Archives des étiquettes : Visual Studio

Microsoft veut avant tout séduire les développeurs internes aux entreprises

developpeursEn réponse à une question de Keith Weiss, analyste financier de Morgan Stanley, lors de la dernière conférence Analyste de Microsoft, le PDG de Microsoft, Satya Nadella est revenu sur les actions réalisées par Microsoft à destination développeurs depuis l’acquisition majeure de GitHub en 2018.

Satya Nadella a insister sur la stratégie et le  fonctionnement cohérent entre Visual Studio, Azure DevOps et GitHub, faisant de l’offre Microsoft une approche unique pour tous les types de développements. Alors que la plupart des discours de Microsoft mettent l’accent sur Azure en général ou l’intelligence artificielle. Le patron de Microsoft  aime à souligner qu’il y a plus d’ingénieurs/développeurs de logiciels dans le secteur non technologique qu’il n’y en a dans le secteur technologique lui-même et qu’il convient aussi de leur fournir les meilleurs outils possibles et ceci quelque soit les plateformes utilisées.

« Nous ne nous concentrons pas seulement sur Azure. Pour les développeurs qui utilisent notre chaîne d’outils, ils peuvent cibler n’importe quel Cloud, n’importe quel périphérique« , a déclaré Nadella. « Nous voulons rester fidèles à cette philosophie de l’open source, GitHub, et utiliser les meilleurs outils« . Cerise sur le gâteau, le même Satya Nadella a aussi assuré que les outils de développement sont aussi pour Microsoft une source de revenus importante à forte marge… Nous voila rassuré 🙂

Web Template Studio 2.0 : maintenant compatible avec Angular et Vue

Il y a quelques mois, Microsoft avant lancé Web Template Studio en beta, complément de Windows Template Studio (qui est arrivé en V3, nous vous en parlions ici même). L’objectif de ce produit était d’offrir aux développeurs un nouveau moyen de créer des applications Web avec le célèbre Visual Studio Code. Ce projet issu de Microsoft Garage n’avait dans sa première version peu de liaisons avec les infrastructures Web, ce que propose aujourd’hui Microsoft avec cette mise à jour importante.

Avec Web Template Studio 2.0, Microsoft ajoute de nouvelles fonctionnalités à WebTS, à commencer par la prise en charge de Angular.js et Vue.js en tant qu’infrastructures frontales, alors que seul React était disponible à l’origine. En ce qui concerne le back-end, en plus de Node.js, vous pouvez maintenant utiliser Flask. En termes de services, en plus des services de stockage fournis par Azure (Cosmos DB), il est désormais possible d’utiliser l’App Service d’Azure.

Web Template Studio 3Cette version inclut également des modifications de conception et des améliorations mineures. Lors de la création d’un nouveau projet, des détails tels que le nom et le chemin de destination sont automatiquement renseignés. Un nouveau volet de démarrage rapide permet aux utilisateurs de consulter simultanément toutes les étapes de l’assistant de création. Des modifications ont également été apportées à l’étape « Ajouter des pages » et à la dernière étape de création, qui vous permet de consulter les détails du projet avant de le finaliser.

Pour essayer cette nouvelle version de Web Template Studio, vous pouvez l’obtenir à partir de Visual Studio Marketplace. Notez que vous aurez également besoin d’installer Node and Yarn pour que cela fonctionne. Si vous avez des commentaires sur l’outil, vous pouvez apporter votre contribution au projet sur GitHub.

Microsoft membre de la fondation Linux au niveau « platinum », vous avez bien lu !

Microsoft LinuxSi on nous avait dit cela il y a 10 ans, même 5 ans… Microsoft vient d’annoncer son adhésion à la fondation Linux à son niveau maximum : membre « Platinum », décidément la marque que Satya Nadella imprime chez l’éditeur est très forte.
Dans la même communication, lors de la conférence « Connect() » de l’éditeur, Microsoft annonce également la disponibilité en Beta (et en Français) de l’édition complète de Visual Studio (l’éditeur avait déjà mis à disposition la version Visual Studio Code, éditeur concurrent de Bracket d’Adobe) qui permet de développer des applications Web, Mac et iOS (pas Windows). Le lien de téléchargement est ici (5 Go).

Xbox, Windows 8, Windows Phone : une plateforme de développement unique ?

Microsoft annonçait avant hier sa nouvelle Xbox, qui sera disponible avant la fin de l’année, sans doute en novembre, histoire de ne pas rater les fêtes de Noël. Toute la presse est revenue hier en détail sur les avancée de cette machine, en particulier sa nouvelle interface vocale et les prouesses du nouveau Kinect, de quoi prendre un peu d’avance face à ses concurrents. Décidément, c’est bien du coté de la division Xbox que l’innovation semble la plus importante chez Microsoft. Mais cette Xbox semble aussi concentrer toutes les technologies issues du monde du PC et du Cloud (on pense ici bien sur aux services Live reposant sur les datacenters de Microsoft). D’un point de vue architecture elle semble, là aussi, être assez innovante en particulier sur l’usage de multiples OS…

Il apparait ainsi que la Xbox One utiliserait 3 partitions systèmes :

  1. un système hôte (sans doute basé sur une déclinaison d’Hyper-V de part les fonctionnalités décrite)
  2. un système dédié à l’exécution des jeux
  3. un système dérivé de Windows 8 permettant l’exécution d’applications telle que Skype, le bureau Modern, etc..

C’est bien ce 3ème système qui apparait comme le plus intéressant. Si nous en sauront sans doute beaucoup plus lors de la prochaine conférence « Build » du mois de juin, il à fort à parier que Microsoft pourrait bien annoncer un IDE commun pour le développement d’application à la fois sur Windows 8, Windows Phone, Windows RT (celà c’est déjà le cas), mais aussi Xbox ! Cette évolution de Visual Studio et des librairies qui vont avec ne permettra sans doute pas de développer n’importe quoi dessus, les applications seront sans doute soumises à l’approbation sur un store spécifique, mais à mon avis la possibilité risque bien d’arriver… Réponse en juin.

Cette promesse n’est pas si nouvelle, souvenez-vous, Microsoft l’avait déjà évoqué avec les différentes déclinaison de son runtime « Silverlight », on connait la suite avec l’abandon de ce dernier. La solution qui semble être mise en place ici sur l’Xbox à le mérite d’être sur une couche plus basse du système et donc d’offrir plus de possibilités à ce nouveau système. Alors votre futur poste de travail sera-t-il une Xbox demain ? 🙂