[CES] les premiers smartphones à architecture Intel

A l’occasion de son keynote, mardi 10 janvier après midi, Paul Otellini le CEO d’Intel a proposé une série d’annonces qui, si elles ne sont pas porteuses de grandes innovations technologiques, restent néanmoins importantes car elles marquent la volonté d’Intel de ne plus rester en dehors du business lié à la mobilité. Il était temps !

Première annonce, l’arrivée des solutions Intel sur le marché des Smartphones. Accompagné sur scène, successivement par Liu JUN, Senior VP Lenovo Mobile Internet and Digital Gome group, puis par Sanjay JHA le CEO de Motorola Mobility (rappel, a Google Company), Paul Otellini a annoncé les premiers Smartphone construits sur la « Intel smartphone reference design« , basée sur l’environnement Medfield  de type SoC (System on a Chip), puce intégrant tous les composants d’un SmartPhone : processeur (Atom), RAM et stockage). Pour Lenovo le premier modèle (Lenovo K8000) devrait voir le jour en Chine dans le second trimestre 2012, et pour Motorola Mobility à l’été 2012. Ces appareils seront équipés d’Android.  L’annonce de ce jour marque une véritable rupture dans les collaborations entre Intel et Microsof, collaborations anciennes et fructueuses, sauf dans le domaine de la mobilité.

Lenovo et Motorola Mobility ont annoncé également un partenariat de longue durée avec Intel. Voilà qui renforce le poids d’Android et de Google sur le marché de la mobilité. Et qui laisse Microsoft avec son partenaire Nokia, toujours seuls dans le même bateau.

Autre annonce confirmée par P.Otellini, l’engagement d’Intel sur les ultrabooks. Nous en parlions ici même il y a 2 jours, Intel découvre les vertus de cette forme de PC, et comme souvent, les convertis de fraiche date sont assez fervents. Le CEO d’Intel était accompagné d’un représentant de Dell pour illustrer cet engagement sur les ultrabooks. Jeff Clarke, vice-président Dell, opérations mondiales et solutions informatiques pour l’utilisateur final, est venu annoncé l’arrivée prochaine (février) du son nouvel ultrabook, le XPS 13. Doté d’une coque alu/carbone, d’un écran de 13 pouces, de 8 heures d’autonomie, cet ordinateur pourra satisfaire le grand public et les entreprises, grâce à des options qui leur seront réservées (exemple : la puce TPM pour crypter le contenu du disque dur).

En conclusion, du solide, pas forcément innovant, mas qui va certainement impacter le marché, la concurrence et Intel elle même. A condition que l’exécution de tout ceci se passe comme prévu.

3 Commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.