Archives de Tag: iCloud

Google Cloud Plateform est très sécurisé. La preuve : Apple l’utilise :)

C’est dans le Guide sur la sécurité d’iOS qui vient d’être mis à jour par Apple sur son site que CNBC à découvert ce qui n’était qu’un bruit : Apple utilise maintenant les services de Google pour ses services iCloud (en plus de ses propres serveurs, ceux d’Amazon et ceux de Microsoft. Ceci dit, la mise à jour du document en, question qui dans sa précédente version parlait d’Amazon et Azure, parle maintenant plus que d’Amazon et Google… Exit Azure ?

google-cloud-logoApple a confirmé l’information en précisant que Google n’avait aucun accès à ces informations car l’ensemble était bien entendu chiffré…

 

Google Drive, Dropbox, Box.com, Skydrive, iCloud et Amazon CloudDrive : une brève comparaison

La panorama des solutions de stockage de données personnelles dans le Cloud est en perpétuelle évolution.

Arrêtons-nous donc aujourd’hui sur ce que nous proposent les principales offres du marché, à savoir : Google Drive, Dropbox, Box.com, Skydrive, iCloud et Amazon CloudDrive. Et comme des dessins valent mieux que de long discours, nous vous proposons quelques tableaux récapitulatifs, pour mieux comparer la situation à ce jour.

Commençons par les capacités de stockage proposées gratuitement par ces différentes offres :

prix-offres-cloud

Les 16 Go indiqués par Dropbox correspondent au maximum accessibles via le système de parrainage : 500 Mo supplémentaire gratuit pour chaque parrainage validé, à concurrence donc de 16 Go.

Une autre comparaison intéressante concerne les prix du stockage (au-delà du quota gratuit) : dans le graphe ci-dessous, nous avons ramené les prix en € par utilisateur par an (en ordonnée), en fonction du nombre de Go fourni (en abscisse) :

Cloud-comparaison-prix

Enfin, un petit tableau s’impose pour comparer la disponibilité des logiciels clients sur les différentes plate-formes :

tableau-clients

Stockage personnel de contenu multimédia dans le Cloud

Strategy Analytics a mené une enquête sur les usages de ce types de services aux USA auprès d’un échantillon représentation de 2300 américains. Résultat le service d’Apple : icloud arrive très nettement en tête avec 27% d’utilisateurs parmi les personnes interrogées devant Dropbox (17%), Amazon et Google. L’offre iTunes Match y étant sans doute pour beaucoup ! Les autres sont des offres de constructeurs, aucune mention du service Skydrive de Microsoft ni même des autres ténors du secteur type box.net ou SugarSync (sans doute perçus comme trop axé sur des documents bureautiques).

strategy-analytics-cloud-media-q3

Google Drive, Dropbox, Skydrive, iCloud ou Amazon CloudDrive ?

Après Microsoft Skydrive hier, Google vient enfin de dévoiler son offre Google Drive !

[Maj – 2 mai 2012 – 19h55] Amazon vient également de dévoiler son offre Cloud Drive…

Le géant de l’internet s’est un peu fait couper l’herbe sous le pied par Microsoft sur l’offre gratuite (7 Go pour Microsoft et même 25 Go pour les anciens utilisateurs versus 5 Go pour Google – mais dans lequel le stockage des documents bureautiques sont illimités), il frappe très fort sur les capacités plus importantes et offre pour les entreprises des prix au minimum 2 fois inférieurs…

On attend avec impatience la mise à jour maintenant quasi obligatoire des prix du leader : Dropbox…

En attendant, je vous propose un petit comparatif maison 🙂 (maj le 2 mai à 19:55)

 

Remarques :

  • Le produit offert par Microsoft (Skydrive) est dans un stade de beta moins fini que celui proposé par Google (interface très simplifiée et offrant très peu de réglages en local), sans doute le prix à payer pour avoir grillé la priorité à Google !
  • Cloud Drive d’Amazon offre un stockage gratuit de la musique dans les offres payantes, et uniquement la musique acheter sur Amazon dans l’offre gratuite.
  • Les différents services proposés sont assez différents sur les usages et fonctions de partage et d’administration. Nous reviendrons sur ceci lors du prochain Briefing Calipia.

Skydrive : enfin des nouveautés importantes !

Microsoft vient de rendre disponible aujourd’hui une nouvelle version de son système Sdkydrive, mais surtout des applications de synchronisation pour Windows (Vista, Windows 7 et la Consumer Preview de Windows 8) et en beta pour Mac OSX  !

Avec ce nouveau dispositif (qui n’est autre qu’un couplage à l’ancien Live Mech), Microsoft propose une version plus compétitive avec Dropbox, Box.net, Sugar Sync mais aussi iCloud d’Apple en grillant la politesse à Google qui devrait (enfin) lancer son propre service GDrive cette semaine…

Avec cette nouvelle version il devient possible de synchroniser localement les fichiers mais aussi :

  • D’accèder au contenu directement depuis le navigateur
  • De glisser-déplacer les fichiers dans un dossier spécial
  • D’organiser ses fichiers et dossiers à notre guise

Et tout ceci en multi plateforme : Windows, iOS (l’application est disponible depuis mi décembre, nous en avions parlé ici même), Windows Phone (aujourd’hui même en version 2) et MacOSX (en Beta) !

En revanche, le service devient payant au delà des 7 Go de stockage pour les nouveaux utilisateurs (les anciens disposant de 25 Go gratuitement mais attention il faut en faire la demande dès maintenant en se connectant sur son skydrive). Les tarifs seraient très raisonnables :

Rien de spécifique en revanche n’est annoncé sur l’ouverture les API aux applications tierces (pour les mobiles en particulier), ce qui reste la grande force de Dropbox.

Aucune information non plus sur des usages / fonctionnalités pour les entreprises.

De quoi néanmoins relancer la concurrence entre les services de ce type… En attendant la réponse de Google (sans doute cette semaine) !

Quel est le « Cloud » le plus propre ?

C’est à cette question que Greenpeace tente de répondre une fois de plus cette année dans son dernier rapport. Devant la montée en puissance des datacenters des différents fournisseurs, leur puissance électrique ne cesse elle aussi de grandir. Certains investissent dans les énergies renouvelables (en construisant principalement des fermes solaires, comme c’est le cas de Google et bientôt d’Apple), leur permettant aussi d’assurer un début d’auto-dépendance.

Ce dernier rapport tente de classer également les différents fournisseurs selon plusieurs critères, ce qui n’a pas manqué de faire réagir Apple (qui culte du secret oblige, n’avait pas vraiment répondu au questions de Greenpeace, les analyses de ce dernier n’ont pas été très favorable à la firme à la pomme !).

Dropbox pour les entreprises est lancé… en illimité

Il fallait s’y attendre, le service était en test depuis plusieurs mois. C’est maintenant chose faite « Dropbox Pour les Equipes » est disponible.

Le service de stockage  en ligne  permet aux entreprises de partager un espace synchronisé sur Internet avec plusieurs utilisateurs pour 795 $ par an pour 5 utilisateurs, le tout offrant un stockage illimité (réglé à 1To au lancement et augmenté gratuitement sur demande). Chaque utilisateur supplémentaire coûtera 125 $ de plus par année.  Autre nouveauté interessante pour les entreprise : la gestion de l’historique qui permet de revenir à n’importe quelle version précédente est proposé pour  40 $ par an. De quoi enterrer un peu plus le serveur de fichiers pour les petites structures… et demain pour les plus grandes ?

Pour rappel les informations sont cryptées en AES-256 bit et le service repose sur les serveurs d’Amazon.

On attend avec impatience les réponses de Microsoft avec les évolutions de skydrive, Google avec son très attendu Gdrive, voir Apple qui pourrait rajouter cette option à son iCloud (encore que les entreprises ne soit sans doute pas sa priorité).

L’illimité : l’arme ultime de Microsoft Skydrive face à Dropbox et iCloud ?

Nous avions publié début aout un petit comparatif des offres de stockage en ligne offrant une synchronisation locale. A cette époque, et c’est encore le cas aujourd’hui, Skydrive n’était pas vraiment concurrentiel avec des produits comme Dropbox, Sugar Sync, iCloud, ne disposant pas d’applications locales permettant de synchroniser les données.

Ceci sera bientôt du passé, si l’on en croit liveside.net qui indique que la Wave 5 de Skydrive devrait non seulement offrir des applications locales : iOS, Android, Mac et PC mais également un stockage illimité des documents Office et des Photos. Si aucune date n’est encore disponible ces fonctions auraient de quoi concurrencer très fortement le leader Dropbox, et mettre un beau cailloux dans le jardin d’Apple avec son iCloud !

Il se murmure également que Microsoft en profiterait pour couper l’herbe sous les pieds de Google qui chercherait à réanimer son service GDrive, offrant sur le papier les mêmes services…

La guerre du Cloud personnel a, elle aussi, commencé !

Stockage dans les nuages : iCloud, DropBox, SkyDrive ou SugarSync ?

[ARTICLE MIS A JOUR AVEC Google Drive, Skydrive en avril 2012]

Apple vient de publier ses tarifs pour son services iCloud. De quoi pouvoir comparer les différentes offres de stockage personnel du marchés parmi les plus populaires.

Nous vous proposons ici un petit comparatif exclusif que nous avons réalisé avec les critères clés pour choisir une des offres.

Remarque : Nous avons ajouté Skydrive dans ce comparatif, même s’il n’offre pas actuellement de fonctions de synchronisation (ce qui est le cas des autres), le couplage avec l’offre Live Mesh du même éditeur (Microsoft) n’étant pas des plus aboutie actuellement (pour ne pas dire plus…). On comprend mal actuellement la stratégie dans le domaine du stockage personnel dans les nuages de Microsoft alors qu’ils ont toutes les briques technologiques (Azure, Live, Windows, IE,…) ! Il faut dire que le travail en commun entre plusieurs groupes n’a jamais été le point fort de Microsoft…

N’hésitez-pas à commenter ce billet si vous y voyez des compléments ou si vous avez des questions / suggestions. Merci !


(cliquez sur l’image pour agrandir)

[Rumeurs] Apple utiliserait Windows Azure pour son service iCloud


D’après plusieurs sources, Apple utiliserait Windows Azure et Amazon AWS en plus de son propre datacenter en Caroline du nord pour son service iCloud ! C’est tout du moins ce que croit savoir la bien informée Mary-Jo Folley. Ce qui n’a rien de si étonnant que cela, le déploiement des machines virtuelles d’Apple se ferait certes sur son datacenter mais la charge serait lissée par l’utilisation de ressources complémentaires au besoin avec Amazon et Microsoft, nécessaires à la firme pour le déploiement (dans de bonnes conditions de temps de réponse) de son service hors des Etats-Unis, en Europe en particulier.

L’étude des communications réseau d’un appareil iOS connecté à iCloud montre en effet des contacts avec des serveurs Windows Azure et Amazon AWS en plus des serveurs d’Apple, comme l’a par exemple montré Infinite Apple.

Une belle référence, si elle se confirme en tout cas, pour Microsoft !