Archives de Tag: Surface Hub

#CES2018 Un très beau concurrent pour Surface Hub et Google Jamboard

Lors de la conférence de presse de lundi, le géant coréen annonçait à la surprise générale un tableau digital interactif très interessant sur le papier en tout cas : le Samsung Flip.

L’objet se positionne face à Surface Hub sur de nombreux aspects (même si la partie skype entreprise est absente mais qui dans les usages de Surface Hub n’est pas toujours la plus utilisée) et surtout l’appareil est nettement moins cher : 2700 $ pour le modèle 55 pouces 4K. Pour rappel la Surface Hub 55 pouces (en Full HD) est 3 fois plus cher…

Les deux modèles ont en tout cas en commun une incompatibilité avec l’iPhone et l’iPad… dommage (à moins bien sur de connecter en plus une Apple TV !)

Une petite vidéo de présentation officielle et plutôt bien faite avant d’aller ce matin jouer avec la machine 🙂

Publicités

A l’intérieur de la Surface Hub

Microsoft vient de publier une petite vidéo interessante qui présente la conception et l’intérieur de la Surface Hub. On y découvre ainsi pour la première fois les principaux composants :

  • Processeur Core i7
  • Uniquement 8 Go de RAM
  • Uniquement du 802.11 N en Wifi
  • En revanche une carte graphique musclée de NVIDIA (Quadro K2200 avec 4G de RAM embarquée)

Google lance un concurrent à Surface Hub

Le succès de Surface Hub fait des envieux. Google vine d’annoncer un concurrent au produit de Microsoft : « Jamboard », il reprend en gros les caractéristiques de Surface Hub pour un prix de 6000 € (vs 8000 €) pour une version 55 pouces (en 4K chez Google alors que seul la version 84 pouces l’est chez Microsoft).

Sans surprise, ce dernier s’adresse aux entreprises disposant de tout l’écosystème Google (à la manière de Surface Hub qui nécessite l’écosystème de Microsoft voir des comptes Office 365 dans l’idéal).

Surface Hub : nouveau report des livraisons..

Le très prometteur Surface Hub de Microsoft qui devait sortir initialement en juillet 2015, puis rapporté en janvier 2016 vient non seulement de subir un nouveau retard (pas avant le mois de mars 2016 maintenant) mais également une augmentation de 2000 $ sur le modèle 84 pouces (maintenant à 22 000 $) et 1000 $ sur le modèle 55 pouces (maintenant à 8000 $). La rançon du succès.

Pour rappel ce produit, combine les fonctions de tableau numérique interactif et le collaboratif via Skype For Business.

IMG_0226

Une nouvelle vidéo de présentation de Surface Hub publiée par Microsoft

A défaut de rendre disponible dans les temps son produit (prévu à l’origine pour septembre…), Microsoft vient de mettre à disposition une petite vidéo de présentation des usages de Surface Hub assez complète.

Si ce produit est visiblement très prometteur, il a été retardé et sa mise à disposition n’interviendrait que dans le meilleur des cas que début 2016 (des bruits font états d’un nouveau décalage).

Petite précision, ne compter pas connecter une source externe via un prise HDMI : le constructeur aurait décider de supprimer cette dernière afin de rendre l’expérience d’usage plus maitrisée…

Surface Hub : il faudra encore attendre…

Vous connaissez Surface Hub ? Présenté en janvier 2015, ce moniteur tactile collaboratif de 55 ou 84 pouces dédié aux entreprises, fonctionnant sous Windows 10 intégre des fonctions de prises de notes, de visio conférence, etc… Pour ceux qui disposent de notre ouvrage Synthèse 2015, allez faire un tour page 215 pour tout savoir sur ce beau produit.

Surface HubAprès avoir ouvert les pré-commandes, l’éditeur indique que les livraisons sont une fois de plus retardées. On parle maintenant de début 2016 (au lieu de l’automne 2015). La conséquence d’une forte demande, là encore selon l’éditeur. Il est vrai que pour avoir vu en fonctionnement ce produit, c’est assez prometteur et finalement bien positionné en terme de tarifs vis à vis de ses compétiteurs (environ 7000 à 20 000 €).

Conférence Windows 10 du 21 janvier : une synthèse en 10 points

« Le prochain Chapitre », c’est ainsi que Microsoft avait sous-titré sans conférence de presse d’hier soir. Effectivement c’est sans doute plus qu’un simple chapitre si l’on analyse les 2h de présentations. Beaucoup de choses, pas toutes prêtes pour être exploitées, mais de belles perspectives…

Que faut-il retenir des annonces de Microsoft hier soir en synthèse ? Nous vous proposons 10 points qui sont, selon nous, les éléments essentiels du flot d’informations donné hier par l’éditeur, ces sujets seront traités dans le détail dans notre prochain ouvrage « La Synthèse 2015 de l’offre Microsoft pour les entreprises » à paraitre aux environs du 20 février.

1. La nouvelle interface de Windows 10

Alors que l’interface de Windows 8 hésitait entre mode tablette et bureau classique, et alors même que ce dernier avait plutôt la préférence des utilisateurs, Microsoft change en profondeur le mode de fonctionnement de son interface. Ainsi dès lors que nous aurons à faire avec une tablette de moins de 8 pouces, l’utilisateur se retrouvera avec une interface semblable à celle d’un gros Windows Phone, pour une tablette plus grande, sans présence de clavier, la barre traditionnelle du bureau classique apparaît. Rajoutez un clavier (ou sur un PC traditionnel) et l’interface ressemble plus à celle de Windows 7 que Windows 8, avec il est vrai, comme nous l’avions vu dans les précédentes bétas des applications Modern UI qui s’exécutent dans des fenêtres indépendantes et un menu Windows (le grand retour) disposant en plus de « tuiles » applicatives au choix de l’utilisateur.

L’interface apparaît ainsi beaucoup plus cohérente dans son approche, nous étions les premiers à critiquer l’approche schizophrène de celle de Windows 8. Un exemple parlant également : le nouveau panneau de contrôle de réglage des préférence système enfin unifié et lisible…

Windows 10

2. Les applications « Universelles »

C’est sans doute la grande idée de cette version 10 : les applications universelles qui devraient s’exécuter à la fois sur un très grand écran (voir nous en parlerons plus loin la nouvelle « Surface Hub ») et un petit Smartphone. Même code source, avec bien entendu un binaire différent, différence de processeurs oblige (entre des ARM et des x86, le jeu d’instruction n’est évidemment pas le même et au minima, une recompilation s’impose !). Coté concurrence, Apple et Google poussent depuis longtemps (3 ans) les applications universelles entre SmartPhones et Tablettes, Microsoft va plus loin en intégrant le poste traditionnel (ce qui n’est pas le cas d’Apple : iOS est différent d’OSX sur les Mac et de Google : Android et différent de ChromeOS sur les Chromebook).

Microsoft en a profité pour montrer quelques applications Office Mobile pour sa plateforme Windows 10, qui grosso modo reprennent les fonctions et look de la version pour iPhone et iPad (elle aussi universelle).

Une bonne chose donc, le principal enjeux pour Microsoft sera donc de convaincre les développeurs d’adhérer à son nouveau modèle de programmation. Là encore tout dépend du succès grand public qu’aura ou pas le système pour que ces derniers suivent (ou pas) l’éditeur ainsi que les moyens que mettra le géant de Redmond pour aider et convaincre son écosystème…

Office

Lire la suite