Archives des étiquettes : Yammer

Entrée en bourse de Slack : une valorisation à 23 milliards de $

Unfurl-Why-SlackL’entrée en bourse de Slack la semaine dernière s’est faite en fanfare : on attendait une valorisation à 16 Milliards de $, c’est 23 milliards de $ que la société est désormais valorisée…

Ce n’était pas gagné d’avance pour cette introduction : beaucoup d’informations circulaient durant les dernières semaines sur les difficultés que rencontrait l’entreprise sur son manque notoire de profits et les difficultés qu’elle rencontrait pour gagner suffisamment d’argent pour couvrir ses dépenses… De plus, la concurrence est très forte sur le domaine avec en numéro 1 Teams de Microsoft qui connait un grand succès, seulement 2 ans après sont introduction. Nous avons pu aussi le constaté lors du dernier Briefing Calipia, où près de 2/3 des sociétés présentes commençaient à utiliser le produit de Microsoft.

Slack a utilisé un processus dit de « direct lisiting » pour son entrée en bourse, ce qui signifie que la société elle-même n’a pas levé d’argent lors de l’introduction en bourse, mais a tout simplement laissé ses actions commencer à se négocier à la Bourse de New York. Avec succès donc ! Slack est le dernier d’une série d’introductions en bourse de sociétés technologues cette année, après des Pinterest, Lyft où encore Uber. Si Pinterest a été un succès également, Lyft et Uber ont eu du mal à impressionner les investisseurs depuis leur introduction en bourse.

Pour la petite histoire, Slack est presque arrivé par erreur ! Stuart Butterfield, le dirigeant et fondateur de l’entreprise (récemment reçu en mai dernier par Emmanuel Macron) avec créé un outil de communication interne pour sa nouvelle startup de jeux vidéo. Mais devant le succès d’usage en interne,  Stuart Butterfield s’est rendu compte qu’il pourrait y avoir une belle opportunité pour lancer un outil de communication en externe. Et tandis que Microsoft rachetait à la même époque Yammer, le chouchou de la communication de la Silicon Valley, Slack naissait et enthousiasmait les mêmes sociétés abandonnant peu à peu Yammer…

Yammer est toujours vivant… et le stockage arrive enfin en Europe !

Capture d’écran 2019-05-22 à 10.06.30C’est à l’occasion de la conférence SharePoint à Las Vegas qui à débuté cette semaine que Microsoft vient d’annoncer que son produit de Réseau Social d’Entreprise Yammer évolue en proposant enfin (à peine 4 ans de retard…) une localisation du stockage en Europe.

Microsoft a également  présenté une nouvelle fonctionnalité permettant aux employés de poser des questions et aux administrateurs de groupe et noter les principales réponses, en vue de réduire les échanges répétitifs. À cette fin, les groupes Yammer peuvent activer un chatbot qui répond automatiquement aux requêtes fréquemment posées automatiquement.

Microsoft a également annoncé hier le déploiement d’e-Discovery à tous les clients utilisant des groupes Yammer connectés à des groupes Office 365.

La conférence a aussi été l’occasion pour lancer dans Microsoft 365 E5 de nouvelles fonctionnalités de stockage permettant d’archiver des données tierces dans Microsoft 365. ce qui complète le service de gestion des enregistrements. On retrouve également des modèles d’apprentissage automatique prêts à l’emploi qui permettent d’identifier le contenu «douteux» pour un examen ultérieur par les administrateurs.

Nous reviendrons sur ces fonctions lors du prochain Briefing Calipia.

Microsoft termine la transition (des fonctionnalités) de Skype Entreprise Online vers Teams

Teams logoAprès avoir révélé à la fin de l’année dernière qu’il envisageait de remplacer Skype Entreprise par Teams, Microsoft a annoncé que l’ensemble des fonctions offertes par Skype Entreprise (sous Office 365) sont maintenant accessibles sur Teams.

Nous avons déjà eu l’occasion lors de différents Briefings Calipia d’analyser la stratégie de Microsoft autour de Teams, à la fois vis à vis de ses concurrents comme Slack, Facebook Workplace, mais aussi ses concurrents internes : Yammer et Skype Entreprise. Pour ce dernier la messe est dite et un abandon à plus court terme est de plus en plus envisageable. Concernant Yammer, le peu d’entrain avec lequel Microsoft fait évoluer son service est significatif. On se dirige donc avec une clarification de l’offre chez l’éditeur…

Tout ceci dans un contexte où de nouveaux concurrents très performants, comme Zoom.us par exemple dans le secteur de la vidéo conférence, marquent des points importants aux USA et commence à en marquer en Europe.

 

Yammer, première victime collatérale de Microsoft Teams ?

Teams, semble reprendre l’essentiel des fonctionnalités de Slack, avec en plus une intégration visiblement assez réussie avec le reste des composants d’Office 365 (en particulier l’annuaire bien sur mais aussi l’agenda et skype). Ceci constitue indéniablement un plus par rapport au produit de la startup californienne.

capture-decran-2016-11-03-a-08-59-11

Mais si l’on se souvient que lors du rachat par Microsoft de Yammer, ce chouchou des Startups américaines avait été abandonné au profit d’un nouvel arrivant « Slack », ne risque-t-il pas d’arriver la même chose dans l’offre Microsoft à Yammer qui risque fort de se faire cannibalisé par « Teams » ? Très intéressant en tout cas à observer… Nous reviendrons sur tout celà dans moins d’un mois lors du prochain Briefing Calipia qui commence le 30 novembre à Aix.

Etape importante dans l’intégration Yammer/Office 365

Ce mois de juillet est une étape importante dans la démarche d’intégration, pour ne pas dire de fusion, de Yammer dans Office 365.

Certes, rien de très « visible » pour l’instant du point de vue des entreprises clientes, puisqu’il s’agit d’une réorganisation des équipes de développement. … néanmoins clé pour l’avenir :

Il faut en effet savoir que depuis le rachat de l’entreprise il y a deux ans, Microsoft avait laissé une grande autonomie aux équipes de développement Yammer, qui sont restées basées à San Francisco. Pour faciliter le travail avec les équipes de Redmond, un groupe nommé « Yammer North » avait été créé il y a un an pour coordonner les efforts de part et d’autre.Yammer-Office365

Aujourd’hui, l’organisation change profondément :

  • L’un des co-fondateurs de Yammer, David Sacks, a quitté le groupe le 23 juillet
  • Les équipes de développement sont fusionnées avec les équipes Office 365 et Outlook, sous la direction du Corporate Vice President Rajesh Jha. Et celui-ci délègue à San Francisco un manager direct, Kristian Andaker, pour prendre les rênes des équipes d’ingénieries locales.

Au vu de la feuille de route démontrée par Microsoft depuis la conférence SharePoint de Las Vegas (Mars 2014), que nous avons détaillé lors de dernier Briefing (et également dans les formations FC1403 et FC1404), cette réorganisation apparaissait indispensable !

Jive cherche un repreneur : ca bouge dans le monde des Réseaux Sociaux d’Entreprise

Un nouvelle importante dans le petit monde des Réseaux Sociaux d’Entreprise : l’éditeur Jive a engagé une banque d’investissement (Qatalyst Partners) pour l’aider à trouver un acheteur.

Jive

Jive peine en effet au niveau financier, n’ayant jamais fait de bénéfice depuis 2011, date de son entrée en bourse ; or cette entreprise est un acteur clé dans le domaine très concurrentiel des Réseaux Sociaux Sociaux d’Entreprise (RSE), qui a connu ces 3 dernières années un phénomène de concentration important.

A ce jour, peu d’acteurs sortent réellement du lot :

  • Microsoft bien sûr, qui avec le rachat de Yammer, son investissement sur Office 365, ses plate-formes on-premise, Dynamics, est très bien placé dans la course.
  • Salesforce.com, avec Chatter et son savoir-faire métier, son positionnement SaaS lui permettant d’avancer rapidement, a aussi un avenir brillant.
  • Jive est aujourd’hui considéré comme le 3ème leader du marché des RSE.

Derrière, la concurrence peine à s’imposer réellement, ou décline :

  • IBM, avec Connections, perd progressivement du terrain, même s’il est encore considéré par le Gartner comme un Leader de ce marché.
  • Google, Telligent (qui a racheté Zimbra), Cisco (WebEx Social), BlueKiwi (Atos), LifeRay, sont également en retrait.

Face à Microsoft et SalesForce, Jive était donc jusqu’à présent perçu au niveau mondial comme le 3ème larron, de telle sorte que son rachat pourrait en partie redistribuer les cartes:

  • Dans un premier temps, c’est une bonne nouvelle pour Microsoft, Salesforce, voire IBM, qui peuvent considérer avec joie l’essoufflement de Jive.
  • Mais à plus long terme, l’acquéreur pourrait venir jouer le trublion dans le cercle très fermé des acteurs clés.

Oracle, SAP auraient déjà été approchés, mais en vain pour l’instant.

A suivre !

 

Flot d’annonces à la Conf SharePoint 2014 : SharePoint 15, Office Graph, Oslo, OneDrive for Business standalone, etc.

La conférence SharePoint 2014 a lieu cette semaine à Las Vegas, et le moins que l’on puisse dire, c’est que Microsoft n’a pas fait les choses à moitié : les 8000 présents ont eu droit à une intervention de Bill Clinton pour l’ouverture, suivie de celles de Jared Spataro, et Jeff Teper, le « père » de SharePoint.

La première journée a été en sus l’occasion d’un flot d’annonces importantes :

  • La prochaine version majeure « on-premise » de SharePoint – SharePoint 15 –  est dorénavant prévue pour 2015, de même que pour Exchange ; c’est une surprise car les informations circulant jusqu’à présent laissaient entendre 2014. En contrepartie, les services packs permettront manifestement d’apporter de nouvelles fonctionnalités au fil de l’eau, à l’instar du très récent SP1 de SharePoint 2013.
  • Le cloud est par contre à l’honneur, l’annonce d’Office Graph, dont l’objectif est de mettre en avant pour chaque utilisateur le contenu le plus pertinent au sein de l’organisation hébergée dans Office 365 ; il s’agit d’une extension du concept d’Enterprise Graph de Yammer. Derrière se cache ce que l’on appelle du « machine learning », et des concepts avancés d’analyses de contenus et d’interaction entre personnes
  • l’utilisation d’Office Graph pourra s’effectuer via des applications, dont l’une, proposée par Microsoft, porte le nom de code d’Oslo ; cette application présente des contenus sélectionnés selon différents type de vues, telles que des cartes, à la manière de Flipboard. Cette fonctionnalité est prévue pour la 2ème moitié de 2014, dans Office 365.

Oslo1

Oslo2

  • Une autre fonctionnalité importante d’Office Graph s’appelle Group, similaire aux groupes de Yammer : l’idée est de fournir une vue unifiée de personnes, conversations, calendriers, emails, et fichiers, transversalement à Office 365; il s’agit donc d’un type de communauté exploitant les capacités des différents piliers d’Office 365 au delà de SharePoint et Yammer. Ces Groupes pourront être visualisés et accédés depuis Outlook, par exemple.
  • Inline Social est une autre application d’Office Graph, permettant de démarrer des conversations sur les documents hébergés dans OneDrive for Business (anciennement SkyDrive Pro).
  • Office 365 Video Portal est une autre annonce autour d’Office 365, et comme son nom l’indique, il s’agit d’un portail de gestion et streaming vidéo
  • Autre information d’importance, l’annonce d’une version standalone de OneDrive for Business, dés le 1er avril : 25 GO de stockage par personne pour 2,5$ par personne (promo). Tous les clients actuels de d’Office 365 SkyDrive Pro profiteront automatiquement de OneDrive Pro for Business. Et les clients on-premise de SharePoint 2013 pourront également en profiter, via l’installation du SP1. De nouvelles fonctionnalités vont être progressivement ajoutées à cette offre en 2014 (Data Loss Prevention, chiffrement, audit et reporting, capacités accrues, etc.
  • Bien d’autres choses ont été annoncées également : des capacités de développement rapide d’applications métiers sous SharePoint dans Office 365, des nouvelles APIs pour OneDrive, des extensions aux content types, etc.

Nous reparlerons abondamment de toutes ces annonces lors du prochain Briefing, mais aussi lors de notre prochaine formation SharePoint FC1403 !

« Entrées précédentes