System Center 2012 : des modifications importantes de licensing

A l’occasion du lancement de System Center 2012 (prévu dans le courant du second semestre 2012), Microsoft vient d’annoncer des changements majeurs du mode d’acqusition des licences des produits concernés.

 

Un bref rappel, tout d’abord sur ce qui existe actuellement.

Ce qui existe avec les versions actuelles de System Center

System Center est composé d’une série de solutions d’administration, parmi lesquelles :

  • System Center Operations Manager
  • System Center Configuration Manager
  • System Center Service Manager
  • System Center Virtual Machine Manager
  • etc …

Ces solutions permettent d’administrer des postes de travail et des serveurs, des machines physiques ou virtuelles. Chaque produit de la famille évolue, en termes de version, à son propre rythme. En termes de licensing, tous ses produits sont alignés sur le même modèle, avec 3 types de composantes essentielles, d’un côté des licences serveurs pour faire fonctionner la brique d’administration concernée, puis des licences pour chaque poste de travail et licence de système d’exploitation serveur administré :

  • pour chaque serveur d’administration : une licence d’administration serveur du module d’administration concerné (ex : la licence System Center Configuration Manager), une licence SQL Server (car le module d’admin stocke ses infos sur une base SQL Server),
  •  pour chaque poste de travail administré, une licence client : une CML (Client Management Licence) pour chaque composant System Center utilisé.
  • pour chaque système d’exploitation serveur administré, une SML (Server Management Licenses).
Il existe par ailleurs des suites (System Center Management Suites) disponibles en 2 éditions : Entreprise et Datacenter, qui permettent de rassembler sous une seule référence plusieurs SML pour 4 briques System Center  (Operation Manager, Configuration Manager, Virtual Machine Manager, Data Protection Manager).
Au final, un grand nombre de références : des références pour chaque serveur d’administration System Center, autant de SML et de CML  que de composants System Center, plus les références des 2 éditions de la suite (SCMS), aboutissant à une complexité du licensing System Center.

Ce qui change avec System Center 2012 

Face à la montée en puissance du Cloud privé, Microsoft vient d’annoncer une modification importante des modes de licences pour System Center 2012.

Les principales évolutions portent sur 3 points essentiels :

  1. La réduction du nombre de SML (Servers Management Licenses) à 2.
  2. La réduction du nombre de CML à 3.
  3. Seuls les points à administrer (postes ou serveurs) doivent être couverts par des licences. Donc suppression des licences des serveurs d’administration et de l’acquisition séparée de SQL Server pour ces serveurs. Les droits correspondants seront maintenant directement  intégrés aux SML et CML.

Concernant les SML, les principales évolutions portent sur :

  • La création d’une suite de composantes serveurs System Center, rassemblant un grand nombre de composantes de la famille System Center :
    1. Operations Manager
    2. Configuration Manager
    3. Data Protection Manager
    4. Service Manager
    5. Virtual Machine Manager
    6. EndPoint Protection
    7. Orchestrator
    8. App Controller
  • Cette suite est disponible en 2 éditions : Standard et Datacenter, dont la différence unique est la capacité à administrer des environnements virtualisés :
    • édition Standard : peut gérer jusqu’à 2 systèmes d’exploitation.
    • édition Datacenter : peut gérer un nombre illimité de systèmes d’exploitation dans un cloud privé, et jusqu’à 8 systèmes d’exploitation dans un cloud public.
  • Ces 2 suites sont licenciées en mode processeur (une licence couvre 2 processeurs), chaque processeur physique doit être couvert par la même édition, et elles intègrent les droits à SQL Server (plus nécessaire d’acquérir ce module en plus).
  • Obligation de couverture en Software Assurance.
  • Les composantes individuelles de ces suites ne sont PLUS DISPONIBLES à l’unité.

Concernant les CML, la principale nouveauté est la réduction à 3 de leur nombre :

  • Une CML intégrant System Center Configuration Manager et Virtual Machine Manager.
  • Une CML pour System Center Endpoint Protection
  • Une System Center Client Management Suite rassemblant Operations Manager, Data Protection Manager, Service Manager, Orchestrator.
  • Couverture SA obligatoire pour ces 3 éléments.
  • Ces éléments sont licenciés par utilisateur ou par système d’exploitation.
  • Les composants élémentaires ne sont plus disponibles à l’unité.

Quelle transition ?

Dès le 1er février 2012, Microsoft va arrêter la commercialisation des composants standalone de son offre System Center. Entre le 1er février et la date de disponibilité générale de System Center 2012, il ne sera possible de commander que les 2 suites System Center Management Suite édition Entreprise ou Datacenter (SMSD ou SMSE) avec une couverture SA pour pouvoir profiter des nouveautés System Center 2012. En effet, tous les clients possédant des licences System Center couvertes en Software Assurance à la date de disponibilité de System Center 2012 bénéficieront des droits de migration vers les nouvelles références 2012. Pour en savoir plus, voir les pages du site web US de Microsoft.

Publicités

À propos de Patrick Barriere

Directeur associé et co-fondateur du cabinet d'études Calipia. Il a occupé durant 10 années chez Microsoft différents postes dont ceux de Directeur d'Agence Grands Comptes en charge du secteur Public puis de l'industrie et de la distribution, Directeur des Opérations de la division PME/PMI. Ancien Ingénieur d'Affaires chez IBM, Patrick a débuté sa carrière comme développeur logiciel chez Jeumont-Schneider puis chef de projet chez GSI après avoir obtenu son diplôme d'Ingénieur ESIEE (1980).

7 Réponses vers “System Center 2012 : des modifications importantes de licensing”

  1. Bonjour,

    « Cette suite est disponible en 2 éditions : Standard et Datacenter, dont la différence unique est la capacité à administrer des environnements virtualisés :

    édition Standard : peut gérer jusqu’à 2 systèmes d’exploitation.
    édition Datacenter : peut gérer un nombre illimité de systèmes  »

    Le chiffre de DEUX systèmes d’exploitation ne paraît pas cohérent en regard de « nombre illimité de systèmes » proposé pour l’édition Datacenter.

    Pourriez-vous confirmer cette valeur ?

    Merci d’avance.

    FA

  2. Bonjour Frédéric
    C’est bien 2 instances dont il s’agit pour l’édition Standard de la suite System Center 2012 Server Management Licenses, selon les communications faites à ce jour par Microsoft. Vous en trouverez confirmation sur le lien situé en bas de post.
    Patrick

  3. Bonsoir patrick,

    Ma question c’est si par exemple je voudrais couvrir mes 200 postes clients, est ce que c’est je dois acheter les 200 CML seulement ou bien j’aurais besoin aussi d’une SML (Standard ou Datacenter) pour le(s) serveur(s) ou seront installés les outils de management?

    Merci d’avance.

    • Bonjour Farouk, ne doivent être couverts que les composantes à administrer. Donc ici seulement les postes, rien sur les serveurs qui hébergent le logiciel d’administration.

  4. Bonjour M Patrick

Rétroliens/Pings

  1. System Center 2012 est disponible | calipia : le blog - 3 avril 2012

    […] rappel, nous l’évoquions ici même, le mode de licences pour la suite System Center 2012 à considérablement évolué vers une plus […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s