Tag Archives: iPad

[Pratique] Un iPad comme second écran pour son PC portable ou Macbook

Vous avez un iPad (y compris d’ancienne génération) ? Il existe pas mal d’application de double écran fonctionnant généralement en Wifi permettant d’ajouter un second écran à Windows ou à MacOS, mais ces applications souffrent de lags important, qui du coup rendent l’usage moins agréable, sans parler des pertes de connexions intempestives…

Je partage avec vous une petite découverte. Je viens de tester la solution Duet Display (actuellement en promo à 10€) qui fonctionne par câble. Parfait : fluide, fiable aussi bien sur mon PC sous Windows que sur mon Macbook.

duet-display

Vraiment top avec mon bel iPad Pro mais cela fonctionne aussi très bien sur un iPad d’ancienne génération (iPad 2) ou un iPhone (mais dans ce cas c’est vraiment petit !).

Une solution très sympa pour disposer en déplacement d’un second écran, comme au bureau 🙂

Les pommiers ne montent pas au ciel

Un marché économique plus difficile, des marchés qui ne sont plus en forte croissance (comme la Chine), une saturation des ventes et l’absence de nouveautés suffisamment attrayantes pour pousser à l’achat et vous avez des ventes d’iPhones qui baissent très fortement (-18%).

Avec une très forte dépendance sur un produit (+ de 65%) Apple retombe sur terre… Les résultats annoncés hier soir par le groupe sont en très forte baisse  à la fois en chiffre d’affaire, mais aussi en bénéfice (respectivement -12 et -22%). 

Reste pour la firme  la pomme  à trouver de nouveaux produits suffisamment innovants pour inverser la courbe et reconquérir les utilisateurs à défaut des actionnaires 🙂

[Pratique] Accéder aux boites aux lettres partagées d’Exchange ou Office 365 depuis un iPad ou une tablette Android

Si vous utilisez des boites aux lettres partagées, vous le savez sans aucun doute : impossible d’accéder depuis le client de mail iOS ou Android aux boites aux lettres partagées qui ne sont pas vues comme un compte de messagerie en tant que tel (bonne nouvelle néanmoins elles ne nécessitent pas de licences du coup). Impossible également de gérer ceci depuis le client officiel Outlook pour iPhone, iPad ou Android.

La réponse du support Microsoft pour pouvoir lire les messages de ces boites aux lettres partagées est alors le suivant : « associez une licence à ces boites et rajouter le compte ensuite comme un nouveau compte de messagerie » … un peu dommage tout de même de payer une licence utilisateur pour corriger ce qui est plutôt une limitation proche du bug, non ?

Ceci dit, il y a une solution, pas des plus ergonomique, que nous partageons avec vous qui utiliser Outlook Web Access (OWA) pour ces plateformes mais en deux étapes.

Il est en effet possible de rajouter l’accès aux boites aux lettres partagées sous OWA, mais uniquement sous OWA lancée sur PC ou Mac, les versions mobiles des navigateurs ne supportant pas ces fonctions ! (Qui a dit que le client Web était universel ?). Mais bonne nouvelle, l’ajout depuis un navigateur sous PC ou Mac est mémorisé lors que l’utilisation d’OWA sur plateforme mobile. Alors voici donc ce qu’il faut faire en deux étapes :owa

  1. Se connecter sur votre boite aux lettre depuis un navigateur sur PC ou Mac via OWA. Accéder au menu contextuel de votre boite de réception en cliquant sur le bouton droit de la souris et demander d’ajouter un dossier partagé. Choisissez le nom de la boite aux lettres partagée, répéter l’opération pour toutes les boites.
  2. Sur votre tablette iOS ou Android, connectez-vous à votre OWA. Et vous voyez maintenant les différentes boites aux lettres partagées 🙂

(Remarque : ceci marche également sur un iPhone)

C’est la petite fonction qui me manquait pour tester des vacances sans PC ou Mac mais simplement avec mon iPad (une première pour moi) tout en gardant l’accès aux informations du bureau, y compris la possibilité de modifier du code sur notre site Web avec l’excellent outil « Coda » sur iPad.

Je partagerais avec vous,  si cela vous intéresse, la liste des programmes pro et perso installés sur mon iPad pour véritablement me passer (occasionnellement) de PC ou de Mac 🙂

Office sur iPad et iPhone : le point sur les fonctions nécessitant un abonnement Office 365

Vous le savez, les différentes composantes d’Office sur iPhone et iPad sont des applications gratuites. Néanmoins certaines fonctions plus avancées ne sont accessibles que si vous avez vous disposez d’un abonnement Office 365. Microsoft communique sur cette liste de fonctions que nous vous résumons ici :

office 365 ios

Attention : cette liste s’applique aux iPhones et iPad de moins de 10,1 pouces, et donc pas au grand iPad Pro de 12,9 pouces ! Dans ce dernier cas, se sont toutes les fonctions d’éditions qui nécessitent un abonnement 😦

surface3

Microsoft lance une Surface 3 basée sur processeur Intel

Exit ARM 🙂 , Microsoft vient d’annoncer une nouvelle version de sa tablette Surface (non « Pro ») qui contrairement à la 2 sera équipé d’un processeur Intel Atom, de quoi exécuter les applications traditionnelles Windows x86.

La tablette sera proposée en deux versions :

  • 2 Go de RAM et 64 Go de stockage pour 600 €
  • 4 Go de RAM et 128 Go de stockage  pour 720 €.

le positionnement de cette dernière est clairement « tablette » par opposition à la version « Pro » qui se positionne en ultra-book. L’éditeur la positionne ainsi face à l’iPad d’Apple avec des tarifs identiques à quelques euros près : 600 € pour l’iPad Air 64 Go et 700 pour la version 128 Go.

Une petite vidéo de test de TheVerge résume les caractéristiques de la bête :

PowerBI

Power BI pour iPad et iPhone en approche…

Vous connaissez sans doute l’offre Power BI pour Office 365 lancée il y a environ 6 mois par Microsoft. Cette offre est un package intégrant dans le cadre d’Office 365 tous les outils, à la fois coté services et produits clients pour mettre en oeuvre de la Business Intelligence (via l’usage d’Excel sur le poste de travail, uniquement actuellement via un PC sous Windows.

Selon VentureBeat, Microsoft serait sur le point de lancer son offre client mobile de Power BI avec comme première cible iOS. Ce qui n’est guère une surprise si l’on regarde à la fois la place prépondérante des tablettes iPad sur ce marché, le succès de produits tel que le leader Roambi mais aussi le nouveau positionnement « cross plateforme » de Microsoft.

Venturebeat reproduit l’email qui aurait été reçu par quelques utilisateurs de la part de Microsoft :

Power BI iOSAucune date de disponibilité actuellement. A suivre…

Office pour iPad : 27 millions de téléchargements

Julia White, la directrice générale de la division Office, est intervenue hier au TechEd de Houston, pour indiquer que la suite Office pour iPad avait été téléchargée 27 millions de fois, à comparer aux 12 millions le 3 avril (une semaine après le lancement). Julia White

Parallèlement, en avril, Microsoft avait indiqué avoir 4,4 millions d’utilisateurs payant d’Office pour iPad,

Des chiffres impressionnants à première vue, mais on peut s’interroger sur l’adoption réelle de la suite sur iPad : en effet, son usage complet est conditionné par la souscription à un abonnement à Office 365. Combien d’utilisateurs d’iPad ont donc juste téléchargé la suite (sans abonnement donc, et sans réels usages), et combien l’utilisent vraiment (avec une abonnement Office 365 donc) ?

Ces chiffres sont de toutes façon appelés à bouger rapidement, car la situation n’est pas statique : Microsoft fait évoluer rapidement la suite en l’enrichissant, ce qui devrait renouveler régulièrement l’intérêt des internautes.

Les ventes d’iPad se calment, celles des PCs hybrides démarrent

Les derniers résultats trimestriels d’Apple, publiés avant-hier, on fait ressortir un tassement des ventes d’iPad, avec une baisse trimestrielle de 16% d’une année sur l’autre : 16,35 millions cette année, contre 19,47 l’année dernière à la même époque. ce fut d’ailleurs une surprise pour une majorité d’analystes, qui avaient surestimé ces ventes.

Il est vrai que la croissance incroyable de l’iPad ne pouvait que ralentir un jour ou l’autre :-). Une autre explication nous est donné par le Gartner Group, qui remarque la montée en puissance des PCs hybrides, que l’on pourrait définir comme des facteurs de forme à la croisée des PCs traditionnels et des pures tablettes type iPad.

Gartner_formfactor2013-2015

Ce segment est en passe de devenir le segment à plus forte croissance de l’ensemble des devices (excluant les SmartPhone), ce qui tient à la maturité toujours croissante des matériels et environnements logiciels, pouvant accréditer l’idée que l’on peut combiner PC (dans les usages) et les tablettes.

Leur vente devraient tripler entre 2013 et 2015. Les premiers modèles, tels que les Tablettes Surface de Microsoft, sont plus de l’ordre de l’expérimentation : mais les choses changent en ce moment, et les hybrides arrivent à maturité peu à peu !

 

[Conf. Build 2014] Office tactile pour Windows plus riche que la version iPad

Nous continuons aujourd’hui à distiller les nouvelles de la conférence Build de Microsoft, qui, au vu du nombre et de la qualité des annonces, semblent montrer qu’une ère « Satya Nadella » vient de s’ouvrir !

Kirk Koenigsbauer, corporate VP chez Microsoft a en effet fait quelques démonstrations de ce qui sera la première version d’Office « tactile » pour l’interface Modern UI. Le sujet est brûlant car depuis 2 ans couraient des rumeurs d’une version réellement tactile de la suite bureautique, pour les différents environnements tablettes (iOS, Android, Windows).

La semaine dernière, Microsoft a tout d’abord rendu disponible la version iPad, que nous avons testé et utilisé « en production » : version assez perfectible car elle ne fonctionne réellement qu’en mode connecté, en liaison avec OneDrive for Business, et nécessite un abonnement Office 365 ; perfectible également car elle est assez pauvre fonctionnellement : PowerPoint ne propose pas le mode présentateur, pas de « sauver sous ». Egalement aucune gestion des notifications en mode diaporama, ce qui rend assez « poétique » vos réunions : les iMessages, les notifications de jeux des enfants, les alertes des journaux en ligne sont visibles de tous les participants…

La version Windows démontrée par Koenigsbauer sera plus riche, selon ses propres mots, mais aussi au regard de ce qui a été démontré : les rubans sont proches de la version Windows traditionnelle (en particulier les onglets Création, Animation, Affichage, qui ne sont pas dans la version iPad).

OfficeModrnUI

Microsoft n’a pour l’instant pas indiqué de délai précis de mise sur le marché de cette version, ni ses modalités précises : nous ne manquerons pas de vous ternir informer à ce sujet 🙂

 

 

 

OneDrive for Business, Office pour iPad : quid de l’intégration ?

Office pour iPad est disponible depuis hier, et nous avons commencé à en tester les capacités.

Comme s’en est fait écho la presse web, la suite ne manque pas d’atouts, et le premier contact est plutôt positif, avec en particulier une ergonomie dépouillée, et un excellent rendu des documents.

Et puisque l’usage de la suite est lié à Office 365, nous avons très vite voulu tester l’intégration de Word, Excel, PowerPoint avec OneDrive for Business.

Sur le papier, le scénario global est en effet pour le moins séduisant : avec ce service en-ligne, et grâce aux différents logiciels clients (malheureusement pas encore pour Mac), vos documents sont disponibles sur toutes les plate-formes, et sont même utilisables en mode déconnecté, à l’instar d’un Dropbox (d’ailleurs l’ergonomie de OneDrive for Business en est similaire).

Lorsque vous disposez d’un accès Internet, tout va bien : en naviguant dans vos documents, vous pouvez ouvrir l’un d’entre eux dans Word, Excel, PowerPoint. Et inversement, depuis Word, vous pouvez accéder à votre espace OneDrive, et ouvrir vos documents.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans ces conditions, le niveau d’intégration est donc très satisfaisant, et le scénario d’usage est « sans couture ».

Nous avons ensuite essayé de nous mettre dans la situation d’un utilisateur ne disposant plus -temporairement- de la connexion Internet : cela arrive fréquemment lorsque vous êtes dans le train, l’avion, etc.

Ce cas de figure fait apparaître une intégration pour le moins perfectible des composantes sur l’iPad :

  • Alors même que le client OneDrive for Business pour iPad permet la synchronisation locale des fichiers au cas par cas, pour justement pouvoir disposer de ses fichiers lors d’une absence de connexion, il s’avère certes possible de les ouvrir sous Word, Excel, PowerPoint, mais en lecture seule : en effet, lors de l’ouverture, l’application bureautique demande si l’on souhaite passer en mode édition, qui nécessite la connexion Internet. Un message d’erreur signale l’impossibilité de passer en mode édition.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Lorsque, à l’inverse, vous cherchez à ouvrir un document Depuis Word, Excel, PowerPoint, même souci : au meilleur des cas, l’utilisateur voit l’arborescence de ses fichiers sur OneDrive, mais même si certains d’entre eux sont synchronisés localement, il est impossible de les ouvrir.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cette critique ne doit cependant pas entacher la qualité globale de cette suite ; nous remarquerons seulement que pour l’instant, cette suite est conçue dans l’optique d’un usage connecté à Office 365.

Et pour ne pas lancer la pierre à Microsoft, signalons que Google expose des niveaux de synergie très proche sur iPad pour Google Drive et QuickOffice…

La logique de la plate-forme Apple est en fait de ne pas exposer la notion de fichier, mais plutôt de laisser chaque application gérer son stockage : conceptuellement, la synergie OneDrive/Office, tout comme Google Drive/Quickoffice s’en trouve certainement compliquée !

Lors du prochain Briefing (inscription en ligne), nous vous montrerons plus en détails les différents scénarios d’usage de la « nouvelle » plate-forme Office, et nous en analyserons les conséquences pour les Directions Informatiques. Cette thématique est également reprise sous différents angles dans nos formations, en particulier « SharePoint en Entreprise« , « Quel système messagerie/collaboratif ; Google versus Microsoft« , et « Tablettes en entreprise »

En tout état de cause : bravo Microsoft pour avoir enfin « ouvert les vannes » sur ce tant attendu Office pour iPad !