Archives des étiquettes : System Center

Officiel : Microsoft n’utilise plus SCOM en interne !

Capture d’écran 2019-03-18 à 11.18.43Microsoft a annoncé la semaine dernière avoir cessé d’utiliser son produit SCOM (System Center Operations Manager) pour ces besoins interne et ceci depuis juillet 2018.

L’informatique interne de l’éditeur annonce surveiller plus de 16 000 machines virtuelles (en production, ,hors donc les machines de test) et plus de 750 abonnements Azure différents…

Le changement aurait été effectué dans le but d’utiliser des « services Azure natifs » pour la surveillance et la gestion des applications internes, selon Dana Baxter, ingénieur principal des services de maintenance du secteur Services et opérations principales de Microsoft, qui a dirigé la transition. À la place, Microsoft a choisi d’utiliser le service Azure Monitor. Autre changement, il a confié ses équipes applicatives le traitement de ce qui était autrefois la préoccupation du service infrastructure.

La modification apportée permis de passer de plus de 100 types d’alertes SCOM à 15 alertes dans Azure Monitor. En gros l’équipe informatique en a profité pour faire le ménage dans les nombreuses alertes ajoutées au fil des ans en réponse à des incidents, ajoutant ainsi du « bruit » au processus de surveillance, comme l’explique Dana Baxter.

« Nous avons développé le concept de glissières de sécurité, juste assez de contrôle pour que les équipes d’application puissent être agiles, tout en évitant les embouteillages« , et d’ajouter que « même si cela va à l’encontre de nos pratiques informatiques traditionnelles et de notre culture d’aversion au risque. »

Microsoft décrit l’abandon de SCOM pour l’utilisation d’Azure Monitor alors même qu’il annonçait l’arrivée d’une nouvelle version de System Center 2019 et qu’un grand nombre des améliorations décrites dans la nouvelle suite de gestion sont axées sur le composant SCOM. Nous y reviendrons lors du prochain Briefing Calipia en juin.

System Center Configuration Manager s’adapte à Windows 10 et Intune

Microsoft adapte son système de gestion des configurations, System Center Configuration Manager (SSCM), à l’ère Windows 10. Avec un support complet de tous les modes offerts par l’OS. Et des montées de versions à la mode Windows 10.

Microsoft prévoit de lancer la prochaine version de System Center Configuration Manager (SSCM), l’outil de gestion des configurations de Redmond, avant la fin de l’année. Fort logiquement, cette future mouture s’alignera sur la philosophie du dernier OS de Redmond, Windows 10. D’abord SSCM supportera évidemment l’OS dans ses trois branches : Current Branch (sur laquelle les mises à jour s’appliquent de façon automatique), Current Branch for Business (permettant à l’entreprise de différer les mises à jour fonctionnelles de quatre à huit mois environ, tout en bénéficiant des patch de sécurité dès leur sortie) et Long-Term Servicing Branch (LTSB, une édition spéciale conçue pour les systèmes critiques avec laquelle la DSI conserve un contrôle sur l’application de patch de sécurité, mais ne bénéficie pas des améliorations fonctionnelles).

Autre inflexion notable : le nouveau SSCM ne sera pas affublé d’un numéro de version et sera mis à niveau environ une fois par mois pour rester à jour par rapport à Windows 10 et Intune (l’outil Cloud de gestion des terminaux mobiles iOS, Android et Windows de Microsoft). Les updates, supportés pendant un an, seront appelés par un numéro de version se référant au mois de leur sortie (« v1510 » désignant par exemple la mouture d’octobre 2015).

Microsoft encore leader du marché de l’administration des postes clients

Gartner place pour la onzième année consécutive Microsoft comme le Leader des outils d’administration des postes clients avec System Center Configuration Manager comme le montre le nouveau quadrant magique publié en juin 2015.

Gartner client management 2015

Microsoft est le seul acteur présent dans les trois quadrants magiques de Gartner concernant l’administration des services utilisateurs : Client Management Tools, Identity and Access Management as a Service, et Enterprise Mobility Management.

System Center 2012 R2 Endpoint Protection reçoit la certification VB100

Virus Bulletin est un cabinet indépendant de recherche sur les virus qui publie régulièrement une analyse des produits de protection contre les virus et autres logiciels malfaisants (malwares).VB

Dans son analyse publiée le 14 novembre 2014, System Center 2012 R2 Endpoint Protection (SCEP 2012 R2) reçoit la certification VB100.

Avec 94,2% en matière de réactivité et proactivité, il dépasse Kaspersky ou ESET. Les autres points mis en avant sont :

  • Une installation rapide.
  • Une interface propre et facile d’utilisation.
  • La vitesse des analyses qui est jugée très bonne, même si un petit ralentissement est noté sur l’analyse des archives et exécutables.
  • Une faible utilisation des ressources ce qui confirme la bonne stabilité de l’antivirus.
  • Un fort taux de détections.

System Center 2012 : des modifications importantes de licensing

A l’occasion du lancement de System Center 2012 (prévu dans le courant du second semestre 2012), Microsoft vient d’annoncer des changements majeurs du mode d’acqusition des licences des produits concernés.

 

Un bref rappel, tout d’abord sur ce qui existe actuellement.

Ce qui existe avec les versions actuelles de System Center

System Center est composé d’une série de solutions d’administration, parmi lesquelles :

  • System Center Operations Manager
  • System Center Configuration Manager
  • System Center Service Manager
  • System Center Virtual Machine Manager
  • etc …

Ces solutions permettent d’administrer des postes de travail et des serveurs, des machines physiques ou virtuelles. Chaque produit de la famille évolue, en termes de version, à son propre rythme. En termes de licensing, tous ses produits sont alignés sur le même modèle, avec 3 types de composantes essentielles, d’un côté des licences serveurs pour faire fonctionner la brique d’administration concernée, puis des licences pour chaque poste de travail et licence de système d’exploitation serveur administré :

  • pour chaque serveur d’administration : une licence d’administration serveur du module d’administration concerné (ex : la licence System Center Configuration Manager), une licence SQL Server (car le module d’admin stocke ses infos sur une base SQL Server),
  •  pour chaque poste de travail administré, une licence client : une CML (Client Management Licence) pour chaque composant System Center utilisé.
  • pour chaque système d’exploitation serveur administré, une SML (Server Management Licenses).
Il existe par ailleurs des suites (System Center Management Suites) disponibles en 2 éditions : Entreprise et Datacenter, qui permettent de rassembler sous une seule référence plusieurs SML pour 4 briques System Center  (Operation Manager, Configuration Manager, Virtual Machine Manager, Data Protection Manager).
Au final, un grand nombre de références : des références pour chaque serveur d’administration System Center, autant de SML et de CML  que de composants System Center, plus les références des 2 éditions de la suite (SCMS), aboutissant à une complexité du licensing System Center.

Ce qui change avec System Center 2012 

Lire la suite

[Infographie] Evolution des technologies Microsoft pour les entreprises (mai 2011)

Infographie : Technologies Microsoft par Calipia

Pour ceux qui nous suivent régulièrement, ils le savent, nous maintenons à jour une feuille de route des technologies Microsoft pour les Entreprises. Cette dernière est distribuée gratuitement aux abonnés de La Lettre Calipia et remise sous forme d’un poster lors de différentes formations autour de l’écosystème Microsoft que nous réalisons (dont le Briefing Calipia).

Bien entendu, tout comme le contenu de La Lettre Calipia,  les informations données ne sont pas contractuelles (et pour cause, nous ne sommes en aucun cas liés à Microsoft, même si nous y avons passé quelques années !), elles sont le résultats d’un travail d’investigation autour de chaque produit, intégrant les différents blogs des développeurs par exemple.

  • Pour accéder à cette infographie en haute définition (format d’impression A2 conseillé) cliquez sur l’image, puis « enregistrez-sous »
  • Pour recevoir ces informations à jour ainsi qu’une trentaine de pages sur l’actualité Microsoft : Abonnez-vous à la Lettre Calipia (Gratuit)
  • Enfin, pour une formation de synthèse sur l’actualité Microsoft pour les entreprises : inscrivez-vous au Briefing Calipia