Même la Chine a peur de Google …

androidEnfin presque ! A tout le moins l’administration chinoise se méfierait d’Android, si l’on en croit l’information relayée la semaine dernière par Reuters concernant un livre blanc publié par le ministère chinois de l’Industrie et des Technologies de l’Information. Selon les éléments rapportés par Reuters, la Chine considèrerait que le contrôle de Google sur l’industrie du mobile chinois serait trop important au travers d’Android.

L’écosystème d’Android est soumis à de nombreuses tensions (surement la rançon du succès). Ainsi nous nous sommes récemment fait l’écho de la tentation propriétaire qu’exerce Google sur Android, prétendument Open Source, ou de la volonté de Samsung de diminuer sa dépendance vis à vis du système d’exploitation de Google. Plus anciens encore, les propos de Richard Stallman sur le caractère « ni libre, ni Open Source d’Android ». En Chine plus précisément, Google affronte de nombreuses réactions négatives, qu’il s’agisse du développement du moteur de recherche chinois Baidu qui prend toute la place sur le marché, ou des récentes (supposées) interventions de Google pour empêcher Acer de se lancer dans la production d’un smartphone chinois avec Alibaba, sous le prétexte que le système d’exploitation, Aliyun,  envisagé pour les produits Acer sur le marché chinois ne respectait pas les règles de compatibilité définies par Google.

Les propos du livre blanc sur le contrôle trop important d’Android sur le le marché chinois, si ils étaient suivis d’effet, constitueraient donc un niveau supplémentaire dans les pressions autour de Google en Chine, le premier marché du monde, mais aussi un très féroce compétiteur.

Advertisements

À propos de Patrick Barriere

Directeur associé et co-fondateur du cabinet d'études Calipia. Il a occupé durant 10 années chez Microsoft différents postes dont ceux de Directeur d'Agence Grands Comptes en charge du secteur Public puis de l'industrie et de la distribution, Directeur des Opérations de la division PME/PMI. Ancien Ingénieur d'Affaires chez IBM, Patrick a débuté sa carrière comme développeur logiciel chez Jeumont-Schneider puis chef de projet chez GSI après avoir obtenu son diplôme d'Ingénieur ESIEE (1980).

Pas encore de commentaire... Lancez-vous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s