Google pris la main dans le pot de confiture :)

C’est officiel : Google  a été contraint (et a  accepté ) de payer une amende de 22,5 millions de dollars -une broutille- afin d’arreter  l’enquête de la FTC (Federal Trade Commission) relative au contournement de la protection du navigateur Safari d’Apple . Le géant de l’internet avait été pris en flagrant délit en procédant systématiquement à l’installation de cookies publicitaires.

Si l’affaire à fait grand bruit en début d’été aux Etats Unis, dont le mensonge est un crime de la plus haute importance, ce n’est guère une surprise pour de nombreux observateurs. Google, et il ne s’en cache pas, tire la plus grande partie de ses revenus de la publicité et donc du ciblage particulièrement pertinent des utilisateurs qu’il va exposer aux panneaux de publicité (plus de 97% de son CA et encore plus de ses bénéfices). Dans ces conditions l’anonymat est pour la Firme de Mountain View la plus grande menace sur l’essentiel de son business.

C’est comme ceci qu’il peut financer des tas d’outils « gratuits » dont bien sur Android et Chrome. L’utilisateur ne paye pas ces programmes avec des euros mais avec ses données personnelles qui sont ainsi à la disposition de Google, lequel se chargeant de revendre leur exploitation aux annonceurs.  C’est du donnant-donnant. Alors face à ceci ce n’est pas une petite option du navigateur qui doit lui mettre des batons dans les roues !

Concernant les entreprises les choses sont plus délicates, et même si les engagement de Google sont loin d’être clairs sur ce segment (quel Business Plan ?), le géant de la recherche marche sur des oeufs sur le thème du respect de la vie privée, alternant propos rassurants et contradictoires (tout au moins en France).

On comprend mieux aussi pourquoi Microsoft, en réponse à Google  (nous en avons eu la confirmation en début de semaine) positionne par défaut dans le navigateur de Windows 8 (IE 10) à « actif » le paramètre DoNotTrack empéchant tout pistage de l’utilisateur… quitte à diminuer lui aussi des revenus issus de sa propre régie publicitaire (avec il est vrai un impact très minime sur le business global de l’éditeur). Est-il besoin de le rappeler Google est très hostile à ce paramètre qu’il refuse d’intégrer à son navigateur Chrome

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.