Tag Archives: Skype

Microsoft pourrait annoncer son concurrent à Slack le 2 novembre

Nous en parlions fin septembre ici même Microsoft pourrait annoncer son concurrent au produit vedette de la Silicon Valley Slack dès le 2 novembre lors d’une conférence en novembre en présence de Satya Nadella.

Après Facebook la semaine dernière se sera donc visiblement à Microsoft de proposer un outils de communication instantanée persistant sans doute intégré dans la famille Skype.

Nous aborderons ce sujet et bien d’autres (en particulier en détaillant Facebook Workplace, et les offres des sociétés que nous avons vues la semaine dernière lors de notre voyage d’étude chez Microsoft, Apple, Slack, Facebook, Dropbox, Plantronics et Cisco) lors du prochain Briefing Calipia fin novembre début décembre.

Skype s’enrichirait de fonctions pour contrer Slack

En mars dernier, le bruit courait que Microsoft tentait de racheter la pépite californienne Slack pour 8 milliards de $. Le service qui compte plus de 2 millions d’utilisateurs dont 700 000 payants est un des services collaboratif les plus populaire du moment.

L’histoire dit que c’est Bill Gates qui s’y est opposé, préférant que Microsoft enrichisse Skype de nouvelles fonctions pour contrer Slack.

Visiblement, s’il on en croit MSPowerUser.com, c’est la piste que Microsoft poursuivrait en travaillant sur de nouvelles fonctions : Skype Teams reprenant les fonctions phares de Slack : Channel, conversations, recherche, voire le système d’extensions….

capture-decran-2016-09-11-a-08-50-32Les utilisateurs de Yammer seront sans doute un peu troublés : entre les fonctions de « Groupes » des évolutions d’Outlook dans Office 365 et les évolutions prévues dans Skype, que restera-il à l’outil de réseau social d’entreprise ?

Nous partons dans moins d’un mois maintenant, accompagnés de 12 clients, aux US sur le thème des outils de collaboration et de communication. Nous nous rendons, aux sièges sociaux de Microsoft, Slack, Facebook, Cisco, Dropbox, Apple, Plantronics… de quoi avoir on l’espère une vue plus claire sur ces éléments.

#Build2016 : Synthèse du deuxième jour

Voici quelques points qui ont retenu notre attention lors de cette seconde journée de la Build 2016 :

  1. Nous vous en parlions ici même il y a quelques semaines, Microsoft a racheté Xamarin. Outils complémentaire à Visual Studio permettant de développer des applications natives iOS ou Android en .Net.  Microsoft rend le produit gratuit pour tout utilisateur de Visual Studio : une bonne nouvelle pour la plateforme, et de quoi le rendre plus populaire face à la montée en puissance du développement hybride à base de Cordova / PhoneGap lui aussi gratuit (tout au moins pour Cordova, la version Open Source).
  2. Azure en forte croissance. C’est ce qui ressort de la présentation de TheGu (alias Scott Ghutrie). Le très tech patron Entreprise (et Azure) de Microsoft nous a donné quelques chiffres : 85% des « Fortune 500 » utilisent Azure dont BMW, Ford, NBC, etc… (bon, il n’a pas cité Calipia, mais je pense qu’il n’avait pas l’info, je vais lui envoyer un mail…:)). 120 000 nouveaux contrats par mois, usage important de bases SQL (1,4 millions quand même) et 5 millions d’entreprises qui utilisent Azure Active Directory (attention on cumule aussi les entreprise sous Office 365 dans ce chiffre). Pendant ce temps on imagine bien qu’Amazon continu sa progression, reste à comparer les deux, ce qui n’a pas été fait ici très clairement.
  3. Microsoft met à disposition un nouveau service sans serveur attaché (du PaaS) : Azure Functions, qui rivalisera avec le service Lamba d’Amazon WS. Ces services offrent un paiement à l’usage, sans attacher d’unités de calculs. Le marché qui est bien entendu derrière tous celà est l’IoT. Il permettra d’offrir un ticket d’entrée plus faible pour les développeurs de solutions, tout en augmentant les perspective de consommations ultérieures d’autres services en PaaS.
  4. Power BI devient un service pour les développeurs. Ces derniers pourront embarquer dans leurs applications la composante de Microsoft. Une belle opportunité pour enrichir des applications type ERP ou autre. Nous reviendrons lors du prochain Briefing Calipia en Juin sur le potentiel de Power BI par la démonstration.
  5. Après avoir fait de belles démonstrations sur les Add-ins pour Office,  Microsoft annonce leur disponibilité sur plateforme Mac cet été. Un pas de plus dans l’ouverture. Bien vu.
  6. Un  nouveau SDK pour Skype Entreprise est annoncé donnant la possibilité de développer des Web apps utilisant le produit de Microsoft : un point intéressant pour intégrer Skype dans une application métier en HTML.
  7. Des évolutions annoncées pour le « centre d’actions » (en bas à droite) de Windows 10 qui en plus des notifications du système verra dans une prochaine évolution arriver les notifications Android par exemple. L’inspiration vient ici de MacOSX et le centre de notification du système d’Apple sorti à l’été 2015 qui intègre ce type d’information, oui mais lui il est en haut à droite pas en bas 🙂

Bon voilà pour ce deuxième jour, la suite demain [ndlr le 2 avril : en fait non : rien de bien marquant à notre avis ce troisième jour] …

Appels vidéos entre Skype et Lync

Alors que depuis 2013 il est possible de faire passer le texte puis la voix et bien sur la l’indication de présence entre Lync et Skype, Microsoft vient de mettre à dispo la vidéo. Il devient donc possible de réaliser des appels Vidéo entre Skype et Lync.

L’ajout de cette fonction signifie aussi l’utilisation de part et d’autres du codec auto-adaptatif H264 SVC, elle préfigure sans doute aussi la fusion à terme des deux familles. Microsoft a annoncé que le nom même de Lync sera abandonné au profit de Skype For Business en 2015. Microsoft travaille également à l’intégration des SkypID avec l’AD dans ce but.

Capture d'écran 2014-12-07 07.52.24

A noté que pour le moment, seule les applications Windows 7 et plus sont concernées (il faut installer les dernières versions coté Skype et Lync), iOS et Android devraient suivre prochainement d’après BJ Haberkorn, directeur du marketing produit Lync.

Tout un symbole : Lync va devenir Skype for Business !

Microsoft disposait de deux offres de messagerie instantanée / conferencing Audio et vidéo : Skype coté grand public, Lync coté professionnel. Afin de clarifier son offre la compagnie vient d’annoncer la fusion des deux solutions. Ainsi courant 2015 Lync deviendra Skype for Business, accessible d’une part en SaaS dans Office 365 mais aussi sur site avec Skype For Business Server.

De quoi changer aussi la donne à terme coté Office 365 pour la Call Voix de Lync (ou plan E4) qui nécessitait l’installation en local d’infrastructure Lync relativement complexes à mettre en place pour une PME par exemple.

Capture d'écran 2014-11-11 18.52.56

Appels vidéo Skype : bientôt de la traduction en temps réel

Satya Nadella a présenté hier lors de la conférence « Code » un nouveau service qui sera bientôt en beta sur Skype pour Windows 8 : la traduction en temps réel sur les appels vidéos.

Microsoft dispose déjà du traducteur « Bing », quoi fonctionne à la manière de Google Translator. Mais cette fois, cela travaille directement sur la voix en temps réel. Lors de la démonstration, Gurdeep Pall, le patron de Skype et Lync parle à une amie allemande en anglais, directement traduit pour elle, et réciproquement…

translate Skype

Ceci dit ce translator existait déjà en version commerciale, mais uniquement dans les épisodes de Star Trek 🙂

Le produit devrait arriver en beta public dans peu de temps, pour une sortie commerciale cette année.

Skype reste indétrônable pour le trafic voix international

En rachetant Skype en 2011, Microsoft a décidément fait une bonne affaire. Même si l’achat n’était pas donné (8,5 milliards de dollars), l’éditeur s’est doté d’un atout stratégique indéniable sur le long terme.

En témoigne la dernière étude de Telegeography, société spécialisée dans les télécoms. D’après ses relevés, le trafic voix international de Skype à Skype a crû de 36% en 2013, à 214 milliards de minutes.

Cette croissance s’inscrit dans un paysage de croissance du trafic voix global : ceci étant, la croissance de Skype est largement supérieure à celle de tout le trafic international de l’ensemble des Telcos combinés : +54 milliards de minutes pour Skype, soit 50% de plus que les Telco.

Skype-jan2014

Le succès de Skype s’effectue clairement au détriment du chiffre d’affaire des Telcos, ce qui ne doit pas leur plaire beaucoup…

Microsoft promet de corriger Skype

Depuis le rachat de Skype par Microsoft, les entreprises se sont montrées intéressées par la feuille de route  que pourrait proposer l’éditeur pour fédérer ce service avec son alter-ego entreprise : Lync.Skype

Or après des annonces assez ambitieuses fin 2012 en terme de fédération voix et vidéo, nous n’avons vu arriver en juin 2013, avec retard, que la fédération voix ; quant à la fédération vidéo, plus aucune nouvelle de la part des équipes de développement, mis à part l’assurance que la fédération vidéo serait leur prochaine priorité.

Une interview accordée à The Verge par Jeff Kunins (Product Manager Skype) nous éclaire sur les difficultés actuelles de l’équipe Skype. En fait, les développements récents de clients Skype sur différentes plate-formes ont fait surgir nombres de problèmes techniques, auxquels s’attellent maintenant les équipes :

  • Mises à jour du service VoIP synchronisant les messages lus/non lus sur différents devices
  • Résolution des problèmes de sonnerie sur plusieurs devices en cas d’appels entrants.
  • problèmes de performances de l’application sur Windows Phone, etc.

Derrière ces problèmes se cache en réalité la nécessité d’adapter un produit conçu à l’origine pour le P2P et l’univers du PC, vers un modèle ou les utilisateurs jonglent avec plusieurs devices. Conceptuellement parlant, le shift est d’importance.

A cela vient certainement se greffer des problématiques de choix et d’interopérabilité de codecs entre Skype et Lync, à l’heure ou le marché évolue rapidement, avec l’émergence de standards tels que H265 et WebRTC.

Gageons en tout cas que Microsoft met les bouchées doubles pour avancer dans ces chemins semés de difficultés !

Première étape de l’interopérabilité entre Skype et Lync

logo skype lyncLe 20 mai dernier, Microsoft a annoncé les premiers fruits de l’interopérabilité entre ses solutions de communication en entreprise et grand public.

Comme prévu, cette première étape concerne :

  • la possibilité d’ajouter des contacts Skype à Lync et vice versa,  permettant ainsi de partager l’indication de présence
  • les appels audio et la messagerie instantanée entre des utilisateurs Lync et Skype

skype lync interopPour mettre en œuvre cette possibilité, l’administrateur Lync doit l’autoriser, voir ici comment faire. Si il s’agit d’un Lync dans Office 365, la console d’administration permet d’activer la fonction.

Concernant les versions des clients supportant cette interopérabilité:

  • côté Lync : Lync 2010, Lync 2013 et toutes les apps mobiles Lync 2013.
  • côté Skype : il faut installer la dernière version du logiciel, disponible en téléchargement sur Skype.com

Enfin, à noter que les utilisateurs Skype devront également se logger avec leur compte Microsoft (ex Windows Live ID).

Les interactions vidéo restent, quant à elles, prévues pour le milieu de l’année 2014.

Skype refuse de se déclarer en tant qu’opérateur

L’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes), annonce aujourd’hui, par voie de communiqué de presse sur son site, que son président vient d’informer le Procureur de la République d’un  » manquement possible de la société SKYPE à son obligation de se déclarer en tant qu’opérateur de communications électroniques en France ».ARCEP-SKYPE

Le contentieux n’est pas nouveau, puisque la première interpellation de Skype sur ce sujet remonte à 2007.

l’ARCEP reproche en fait à Skype de ne pas s’être déclaré en tant qu’opérateur de communications électronique, conformément à l’article  L. 33-1 du code des postes et des communications électroniques (CPCE), ce qui constituerait une infraction pénale.

Cette déclaration implique le respect d’obligations telles que l’acheminement des appels d’urgences, où la mise en oeuvre de moyens pour réaliser des interceptions d’appels par la justice.

Skype étant basé historiquement au Luxembourg, a toujours fait la sourde oreille aux récriminations de l’autorité française; son rachat par Microsoft s’accompagne aujourd’hui d’une conséquence favorable à l’ARCEP : il existe je crois une filiale de Microsoft sur le sol français !

A suivre.