Archives des étiquettes : Windows 10

Enfin de nouvelles fonctions de recherche dans la prochaine version de Windows 10 (20H1) ?

Windows 10 20H1Avec Windows 10 1903, Microsoft avait fait tester par les « Insiders » un nouveau paramètre de recherche Windows appelé « Enhanced Mode« , qui était conçu pour étendre les recherches mais aussi mettre à niveau le système par rapport à ce qui de notre point de vue fonctionnait mieux avec la version 7 de Windows !

Windows Search, puisqu’il s’agit de lui est conçu pour indexer automatiquement les documents, les images, les vidéos et le bureau des utilisateurs. Les utilisateurs également ont la possibilité de personnaliser les emplacements de recherche manuellement ou en cliquant sur « Enhanced Mode » d’étendre automatiquement l’indexation à tous les dossiers et lecteurs.

Cependant, les testeurs avaient constaté que ces nouvelles capacités de recherches entraînaient souvent une utilisation excessive du processeur et des disques. Microsoft a revu son algorithme de recherche pour éviter ces pics de consommations.

Dans ce nouveau build (le 190025) de Windows 10, Microsoft a ajouté son nouvel algorithme pour détecter l’utilisation et l’activité élevées du disque. Microsoft devrait déployer 20H1 pour tous les utilisateurs au printemps 2020.

Nous reparlerons de tout cela lors du prochain Briefing Calipia qui commence la semaine prochaine. Rejoignez-nous si cela n’est pas déjà prévu !

Microsoft introduit une protection supplémentaire contre les attaques de firmware

Microsoft a annoncé avec un certain nombre de partenaires constructeurs une gamme de PC plus sécurisé dite « Secured-core« , l’objectif est la mise en oeuvre d’un certain nombre de technologies de sécurité pour prévenir les attaques au niveau du firmware, plutôt que des approches logicielles. Comme la protection logicielle a été intégrée dans les systèmes d’exploitation et les services, les vulnérabilités qui ciblent le microcode ont largement augmenté ces dernières années – passant de 6 seulement en 2016 à plus de 400 en 2017…

PC Secured-CoreCette initiative regroupe à la fois des fabricants de PC et de composants, ils s’adressent aux organisations qui traitent des renseignements de nature très délicate, comme celles qui offrent des services financiers, les institutions gouvernementales, etc.

Secure Core Mode

Ces fonctions de protection sont activées par une nouvelle fonction appelée DRTM (Dynamic Root of Trust for Measurement), présente dans les matériels récents d’Intel, d’AMD et de Qualcomm. Il est donc possible de  bénéficier de cette couche de protection supplémentaire quel que soit le choix de processeur (du moment qu’il soit assez récent). Grâce à cette technologie, les PC utilisent la fonction dite System Guard Secure Launch dont la description avait été initiée avec Windows 10, comme fonction de base pour prévenir les attaques de firmware pendant le processus de démarrage. D’autres technologies, telles que la Virtualization-based Security (VBS), Hypervisor-protected Code Integrity (HVCI) et comme toujours la puce Trusted Platform Module (TPM) 2.0, permettent une protection supplémentaire sur l’ensemble du système d’exploitation.

Ces PC Secured-core sont maintenant disponibles auprès des fabricants de matériel. Une liste est disponible ici. On retrouve également la nouvelle Surface Pro X, qui est le seul périphérique basé sur Qualcomm à figurer sur la liste pour le moment.

Nous reviendrons sur ces périphériques et plus généralement sur le choix de poste de travail en entreprise, lors du prochain Briefing Calipia. Les inscriptions et l’agenda sont disponible.

Alexa s’intégrera mieux dans Windows 10

alexa windows 10Microsoft n’a pas réussi à imposer Cortana dans Windows 10. En mai dernier Cortana devenait une application distincte du Store en s’éloignant ainsi l’expérience globale de recherche intégrée dans le système d’exploitation. Dans les fait les déploiements en entreprise de masters Windows 10 supprimaient souvent Cortana en modifiant des clés de registre.

Microsoft envisage d’apporter certaines modifications du comportement des assistants vocaux afin de leur permettre d’être invoqué par un mot dès l’écran de logon. C ‘est bien sûr une option qui est testée actuellement pour Alexa d’Amazon. Ceci sera visiblement actif dans la mise à jour  19H2, qui devrait arriver à la rentrée.

Contrairement aux mises à jour d’automne précédentes, celle-ci sera beaucoup plus petite et contiendra moins de nouvelles fonctionnalités et de modifications.

Windows To Go : c’est fini !

C’est dans l’indifférence générale que Microsoft met fin à Windows To Go. Cette excellente idée imaginée par Microsoft il y a 8 ans (avec Windows 8), pourtant assez visionnaire sur les usages entreprise (peut-être même un peu trop) n’a visiblement pas convaincu…

Capture d’écran 2019-06-26 à 08.06.22

Pour rappel, Windows To Go permettait aux organisations de configurer des images de Windows gérées par l’IT sur des clés USB. Ces clés (bootables) pouvait ensuite être utilisées par des utilisateurs sur leur propres poste de travail et disposant ainsi d’une machine de l’entreprise. Celà fonctionnait sur tout type de poste disposant d’un processeur Intel (donc y compris un Mac ou une machine Linux).

Le dernier système d’exploitation client Windows prenant en charge le produit Windows To Go sera Windows 10 version 1903 (la «mise à jour de mai 2019»). Windows To Go est considéré comme « obsolète » pour cette version de Windows 10, ce qui signifie que Microsoft a mis un terme à ses efforts de développement.

Microsoft donne quelques explications sur cet abandon : « WTG ne prend pas en charge les mises à jour de fonctionnalités. Par conséquent, cela ne vous permet pas de rester à jour. De plus, WTG nécessite un type spécifique de lecteur USB que de nombreux OEM ne prennent plus en charge. ».

Dans les faits Microsoft n’a rien fait pour mettre à jour son système pour les nouvelles spécification USB, ce qui aurait été tout à fait possible. La véritable raison est donc le manque de succès du dispositif… Il faut dire que Microsoft l’avait limité aux éditions Entreprise et Éducation de Windows 10 (avec Software Assurance donc). De quoi en limiter l’usage dès le début ! Dommage car le succès aurait peut-être été au rendez-vous lorsque l’on voit la tendance actuelle de limiter l’immobilisation des postes pour certains utilisateurs ou prestataires…

Chromebooks : le projet « Campfire » visiblement abandonné

HP ChromebookAlors que les Chromebooks gagnent de plus en plus de parts de marchés y compris en entreprise (nous y reviendrons dans le détail lors du prochain Briefing Calipia qui commence dans 3 semaines : raison de plus pour ne plus tarder à vous y inscrire 🙂 ), Google semble abandonner son projet d’exécution de Windows 10 sur ces machines.

Nous vous parlions de ce projet en aout dernier. Selon les rapports, la fonctionnalité dont le nom de code était « Campfire » aurait été nommée « Alt OS » et nécessiterait jusqu’à 40 Go de stockage pour permettre le double démarrage. C’est donc beaucoup, mais ce n’est sans doute pas la raison de l’abandon possible : dans les derniers builds de Chrome OS et à propos des Chromebooks il est clairement indiqué maintenant par Google que l’installation de Windows 10 est fortement déconseillée.

Une pratique logique pour Google qui ne l’est pas rappelons le pour Apple qui met en oeuvre les technologies « Boot Camp » avec tous les drivers pour pouvoir installer Windows 10 sur un Mac…

Windows 10 : la 1903 en approche…

Windows 10La version 1903 de Windows 10 dite « mise à jour du 10 mai 2019 », sera disponible en tant que « preview » pour les Insider cette semaine. Les utilisateurs d’entreprise pourront logiquement commencer leurs déploiements ciblés à la fin du mois de mai, ce qui marquera le début de la période de maintenance de 18 mois de Windows 10 version 1903 dans le canal semi-annuel.

Cette mise à jour offre des fonctionnalités qui seront bienvenue pour les entreprises et largement demandées par tous. Après le dernier fiasco de la la mise à jour 1809, Microsoft à visiblement compris la leçon :

  • Ainsi, tous les utilisateurs de Windows 10, y compris les utilisateurs de l’édition Home pourront suspendre une mise à jour pendant 35 jours maximum (une pause peut être demandée pour 7 jours et renouvelée cinq fois de suite).
  • Les utilisateurs des versions 1803 et ultérieures auront l’option «Télécharger et installer maintenant» dans le système à partir de la fin du mois de mai. Si l’utilisateur ne désire pas faire la mise à jour l’option « Vérifier les mises à jour » sera toujours présente dans le système , mais uniquement pour obtenir des mises à jour mensuelles de sécurité et de corrections de bugs.

Microsoft promet de coordonner les mises à jour Windows et les mises à jour et le Microsoft Store afin de minimiser les perturbations des utilisateurs en les installant lorsque les ordinateurs sont inactifs. La fonctionnalité « heures actives » dans Windows 10, qui permet aux utilisateurs de déclarer quand ils ne souhaitent pas obtenir de mise à jour, aura une nouvelle option permettant d’ajuster automatiquement ces heures en fonction de leurs habitudes d’usages.

Fort de l’expérience de la 1809, Microsoft envisage de publier un nouveau « tableau de bord d’intégrité »  à la fin du mois qui montrera « des informations en temps quasi réel sur l’état actuel du déploiement  et sur les problèmes connus (ouverts et résolus) liés aux mises à jour mensuelles et de fonctionnalités« 

Cette version arrive donc bien plus tôt, ce qui correspond au fait que Microsoft prévoit de conserver plus longtemps le nouveau système d’exploitation en preview pour obtenir plus de retours avant la généralisation.

Nous reviendrons dans le détail sur tous ces éléments lors du prochain Briefing Calipia, en zoomant sur les options prises par les entreprises françaises dans le déploiement de Windows 10.

Microsoft teste le mirroring d’Android sous Windows 10

Microsoft avait annoncé en octobre dernier travailler avec son application « téléphone » sur la possibilité de recopier en direct l’écran d’un téléphone Android sur un PC Windows 10. Fonction que réalise Google avec Chrome OS ou encore Apple en standard pour entre iPhone et Mac. Selon les informations de MSPoweruser, la fonctionnalité est sur le point d’être prête pour les « insiders » (les personnes inscrites aux préversions de Windows 10).

your-phoneVous avez besoin pour cela de plusieurs choses :

  • D’un ordinateur prenant en charge le mode BTLE (Bluetooth Low Enegy)
  • D’un téléphone de la série Galaxy S8 ou Galaxy S9 exécutant Android 7.0 ou une version ultérieure. D’autres appareils seront ajoutés dans les prochaines semaines.

Il faudra néanmoins attendre un peu  si l’on en croit les informations publiées pour que celà soit disponible sous Windows 10 en version finale. Celà ne sera sans doute pas pret pour la toute prochaine version prévue (1903)…

Actuellement pour rappel l’application Téléphone ne vous permet d’envoyer et de recevoir des SMS qu’à partir d’un téléphone Android. Elle vous permet également d’afficher les deux dernières images de la galerie de votre téléphone.

« Entrées précédentes