Archives des étiquettes : Bing

Bing ouvre un site pour le suivi du Covid19

Capture d’écran 2020-03-16 à 07.58.56.png

Le coronavirus est au centre de toutes les discussions et bénéficie d’une couverture médiatique quasiment sans précédent. Le site ouvert par Bing (bing.com/covid) offre une vue géographique du déploiement du virus dans le monde.  Pas d’analyse associée, juste une vue chiffrée de l’expansion du virus, et l’accès à un flux d’actualités par pays. L’avantage du site est sa simplicité d’usage et de lecture.
Les données sont agrégées à partir de sources faisant autorité comme l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis et le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC)

Edge Chromium utilisé par Microsoft pour le moteur Bing

Vous connaissez Bingbot ? C’est en fait le nom du robot d’exploration (dit spider) du moteur de recherche Bing de Microsoft. Comme Googlebot (Google), il explore (on appelle cela un crawler) le Web en cliquant sur des liens pour partir à la recherche de pages afin de créer l’index de Bing.
On apprend de notre ami et ex collègue Fabrice Canel, que Bingbot utilisera maintenant la nouvelle version d’Edge et sera continuellement mis à jour vers la dernière version du navigateur à l’avenir.

Microsoft par la bouche de son directeur de programme, affirme que ces changements créeront moins de fragmentation du Web et faciliteront la vie des référençants. Le rendu Bingbot des pages Web à l’aide de Microsoft Edge sur Chromium crée une compatibilité entre les robots d’exploration Web, garantissant la prise en charge de tous les frameworks JavaScript. Un signal fort envoyé également pour le pérennité du nouveau navigateur.

Fabrice Canel, directeur de programme principal de Microsoft-Bing, déclare ainsi :

fabrice canel« En adoptant Microsoft Edge, Bingbot rendra désormais toutes les pages Web en utilisant la même technologie de plate-forme Web sous-jacente déjà utilisée aujourd’hui par Googlebot, Google Chrome et d’autres navigateurs Chromium. Il sera ainsi plus facile pour les développeurs de s’assurer que leurs sites Web et leur système de gestion de contenu fonctionnent avec toutes ces solutions sans avoir à passer du temps à étudier chaque solution en profondeur. En dévoilant notre nouvelle technologie de rendu de pages Web Bingbot, nous assurons moins de problèmes de compatibilité SEO et augmentons la satisfaction de la communauté SEO. »

Ce changement interviendra au cours des prochains mois à mesure que Bingbot passera progressivement à Microsoft Edge. Les propriétaires de sites n’ont rien à craindre. Des tests seront effectués pour s’assurer que les sites peuvent être rendus de manière dynamique avant de passer à Microsoft Edge.

 

Microsoft Search pour unifier la recherche sur Windows 10, Office 365, Bing, etc.

Search logoMicrosoft travaille depuis plusieurs années à unifier et à personnaliser son expérience de recherche dans Office 365. En 2017 Microsoft a orienté ses travaux sur les technologies de recherche afin de permettre aux utilisateurs d’effectuer des recherches sans interrompre leur travail, et proposé un début de rationalisation de l’usage de ses technologies avec Bing for Business qui est un moyen de transformer Bing en un service de recherche intranet.

Mais une nouvelle étape a été franchie avec l’annonce lors de la conférence Ignite 2018 de la mise en place de Microsoft Search, un système de recherche intelligent et unifié proposant la même expérience de recherche dans ses différents produits, dont naturellement les applications Office, mais également Windows 10, le navigateur Edge, Bing ou encore les applications mobiles sur iOS ou Android.

Pour comprendre et anticiper les besoins des utilisateurs, Microsoft va de plus ajouter de l’intelligence artificielle à son moteur de recherche. En effet en plus de la connaissance sémantique de Bing, Microsoft Search utilisera aussi Microsoft Graph, l’API centralisant les différentes informations utilisateurs présentes dans les applications de l’éditeur, et pourra ainsi prédire après quelques caractères tapés le bon document ou le contact à afficher.

MS Search

Cette évolution est intéressante dans la mesure ou elle va renforcer la cohérence de la stratégie de Microsoft pour le poste de travail qui est de pousser Microsoft 365, sa suite composée de Windows 10, Office 365 et Enterprise Mobility + Security.

Concrètement Microsoft a commencé à proposer un aperçu de cette fonctionnalité Microsoft Search sur Office.com, Bing.com (où elle ne s’appelle plus Bing for Business, mais plutôt Microsoft Search dans Bing) et l’application SharePoint Mobile. Et Microsoft Search arrivera sur Edge, Windows 10 et d’autres versions d’Office à compter de 2019 via des mises à jour.

[Lettre Calipia] Peut-on encore se passer de Google ?

Ya bo Google

La question, j’en conviens, est un peu provocante.

Ya bo GoogleD’autant plus qu’elle semble sous-entendre un côté sombre à l’entreprise de Mountain View, qui nous conduirait à vouloir prendre de la distance. Hm hm, suspens…

Partons d’un constat : Google nous propose des services d’une très grande pertinence, à l’instar de son moteur de recherche, doublés d’une très grande richesse, à l’instar de YouTube. Ces services sont gratuits, tout comme son navigateur Chrome (pour ne citer que lui) ; Gmail, les Apps, Google +, Android, toute une galaxie de solutions et de produits nous est proposée à coût nul, ou minime (40€ par an par utilisateur pour l’offre entreprise).

Considérant l’adage que lorsque vous ne voyez pas le prix d’un service, c’est que c’est vous le produit vendu, il peut être intéressant de s’intéresser de très près à la stratégie de Google, afin de répondre en conscience : dois-je me passer des services de Google ? …et en trame : puis-je encore m’en passer ?!

Dans cet article, je vous propose de décortiquer cette stratégie globale de Google, qui comme vous allez le voir, est d’une justesse et d’une logique … imparable.

Ne vous êtes-vous jamais posé la question de la logique sous-tendue par des initiatives aussi dissemblables au premier abord que le Search, le projet de ballons atmosphériques Loon, l’investissement dans la compagnie de taxi Uber ?

Toutes ces initiatives participent en fait à un dessein stratégique d’une grande clarté, que nous allons maintenant évoquer.

A l’arrivée, c’est à vous qu’appartiendra la réponse à la question soulevée 🙂

Lire la suite

Tablettes Amazon : un pavé dans la mare de Google…

Après l’annonce des tablettes Amazon, beaucoup de personnes attendent avec impatience la riposte d’Apple. En effet le géant de la vente en ligne est actuellement le seul concurrent crédible à Apple dans le domaine de la tablette aux USA avec plus de 20% du marché, très très loin devant les Galaxy tab et autres tablettes.

Mais ces tablettes sont aussi un très beau pied de nez à Google. A la fois sur leur positionnement et leur prix (moins cher de 50 $ à configuration équivalente à la Nexus de Google), mais aussi en terme stratégique sur plusieurs points qui agacent le géant de la publicité :

  • Un partenariat signé avec Microsoft pour mettre Bing à la place de Google en moteur de recherche par défaut.
  • Une surcouche à Android qui eclipse les processus de connexion de Google (fondement même de l’économie de Google et de la justification de ses investissements sur Android) !

Finalement Google est, avec le cas Amazon, pris au propre jeu de l’Open Source (après en avoir largement profité tout de même) : Amazon créé en toute légalité un fork à Android sans rien devoir à Google. Et même pire : en lui faisant une concurrence féroce qui s’exporte, pour le bien du consommateur, maintenant en Europe…

Nouvelle infrastructure pour Bing d’ici la fin de l’année

Tiger, c’est le nom de code de la nouvelle infrastructure pour le moteur de recherche de Microsoft. Dans sa course poursuite avec Google, le géant de Redmond tente d’innover à la fois sur la pertinences des données (via des accords avec les fournisseurs de contenus protégés (type Facebook), mais également en essayant d’être plus rapide pour fournir des résultats d’actualité par exemple. Nous vous l’indiquions dans la Lettre Calipia du mois de mai, à l’occasion d’un entretien chez Microsoft Corp avec un des responsable du développement de Bing – Fabrice Canel.

La nouvelle architecture repose sur des serveurs d’indexation utilisant en partie des disque SSD pour augmenter encore la vitesse (et diminuer la consommation et donc les besoins de refroidissement).

Au vu des parts de marchés en Europe de Bing, la course risque d’être longue…

Chine : Baidu utilisera Bing pour les recherches en anglais

Microsoft viendrait de signer un accord technologique avec Baidu (le moteur de recherche chinois, largement leader de son marché). Selon l’accord, toute recherche en anglais sous Baidu, passera automatiquement la recherche à Bing.  Rien n’est indiqué en revanche quand à la coopération de Microsoft avec les autorités chinoises pour « affiner » les résultats

Cet accord est important pour Microsoft, Statcounter indique que Bing pèserait 1,4% en chine versus 30 % pour Google et 66,4% pour Baidu…

En France toujours selon StatCounter, Microsoft Bing est à 2,4 % versus 95,8 % pour Google

Windows Azure DataMarket

La MarketPlace représente une brique importante de l’offre en ligne de Microsoft destinée plutôt aux développeurs. La place de marché Windows Azure est une marketplace en ligne pour que les développeurs partagent, trouvent, achètent et vendent des composants applicatifs, des formations, des modèles de services, des ensembles de données ainsi que des services et des applications pour construire des applications pour la plate-forme Windows Azure. Composés de 2 éléments principaux, le DataMarket et l’AppMarket, leurs usages restent encore assez largement méconnus. Pour ce qui concerne le DataMarket, il s’agit d’une place de marché dédiée à l’information sous diverses formes, y compris des données, services web, analyses. Avec DataMarket, les fournisseurs de contenu peuvent rendre disponibles leurs ensembles de données pour un large public à travers le monde, quant aux clients (en fait des abonnés puisqu’il s’agit d’un modèle de souscription) ils peuvent localiser les informations qui répondent à leurs besoins, grâce à des critères de recherche variés et les développeurs peuvent écrire du code pour consommer les ensembles de données sur n’importe quelle plate-forme.

Lire la suite

Une première application Microsoft pour iPad :)

C’est la première application Microsoft spécifique à l’iPad (il existait déjà OneNote sur iPhone en version assez réduite comme nous en parlions sur ce blog) là encore uniquement sur le store US (ceci dit tout aussi simple à s’y connecter en créant un logon, demandez nous au besoin comment faire dans les commentaires à ce post !). Notation : 5 étoiles.

Et cette application est tout simplement une très belle réussite esthétique et fonctionnelle  : il s’agit de Bing for iPad. Même si elle n’est disponible officiellement que pour les Etats-Unis, elle fonctionne très bien en France avec en plus la géolocalisation.

On retrouve dans cette application les plus du moteur de recherche de l’éditeur avec une présentation bien adaptée à l’iPad : la météo, les itinéraires, les images (qui sont présentées à la fois en damier et en pleine page). On retrouve même les films avec les affiches associées.

Une belle réussite qui peut donner un avant-goût des capacités de l’éditeur à nous proposer un Microsoft Office for iPad de grande qualité dans quelques mois…