pouvez modifier le nom de la réunion et partager le lien de la réunion avec d’autres personnes. Une fois que vous êtes prêt, allumez votre micro et/ou votre caméra selon vos préférences, et cliquez/appuyez sur le bouton Start Meeting, et c’est tout 🙂

Si quelqu’un vous a envoyé un lien de réunion, il vous suffit de cliquer sur l’icône « Meet Now », puis de cliquer sur « Join a meeting ». Il suffit de coller le lien communiqué dans la fenêtre du navigateur , de cliquer sur « Participer » et c’est parti. Attention : seuls Microsoft Edge et Google Chrome sont officiellement pris en charge à l’heure actuelle.

Alors si cette fonction est bien présente dans les futures versions de Windows 10, reste à savoir si elle pourrait être « branchée » sur d’autres outils de visio, et bien sûr pourquoi pas Teams ! Nous tacherons d’obtenir l’information et nous aurons l’occasion d’en reparler lors du prochain Briefing Calipia en décembre avec un point complet sur Teams et ses évolutions.

Les service Microsoft Universal Print, basé sur le cloud, est dispo en beta publique

Nous vous en parlions, alors qu’elle était en beta privée,  la solution d’impression de Microsoft basée sur le Cloud est maintenant accessible à tous.

Alors que les impressions sont un service qui est encore largement géré en local, avec souvent une complexité importante, la solution proposée par Microsoft propose de gérer tout ceci dans le cloud, plus simplement (c’est en tout cas l’objectif). En gros le service proposé reprend la fonctionnalité d’impression de Windows Server et la fait passer par Azure. Les administrateurs peuvent visualiser sur un tableau de bord toutes les imprimantes enregistrées par le service, et bien évidemment, ils peuvent utiliser ce tableau de bord pour les gérer.

Universal Print

Il est évident qu’aucune imprimante ne prend en charge cette fonctionnalité en natif pour l’instant, vous devrez donc utiliser une application proxy d’impression universelle. Au départ, Microsoft avait dit qu’il travaillait avec Canon sur ce sujet, mais cette fois-ci, il a juste dit qu’il travaillait avec les fabricants d’imprimantes, on peut donc supposer qu’il y a plus de partenaires concernés mais que rien n’est encore figé actuellement.

Du point de vue de l’utilisateur final, rien ne change. Ils peuvent continuer à imprimer comme ils l’ont toujours fait. Cela devrait être un peu plus facile pour l’informatique, tout comme la migration vers le cloud a tendance à l’être, car il y a moins de matériel à gérer. Vous devrez utiliser à minima la version 1903 de Windows 10 Enterprise ou Education, et vous aurez besoin sans surprise d’une infrastructure Azure AD.

 

Une mise à jour pour Windows 10 Team

Surface HubMicrosoft publie une mise à jour pour ses Surface Hub de la société. La mise à jour s’appelle « 2020 Update »,  Microsoft ne précise pas le numéro de version. La dernière version proposée était la 1703. Cela fait donc un moment que ces choses n’ont pas été mises à jour avec de nouvelles fonctionnalités.

Il ne semble pas avoir beaucoup de nouveautés visibles mis à part la prise en charge le nouveau navigateur Edge (Chromium). Mais en trouve améliorations dans l’enroulement Azure AD , avec une nouvelle prise en charge du Single Sign-On, de l’accès conditionnel et des administrateurs non globaux. En fait, une grande partie des nouvelles fonctionnalités sont liées à la connexion à l’appareil. Vous pouvez désormais utiliser Microsoft Authenticator pour vous connecter, mais aussi une clé de sécurité FIDO2 🙂

Une autre nouveauté est que vous pouvez utiliser deux stylos  côte à côte sur le Surface Hub 2S, Microsoft annonce également permettre le passage d’un dispositif Surface Hub à un dispositif Teams Rooms lors d’un appel.

La mise à jour 2020 de Windows 10 Team est disponible pour le Surface Hub 55 pouces et le Surface Hub 2S 50 pouces, en beta et la version finale sera disponible également pour la Surface Hub 84 pouces.

Des informations sur le nouveau menu Start de Windows 10

Microsoft vient de présenter un nouveau menu de démarrage pour Windows 10 à destination des betas testeurs. Il met moins l’accent sur les « Tuilles dynamiques ».

Microsoft indique que :

 « Nous rafraîchissons le menu Démarrer avec un design plus rationnel qui supprime les plaques de couleur unie derrière les logos dans la liste des applications et applique un arrière-plan uniforme et partiellement transparent aux tuiles »

Windows 10Le changement n’est pas si important, mais l’objectif, avec le nouveau design Fluid, est de rendre le  menu Démarrer un peu moins chaotique et éviter que de nombreux carreaux partagent une couleur bleue similaire, rendant ainsi le choix de l’application à lancer plus difficile.

En plus d’un menu de démarrage mis à jour, la dernière version de Windows 10 inclut quelques changements importants dans Alt-Tab.

« Tous les onglets ouverts dans Microsoft Edge commenceront à apparaître dans Alt-Tab, et pas seulement l’onglet actif dans chaque fenêtre du navigateur », explique Microsoft.

Un élément important pour pousser un peu plus l’usage du nouveau navigateur. Mais aussi une interface plus cohérente avec ce que propose les Chromebooks de Google.

 

Des nouveautés interessantes pour Windows Virtual Desktop

WVDMicrosoft avait sorti fin septembre 2019 la première version de Windows Virtual Desktop. Cette offre permettait la virtualisation de Windows 10 lui même avec la prise en charge du bureau et des applications RDS de Windows Server. Avec l’augmentation du nombre d’utilisateurs travaillant à distance au cours des deux derniers mois, due à la pandémie du COVID-19, la demande d’usage de Windows Virtual Desktop a été encore plus importante que ce que Microsoft espérait ou leprévoyait. Il y a trois semaines, l’entreprise déclarait que l’utilisation du WVD avait triplé. Il y aurait actuellement six fois plus d’utilisateurs que Microsoft ne l’avait prévu à la fin de 2020.

L’entreprise met donc les bouchées doubles pour poursuivre le développement de son produit qui a de forte change de devenir un incontournable de l’offre Cloud de l’éditeur. Trois fonctionnalités importantes devraient arriver en mai 2020 (toutes listées sur la roadmap Microsoft 365 ). Ces fonctionnalités ont été testées auprès d’un groupe de clients restreints en avant-première et seront directement disponibles dans les semaines à venir.

  1. Microsoft améliore l’expérience de gestion eu WVD en permettant son déploiement directement et plus simplement via le portail Azure. Cela permettra aux utilisateurs de créer des pools d’hébergement, de gérer les applications et les bureaux et d’assigner les utilisateurs depuis le portail.
  2. Priorité donné à Teams oblige (on ne connait pas un groupe qui échappe à ceci :)) : la société promet un meilleur support de son produit phare sous WVD avec en particulier la redirection audio/vidéo pour les appels vidéo et vidéo conférence.
  3. Microsoft ajoutera également le choix de localisation à des fins de conformité et de souveraineté. Les métadonnées de service peuvent être distribuées à travers les États-Unis et l’Europe, pour commencer et d’autres régions « à venir ».

A la fin de l’année dernière Microsoft parlait d’une autre fonctionnalité pour WVD, connue sous le nom de MSIX App Attach, qui reste encore en beta sans plus d’information aujourd’hui. App Attach permet de stocker des applications à l’extérieur d’une machine virtuelle afin que chaque application puisse s’y connecter à la demande donc en gros, ne pas surcharger le poste virtuel mais utiliser l’application uniquement  lorsque les utilisateurs en ont besoin. Il s’agirait d’une évolution importante par rapport au désormais traditionnel streaming d’applications et un élément clé de la stratégie de l’éditeur visant à séparer les données des utilisateurs, les applications et le système d’exploitation sous-jacent… On attend de voir ceci on l’espère avant la rentrée en production pour tout le monde.

Microsoft retarde la fin du support pour les anciennes versions de Windows 10 et des certains de ses logiciels serveurs

Windows 10 LogoMicrosoft retarde la fin du support pour les anciennes versions de Windows 10 en raison d’un coronavirus et consciente du fait que la priorité des entreprises n’est pas à la mise à jour des systèmes rendue plus complexe lorsque les postes de travail sont eux aussi confinés chez les utilisateurs…

Microsoft prévoyait de mettre fin aujourd’hui à la prise en charge de Windows 10 version 1709 (Entreprise, Éducation, IoT Entreprise), mais celle-ci a été prolongée jusqu’au 13 octobre. Windows 10, version 1809 (Home, Pro, Pro Education,  IoT Core) devait entrer en fin de support le 12 mai, et Microsoft a prolongé cette date jusqu’au 10 novembre.

Windows Server version 1809, Configuration Manager version 1810, SharePoint Server 2010, SharePoint Foundation 2010, et Project Server 2010 obtiennent également la fin des délais de support d’environ six mois. Microsoft ne prévoit pas de modifier la fin du support pour Office 2010, Project 2010, Office 2016 pour Mac et Office 2013.

Cela signifie que des correctifs et des mises à jour de sécurité continueront à être publiés pour ces anciennes versions de Windows au cours des six prochains mois. Microsoft affirme qu’elle reconnaît que la situation évolue et que l’entreprise « continuera à écouter ses clients » et mettra à jour la note de support en cas de changement.

Dell Mobile Connect permet maintenant de transférer des fichiers d’iPhone vers Windows 10

Dell Mobile ConnectNous vous avions déjà parlé de ce programme réalisé par Dell. Au CES cette année, Dell avait présenté de nouvelles fonctionnalités d’intégration iOS qui viennent s’ajouter à son service Mobile Connect. Aujourd’hui, ces fonctionnalités arrivent dans la version 3.0 de l’application.

Il y a trois nouvelles fonctionnalités clés, qui étaient toutes possibles avec Android mais qui sont maintenant compatibles avec iOS :

  1. Mise en miroir de l’écran
  2. Transfert de fichiers
  3. Il n’est plus nécessaire d’avoir l’application ouverte pour envoyer un SMS

Dell Mobile Connect est depuis longtemps l’une des rares options permettant d’envoyer et de recevoir des messages texte depuis un PC, si vous avez un iPhone (Android est beaucoup plus ouvert). Même l’application Your Phone de Microsoft ne fonctionne qu’avec Android.

La mise en miroir d’écran et le transfert de fichiers avec un iPhone nécessitent normalement un Mac, utilisant respectivement AirPlay et AirDrop. Dell a déclaré qu’il n’utilisait pas les technologies propriétaires d’Apple pour cela mais son propre développement sans plus de précisions…

Dell Mobile Connect est officiellement disponible sur tout PC Dell récent (acheté après janvier 2018), il est aussi disponible  sur le Microsoft Store en suivant ce lien.

« Entrées précédentes