Résultats financiers dans la Tech : c’est au tour de Tesla… et c’est plutôt bon.

Après Microsoft hier, Tesla a publié ses résultats financiers pour le quatrième trimestre 2022 hier soir donc dans la nuit pour nous. L’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 24,3 milliards de dollars, soit une augmentation de 37 % par rapport au quatrième trimestre 2021. Plutôt impressionnant dans l’absolu, alors que les analystes avaient sanctionné l’action début janvier (nous étions au CES et les TV ne parlaient que de cela) car Tesla avait raté ses prévisions de vente en volume de voiture de peu… Cela me rappelle un époque chez Microsoft ou l’action dégringolait car le CA n’avait progressé « que » de 30% sur les 32% attendus…

Sans surprise, se sont les revenus de l’automobile qui se sont taillés la part du lion – 21,3 milliards de dollars, soit une augmentation de 33 % par rapport au T4 2021. Cela s’est traduit par un bénéfice net de 3,7 milliards de dollars, soit une augmentation impressionnante de 59 % par rapport au quatrième trimestre 2021. Donc en résumé une excellente année 2022. Les revenus liés aux véhicules ont augmenté de 51 % par rapport à 2021, rapportant 71,5 milliards de dollars. Les revenus totaux ont augmenté du même pourcentage d’une année sur l’autre, à 81,4 milliards de dollars. Les dépenses d’exploitation ont représenté 7,2 milliards de dollars, et Tesla a terminé l’année avec un bénéfice net de 12,6 milliards de dollars.

Dans un secteur automobile morose, combien de constructeurs rêveraient de voir de tels chiffres…

Tesla a construit 1 369 611 voitures en 2022, dont 1 298 434 modèles 3 ou Y. Cela représente une augmentation de tout de même 43 % de la production de ces modèles d’une année sur l’autre. Mais c’est moins que la croissance de 50 % par rapport à l’année précédente promise aux investisseurs. Les baisses spectaculaires de -20% sur les modèles 3 et Y début janvier devraient favoriser le volume pour l’année 2023 en baissant fatalement la confortable marge du constructeur.

Tesla ne fait pas que des voitures… Mais l’activité de panneaux solaire (enferme de tuiles) de Tesla a connu une année 2022 stable, avec une croissance de seulement 1 % d’une année sur l’autre en termes de mégawatts solaires déployés. En revanche côté batterie pour le domicile elle a déployé 6,5 gigawattheures de stockage de batteries, soit une croissance de 64 % par rapport à l’année dernière.

Dans sa déclaration sur les perspectives, Tesla reste optimiste et réitère son objectif de croissance annuelle de 50 %, tout en précisant que « certaines années, notre croissance peut être plus rapide et d’autres plus lente. » Pour 2023, elle affirme qu’elle livrera 1,8 million de voitures. En revanche, visiblement pas de Cybertruck cette année, il entrera en production seulement dans l’année (sans plus de précision) dans la nouvelle usine du Texas.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.