Archives de Tag: Nokia

Nokia prépare son nouveau Smartphone… sous Android 7

C’était attendu, Nokia se relance dans les téléphones. Et c’était aussi attendu : se sera sous Android 7 pour la fin de l’année visiblement.

c1_jpg_storyLes informations ont fuité, le modèle « D1C » proposera des caractéristiques relativement courantes maintenant (assez haut de gamme, mais pas au top ) :

  • 3Go de RAM
  • 32 Go de stockage
  • Un processeur Qualcomm 430 (Octo coeurs)
  • Un résolution Full HD (1920×1080)
  • Un appareil photo de 13 Mp (et 8 Mp en frontal)

Alors que l’abandon de Windows Phone n’est plus qu’un secret de polichinelle (officiellement Microsoft se concentre désormais sur l’entreprise : à l’heure de la consumerisation de l’IT, la messe est malheureusement dite, ce n’est surement pas cette « concentration » qui va élargir la taille du catalogue applicatif). Ce retour de Nokia sur ce marché clos l’épisode de rachat par Microsoft d’une partie du constructeurs après l’avoir copieusement démantelé.

Publicités

2 ans après le rachat de Nokia Mobility, Microsoft continue de faire ses comptes…

Cela fait les gros titre de la presse informatique depuis hier : Microsoft réduit une fois de plus la voilure coté Windows Phone.

Si vous nous suivez depuis plusieurs années, cela n’est sans doute pas une surprise pour vous, le rachat de Nokia était une décision de Steve Ballmer (le prédécesseur de Satya Nadella à la tête de Microsoft). Le CEO actuel de Microsoft et sa stratégie d’ouverture tout azimut n’aurait sans doute pas pris ces décisions.

Près de 8000 nouvelles suppressions de postes qui s’ajoutent aux 18 000 déjà réalisées après l’intégration de Nokia Mobility. Nous nous posions déjà la question sur la préservation de l’outil de production et la R&D après de telles coupes ? Nous nous questionnions également sur la valorisation restante de l’acquisition pour plus de 7 milliards de $ de cette entité par Microsoft… Satya Nadella vient de donner la réponse en passant en perte 7,5 Milliards d’euros ! la réponse est donc d’un point de vue purement comptable : zéro.

Mais pourquoi donc alors que Windows Phone ne se porte pas si mal sur le marché européen et Français en particulier avec près de 15% de parts de marché ? Loin certes d’Android mais pas si loin d’Apple.  Il faut, là aussi chercher la réponse outre atlantique où le système de Microsoft peine à dépasser les 4% de parts de marché (source Kantar mars 2015) mais aussi et surtout sur le fait que le volume des ventes vient  essentiellement des modèles entrée de gamme sur lesquels Microsoft (source SEC) perdrait de l’argent (quelques centimes par device).

KantarOfficiellement, Microsoft se concentrerai maintenant sur le haut de gamme avec 2 modèles par an beaucoup plus rentable en reprenant le positionnement de ses tablettes « Surface ». C’est aussi l’analyse que nous faisions il y a six mois sur le positionnement un peu bancal de Windows Phone voulant plus chasser sur les terres de l’entrée de gamme en frontal d’Android, ou tous les constructeurs peinent à réaliser des marges malgré un volume de vente très important.

Reste les questions essentielles pour un succès de l’OS Windows Mobile : comment garantir un accroissement des applications sur la plateforme si le volume des ventes baisse (et donc l’attractivité pour les développeurs) ? Comment engager d’autres constructeurs sur la plateforme alors que les Lumias représentent 95 % du marché des Windows Phone ? 

Autant dire qu’à notre avis, un désengagement encore plus important ne serait sans doute pas une grande surprise…

Nokia proposera bien des SmartPhones en 2016

Microsoft rachetait il y a deux ans, la branche mobilité du finlandais sous la houlette de son président de l’époque Stephen Elop, transfuge de Microsoft, alors que ce dernier avait engagé son entreprise dans un partenariat exclusif avec Windows Phone comme OS, malgré de franches oppositions internes.

Les milliards d’euros obtenu en échange de cette vente, permettent à Nokia de mettre la main sur Alcatel Lucent aujourd’hui, alors que dans le même temps, les équipes de Satya Nadella chez Microsoft démantelaient l’ex R&D de Nokia en Finlande et surtout les moyens de production. Il faut dire que cet achat avait été décidé par son prédécesseur Steve Ballmer qui planifiait peut être de voir Stephen Elop lui succéder…

Premier couac, le nouveau Nokia se relançait sur le marché de la mobilité avec une très belle tablette sous Android la Nokia N1 sortie en février dernier.

On apprend aujourd’hui que dès la fin des obligations liées au contrat, Nokia se relancera sur le marché du SmartPhone (d’après le magazine allemand « Manager ») ! Avec on peut le supposer des modèles sous… Android. A moins que le désormais disponible Stephen Elop revienne chez Nokia et en décide autre chose 🙂 Autant dire que cette éventualité est très peu probable. Ce dernier n’ayant (c’est le moins que l’on puisse dire) pas laissé de très bons souvenirs à la firme, et que son départ de Microsoft  avec des mots peu amicaux de Satya Nadella (« Il était temps pour lui de partir ») n’a sans doute pas été très bien vécu !

Nokia sur le point de racheter Alcatel-Lucent ?

Au delà des rumeurs qui persistent depuis six mois, Nokia serait sur le point de faire une offre sur le rachat de l’équipementier franco-américain Alcatel-Lucent. Nokia, après le rachat de sa division mobile à Microsoft dispose de liquidités d’une part et pourrait revendre également son entité cartographie Nokia Here (à Microsoft ?) pour quelques 2 milliards de $.

Le groupe finlandais qui totalise une capitalisation boursière de plus de 30 Milliards d’euros versus 10 pour Alcatel serait donc en mesure de prendre le contrôle de son concurrent pour en faire un « géant européen des télécoms ».

Source : Le Monde

[Rumeur] Nokia pourrait racheter Alcatel-Lucent

Nokialcatel

La rumeur était déjà évoquée il y a 6 mois, elle revient en force depuis hier soir : Nokia Networks (ce qui reste de Nokia après le rachat par Microsoft de la division Nokia Mobile) pourrait racheter Alcatel-Lucent. L’action Alcatel à bondi de près de 9% hier sur cette rumeur. Avec une capitalisation boursière d’environ 25 Md€ contre 8 Md€ pour Alcatel Lucent d’une part et surtout une réserve financière issue de la transaction avec Microsoft, le finlandais aurait les moyens de sa stratégie.

Le même magazine allemand qui révèle ces négociation entre les deux groupes précise également que Nokia chercherait à se lancer (en plus des tablettes sous Android 🙂 ) dans les objets connectés, en particulier les bracelets et montres.

A suivre.

N1 : la tablette de Nokia qui nargue Microsoft

Le moins que l’on puisse dire c’est que l’on ne s’attendait pas à ce que Nokia (Pas celui des Smartphones qui a été racheté par plus de 7 Milliards d’Euros par Microsoft) ne se lance dans le marché des tablettes ! Sorte de pied de nez à son ancien PDG Sephen Elop (reparti depuis à la tête du hardware chez Microsoft à défaut du poste de CEO qu’il convoitait chez l’éditeur !), la tablette sera sur Android 5.0 ! Tablette dont les mauvaises langues internes affirment que sans l’apport financier de Microsoft, elle n’aurait pu voir le jour !

Nokia N1Et visiblement Nokia fait fort avec cette tablette (qui devrait être disponible en février 2015), on se retrouve bel et bien avec du haut de gamme, sur le même segment que l’iPad mini retina (format 7,9 pouces 4×3 comme chez Apple, résolution de 2048 x 1536 pixels) pour 249 $. Avec coté motorisation un processeur Intel Atom Z3580, 4 coeurs à 2.3 GHz. Une puce qu’Intel a construit en partenariat avec Imagination Technologies avec un chipset vidéo PowerVR G6430.

A quand maintenant un téléphone Android ? Sans doute pas avant 2016 (date à laquelle le finlandais pourrait de nouveau construire ce type de machines d’après les accords de ventes passés avec Microsoft). 🙂

Nokia / Microsoft : rapprochement effectif le 25 avril

Le rapprochement effectif de Nokia et de Microsoft aura lieu le 25 avril, selon un communiqué du fabricant de mobiles finlandais.

A partir de cette date, Microsoft sera réellement propriétaire de l’activité téléphones mobiles de Nokia, ainsi que d’un portefeuille de brevets conséquent (1,65 milliard d’euros sur les 5,44 milliards déboursés au total).

Au passage, l’activité terminaux et Services va être baptisée Microsoft Mobile, avec un siège basé à Espoo en Finlande. La marque « Nokia » ne sera pas abandonnée pour autant, car Microsoft en a acquit les droits d’usages pour 10 ans, de même que les noms « Lumia » et « Asha ».

Il est intéressant de rapprocher ce date clé de la dernière étude AdDuplex sur la répartition du marché Windows Phone au niveau mondial :

adduplex-avril2014

 

On y voit que les SmartPhone Nokia Lumia écrasent toujours le marché Windows Phone devant HTC (4,4%), Samsung (1,3%) et Huawei (0,8%), avec une place toujours prépondérante du Lumia 520. celui-ci commence juste à décroître, étant un modèle un tantinet vieillissant.

Windows Phone 8.1 commence tout juste à être représenté en Avril, avec 3,1% de part de marché Windows Phone, versus 78% pour Windows Phone 8, et 18,9% pour Windows Phone 7.x

« Normandy », où comment Windows Phone pourrait s’allier à Android

@evleaks publie des copies d’écran d’un projet consistant à implanter l’interface utilisateur de Windows Phone sur le système d’exploitation Android.

« Normandy » fonctionne sur un SmartPhone Nokia, dont la configuration serait, selon Tom Warren de The Verge : écran 4 pouces, processeur Qualcomm S4, 4GO de stockage, et 512 MO de RAM. Coté Android, il s’agirait d’une version personnalisée basée sur le code Open Source de l’OS. la copie d’écran fait apparaître l’usage de la caméra Nokia, de Skype et d’autres services Windows Phone.

Normandy

L’existence d’un tel projet chez Nokia/Microsoft pose de nombreuses questions, s’il s’agit d’autre chose que d’un démonstrateur technologique.

Alors que Microsoft peine à imposer son système d’exploitation mobile, sortir un tel équipement ne serait-il pas dangereux pour l’éditeur ?

  • Clairement, cela brouillerait considérablement le message aux développeurs. Par ailleurs, alors même que Microsoft souffre de la multiplication de ces OS, avec une fragmentation de sa plate-forme de développement, l’arrivée de Normandy n’arrangerait pas les choses. Ce ne serait pas non plus une bonne nouvelle pour remédier à la pauvreté relative actuelle de l’app store Windows Phone.
  • Autre point négatif : si Nokia se met à vendre ce type de devices, cela fragilisera d’autant les chances de succès de la plate-forme native Windows Phone, déjà sous la pression de l’éco-système iOS et Android.
  • Coté positif, il est clair cela permettrait de surfer sur le succès d’Android, pour rendre disponible plus largement des services Microsoft, type Skype ou autre. Egalement, cela aiderait à l’adoption de l’interface utilisateur Windows Phone.

Au bilan, il pourrait s’agir d’un bon compromis pour un SmartPhone bas de gamme, en remplacement par exemple de l’Asha actuel : porter l’interface utilisateur Windows Phone sur toute la gamme, sans renier la stratégie globale, tout en testant une nouvelle modalité architecturale.

A suivre…

Un été indien pour Nokia

Avant-hier, nous rapportions ici même les nouveautés annoncées par Nokia lors de son show d’Abu Dhabi : une tablette 10 pouces Windows RT appelée Lumia 2520, et deux phablettes, les lumia 1520 et 1320 respectivement de 6 et 5 pouces, fonctionnant sous Windows Phone.

Avec à ces annonces, Nokia complète une gamme de devices cohérente, en terme de design, d’OS (mis à part l’Asha). Il est également intéressant de noter que Microsoft ne s’est pas immiscé dans le lancement de la tablette Lumia 2520 pourtant concurrente de sa propre Tablette Surface : une mise en concurrence qui pourrait s’avérer positive pour l’éditeur, la Lumia 2520 étant conçue et mise sur le marché par un réel spécialiste des devices.

Sur la plan des ventes, la Wall Street Journal rapporte que les ventes de Lumia ont enregistré des ventes records pour le 4ème trimestre consécutif : au moins 8 millions de Lumia ont été vendu entre les mois de Juillet et Septembre. Nous résumons les ventes récentes de Lumia dans le schéma ci-dessous : même si elles restent modestes par rapport à celles de Samsung et Apple, leur progression représente néanmoins un réel rayon de soleil pour le couple Nokia/Microsoft.

Nokia-sales-Calipia

Un concurrent de Surface 2 RT chez… Nokia :)

C’est officiel depuis quelques minutes, Nokia annonce sa tablette Windows RT, la Lumia 2520 (10 pouces). Une très belle tablette RT, sous Windows RT 8.1 donc alors que les principaux fabricants renoncent maintenant à cet OS pour processeur ARM. Nokia vient donc se positionner face à la Surface RT de Microsoft :), mais aussi bien sur face aux tablettes Android et iPad avec un produit offrant pas moins de 11 heures d’autonomie auquel on peut rajouter 5h avec un clavier spécifique contenant une batterie.

Capture d'écran 2013-10-22 11.45.58Au chapitre des plus de cette tablette versus celle de Microsoft : une compatibilité 4G, Appareil photo 6,7 Mp avec une optique Zeiss ouvrant à 1.9 (et une autre caméra de 2 Mpx en façade).  et le choix des couleurs (rouge, cyan, noir et blanc).

Basée sur un processeur Snapdragon 800 cadencé à 2,2 GHz, elle dispose en outre de 2Go de RAM, 32 Go de SSD (avec un spot supplémentaire pour une carte de 32Go). Elle sera vendue 499 $ (pour l’instant uniquement aux US, en Angleterre et en finlande) versus 449 $ de la Surface 2 (RT) de Microsoft.

Durant la même conférence de presse, Nokia à également annoncée ses phablettes : les lumia 1520 et 1320 de 6 et 5 pouces. Le 1520  est basé sur un Snapdragon 800 quatre coeurs à 2,26 GHz (versus Snapdragon 400 pour la 1320), 2 Go de RAM (versus 1 pour la 1320), un  capteur de 20 mpx, avec zoom x2. Elles seront vendues en couleurs : noir, rouge, jaune et blanc, avant la fin de l’année en France à 699€ pour la 1520 et 369 € au premier trimestre 2014 pour la 1320.

Lumia 1520