Quel est le « Cloud » le plus propre ?

C’est à cette question que Greenpeace tente de répondre une fois de plus cette année dans son dernier rapport. Devant la montée en puissance des datacenters des différents fournisseurs, leur puissance électrique ne cesse elle aussi de grandir. Certains investissent dans les énergies renouvelables (en construisant principalement des fermes solaires, comme c’est le cas de Google et bientôt d’Apple), leur permettant aussi d’assurer un début d’auto-dépendance.

Ce dernier rapport tente de classer également les différents fournisseurs selon plusieurs critères, ce qui n’a pas manqué de faire réagir Apple (qui culte du secret oblige, n’avait pas vraiment répondu au questions de Greenpeace, les analyses de ce dernier n’ont pas été très favorable à la firme à la pomme !).

Un commentaire

  • Greenpeace ferait mieux de s’intéresser aux économies d’énergie générées par les data center car, c’est de loin la méthode la plus efficace pour réduire leur empreinte écologique. A trop se focaliser sur les gaz à effet de serre, on finit par passer à côté de la problématique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.