Archives des étiquettes : Tesla

Tesla passe (enfin) le cap des 5000 « Model 3 » par semaine

La marque leader de l’électrique passe enfin le cap des 5000 voitures par semaine pour son modèle « 3 ». L’entreprise dépasse même les 7000 voitures au total (avec les modèle S et X).

C’était une promesse d’Elon Musk qui fini par se réaliser avec 6 mois de retard tout de même. De quoi rassurer les investisseurs et rendre crédible sa proposition de démocratisation de sa gamme (le modèle 3 est vendu un peu moins de 40 000  $ en version de base).

Il faut néanmoins tenir le rythme sur la durée pour que Tesla puisse satisfaire tous les clients qui ont précommandé leur véhicule (il y avait plus de 400 000 précommande avant même la sortie d’usine du premier modèle !).  Reuters estime que la croissance devrait se poursuivre pour atteindre 6000 voitures dès juillet.

tesla fremontL’enjeu est important pour rendre crédible toute la stratégie de Tesla qui veut faire de la voiture électrique la 1ere voiture des foyers. En effet les autres constructeurs Renault en tête ne propose dans les faits que des secondes voiture, tant l’autonomie est réduite mais surtout comment recharger en plus de 4h une voiture lors d’un arrêt ! Tesla proposant aujourd’hui sur les modèles S et X une recherche à 80% de la batterie en 20 min sur ses superchargeurs disposés un peu partout en Europe. Au dire des analystes du secteur, le californien dispose d’une avance technologique sur ces recharge de batteries de près de 10 ans…

Nous avions eu l’occasion à 2 reprises lors de nos missions d’études en Californie en Octobre 2016 et 2017 de visiter l’usine Tesla de Fremont. Cette usine très largement robotisée où l’ensemble des équipements sont réalisés sur place est un modèle du genre et c’est forcément très impressionnant pour qui s’intéresse aux nouvelles technologies.

Signe des temps : Oracle quitte le NASDAQ, remplacé par Tesla

Après avoir été annoncé en juin par Oracle lui-même, le switch du Nasdaq au Nyse de l’éditeur américain est désormais effectif.Tesla

Oracle est remplacé au NASDAQ 100 par Tesla, entreprise californienne spécialisée dans les voitures électroniques haut de gamme.

On ne peut s’empêcher d’y voir un vrai signe des temps : le NASDAQ est en effet connu comme le marché typique de la High-tech, contrairement au Nyse, marché des sociétés bien établies.

Faut-il en déduire qu’Oracle n’incarne plus vraiment l’esprit de transformation, d’innovation ? dans l’esprit des start-up de la Silicon Valley, pas sûr qu’Oracle soit encore dans tous les esprits…

A contrario, Tesla Motors est l’une sociétés du génial Elon Musk, dont les projets ont la fâcheuse habitude de susciter tout d’abord l’incrédulité de l’establishment, avant de connaitre des succès commerciaux impressionnants :

  • Tesla : son entreprise de voiture électrique haut de gamme atteint dorénavant une valorisation boursière de 9,8 milliards €, quand par exemple Renault est à 15,4 milliards €; l’entreprise vient de se payer le luxe de rembourser un emprunt 465 millions de dollars avec 9 ans d’avance.
  • SpaceX : l’entreprise de transport spatial privé d’Elon Musk dessert la station spatiale internationale via  sa fusée Falcon 9 et et sa capsule Dragon ; la fusée Falcon Heavy promet d’envoyer 53 tonnes en orbite basse (pour rappel, le Shuttle américain envoyait « juste » 24 tonnes); …et les premiers test d’un lanceur entièrement récupérables sont en cours (Grasshopper), avec en ligne de mire la colonisation de mars 🙂
  • Dernière idée dantesque de Mr Musk, qu’il dévoilera début août : un système de transport  de passagers reliant San Francisco à Los Angeles en 30 minutes ! lorsqu’il en a parlé lors de la conférence D11, Elon Musk décrit le système comme un hybride de Concorde, de « railgun » et de « Table air Hockey » (je ne suis pas sûr de vouloir être le premier passager de l’engin 🙂

Tesla, Oracle :  deux trajectoires, deux dynamiques décidément dissemblables aujourd’hui !