Archives des étiquettes : iOS

SharePoint : importante mise à jour pour les applications mobiles (iOS et Android)

Microsoft proposera dans quelques jours (semaines ?) une refonte majeure de ses applications iOS et Android de SharePoint. Parmi tous les changements, la plus importante est l’ajout d’un nouvel onglet « Rechercher ». Avec les liens, les personnes, les sites et la recherche fusionnés dans le même onglet, de quoi simplifier l’usage et proposer une expérience assez proche des sites SharePoint. L’éditeur indique également que des fonctions prédictives seront proposer pour anticiper les termes recherchés : « les résultats de la recherche s’amélioreront automatiquement au fur et à mesure que vous tapez, et un accès rapide sera fourni aux sites récents et aux personnes avec lesquelles vous avez collaboré, avant même que vous ne commenciez à taper« .

Sharepoint ios AndroidVoici les autres modifications apportées à cette mise à jour :

  • Possibilité de parcourir simplement vos sites, fichiers, personnes et autres.
  • Accès aux affichages personnalisés des sites d’équipe, des sites de communication et des articles.
  • Possibilité de sélectionner une personne pour accéder à sa fiche de contact et voir avec qui elle travaille et sur quoi elle travaille
  • Possibilité de créer  des articles où que vous soyez et partagez vos mises à jour, vos rapports, votre statut avec votre équipe.
  • Possibilité de recevoir des notifications lorsque des personnes autour de vous publient des articles et commentent des publications que vous avez faites.

Microsoft a toutefois précisé que le déploiement venait d’être lancé et que cela pourrait prendre quelques semaines avant de pouvoir bénéficier de toutes les fonctionnalités.

Pour quelles raisons passe-t-on d’Android à iOS et réciproquement ?

Les parts de marchés d’Apple avec l’iPhone sont globalement stables depuis quelques années (20% vs 80% pour Android environ au niveau mondial, même s’il y a parfois de fortes disparités entre pays). Pourtant il y a d’importants mouvements d’utilisateurs entre les plateformes.

Tim Cook (le PDG d’Apple) présente souvent ces «switchers» comme un moteur de la croissance de l’iPhone. Une enquête de PCMag réalisée auprès de  2 500 consommateurs américains examine de plus près les principales raisons pour lesquelles les utilisateurs de smartphones se déplacent entre iPhone et Android.

604332-why-axis-why-people-switch-mobile-oses

Sur les 2500 personnes interrogées on apprend ainsi que 29% d’entre eux avaient changé de système d’exploitation mobile. 11% sont passés d’iOS à Android.

Sans surprise le prix est la raison majeure du changement : 29% des personnes qui sont passées d’iOS à Android ont déclaré l’avoir fait en raison de «meilleurs prix», ils ne sont que 11% à avoir eu le même raisonnement pour leur passage à iOS depuis Android.

Coté offre logicielles, 6% des utilisateurs qui sont passés d’iOS à Android ont déclaré l’avoir fait en raison du fait que plus d’applications étaient disponibles sur le store de Google (contre 4% pour ceux ayant fait le chemin inverse).

Sans surprise non plus, 47% des personnes passant d’Android à iOS ont déclaré qu’elles le faisaient grâce du fait d’une «meilleure expérience utilisateur» (30% ont quitté iOS et ont migré vers Android pour la même raison).

Il serait amusant de mener une telle étude dans les entreprises, là ou iOS est plus présent qu’Android dès lors que le choix est celui de l’entreprise et pas des utilisateurs. Les arguments « Sécurité », « Contrôle », « versions d’OS » seraient sans aucun doute prépondérants, en plus du prix bien sur. On comprend mieux aussi pourquoi Google insiste sur ces points pour Android 9 et son programme Android Entreprise.

Nouvelle version d’Outlook pour iPhone

Microsoft vient de rendre disponible avant hier une nouvelle version du client Outlook pour iPhone. Cette nouvelle version propose des nouvelles fonctions pour la gestion des rendez-vous uniquement disponible (dans un premier temps ?) pour les clients sous Office 365.

img_2046Cette nouvelle version permet de saisir un RDV en sélectionnant une plage horaire et en maintenant le doigt appuyé dessus, une nouvelle présentation des meetings de groupe avec des pictos des participants plus explicite. Mais aussi la possibilité de créer simplement une réunion Skype Entreprise en cliquant sur le sélecteur.

En revanche, toujours pas de possibilité de replier les dossiers au lieu d’afficher (comme d’ailleurs sur l’application standard d’Apple ) la liste exhaustive des dossiers. Pas d’accès aux boites aux lettres partagées, pas d’accès aux calendriers partagés…

img_2047

Une nouvelle version enrichie d’Outlook sur iOS et Android

introducing-outlooks-new-and-improved-calendar-2bAprès avoir annoncée l’arrêt de l’application Sunrise, application et société fournissant un calendrier intelligent rachetée en février 2015 (à des français); pour le 13 septembre, Microsoft a mis à jour son application Outlook pour iOS et Android de nouvelles fonctions issues de Sunrise.
Au programme :

  • Reconnaissance des mots tapés pour en déduire un meeting, son heure et son lieu
  • Affichage des icons des participants dans la liste des meetings
  • Affichage du plan pour le RDV (via bing bien sur)
  • etc.

Manque encore quelques fonctions qui étaient dans Sunrise, comme l’intégration avec des services tiers le gestionnaire de listes / d’idees Trello  ou encore le planificateur d’itinéraires Tripit par exemple.

 

[Pratique] Accéder aux boites aux lettres partagées d’Exchange ou Office 365 depuis un iPad ou une tablette Android

Si vous utilisez des boites aux lettres partagées, vous le savez sans aucun doute : impossible d’accéder depuis le client de mail iOS ou Android aux boites aux lettres partagées qui ne sont pas vues comme un compte de messagerie en tant que tel (bonne nouvelle néanmoins elles ne nécessitent pas de licences du coup). Impossible également de gérer ceci depuis le client officiel Outlook pour iPhone, iPad ou Android.

La réponse du support Microsoft pour pouvoir lire les messages de ces boites aux lettres partagées est alors le suivant : « associez une licence à ces boites et rajouter le compte ensuite comme un nouveau compte de messagerie » … un peu dommage tout de même de payer une licence utilisateur pour corriger ce qui est plutôt une limitation proche du bug, non ?

Ceci dit, il y a une solution, pas des plus ergonomique, que nous partageons avec vous qui utiliser Outlook Web Access (OWA) pour ces plateformes mais en deux étapes.

Il est en effet possible de rajouter l’accès aux boites aux lettres partagées sous OWA, mais uniquement sous OWA lancée sur PC ou Mac, les versions mobiles des navigateurs ne supportant pas ces fonctions ! (Qui a dit que le client Web était universel ?). Mais bonne nouvelle, l’ajout depuis un navigateur sous PC ou Mac est mémorisé lors que l’utilisation d’OWA sur plateforme mobile. Alors voici donc ce qu’il faut faire en deux étapes :owa

  1. Se connecter sur votre boite aux lettre depuis un navigateur sur PC ou Mac via OWA. Accéder au menu contextuel de votre boite de réception en cliquant sur le bouton droit de la souris et demander d’ajouter un dossier partagé. Choisissez le nom de la boite aux lettres partagée, répéter l’opération pour toutes les boites.
  2. Sur votre tablette iOS ou Android, connectez-vous à votre OWA. Et vous voyez maintenant les différentes boites aux lettres partagées 🙂

(Remarque : ceci marche également sur un iPhone)

C’est la petite fonction qui me manquait pour tester des vacances sans PC ou Mac mais simplement avec mon iPad (une première pour moi) tout en gardant l’accès aux informations du bureau, y compris la possibilité de modifier du code sur notre site Web avec l’excellent outil « Coda » sur iPad.

Je partagerais avec vous,  si cela vous intéresse, la liste des programmes pro et perso installés sur mon iPad pour véritablement me passer (occasionnellement) de PC ou de Mac 🙂

SmartPhones : Windows en chute (encore)…

Ce n’est pas une surprise, la plateforme mobile de Microsoft peine à convaincre et voit son avenir s’assombrir de plus en plus. Difficile pour un produit américain qui ne parvient pas à convaincre sur son territoire d’envahir le monde…

La dernière étude du cabinet Kantar traduit ceci en chiffre de parts de marchés, que nous avons comparés à la même période l’année dernière.

En France, alors que la plateforme voyait ses ventes soutenues par les téléphones d’entrée de gamme (qui ne sont plus d’actualité avec le 950), la chute est spectaculaire :

Kantar France

Avec un passage de 14,2 % à 7,4 %.

La situation en valeur absolue est bien sur pire aux USA et en Chine :

Kantar USA

Kantar Chine

LA faute bien sur à la pauvreté du catalogue application comme toujours. Catalogue qui malgré les efforts financier de Microsoft continu de s’appauvrir. Avec un Apple sur le haut de gamme, et un Android qui couvre tout le reste du spectre, il y a t-i-il une place pour un troisième larron ? Vu la frénésie de Microsoft pour développer des applications sur iOS et Android, l’éditeur de Redmond à sans doute donné la réponse…

Windows Bridge for iOS : le projet avance, mais cela sera-t-il déterminant ?

Microsoft redouble d’efforts actuellement sur son projet Windows Bridge for iOS : objectif du projet lancé il y a pres d’un an maintenant : le portage facile d’application iOS sur Windows. L’enjeu est important car c’est toujours le principal problème de Windows Phone : les applications très en retrait de ce qui se fait sur iOS et Android. Depuis 5 ans les choses ne se sont guère améliorées, bien au contraire si l’on regarde voit la tendances sur les nouvelles applications.

WIndows Bridge for iOS

La solution serait, selon l’éditeur, le portage des applications iOS sous Windows grâce à cet outil mis en Open Soure. Si le projet avance : voir le repository sur github on ne peut pas dire que les exemples d’applications soient légion. Microsoft vient de metre en place pour accélérer ceci un petit tutoriel assez bien fait.

Nous sommes pour notre part assez dubitatif sur le succès d’une telle démarche qui arrive bien tard car :

  • Cela ne concerne que du code iOS full Objective C : ce n’est plus le cas de la plupart des applications iOS actuellement qui utilisent des librairies tiers voir du code généré, voir du Swift.
  • Cela nécessite une adaptation aux résolutions et fonctions spécifiques de Windows Mobile conduisant au plus grand dénominateur entre les deux plateformes ce qui n’est pas forcément très intéressant pour le développeur d’une part et conduit à un portage aux fonctionnalités réduites (ce qui est déjà le cas de beaucoup d’applications Windows Mobile qui sont plus limités que leurs cousines sur iOS ou Android).
  • Dans l’histoire du développement les outils de portages n’ont jamais permis d’inverser la tendance : on se souvient des outils de portage de Sun et Oracle pour récupérer la logithèque Windows, ou encore les efforts de Blackberry pour récupérer celle d’Android, je ne parle même pas des n tentatives des différentes versions d’Unix pour récupérer les applications du voisin…

Tout ceci dans un contexte ou Windows Mobile 10 n’est pas encore en version finale, repoussée de mois en mois elle devrait arrivée cette fois le mois prochain…

« Entrées précédentes