Archives de Tag: Apple

iOS 11 devrait démocratiser l’usage de la réalité augmentée

Dans une interview hier, Tim Cook, le patron d’Apple vantait les mérites de la réalité augmentée désormais accessible avec iOS 11.

Jusqu’alors très sceptique sur la réalité augmentée lorsqu’elle nécessitait de porter des lunettes ou un casque sur la tête d’une part, mais aussi sur la fluidité des solutions proposées, les applications à l’image de celle d’Ikea (Ikea Place – disponible pour l’instant que sur le Store US) risquent bien de changer la donne…

table ARNous n’avons pas résisté à mettre une nouvelle chaise dans le bureau, et une nouvelle petite table / coffre !

Une petite présentation des possibilités :

 

Publicités

Nouveaux Macbook Pro : Microsoft était dans la confidence…

L’heure est aux nouveautés coté matériel (approche de nome oblige). C’était au tour d’Apple hier avec l’annonce de l’arrivée de nouveaux Macbook Pro et de leur Toolbar OLED intégrée au clavier. C’est toute la presse qui en parle ce matin avec pour ce qui est des journalistes testeurs invités à la conférence et qui ont pu joué avec les machines des retours très positifs.

Mais Microsoft était bel et bien dans la confidence d’Apple, pour preuve l’annonce dès hier soir de la disponibilité d’une nouvelle mise à jour d’Office 2016 pour Mac tirant parti de cette nouvelle barre OLED : les fonctions les plus courantes (en complément du Ruban d’Office) se retrouveront donc dans la barre et cela pour Word, Excel, PowerPoint bien sur mais aussi dans le tout nouvel Skype Entreprise donc la disponibilité est effective en version finale depuis cette nuit.

office-for-mac-adds-touch-bar-support-2

J’ai hâte de tester tout cela pour me rendre compte de l’intérêt de cette extension 🙂

Magnifique machine Microsoft !

Comment ne pas tomber amoureux de la nouvelle machine de Microsoft ? Je veux bien sùr parler de la Surface Studio. Microsoft propose avec cette machine non seulement un beau PC de bureau très design (sans doute très inspiré par les superbes iMac d’Apple) mais aussi une tablette géante de 28 pouces grâce à l’ingénieux système d’inclinaison de l’écran. Nous avons donc une nouvelle catégorie d’appareil : le convertible de bureau.

A qui s’adresse cette machine ?

  • capture-decran-2016-10-28-a-08-47-25Avec son nouvel outil de pointage/action le Surface Dial, son stylet, son inclinaison pour dévoiler le mode tablette, on pense bien entendu aux graphistes. C’est ainsi que les principaux sites de test américains compare cette machine à des tablettes actives Wacom (celles disposant d’un écran haute def), mais aussi à des écran interactif regardez par exemple la Cintiq 27 pouces : mais à 2600 € l’écran tactile auquel il faut rajouter le PC ou le Mac, avouez que la Surface Studio est beaucoup plus interessante !
  • Mais pourquoi pas également à tout possesseur d’iMac ? Qu’il soit en entreprise ou dans le grand public ? C’est sans doute bien cette large cible que souhaite adresser Microsoft. Paradoxalement pour le N°1 du logiciel, si la machine à  à mon avis de très bons atouts coté matériel pour l’emporter face à Apple sur ce segment, les choses risques d’être plus compliquées coté logiciel : les éditeurs suivront-ils (en particuliers pour le traitement des photos, vidéos) ? La nouvelle application Paint de Windows 10 suffira-t-elle a faire basculer le marché avec l’introduction de la 3D ? Les logiciels de base de Windows 10 sont encore bien pauvres (pour ne pas dire plus) face à Photo, iMovie, GarageBand d’Apple…

Microsoft dispose de quelques mois (avant l’arrivée de la Creative Update de Windows 10) pour proposer des logiciels adaptés, et transformer sa (très belle) machine et sa créativité retrouvée en succès commercial…

Les pommiers ne montent pas au ciel

Un marché économique plus difficile, des marchés qui ne sont plus en forte croissance (comme la Chine), une saturation des ventes et l’absence de nouveautés suffisamment attrayantes pour pousser à l’achat et vous avez des ventes d’iPhones qui baissent très fortement (-18%).

Avec une très forte dépendance sur un produit (+ de 65%) Apple retombe sur terre… Les résultats annoncés hier soir par le groupe sont en très forte baisse  à la fois en chiffre d’affaire, mais aussi en bénéfice (respectivement -12 et -22%). 

Reste pour la firme  la pomme  à trouver de nouveaux produits suffisamment innovants pour inverser la courbe et reconquérir les utilisateurs à défaut des actionnaires 🙂

Les ventes de PC toujours en forte baisse

Les chiffres d’IDC le confirme, le marché du PC est toujours en difficulté. Aucune embellie à venir non plus pour les prochains trimestres. Ainsi au premier trimestre 2016 le marché décroit au niveau mondial de -11,5 %, moitié moins aux USA avec -5,8%.

  • Au niveau mondial seul Dell et Apple parviennent à limité la baisse (-2%) et accroissent donc leur parts de marché en faisant mieux que ce dernier.
  • Aux USA si Apple et Dell progressent de 5,6 et 4,2 % c’est Lenovo qui se taille la part du lion avec une très forte progression de 21%.

 IDC Q12016IDC Q12016 US

Donc toujours pas d’effet « Windows 10 » pour doper les ventes de machines, les constructeur reprochant à ce dernier au contraire de faire durer un peu plus les vieilles machines grâce aux mises à jours gratuites dans le grand public.

[La Lettre Calipia] Les mises à jours en continu : inéluctable ?

(Article issu de La Lettre Calipia N°126. Abonnement gratuit sur demande : calipia.com/lettre.html)

Avec l’arrivée chez Microsoft de Windows 10 et surtout le changement dans le mode   de diffusion des nouvelles versions du système d’exploitation, la question des mises à jour en continu est un des sujets brulants de la rentrée pour bon nombre de directions informatiques.

Se posent alors les questions suivantes :

  • Comment gérer au mieux les mises à jour en continu ?
  • Cette tendance de fond est-elle inéluctable ou peut-on l’éviter ?
  • Comment continuer de valider les mises à jour de systèmes d’exploitation et d’applicatifs avant que l’éditeur ne les imposent directement aux utilisateurs ?
  • Si l’éditeur nous offre une mise à jour en différée par rapport à sa mise à disposition pour le grand public, aura-t-on assez de temps pour valider sa compatibilité applicative avec l’ensemble du socle logiciel présent sur les postes de travail ?
  • Quels seront les changements que nous devront opérer en interne pour qualifier beaucoup plus rapidement une nouvelle version du système de base ?
  • Alors que les entreprises attendent parfois plus de 12 ans pour changer de version de Windows (passage de  Windows XP au déploiement de Windows 7 par exemple) et même si l’éditeur nous promet de moindres difficultés, est-on prêt pour faire évoluer nos systèmes au fil de l’eau ?
  • Les éditeurs et Microsoft en tête, ne seront-ils pas être obligés de faire machine arrière ?

Lire la suite

Résultats trimestriel d’Apple en synthèse

Après Microsoft, Apple publiait ses résultats trimestriel hier soir. Voici en Synthèse les points essentiels à notre avis :

  • Forte progression du chiffre d’affaire ce trimestre à 74,6 milliards de $, en progression de 29,5 % par rapport bien entendu au même trimestre un an plus tôt
  • Le bénéfice lui aussi en très forte hausse à 18 milliards de $ soit + 37% et surtout la marge qui frise les 40 % (39,9%), un record.
  • Alors que les ventes d’iPad sont en baisse de 18 % (plus de 21,4 millions écoulés les 3 derniers mois quand même) les ventes d’iPhone s’envolent à + 46% soit près de 75 millions écoulés ces 3 derniers mois…
  • Enfin des ventes de Mac elles aussi en forte hausse malgré la stagnation du marché du PC à +14 %

En résumé, malgré la crise, le taux de change moins favorable pour les exportations US, tout va bien pour Apple (c’est le moins que l’on puisse dire), reste une interrogation : quel sera son prochain vecteur de croissance ? La montre (dont on a appris hier qu’elle sera finalement disponible qu’en avril prochain) ? A suivre…

CA par Produit Q1FY15 Apple

La répartition du CA par produits (source macgeneration)

Smartphones : montée en puissance fulgurante de Xiaomi

Selon le dernier rapport de du cabinet d’études Kantar Worldpanel, le constructeur chinois Xiaomi (dont le nouveau nom, plus international, est « Mi »), connait une croissance de ses ventes fulgurante sur le marché chinois, au point d’avoir désormais dépassé Apple.

Pus précisément, l’étude menée de Janvier à Mai montre les faits suivants :Xiaomi

  • Samsung reste leader sur le marché chinois avec 23% de parts de marché.
  • Apple perd sa deuxième place avec 16% de pdm, face à Mi qui dispose désormais de 21% de pdm.
  • 70% des consommateurs ayant acheté Mi avaient déjà un Smartphone.
  • 20% disposaient déjà d’un Smartphone Mi, ce qui dénote un attachement et une bonne image de la marque.
  • Beaucoup de « switchers » venant de différentes marques : Apple (5%), Samsung (17%), Nokia (18%) et 21% viennent de 5 grandes marques locales (Huawei, ZTE, Lenovo, Coolpad, OPPO).

Mi a donc réussi à séduire les personnes possédant un Smartphone, en créant une réelle image de marque, ainsi qu’une expérience utilisateur attrayante, notamment sur les scénarios navigation web, de mobile shopping, de navigation GPS et de TV en ligne.

L’entreprise a été créée par Jei Jun à Singapour en 2010, et pense désormais à l’international : Mi veut ainsi s’étendre sur l’Inde, la Russie, le Brésil, la Malaisie, La Thailande, le Vietnam, la Turquie, le Mexique, et les Philippines.

Au vu de la vitesse de croissance de cet acteur, il est clair qu’il mérite toute notre attention !

Alliance IBM – Apple pour le marché entreprise

Annoncé hier par les présidents des deux sociétés, Apple et IBM s’associent sur le marché de l’entreprise. Regardons en quoi à notre avis et à chaud,  cette alliance apporte des bénéfices aux deux sociétés.

Coté Apple : 

  • IBM offre à Apple une image « Entreprise ». La compagnie est et restera sans doute pour de nombreuses années une référence incontournable d’acteur de l’industrie informatique 100% tourné vers l’entreprise, à l’époque de la consumérisation de l’IT et où beaucoup d’acteurs et constructeurs se cherchent une stratégie (à l’image de son concurrent de toujours HP par exemple), c’est rassurant .
  • IBM apportera sans doute dans la balance en plus de la crédibilité sur ce segment des forces de vente importantes pour Apple.
  • IBM dispose d’une réelle expertise de service dans le déploiement de technologies Apple : dont les iPad et iPhone très utilisés en interne mais aussi les Mac.
  • La compagnie a une expérience de développement d’applications mobiles au travers de ses entités de services, même si elle met en avant le cross-plateformes avec ses travers et ses MEAPs qui ne sont pas du meilleur gout pour Apple.
  • Mais surtout IBM n’a pas ou plutôt n’a plus de produits concurrents avec Apple : exit le PC revendu à Lenovo, et aucun matériel « mobile » plus généralement. La forte présence d’IBM dans le monde des Big Data et leur communication importante dans le domaine, n’est pas concurrente avec des positions d’Apple.

IBM Mobile First

Coté IBM :

  • Apple donne globalement un « coup de jeune » à la compagnie n’ayant jamais réussi à se positionner comme acteur grand public et ayant abandonné toute tentative de le faire (la volonté manquait sans doute aussi !).
  • Apple offre à IBM une stratégie pour de futurs objets connectés dont sa stratégie Big Data sera très friande…
  • Les opportunités en services autour de l’intégration des iOS en entreprise sont énormes. Les iPhones et iPad ont envahis les entreprises, à IBM de proposer des services pour mieux les intégrés. Le service est le principal métier d’IBM, c’est donc au coeur de son business…

Mais il y a bien entendu des ombres à ce tableau, sous forme de questions :

  • Apple IBMComment concilier des cultures d’entreprise aussi différentes ? IBM et Apple ont été habituées à tout contrôler toutes seules, à imposer leurs décisions aux autres sans trop de concertations. Même si IBM à depuis quelques années été obligé de mettre de l’eau dans son vin, Apple sera-t-elle prête à infléchir certaines positions pour écouter son nouvel allié ?
  • Quel est encore le véritable pouvoir de préconisation d’IBM ? Il s’est largement érodé au fils des ans, pris entre manque de vision technologique et de l’importance des services qui on amené la compagnie à se ranger aux volontés de ces clients sans tenter de les infléchir… Dans ce cadre l’Alliance Apple – IBM n’a-t-elle pas plus d’impact (ce qui n’est déjà pas si mal après tout) qu’une simple alliance avec une grosse SSII ?
  • Quel est le véritable pouvoir de développement logiciel d’IBM ? Cela reste une question, mais on ne peut pas dire que la Compagnie est eu « la main verte » avec les technologies Lotus et leurs évolutions, technologies pourtant tournées 100 % vers l’entreprise, en sera-il autrement pour leurs « 100 applications mobiles » apportées dans cette alliance ?
  • Quel sera le positionnement de l’alliance coté fournisseurs d’MDM (écosystème ô combien nécessaire à Apple pour la mise en oeuvre de ses périphériques en entreprise) ? Alors qu’IBM a racheté récemment Fiberlink (en décembre 2013) en complément de ses solutions internes, Apple sera-t-elle tenté de favoriser la solution de son partenaire face à d’autres acteurs (Airwatch, Mobileiron,…) plus complets ?

Mais au regard des réactions très négatives des fans d’Apple sur les sites spécialisé du constructeur à la pomme, ce sera une alliance sans doute délicate à concrétiser sur le terrain…

 

Point global sur les ventes de tablettes et PC/Mac par Canalys

Dans sa dernière étude, le cabinet d’études Canalys fait un point très intéressant sur l’évolution comparée des ventes de PC, Mac et Tablettes par les principaux acteurs du marché.

Lors du 1er trimestre 2014, les ventes de PCs ont atteint 123,7 millions d’unités, soit 5% de plus que l’année dernière. Les tablettes ont connu de leur côté une croissance de 21% (tassement de leur croissance), avec 50,8 millions d’unités vendues,

Les Tablettes comptent pour 41% du marché, les Notebook pour 38%, ces derniers étant en décroissance de 7% en Europe de l’Ouest, stables aux USA.

L’arrêt de support de Windows XP a soutenu les ventes de Notebook et Desktop.

Sur le marché des tablettes, la croissance est particulièrement forte au moyen orient (100%), Chine (74%), et Europe central/est (47%). l’iPad, quoique encore très vendu, a connu une baisse de vente de 40% aux USA, et 16% au niveau mondial.

l’iPad compte pour 80% des ventes de tablettes/Mac pour Apple.

Malgré ce tassement, Apple domine toujours largement le marché global comme le montre le diagramme Canalys ci-dessous : les 17% de baisse en Q1 2014 versus Q1 2013 sont aussi dues à la concurrence croissante sur le marché des tablettes.

Canalys2014

A remarquer également la performance de Lenovo, qui a réussi à réussi à augmenter sa part de marché sur le secteur des PC de 10% à 12% : la gamme Yoga domine le marché des Notebooks convertibles.

Samsung de son coté tombe à la 4ème place, et HP tire son épingle du jeu avec 12,9 de ventes, lui permettant d’avoir 11% de part de marché (mais seulement 400 000 tablettes vendues !).