Archives des étiquettes : Azure Sphere

Azure Sphere est disponible

Pour rappel, Azure Sphere se compose de microcontrôleurs certifiés par Microsoft – des ordinateurs monopuces avec des processeurs, du stockage, de la mémoire et un  système d’exploitation basé sur Linux et le service de sécurité dans le Cloud Azure Sphere. Le service de sécurité fournit des informations sur l’authentification, la réponse aux menaces et les défaillances des appareils et des applications. Cet équipement annoncé il y a plus de 18 mois est dédié aux équipements de l’IoT. Nous avions eu l’occasion de voire cela en action lors de notre mission d’étude chez Microsoft en octobre 2018 dont le thème était l’IoT.

Depuis hier donc, le système donc est officiellement disponible.

MediaTek MT3620

La première puce Sphère était la MediaTek MT3620, qui comprenait un sous-système de sécurité embarqué que Microsoft a baptisé « Pluton ». Microsoft avait annoncé l’année dernière qu’il travaillerait aussi avec NXP sur une autre puce certifiée, la i.MX 8, qui sera adaptée à l’intelligence artificielle, aux graphiques et à des expériences d’interface utilisateur plus riches. Mais l’entreprise ne s’arrête pas à ces fondeur, Microsoft travaille également avec Qualcomm pour une version adaptée aux réseaux cellulaire 5G.

IoT : Microsoft rachète Express Logic


Capture d’écran 2019-04-23 à 14.23.36Express Logic est une société fondée en 1996 connue pour sa plate-forme X-Ware. Il s’agit d’une famille de produits qui englobe un éventail de solutions telles que :

  • ThreadX : le système d’exploitation en temps réel (RTOS)
  • FileX pour la gestion des fichiers intégrés
  • GUIX pour la mise en oeuvre des interfaces utilisateur intégrées
  • NetX pour les connexions (dont le mode Edge
  • USBX pour les connexions en USB (type PnP).

De quoi répondre à la stratégie du leader AWS, dont nous détaillerons la plateforme vis à vis de l’offre de Microsoft lors du prochain Briefing Calipia début juin.

La plate-forme d’Express Logic sera donc complémentaire à des éléments tels que IoT Hub, et devrait offrir un complément à  Azure Sphere, puce annoncée en mai 2018 et en beta depuis septembre dernier. Nous vous en avions parlé lors d’une présentation dédiée lors du Briefing Calipia de décembre 2018.

Microsoft précise que leur objectif est « de proposer le RTOS ThreadX d’Express Logic en option pour répondre aux exigences de traitement en temps réel sur un périphérique Azure Sphere et d’autoriser les périphériques alimentés par ThreadX à se connecter aux périphériques Azure IoT Edge« .

Express Logic serait un des leader du secteur, avec 6,2 milliards de déploiements annoncés de ThreadX. Cet investissement s’inscrit logiquement donc dans les 5 milliards de dollars que Microsoft prévoit de faire entre 2018 et 2022.

IoT : Microsoft présente ses « Guardian Modules »

Microsoft a présenté la semaine dernière un concept de « Guardian modules », dans lequel les microcontrôleurs (MCU) Azure Sphere peuvent être utilisés pour permettre des connexions sécurisées aux anciens périphériques IoT, voir pourquoi pas au périphériques utilisant les MCU d’AWS ! (nous avons une session dédiée au prochain briefing Calipia en Juin sur l’approche IoT d’Amazon avec ses MCU et surtout l’OS très populaire FreeRTOS)

Azure Sphere, qui en est encore en beta est pour rappel une puce dotée de capacités de traitement, de mémoire et de sécurité, ainsi qu’à un système d’exploitation (basé sur Linux que Microsoft)  pour prendre en charge les périphériques IoT.

L’idée de l’approche présentée est d’offrir des services pour des périphériques de disposant pas de MCU Microsoft qui seraient simplement « couplés » à des Azure Sphère disposant de ce nouveaux modules et qui joueraient en quelques sorte le rôle de passerelle etre ces système. Approche très interessante pour reprendre un existant, y compris AWS 🙂 société qui fait la course en tête actuellement sur ce secteur en ayant adoptée largement FreeRTOS…

Ainsi lorsqu’ils seront utilisés en tant que modules « Guardian », ces microcontrôleurs se connecteront au service de sécurité Azure Sphere pour le compte du périphérique IoT externe, dans le but de protéger l’équipement contre les attaques, garantir que les données ne sont transmises qu’entre des partenaires de communication de confiance, etc.

Capture d’écran 2019-03-14 à 11.48.32Pour aller plus loin,  Microsoft a co-rédigé avec l’Industrial Internet Consortium un guide sur la sécurité IoT très interessant qui intègre des études de cas. Ce document d’un peu plus de 100 pages a pour objectif selon les auteurs  « de permettre aux organisations de répondre aux besoins de leurs scénarios sans trop investir dans les mécanismes de sécurité ». Il est accessible en suivant ce lien.